Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Avec Jeff...

L’histoire c’est passée lorsque je vivais chez mes parents, j’avais 18 ans. A cette époque, il n’était pas rare que le week-end des potes de mes frères, plus âgés que moi, viennent passer la soirée pour mater des films ou jouer au tarot pour d’interminables soirées arrosées et enfumées. Un jour, mon frère ainé organise une soirée avec ses potes, tout le monde a bu et fumé. Ils étaient tous à l’ouest. Malgré cela presque tout le monde a voulu rentrer, un des rares encore clair a fait le capitaine de soirée pour les autres. Seul Jeff qui ne se sentait pas de rentrer, préférais rester dormir sur place. Il fallait lui trouver une place.

Mon frère ainé était avec sa copine, donc il ne restait que ma chambre (et celle de mon petit frère) pour l’accueillir. Mon frère était chez son meilleur ami ce week-end là j’ai donc proposé que Jeff dorme dans son lit pour lui éviter le canapé.

Les deux lits de ma chambre étaient installés l’un à côté de l’autre, séparés par une table basse qui accueillait notre stéréo.

Avant de continuer plus avant, je dois vous décrire Jeff à cette époque. Grand, mince, assez musclé sec, de beaux cheveux bruns courts, un regard bleu qui rentre entre toi, te met à nu et te désarçonne et une forte personnalité, ancien militaire. Il portait des slips (qu’aujourd’hui tu achèterais à Foire Fouille, moches, pas sexy), un emballage sur son beau paquet et son beau cul. Il avait dans le slip une queue bien droite non circoncise de 22x5.

Je dois aussi me décrire à cette époque (je le fais avec la photo de l’époque que j’ai devant moi). Un mec entre ado et adulte qui n’a pas encore trouvé son style, d’1m70 pour une 60aine de kilos, coupe de cheveux approximative, pas musclé mais pas chétif, pas canon mais pas moche, imberbe et une queue de 15x4… Bref un mec qui se cherche encore, sauf sexuellement, mais pas pour autant aventurier en la matière.

Donc mon frère et ses potes jouaient aux cartes et moi je somnolais sur le canapé, quand j’ai décidé d’aller me coucher dans mon lit, il devait être vers 23h. Je suis rapidement tombé dans un sommeil profond, sur le ventre comme d’habitude, uniquement vêtu d’un slip.

A un moment il s’est passé quelque chose, je ne savais pas l’heure qu’il était, je ne pouvais dire si cela était réel ou un rêve, mais j’ai cru sentir une main curieuse… qui cherchait !

Après quelques minutes, j’ai bien senti une main curieuse qui cherchait mes couilles et ma queue entre mes jambes. Je n’ai pas réagis mais tous mes sens étaient aux aguets et j’étais bien réveillé (mais je n’ai rien montré). Pour lui faciliter le passage, j’ai tout d’abord écarté les cuisses pour lui laisser plus de place. La main m’a alors attrapé le slip, l’a écarté pour accéder facilement à mon entre-jambe. J’étais tellement surpris que je ne bandais pas ma queue était molle, mais j’aimais ces caresses. Il a ensuite fait passer ma queue en arrière en direction de ma raie et m’a posé les couilles dessus et a remis le slip en place. Pour prendre son temps il s’est mis à poil et est venu me caresser le cul à travers le slip, il a appuyé un doigt sur le tissu du haut de ma raie puis l’a descendu jusqu’au scrotum, pour remonter ensuite et s’arrêter sur ma rondelle, et de pousser son doigt dessus malgré le tissu. Je sentais qu’il essayait de le faire entrer, alors pour aider il mettait de la salive sur mon slip pour lubrifier et pointait son doigt encore. Après plusieurs minutes de visite de ma raie et de mes fesses, il est redevenu plus attentif à mon paquet et a commencé à me masser les couilles à travers le slip. Après cette exploration de mon intimité j’étais raide comme pas possible, je ne pouvais plus lui faire croire que je dormais. Je me suis alors mis sur le dos et sa main a été libre d’aller où elle le voulait comme elle le voulait. Il l’a alors glissée sous mon slip pour me prendre directement la bite en main et commencer à me branler lentement en serrant très fort sur la base du gland. Il fit cela quelques minutes puis me vira le slip pour être totalement libre de ses gestes.

