20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Apprentissage avec Pierre

Certains d'entre vous après avoir lu mes aventures de vacances, m'ont demandé ce qui c'était passé entre ma première fois et celle-ci avec Pierre mon initiateur. Tout d'abord sachez que tout les week-end de cette période j'étais chez lui au moins une fois. En plein apprentissage, et en plein découverte de mes sens, j'avais énormément soif de sexe et de queue. Pierre avait un certain nombre d'ami à me présenter, et dans 90% des cas je les ai vu avec mon initiateur. En fait je fus leur petite pute pendant 2 ans. Aujourd'hui je vais donc vous raconter ma rencontre avec un ami de Pierre. Je ne savais jamais ce qui allait m'arriver, si Pierre était seul ou non, si j'allais pouvoir porter des dessous (chose que j'adorais et que j'adore), et cela m'excitait beaucoup, je n'avais qu'un hâte être en week-end, mais pas pour les mêmes raison que les autres. La seule chose dont j'étais sur, c'est qu'au minimum je recevrais Pierre.

Depuis la deuxième expérience où j'étais arrivé en string, nous avions convenue avec Pierre que je vienne sans sous vêtement, et que je m'habillerais sur place, tout cela pour éviter que ma grande sœur ne se rende compte de la disparition de string ou tenu. J'arrive donc chez Pierre tout sourire.
Pierre : »Salut ! File dans la chambre mettre ce que j'ai déposé et attend que je t'appelle ! »
Tout content je me dirige donc vers la chambre où je découvre sur le lit des habits. Il y a une culotte rose avec un petit nœud sur le devant, un débardeur moulant, une jupe très courte, et des bas multicolore. Je ne sais pas à quoi il veut jouer, mais cela me plaît beaucoup, et ni une ni deux, je me retrouve dans cette tenue, et m'amuse à tourner sur moi-même pour faire voler la jupe.

Pierre : »Tu peux venir ! »
Pour le rejoindre je passes devant une glace, et en me voyant je me dis que je vais beaucoup lui plaire. Mais en même temps cette image me ramène à une autre que je n'arrive pas à identifier. Peu importe, je le rejoins donc dans le salon, il est de dos assit sur son canapé, et je peux voir une autre tête à côté de lui. Je m'avance pour me mettre face à eux, et mon regard croise celui de l'invité a qui je dois plaire.

Pierre : »Je te présente Jean, un vieil ami. Vous allez passez après-midi ensemble, et tu vas être très gentille avec lui. Elle est pas magnifique ? »
Jean : »Si si ! Sublime ! Tourne lentement ! » Je m'exécute « vraiment magnifique !»
Pierre : »Vient nous rejoindre beauté »
Jean : »Oui vient voir Papa ! »
Et c'est en approchant que je me rappelle. J'avais déjà vu cette homme à la sortie de l'école, et ce que je portais devait appartenir à sa fille. Comprenant le jeu, je m'approche de Jean et m'assoie sur ses genoux. Il ravale sa salive, je n'ai jamais su pourquoi, mais peut-être un moment d'hésitation qui lui passa vite.

Pierre : »Allez file dans la chambre Julie! »
Julie ? Ah oui me dis-je cela doit-être le prénom de la fille de Jean.
Déçu je m'en vais ronchon dans la chambre, mais à peine assis sur le lit, on frappe à la porte.
Jean : »Je peux entrer ! »

Je me lève et vais lui ouvrir. Je n'avais pas fait attention, mais cet homme est vachement grand, et musclé. La porte ouverte je fais mon insolent et lui tourne le dos en roulant du cul et m'approche du lit. Après une seconde d'hésitation, il emboîte mon pas, et je peux sentir son regard insistant sur moi. Prenant mon rôle à cœur, une fois proche du lit, je me penche vers lui, ce qui laisse mes fesses et la petite culotte apparaître à son regard. A peine les mains posées sur le lit, je sens une main me caresser les fesses et je réponds à cette caresse en me dandinant légèrement.

