20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

SOMMAIRE DU BLOG

RETOUR

SHOPPING GAY


Cyrillo Blog

Histoire gay Marseillais

Et si je vous racontais l'histoire d'un bordel à Marseille.
Ça se passe un soir de pleine lune quand le loup en moi, celui du slip, hurle à la mort !

Je me rends donc dans ce bar à garçons.
Il n'y a pas grand monde, mais je ne suis pas inquiet…

En posant mon vestiaire j’ai remarqué qu’un couple au bar me reluquait. Je n’ai enlevé que mon blouson et pourtant j’avais l’impression de faire un striptease total tellement ils étaient fixés sur moi. Je perds un peu de mon naturel mais je chope une poignée de capote pour donner le ton et je vois bien qu’ils s’échangent un sourire pervers.

Une chope dans la main je parcours le lieu. C’est plein de niveaux, de coins sombres. Des mecs attendent dans des cabines, les uns assis la queue déjà sortie, un autre couché dans un sling de cuir noir, il s’agite pour faire sonner les boucles de métal et alerter les rodeurs comme moi, qu’il est à prendre...

Je monte « dans les tours », en haut une petite salle éclairée de bougies au sol, une lumière rouge pour envelopper le tout. Il y a cette odeur reconnaissable entre toutes, des mâles baisent ici.
Je m’avance plus au fond et un blouson noir, un jean et un cul au milieu m’apparaissent.
Jolie cul blanc qui se bouge d’avant en arrière. Maintenant tout près je vois que devant lui, à genoux, un mec lui taille une pipe en profondeur.
J’arrive un peu tard car le type debout me fait un clin d’œil et dit :
« J’ai caché, il me la nettoie »
Je souris, matte le pompeur s’appliquer et ne laisser aucune trace de foutre sur la belle tige de son partenaire, il lèche tout jusque sur ses doigts.

Je me retourne et paf, je tombe nez à nez sur le petit couple de l’entrée.
Je suis surpris, je ne les ai pas entendu monter et j’envoie un « oups » de stupéfaction.

- On te fait peur ?
- Lol non, juste surpris !
- T’es juste venu mater ?
- Non je viens d’arriver, je découvre…
- Pas du coin ?
- Non Panam !

Je suis amusé car c’est un peu cliché.
C’est le plus viril qui me parle, son petit mec collé à son bras écoute et fais des yeux de chat en chaleur. L’autre, un mec baraqué, très brun, me parle avec un accent local à couper au couteau. Pas de doute, nous sommes à Marseille !
De mon coté je réponds avec un accent de parigot appuyé pour donner un peu de fun.
Nous avons tous les trois le même âge, je suis peut être le plus vieux avec mes 35 ans.

« Et vous ? » dis-je hypocritement ?
- Du coin, on te trouve très alléchant et tu dois avoir « une bonne bite »
Je souris car c’est dit avec l’accent puissant et j’ai l’impression d’être dans un Pagnol, il ressemble un peu à Cantona aussi.
- Ma bite ? Pas mal oui…
L’autre prend la parole et murmure un « On peut la voir ? »
- Oui, allez la chercher !
- Vas y Seb montre lui comme tu es…

Donc Seb descend, s’agenouille sur mes pompes et commence à se battre avec ma ceinture.

- Moi c’est Greg, lui c’est Seb, et toi, tu vas bien lui donner ta grosse bite
- Et toi tu aimes quoi ?
- Moi je suis que actif je vais le niquer pendant qu’il te suce.

Tout cela n’est pas très original mais je suis excité et le deux garçons méditerranéens sont très sexy, chacun dans son genre.
Je sens la trique dans mon pantalon maintenant ouvert, Seb tire sur l’élastique de mon boxer et se prend ma queue sur la tronche. Il se recule un peu pour la montrer à son mec.
- Tu as vu elle est bien grosse !?
Greg ne répond rien il regarde les yeux grand ouverts, il se baisse un peu, sous pèse mes couilles, la fait bouger. Ma queue lourde balance.

- Ah houai une bonne bite ! Tu sais que je suis « Aque-tif* » mais je voudrais bien la sucer.
* Tout en accent de Marseille j’ai l’impression que ma bite s’appelle Manon des Sources !!!

Il pousse un peu son copain et la mets direct dans sa bouche.
Il la racle sur sa langue, l’enfonce jusqu'à ce qu’il ne le puisse plus. Il a du mal à aller plus loin, force, tousse, crache par terre.
Greg réclame sa part, il lui donne à goûter tout en la gardant en main.
Greg commence par lécher le frein, la tige puis tète mon gland.
Je sens le pro de la pipe, des années d’expérience : il titille, n’y va pas direct pour me rendre fou. Ne tenant plus je l’attrape par les cheveux et l’oblige à m’avaler complétement.
Il ne recule pas et m’offre un fond de gorge chaud, humide, profond.

Greg en veut encore il reprend ma queue. Un trait de salive passe d’une bouche à l’autre, Greg veut la pomper à fond aussi mais il est moins habile, il force pourtant.
C’est alors qu’il se redresse, et yeux noirs dans mes yeux, très sérieux il me dit :
- Je veux bien que tu me la mettes dans le cul !

Je suis surpris, amusé, flatté par mes bas instincts « animal », me voilà le mâle dominant.
Seb ne dit rien mais je vois bien sur ça tronche qu’il ne comprend pas tout.
Il donne quand même une capote à son mec qui me la donne ensuite.

J’ouvre le sachet qui me conduira à son cul, Seb en habitué cherche du gel pour le cul de son mec.

- T’es sûr ?
- houai vas-y je veux sentir ta bonne bite
- Ok

Greg se penche en avant, tend son cul et ne voit pas son mec me faire signe avec son poing d’y aller direct.

Je vais trouver un entre-deux, ne pas casser cet apprenti-passif, mais lui en donner un bon coup. J’appuie mon gland sur sa rondelle, enfonce doucement ma bite, tout doucement, mais en une fois, tout au fond !

Greg gueule « oh putain », se contracte et me serre, je ne bouge plus.

- Vas y chéri, encaisse
- oui bah ta gueule toi, elle est énorme

Seb est bien content au final.

Je commence à le ramoner, je glisse de mieux en mieux dans son cul, Greg ne dit plus rien puis, des petits râles de plaisir commencent à s’échapper.
Je devine et sûrement Seb aussi qu’il n’en est pas à son coup d’essai.

Greg le gars viril, que actif, le mec mec se transforme en bon passif, le cul bien cambré, jambes solides au sol il encaisse mes assauts et en redemande.

Seb m’embrasse, me caresse les fesses puis comme si c’était osé, prend le risque de fesser son mec. Je suis mort de rire mais aussi excité par la situation.

Je redouble d’énergie, le corps tendu, je mets le Turbo pour taper au fond de son cul. Je l’entends gueuler un peu mais son corps m’est tout offert.
Seb passe sa main derrière mes couilles qui tapent sur le cul, il accompagne ma queue avec un doigt dans le cul de Greg.
Ça m’excite beaucoup, et quand il met un deuxième doigt dans le cul de son mec, je sens que je ne contrôle plus rien, j’envoie tout ce que j’ai dans les couilles.
Je jouis assez bruyamment, c’est vraiment bon, Seb étouffe mes râles en m’embrassant.

Greg se retire, j’enlève ma capote lourde et pleine de foutre. Seb masse ma queue et se met un doigt à la bouche d’un air salope, comme pour me faire regretter de ne pas lui avoir donné son dû.

- Alors chéri, c’est bon de faire ta pute ?
- Hey toi, j’suis pas une pute !
- Oui bah quand même…

Je sens Greg un peu honteux et son mec en profite.
Alors Greg chope son mec pas la nuque.
Front à front il lui balance un petit crachat et lui dit : « Je vais bien te baiser »

Il retourne son mec, le pousse vers l’avant et l’encule à sec !

En descendant l’escalier j’entends Seb couiner, j’entends bien que Greg reprend sa position de male dominant.

Cyrillo


A lire aussi dans le blog :


Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)