Jusque-là Jeff était à genoux par terre à côté de mon lit, il vint alors s’assoir dessus, entre mes jambes, qu’il écarta et releva au maximum, il m’a alors fait glisser pour faire remonter mon cul à hauteur de son visage. Il m’ouvrit alors les jambes au maximum pour y fourrer la bouche et m’avaler les couilles en direct. On ne m’avait jamais fait çà et je commençais à gémir… j’essayais alors d’étouffer mes gémissements en me mordant le bras. De mes couilles il passa à ma queue dont il me tétait que le gland, je dois dire qu’il a été dur de ne pas hurler lors de cette sucette. J’étais au bord de la jouissance… Il s’arrêta pour me laisser redescendre un peu, et me caressa les cuisses et le dos.

A ce moment j’ai été déçu pensant que c’était fini et qu’il m’avait laissé au bord de l’orgasme, mais je n’osais rien dire me sentant dominé par ce mec.

Cela dura plusieurs minutes durant lesquelles il ne prodigua pas de caresses excitantes. Il passa alors ses mains sur ma poitrine et s’attarda sur mes tétons. Et là je ressenti comme un courant électrique en moi, je me suis raidi. Tout de suite j’ai senti qu’en sachant bien les caresser ils pouvaient être de merveilleux partenaires de jeu. Jeff a senti que cela ne m’avait pas laissé de marbre vu ma réaction physique.

Il replongea sa tête entre mes jambes pour aller à la rencontre de ma rondelle, il me rajusta en écartant mes jambes et alla directement sur ma rosette qu’il titilla du bout de la langue. J’avais des fourmis dans la tête, je ne savais plus ce qui de passait… Néanmoins je sentais sa langue entre mes fesses qui me faisait de l’effet.

Pour booster mon désir il alternait dans mon cul langue et doigts. Je  devenais fou !

Il m’a alors allongé sur le dos et s’est installé sur le dos à côté de moi.

L’un contre l’autre, il me fit glisser sur lui jusqu’à me retrouver allongé sur lui. Je me retrouvais avec la tête dans son coup, et son gros sexe pointant en l’air tapait mes couilles. Son sexe était long et épais, je le masturbais en même temps que le mien. Je le sentais mouiller abondamment, mes doigts étaient visqueux de cette mouille, j’eu alors envie de goutter ce liquide encore inconnu. Je lâchais donc sa queue pour porter mes doigts à ma bouche et lécha mes doigts en gémissant. A ce moment, Jeff me demande s’il en reste un peu pour lui. Aussitôt, je fis passer mes doigts de ma bouche a la sienne, et il se mit à me sucer les doigts goulument… putain que c’était bon.

Alors que mes doigts étaient dans sa bouche, ses doigts me faisaient connaitre le plaisir que le travail des seins pouvait apporter… il me titillait les tétons, d’abord doucement puis plus durement, et cela me tira des gémissements de douleur, d’abord et des soupirs de satisfaction qui me donnaient envie de m’offrir et d’être la bonne femelle qu’il espérait que je sois. Je dois dire qu’il savait y faire ce salaud pour faire tomber toutes mes barrières ! Il commença par faire rouler entre ses doigts le bout de mes seins en douceur pour me faire gémir de désir. Je gémissais comme une chienne quand il a décidé de passer à un palier supérieur en tirant sur mes seins et en les serrant plus fort. Là j’ai reçu une décharge dans le cerveau. J’ai cru qu’il pouvait me faire jouir juste en me faisant les seins. Mais je n’en avais pas fini sur la découverte de mon corps… Pour moi, à cette époque, la sodomie était quelque chose d’impensable. Et vu la taille de la teub que Jeff agitait j’avais peur d’être déchiré. Après cette aventure j’ai révisé mon jugement.