Jean : »T'aimes ça petite salope hein ? »
Je ne réponds rien, je continue de bouger et je me relève lentement. Une fois face à lui, je le vois entrain de se branler.
Moi : »Je peux toucher Papa ? »
Jean : »Vas-y ma chérie »
Je descends vers son dard déjà bien dur. Sa queue a de grosses veine et une belle courbure. Tout cela est ornée d'une magnifique touffe de poil. Je l'attrape et avale son gland, de suite je joue avec ma langue dessus. Les mains posées sur ma tête, il applique sa cadence, il veut me dominer.
Jean : »Oui ! Comme ça ! C'est bon ma chérie ! »
Je le suce sur toute sa longueur,masse ses grosses couilles, les lèches, les gobes, et reprend sa tige dans ma bouche humide.
Jean sortant sa queue de ma bouche avide : » hum ! Vient la chérie Il me lève vers lui, me projette vers le lit sur le dos, ce qui me fait lâcher un petit cris de surprise. Une fois réceptionné, je le vois se débarrasser de son pantalon et de son slip, puis il me rejoint.

Jean : »Tu m'excite trop chérie ! »
Il me relève les jambes, les caresses, les embrasses, cet homme me rend fou, et je suis heureux de jouer ce rôle. Continuant ses caresses, il pose un baisé sur ma culotte, et tente de me bouffer le cul à travers. A chaque coup de langue sur le tissu fin, je lâche un petit gémissement des plus évocateurs.
Après quelque que coup de langue, les jambes relevées, il soulève mes fesses pour enlever ma culotte, qu'il laisse pendre à une cheville.
Jean : »Tu veux la queue de papa ? »
Moi n'attendant que ça : »Oui met la moi ! »
Jean : »Petite chienne ! » et il descend pour me lécher le cul. Sa langue est divine, je sens que sa fille l'excite énormément, car il me bouffe le cul avec vigueur. La tête renversée, je me laisse aller pendant de longue minute. Quand il quitte mon trou, il me retourne et me fais mettre à 4 pattes.

Jean soulevant la jupe qui c'était remise en place : »Je vais te baiser comme ta salope de mère ! »
Il pose sa queue sur ma raie et commence à se branler entre mes fesses, en me claquant. Pour lui montrer mon envi d'en avoir plus, j'entreprends de reculer vers lui, mais il attrape la couture de la jupe, et tire mon cul sur sa queue, que je sens coulisser lentement en moi. Les yeux fermés je me délecte.

Jean : »Hum ! T'es serrée ma petite Julie ! »
En effet comparé à la chatte de sa femme, mon petit trou devait être très serré. Tellement serré, qu'il se retira quelque seconde, cracha sur mon trou, et entrepris de me doigter.
Jean me refourrant sa queue : »Hum putain que c'est bon ! »
Sentant mon conduit se desserrer, il commença à accélérer ses coups de rein.
Moi : »Oui, vas-y ! plus fort ! »
Mes mots l'encouragèrent à aller en moi sans retenue. Bien accroché à mes hanches, ses couilles cognaient, sa queue tapait au fond de moi.
Jean sortant de moi admirant les ravages: »Vient me sucer chérie! »
Tout en me retournant je me doigte le cul, et ne peux que constater que je ne suis plus du tout serrée, ce salaud m'a bien ouvert. Pendant que j'aspire sa queue goulûment, il me caresse le dos, titille mes tétons à travers le t-shirt.
Jean : »Bouge pas, je reviens ! »

A peine sortit, je me met sur le bord du lit a 4 pattes, cul tendu vers la porte.
Jean queue à la main revient, suivi de Pierre lui aussi queue à la main. Les deux s'approchent sans rien dire, et jean reprend sa place dans mon arrière train, tandis que Pierre se met à genou pour que je le suce.
Jean : »T'en as de la chance d'avoir une petite salope bien obéissante comme elle ! »
A ce moment le délire de Papa baisant sa fille s'en alla, et je sus qu'en étant plus sa fille, mais la salope de Pierre, Jean allait s'en donner à cœur joie.
Pierre sa queue dans ma bouche: »Elle s'habille vraiment comme ça ta fille? »
Jean s'activant dans mon trou : »Ouai, et encore si il y avait que ça ! Je l'ai surprise à me provoquer en me montrant sa petite culotte ! Ça va être une salope comme sa mère ! »
Pierre se retira et nous pris en photo : »Tient ça te fera un petit souvenir ! » puis revint prendre sa place dans ma bouche.
Jean : » Vient me sucer ! »

Jean retire sa queue de mon trou, ce qui me permet de me tourner entre eux 2, et de présenter mon cul à Pierre, qu'il s'empresse d'empoigner et de remplir avec sa queue.
Pierre : »Humm ! Il t'a bien dilaté hein ? «
Moi relâchant la queue que je suçais : »Oui, c'était trop bon ! »
Après quelque va et vient lent et délicieux, Pierre sort, s'allonge.
Pierre : »Vient t'empaler ma beauté ! »
Je m'assoie face à lui sur son pic tendu, et commence à bouger sur celui-ci. Jean n'en loupe pas une miette et c'est allongé à côté de Pierre la queue tendu également.
Pierre : »Vas sur la sienne ! »

Pendant plusieurs minute je passe d'une queue à l'autre, chacun profitant de son moment en moi pour me défoncer le cul. Les 2 convives se congratulent à chaque fois qu'il retourne en moi du passage du précédent. C'est un vrai plaisir que de sentir leur main ferme sous moi, leur queue coulisser, prendre possession de mon corps.
Bien installé au fond de moi Pierre me ramone comme il faut, et ma jupe vole sous ses coups de rein. De son côté Jean c'est levé et c'est mis au dessus de nous pour que je le suce.
Jean : »Je vais te remplir la bouche ma jolie ! »

Je ne bronche pas, et continue à le sucer avidement, jusqu'à le sentir gonfler. La première gicler file direct au fond de ma gorge, et je manque de m'étouffer sous la surprise. Les autres giclées s'écrasent sur ma langue avant de tout bien avaler.
Jean : »Avale tout ! » Chose que j'avais déjà faite, pas une seule goutte ne m' échappa.
Pierre ne bouge plus, il ne voulait pas que je sois déstabiliser pendant que je me faisais remplir. A peine la bouche libre, Pierre me jette sur le bord du lit.

Jean ramasse ses affaires et suivi de Pierre sort : »Merci chérie, c'était super ! »
Je suis là sur le lit, coupé en pleine montée de plaisir.
Après 5 minutes je me décida à aller voir ce qu'il se passait.
Jean me voyant : »Bon j'y vais, je crois qu'on t'attend ! »
Pierre ferme et se rapproche de moi : » Ça te va vraiment super cette tenue ma belle ! »
J'eus à peine le temps de rougir à son compliment qu'il me roula une pelle tout en me pénétrant avec un doigt, me faisant cambrer.

Pierre me susurrant à l'oreille : »J'appelle du renfort ou tu penses que je ferais l'affaire ? »
Moi : »Tu fais l'affaire ! Mais je veux plus de queue» je rougis et l'embrasse.
Pierre : »Petite coquine ! Je vais appeler Régis »
Il peut voir à mon regard que cette annonce me va à ravir.
Toujours devant la porte de la maison, je m'agenouille face à lui et entame une sucions de sa pine.
Pierre : »Ouai vas-y, super ! Humm ! »

Il me fait relever, attrape le téléphone, s'assoie sur le canapé : »Empale toi chérie »
Ni une ni deux, je me met dos à lui, m'appuie sur ses cuisses, et je descend sur sa queue. Lui écarte à fond mes fesses. La position est fatigante mais je m'applique à bien aller sur toute la longueur, ce qui me fait gémir à chaque fois que je m'assoie complètement. Lui pendant ce temps est au téléphone, et fait partager mes gémissements, pour montrer à quel point je suis chaude.
Pierre : »Il se dépêche ! »
Moi : »Super ! »
Pierre : »Il a bien entendu comment t'étais chaude chérie, alors il arrive avec un ami ! »
Je me délecte à l'idée d'avoir 3 hommes pour moi.
Étant bien chauffé par ma tenue de salope, je décide de quitter son emprise, et de remuer du cul devant lui, en me dandinant de bas en haut.
Pierre : »Tu me cherche là ! Tu me provoque ? »
Moi : »Non j'oserais pas ! »
Pierre se lève me caresse et me tape le cul.
Pierre : » Allez file dans la chambre te rhabiller que tu sois présentable. »
En effet, le jupe relevée, le débardeur en vrac, la culotte manquante, je file dans la chambre récupérer la culotte, et en attendant, me matte la vidéo prise la précédente fois. Je suis tellement scotché par ce que je vois, moi me faisant prendre dans tout les sens, que je ne vois pas le temps passer.

Pierre : »Tu viens chérie ? »
Je suis chauffé comme jamais, et c'est bien décidée à donner du plaisir à ces mâles que je les rejoins.
Je vais dans le salon, mais ne vois personne. En tournant la tête, je constate qu'ils sont allés sur la terrasse.
Pierre me rejoins : »On va se boire un petit coup ! Tu nous ramène 3 bières chérie ! »
Frustrée car hyper chaude, je prends les 3 bières et leur amène sur la terrasse. J'en profite pour voir que le terrain est assez grand, et surtout que personne ne peux me voir faire la serveuse.
L'ami de Régis est métis, un peu grassouillet, sourire ravageur, il me plaît énormément. Il ne me quitte pas du regard de mon entrée, jusqu'à ce que je m'installe sur les genoux de Pierre.
Pierre me caressant une cuisse: »Je te présente Thierry chérie ! »
Moi rougissant: »Bonjour ! »
Thierry : » Je confirme vos dire, elle est sublime ! »

Pierre me tapote le cul pour que je me lève de ses genoux : »Allez va t'occuper de notre invité ! »
Ni une ni deux, je passe sous la table et me faufile à 4 pattes.
Pendant que je déboutonne le jean de Thierry, mes futurs tringleurs discutent tranquillement. Le jean et le slip baissé, je suis en admiration devant ce pieu d'ébène qui est déjà bien grosse alors que non bandée au maximum. Je l'attrape et l'aspire dans ma bouche. La sentir grossir sous aspiration et coups de langue est délicieux. La discussion a dérapé sur ma tenue de salope qui les excite terriblement.

Pierre : »Alors ? »
Thierry ne dit rien, donc j'imagine qu'il fit un clin d'œil ou un sourire pour lui répondre.
Pierre : »Bon les bières sont finis, on va s'occuper de toi maintenant ! »
Thierry se retire de ma bouche se rhabille, et nous voilà parti en direction de la chambre, je suis devant eux à me dandiner tellement j'avais hâte de me faire prendre. A peine rentré, Régis m'attrape par la taille me tire vers lui dos à lui, et m'embrasse dans le cou. Pour lui signifier que j'adore, je colle mes fesses contre lui et me frotte. Pendant que nous jouons, les 2 autres se mettent à poil et se branle. Régis me lâche, et je me dirige vers ces dards magnifiques.
Pierre voyant que je m'agenouille devant eux : »Non à 4 pattes sur le lit »
Je m'installe donc sur le lit à 4 pattes la tête au bord, et je commence à les sucer. Le temps de me mettre en position et d'avaler ma première queue, régis est derrière moi à me caresser, m'embrasser le corps. Voulant me manger le trou, il m'enlève ma culotte, et alors je me demande bien pourquoi je l'avais remise, car elle est déjà sur le lit.
Sentant que sa langue rentre sans difficulté dans ma rosasse, je le sens se redresser et se placer derrière moi.
Régis me pénétrant : »Tu nous as déjà bien préparé le terrain. »
Pierre : »Oui, tu peux y aller, elle est chaude et bien ouverte notre petite salope hein ?» Il retire sa queue de ma bouche pour que je puisse répondre : »Prend moi ! »
Il pose ses mains sur mes fesses pour les écarter et me prend lentement mais profondément. Cela ne dure par très longtemps, car étant de bon camarade, il veut que Thierry soit le premier à m'ouvrir.
Régis : »Vas-y je t'ai bien ouvert le chemin ! »
Thierry rigole s'installe derrière moi, crache dans mon trou, et me prend directement sans ménagement. Pas le temps de m'habituer à son calibre, les mains agrippées au bord du lit, je gémis et me cambre comme une salope, car je ne sens pas de douleur. Le plaisir m'envahit, alors qu'il me ravage. Voyant que je m'abandonne, Pierre décide de ne pas me laisser de répit, et me fourre sa queue que je suce avidement.
Régis : » Ouai, baise la cette chienne ! »

Il ralentit la cadence, ce qui me permet de respirer, mais cela ne dure que 3, 4 allers retour. Il me tire vers le centre du lit, et me fait m'allonger sur le ventre en m'écrasant. Les 2 autres regardent le spectacle queue à la main, tout sourire, pendant qu'il me baise avec vigueur. Sa queue coulissant, tapant en moi, et son poids m'écrasant à chaque va et vient, me font chavirer. Les yeux fermés, je suis leur poupée. Quand il se retire, je me tourne pour le sucer. Sa queue est brûlante, ce qui en dit long sur mon état. Dans cette position, mon cul est tendu vers mes deux autres bourreaux, et mon cul ouvert, se fait vite remplir par Pierre.
Pierre qui s'enfonce en moi : »On va pas te laisser respirer ma belle »
Les mains accrochées à la jupe pour mieux me tenir, ses coups de rein sont précis et puissants. Il se retire de temps en temps en écartant mes fesses pour admirer mon trou béant.
Pierre en parlant de Thierry : »Elle est bonne sa queue ? »

En effet je ne la lâche plus depuis qu'il est en moi, Régis s'étant fait oublié, je n'ai que sa queue en bouche, et je m'en délecte. Quand Pierre se décide à me libérer, je tombe dans les mains de Régis qui est chaud bouillant. Il me met sur le dos brusquement relève mes jambes. La situation m'excite, car les 2 autres se mettent de part et d'autres de mon visage, de telle sorte que je ne vois que leurs corps. Régis appuie sur mes jambes pour relever mon cul qui est toujours ouvert, et me remplie de sa queue jusqu'à la garde. Une fois au fond de moi, je le vois fermer les yeux, certainement surpris par la chaleur que je dégage. Ses premiers coup de queue sont lents et ample, ce qui me fait gémir à chaque fois que sont gland tape au fond de moi. Ne pouvant sucer facilement dans cette position, Thierry se met au dessus de moi et me met baise la bouche avec de léger coup de rein délicieux. Lui et Pierre se relaie, pendant que Régis a posé mes jambes sur ses épaules et qu'il me baise en s'appliquant à ne jamais sortir sa queue.
Régis : »Elle est brûlante la petite salope ! Je vais pas tenir longtemps !»
Pierre : »Ouai ! Remplie ! »
Régis : »Non pas tout de suite ! Vas-y mon vieux ! »
Régis sort et Pierre étant entrain de me baiser la bouche, Thierry prend possession de ma rosette brûlante en attrapant mes chevilles et les posant les deux sur une de ses épaules. Ses coups de rein m'auraient fait hurler si je n'avais pas eu une queue en bouche. Quand j'entre ouvre mes yeux je ne vois que le pubis de Pierre qui va et vient au dessus de moi.

Pierre libérant ma bouche: »Je pourrais rester des heures dans cette bouche »
A peine sorti, Thierry bascule son corps vers moi. Une fois en appuie sur ses bras, celui-ci me baise sans retenu, allant taper au fond de moi, me faisant gémir de bonheur. Enfin je peux leur montrer à quel point j'aime ce qu'ils me font. Mes jambes sont flageolantes sur ses épaules.
Moi : « Oh oui ! »C'est trop bon ! »
Thierry : »Gémis chérie ! »

Après une attaque rapide de mon cul, il se retire brusquement, puis re-rentre d'une traite.
Thierry me baisant lentement: »Tu vas t'occuper de Pierre maintenant ! »
Il se retire laissant mon trou béant. Je le comble avec 2 doigts et constate les ravages. Je me tourne, me mes a 4 pattes et m'avance en dandinant vers Pierre et Régis qui sont allongés.
Régis : »T'adore ça toi hein? »
Moi prenant sa queue en main : »Oui beaucoup ! »

A peine ma phrase terminée, Thierry pose ses mains sur mes fesses pour les écarter, pose son pieu raide et m'embroche, ce qui me fait ouvrir la bouche en grand et permet à régis d'y fourré sa queue.
Pendant que je passes d'une queue à l'autre sans interruption excepté pour gémir, je sens mon baiseur accélérer, me serrer fort les hanches et dans un coup de rein puissant venir coller son bas ventre. Je sens son crémeux me remplir et quand je sens qu'il veut se retirer, je recule pour qu'il reste encore en moi.
Thierry : »Suivant les gars, cette petite salope veut plus me lâcher ! »
Pierre se lève et prend la relève. Thierry lui est venu s'allonger pour que je le nettoie, chose que je fais consciencieusement .
Régis : »Alors ? »
Thierry : »Super chienne que vous avez trouvé ! »
Régis : »C'est Pierre qu'il faut féliciter ! »
Thierry : »Si vous avez encore besoin pour la satisfaire !»
Pierre : »Putain tu t'es vidé ou quoi ? »
Thierry : »Ouai ! C'est elle ! Elle est trop bonne ! »
Pierre s'activant en moi : »Je vais pas tarder à venir beauté ! »

Et en effet, il se retire m'attrape par l'épaule me faisant comprendre qu'il veut ma bouche. Je me tourne donc vers lui à genou et attrape sa queue. De leur côté, Thierry et Régis constate que mon cul est béant, et ils s'amusent à me doigter. En moins d'1 minute, de long jet chaud envahisse ma bouche, allant taper ma glotte. J'avale tout et une fois terminé, je me tourne vers Régis.
Régis : »Tu sais ce que tu veux toi putain ! »
Celui ci s'allonge tient sa queue droite, et m'invite à m'installer dessus.
Thierry : »Tient c'est toi qui va bosser cette fois mon beau ! Toi tu bouge pas !»
Il me fait installer accroupi fasse à lui sur sa queue. Les mains posées sur son torse, la queue au fond de moi, je commence à aller et venir lentement.

Thierry : »C'est trop mou tout ça ! »
Il vient derrière moi, attrape mes fesses, et imprime un rythme fou à mes petites fesse.
Régis : »Oh putain ! Ouai vas-y plus vite ! »
Thierry me force à aller plus vite et sous la faiblesse de mes jambes fatigantes, je bascule sur Régis, qui attrape mes fesses pour prendre le relais. Je peux sentir que ma cadence précédente a été efficace, car je sens son jus en quelque coups de rein. Bien au fond de moi, il attrape mon visage, et plonge sa langue dans ma bouche grande ouverte qui cherchait à respirer. Je bascule vers l'avant pour le libérer, recule et me met à 4 pattes entre ses jambes pour le sucer. Il est encore bien vigoureux.

Thierry commence à s'installer, et au vu ses doigts qui commencent à me trifouiller, lui aussi est bien chaud.
Pierre : »Je suis désolé les gars, mais le petit va devoir y aller ! »
Thierry entendant ça, s'empresse de se mettre au chaud et s'installe dans mon petit trou.
Thierry tout en me baisant : »Il peut pas rester une petite ½ heure encore ! »
Pierre : »Non, on prend pas de risque qu'il se fasse punir, parce qu'il rentre en retard les gars ! »
Moi ne voulant que Thierry se retire: »Je peux appeler mes parents et prévenir que je rentre plus tard ! »
Régis : »Bah oui voilà ! »
Régis se lève va chercher son portable et me le tend.
Régis: »Libère le ! Se serait con qu'il gémisse à l'oreille de ses parents ! »
Pendant que je compose, Thierry me donne 2 coups de queues et se retire. Je me lève, remet ma jupe, et me dirige vers un coin de la chambre.
Après 1 minute je raccroche et rend le téléphone à Régis.
Pierre : »Alors ? »

Provocateur, je me contente de me remettre en position.
Thierry revient derrière moi: »Je crois que c'est bon les gars ! » et me reprend.
Régis venant s'allonger pour que je le suce : »On as jusqu'à quel heure ? »
Moi le branlant : » Ma mère m'a dit 22h00 et d'appeler en partant »
Pierre Entendant ça : »T'es vraiment super toi tu sais ? »
Je rougis et avale Régis.

Jusqu'à 21h30, j'ai été à eux, gémissant continuellement, suçant, haletant, dégoulinant. Une fois l'heure arrivée, je délaissa les habits de cette fille, qui étaient trempés de sueur et de sperme, je pris une douche qui fut plus que nécessaire. Pour faire bonne figure, je me permis même d'arriver avant l'heure, et fût félicité par ma mère. S'approchant pour m'embrasser avant d'aller se coucher, j'eus une petite peur, peur de sentir encore le sexe, mais il n'en fût rien.

Ma mère : »Je vais me coucher mon chéri, bonne nuit ! »
Moi : »Bonne nuit ! »
Je ne pus m'empêcher de repenser à ce 'mon chéri', et me dit si elle savait que tout l'après midi j'avais été la chérie de 3 merveilleux mâle, elle ne m'aurait plus jamais appelé ainsi.
Éreintée par la journée, je dormis comme une masse. Une masse comblée et remplie, mais une masse quand même.
Bisous à tous

ptitpassif

max64_89@hotmail.com

Suite de l'histoire

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)