Sa queue toujours aussi grosse entre mes cuisses et il commença à onduler du bassin pendant qu’il me travaillait les seins.

Avec sa force de mec il m’a fait remonter encore sur lui pour que son gland se retrouve entre mes fesses, à hauteur de la rondelle ! Il mouillait toujours autant ! Il commença alors à aller et venir dans ma raie. Il frottait son gros gland contre ma raie en insistant sur ma rondelle. Comme son gland était bien gras, je le sentis tenté de faire une percée en moi. C’était trop gros pour moi à ce moment.

Il se bloqua à l’entrée de mon cul et revint sur mes tétons pour détourner mon attention sur ce qui allait se passer. Il me les tritura pendant un bon moment, et tira dessus assez fort, ce qui me fit un peu mal pour détourner mon attention, et en même temps, il força le passage avec son gland et s’immobilisa une fois le gland passé, mais continua à me faire les seins plus doucement.

Et là c’est moi qui n’en pouvait plus d’attendre de me faire baiser, j’ai alors commencé à bouger mon cul pour que la queue de Jeff rentre plus encore dans mon cul.

Jeff me dit alors : «tu la veux ma queue dans ta chatte ma petite salope ?  Tu veux jouir du cul ? »

« Oui, bourre moi le cul, je veux que tu me remplisses le cul, je suis ta pute ce soir, fais-moi ce que tu veux ! »

Il m’a alors immobilisé le bassin, et lui a fait basculer le sien pour que sa queue entre en un long mouvement régulier jusqu’à ce qu’il soit entièrement en moi. Cela dura quelques minutes et une fois en moi il s’arrêta de nouveau pour que je m’habitue à sa taille.

Pour une première fois, je me prenais un morceau de Roi !

Et là c’était parti, il commença à me baiser sans prêter attention à moi, j’étais littéralement sa chose, son objet sexuel. Il me traita comme une femelle, sa pute, sa chienne et moi j’adorais. Il tapait fort dans mon cul, et voulait d’autres sensations.

Il se retira, me saisit comme une plume pour me mettre à quatre pattes, le cul en bombe, et m’a re-baisé dans cette position. Je sentais ses couilles poilues cogner contre les miennes. Il continuait à me dire que j’étais qu’une chienne, une petite salope à baiser sans lui demander son avis, que je ne méritais que cela, et que j’avais rien à dire. Plus il m’humiliait plus j’étais excité.

Il se retira de nouveau et me dit de venir m’assoir sur sa queue, ce que je fis sans broncher. Je sentis cette grosse queue me remplir plus pleinement dans cette position. Une fois assis sur lui, il m’ordonna de bouger mon cul pour lui donner le maximum de plaisir que je pouvais. Je me suis alors exécuté, et ai commencé à coulisser tout au long de sa queue. Il me donnait des consignes : « plus vite… moins vite… arrête… reprends… », J’étais aux ordres.

Puis je l’ai senti se raidir et avoir le souffle court, quand il a étouffé un « arghhhhhh….. » et m’a plaqué contre son bassin. Il venait de me remplir le cul de son jus.

Je restais immobile ne voulant pas le contrarié. C’est alors qu’il m’a dit de me branler dans cette position, ce que je fis, et il me caressa les tétons en même temps. Je ne mis pas plus de 2 minutes pour lui gicler trois jets de sperme sur la poitrine en gémissant comme jamais je ne l’avais fait pendant mes branlettes.

Il m’a alors pris dans ses bras et mon sperme s’est étalé sur nos deux ventres pendant que sa queue ressortait de mon cul. Nous nous sommes endormis comme cela, et pour moi c’est un souvenir merveilleux que j’aimerais pouvoir revivre.

Laurent

laurent_13001@yahoo.fr

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay