1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Grêves...

Bonjour,
J'ai 31 ans, suis hétéro, en couple, mais ressens une curiosité envers la gente masculine active.
Je fréquente de nombreux sites de chat et forum gay.
Mes fréquentes visites sur certains sites alimentent régulièrement mes fantasmes.
A travers mes voyages, jobs, rencontres, j'ai souvent imaginé certaines situations et certains scénarii pour ma prémière expérience que je vous propose de partager

Cette semaine, une importante grève des transports m'a "profondément" inspiré

(Le contexte est réel...)

Je discutais depuis longtemps avec plusieurs mecs, dont un homme marié.
"Paul", 67 ans, bonne éducation, marié, 2 enfants, dirigeant d'entreprise...
Mais le temps n'oeuvrant pas toujours de façon favorable sur les couples, il déplorait de ne plus être pleinement satisfait sexuellement avec sa femme.
Il m'avait confié se réfugier derrière cette excuse pour fréquenter les mêmes sites que les miens, expliquant qu'il souhaitait rencontrait un jeune homme discret.
Cependant, il ne semblait pas chercher une rencontre immédiate, ce qui me convenait complètement.
Du coup, nous pouvions échanger nos fantasmes, sans pression

Parallèlement, je bavardais souvent aussi avec un autre homme, Henri, célibataire, bi mais nettement plus "entreprenant".
Dans nos discussions, lui n'hésitait pas à évoquer des situations me mettant en scène de façon très très coquines, voire femelle soumise, ce qui alimentait et soulageait rapidement mes pulsions intenses..

D'ailleurs, un peu avenant dans ma démarche, j'avais osé affiché sur mon profil, une dessin de jeune homme agenouillé devant un homme plus âgé le "forçant" à avaler son pieu.
Sensibles à ce cliché, les deux m'avaient contacté.
Cette image avait l'avantage de révéler les beau'f qui n'y voyaient qu'une pulsion vulgaire.
En effet, j'étais innondé de messages plus banals les uns que les autres.
Et elle permettait aussi de distinguer ceux qui y voyaient surtout un fantasme (puisque n'étant qu'un dessin, synonyme d'imagination...).
Ceux là m'abordaient en effet de façon plus courtoise, avec un peu plus de retenue, et soutenaient davantage mon attention

Henri, du reste en faisait partie.
Depuis nos nombreux échanges, il comprit vite que dans ma démarche, ce qui m'excitait, était d'être envisagé au féminin.
En effet, depuis quelque temps, je me rendais compte en voyant des films pornos pour hétéros, que ce qui m'excitait c'était de m'imaginer à la place de la femme qui tient souvent le rôle d'un "objet sexuel".
Complètement décalé de la réalité, la femme objet alimente cepedant souvent les fantasmes des mecs.
Combien d'entre nous n'ont-ils pas rêvé de pouvoir claquer des doigts, faire apparaître un joli cul, et lui dire "vas-y suce moi bien", avant de la prendre en levrette, et à nouveau claquer des doigts pour la faire disparaitre et reprendre sa vie normale?..

Allons, avouez! Tout le monde en rêverait! Même vous!

Et après de confiants échanges, j'ai avoué à cette personne que j'aimerais être envisagé au féminin sous cet angle..

Avec le temps, nous avions même procédé à des dialogues devant webcams, moi portant des sous-vêtements féminins

Puis nos échanges s'espacèrent

Ce vendredi, ma femme prit le train pour rejoindre ses parents pour une réunion familiale qui ne m'insipirait guère

Je vacquais à mes occupations, mais peu à peu, je me laissai déborder par mes pulsions..

Je me connectais donc à mes sites favoris

Paul était connecté

Nous commençâmes à bavarder, et il m'avoua que les grêves des transports lui imposèrent de rester coincé ici pour le week-end

(Seul dans son hôtel en pleine zone industriel de la banlieu parisienne...)

Nous discutions un long moment, puis je repartai à mes occupations

L'excitation m'envahissant, je cédai à l'envie d'une branlette. Soulagé, je pus penser à autre chose... Du moins, pendant un instant..

Mais la pulsion étant plus forte, je cédai, et me reconnectai pour chatter à nouveau

Cette fois, je bavardai avec Henri

La pulsion l'emportant, et surtout seuk à la maison, je n'hésitai pas à enfiler mes sous-vêtements féminins.
Dans la frénésie, nous échageâmes des propos particullièrement torrides.
Après "coup", je n'en revenais pas de ce que j'avais écrit..

Le vendredi passait

Le samedi soir, las d'être seul pour le week-end, je me connectais à nouveau

Paul était connecté. Compatissant à son sort bloqué à son hôtel pour le week-end, je bavardai un long moment

De mon côté, seul également, et avec peut-être un verre d'appéro en trop, je me surpris à accepter de boire un verre avec lui (qui je le rappelle, il ne souhaiter aucune rencontre réelle)

C'est donc en toute confiance que je décidai de le rejoindre dans une brasserie proche de son hôtel

"ironie" du sort, en arrivant, la bresserie fut fermée

Innocent, j'acceptai son alternative de prendre un verre à son hôtel..

Installés au bar nous entamâmes discussions banales, sur discusissions banales..

J'oubliai même pourquoi comment j'étais arrivé là

Le bar devait fermer, et nos verres encore pleins, il me proposa de le terminer dans sa chambre

Dans un tel contexte, j'acceptai sans même reflechir

Arrivé dans sa chambre, il pretexta une longue journée pour aller prendre une douche

Je patientai gentiment devant la télé,  assis sur son lit

Rapidement,il me rejoingnit, vêtu d'un pegnoir

Je me sentis mal à l'aise d'un coup, mais je ne dis rien

Il reprit le cours de notre conversation, comme si de rien n'était, mais je sentai que son regard devenait de plus en plus pressant

Mais confiant par rapport à nos dialogues, je ne me supposai rien

Cependant, il s'approchait de plus en plus, parlant toujours de choses aussi diverses que variées, lorsque, devant le fait accompli... Il me me caressa les cheveux, en me regardant dans les yeux

Scrutant ma réaction, je ne bougeai pas

Il continua à me caresser, les cheveux, la joue, le menton, redressa ma tête, orientant mon regard vers le sien, tenant le bas de ma machoire, doucement, tout en continuant à me caresser les joues

Confiance, mêlée de tendresse, je ne prêtai aucune attention à tout celà

Puis sa main gauche écarta une partie du peignoir, laissant apercevoir son sexe

A demi dur, il se caressa, passa juste sa main sur son sexe... Et s'éloigna, en parlant d'autre chose

Etonné, je rentrai dans son jeu, et fixai encore plus mon regard sur son sexe (quel amateur! lol)

Evidemment, il s'en aperçut

Il continua la discussion, et multiplia les anecdotes de ce genre..

Puis, s'approcha, saisit son sexe, et l'approcha de ma bouche

Surpris, il butta contre mes lèvres, saisit ma bouche, et la força, tout doucement, mais sûrement

Son sexe chaud et doux s'engouffra dans ma bouche

Surpris, j'eu un geste de recul;

De l'autre main, il saisit ma tête, et lança:
"tsss tsss tsss allons allons, ..." et força de plus belle pour entrer dans ma bouche

Etonné, je me soumis à cette injonction, et il entra doucement dans ma bouche

Une fois à l'intérieur, il ne bougea plus

Il se contenta de me regarder. J'avais l'impression que cela durer des heures

Intimidé, je n'osais pas bouger

Il avait l'habitude de gérer du personnel et de diriger, et savait comment s'y prendre..

Aussi, il attendit patiemment que je pris l'initiative

Il savait que je me rendrais rapidement à l'évidence. Posséder ma bouche avec son sexe semblait inévitablement mon montrer ma soumission

Je ne m'en rendais pas encore compte, mais c'était déjà de ça qu'il s'agissait

Il fut coquin, et me laissa retirer ma bouche pour lui dire:
"Mais qu'est ce que tu fais?"..

Et le temps de finir ma phrase, il entra à nouveau dans ma bouche, sans que je n'eus aucune réaction

Cette fois ci, il me regardait et entama de lent vas-et-viens

Je ne bougeais pas

Il me lima ainsi très doucement

Sans rechercher de sensation de plaisir, juste me limer pour le geste, pour signifier ma démarche que je ne soupçonnais pas encore

Pris à mon propre jeu, sans m'en rendre compte, je commençai à le sucer

Doucement d'abord..

Me laissant envahir par la chaleur de son gland, je l'avalais entièrement

il m'avait fixé du regard d'entrée de jeu, et j'avais maintenu cet échange

J'entrepris donc de le sucer, un lent et doux "suçage"

inspiré par les films que j'avais vu, je commençai à pomper de façon "mécanique"

Puis il saisit ma tête, et comprenant que je jouais le jeu, en profita

Il me tint et entama de lents vas-et-viens

Autremant dit, il commeça à baiser doucement ma bouche

Je fus très surpris par cette personne qui ne souhaitait pas forcément de rencontre..

Puis ses mouvements s'intensifièrent. Surpris, j'eus à nouveau un geste de recul, puis il rafairmit sa saisie de ma tête

Il me regarda, et me dit:
"allons Lola..."

Lola était le pseudo que j'utilisais lors de mes échanges très très hot avec cerains contacts, en l'occurence Henri..

Pris d'un sentiment d'effroi, je pris conscience qu'Henri et Paul étaient le même contact

Cette personne à qui je m'étais confié en toute confiance, était la même que celle à qui j'avais confié mes pulsions les plus torrides..

Un cruel dilemme s'empara de moi

Soumis à ma propre pulsion, je rentrai dans le jeu, et me laissai faire

Il poursuivit donc de me limer vigoureusement

De plus en plus profond, notre complicité s'installa

Je convenai d'accepter d'être sa femelle

Il baisa ma bouche pendant de longues minutes en me regardant me délecter de le satisfaire

Puis se retira

Saisit mes hanches, et me guida pour m'installer à quatre pattes, toujours sur son lit

Le contexte étant ce qu'il est, j'optempère, je me laisse guider

Mais je suis néanmoins un peu effrayé lorsque je sens ses deux mains baisser mon pantalon

A cet instant, je me retourne, et croise son regard

Il ne dit rien, et poursuit son geste, baisse également mon slip, et tenant d'une main mes hanches, l'autre entreprend de glisser son index dans mon anus

Je lache un soupir de surprise

"Chutttt.... allons..." Il rafairmit sa saisie, ce qui m'excite encore plus

Ma surprise l'excite et son autorité m'excite encore plus

Je me soumets donc docilement

Il enfonce son index et me regarde

"Alors coquine, t'aimes ça hein..."

Il enfonce son index dans mon anus, le retire, l'enfonce, le retire..

Je me cambre de plus en plus

Cette réaction l'encourage

Notre complicité se renforce

Mais le doute subsiste en moi. Je n'ai jamais eu d'expérience avec un homme, et il sait que s'il veut arriver à ses fins, il doit en tenir compte

Il me rassure donc, en me témoignant le plaisir qu'il a de me rencontrer, et de me confier ses fantasmes..

En disant ceci, il renforce son "doigtage", et constatant que je me laisse faire (plus par étonnement qu'autre chose), il en profite

Mais le pas est franchi, et je suis tellement timide que je n'ose rien dire

En plus, il n'a pas de trop gros doigts alors ça va..

Oups!

j'ai parlé trop vite!

Il en met un deuxième..

Il me dilate les fesses, je me retourne en le regardant, et aussitôt je sens l'autre main claquer sur mes fesses!

"Hummm"..

Je gémis, de surprise, mais cela l'encourage néanmoins

Une autre claque suit!

Je gémis à nouveau, et il fait en sorte que ses fessées prennent le pas sur mes réactions

"Hé!!!"

Sans délai, il enchaîne les claques sur mon cul cambré

Puis soudain, il s'arrête

Retire son doigt de mon anus, et me parle posément

"Est ce que ça va?"

Surpris, je ne sais quoi répondre..

"Euh...."

Il s'arrête, et me demande comment je me sens

Tout d'un coup, notre complicité se renforce encore davantage, et je laisse une main aller caresser son sexe

Il considère ceci comme une réponse

Puis, mes conversations avec Henri revinrent à mon esprit

Je suis peut-être allé trop loin... Mais néanmoins, maintenant, il les considère comme acquises

Il reprend son doigtage frénétique. Il bande comme un âne

Tout en continuant à me doigter, il se place devant moi, et entre à nouveau son sexe dans ma bouche

"Cochonne!"

Ce qualificatif féminin pervers provoque une réaction qui l'encourage encore plus

J'amplifie les vas-et-viens avec ma bouche

Il m'encourage

"Hummm.... T'aimes ça?... "

Je le suce et j'accentue mon pompage

Je pompe son sexe en le regardant, et cambre mes fesses de plus en plus

Je gémis de plus en plus, maglré moi

"Vas-y, hummm.... t'aimes ça hein... t'aimes la bite?...."

Je ne réponds rien, car en tant qu'hétéro, c'est délicat

Mais je n'en pense pas mopins

Mes pulsions l'emportent

"Hummm.... oui..."

Je le regarde encore, et accélère mon pompage

Il me claque le cul de plus en plus fort pendant que je le suce

Je gémis encore plus

Puis il se place derrière moi

Dans la frénésie, je me laisse faire sans savoir vraiment ce qui se passe

Mais soudain, son sexe approche de ma rondelle, et là, mon souffle fut coupé!

"Aouhhhhhhh!!!!!!!!"

Il se reprit

Comprenant qu'il prit en compte ma réaction, je me détendai, et repris confiance

Mes fesses se cambrèrent à nouveau toutes seules, et il reprit doucement

Je sentis son sexe entrer progressivement

Nos conversations me revinrent

Et il me les rappela

"Tu voulais te sentir femelle?..."

Je ne réponds pas

Il commence à me limer, en tenant mes hanches, et en me rappelant certains passages de nos dialogues cochons

"Tiens!!! T'aimes ça ma salope hein..."

Je gémis, je l'encourage..

Il accélère, et je tourne ma tête pour l'adimrer me prendre en levrette

"Petite pute, tu fais ta mijorée, mais t'es un vrai garage à bite..."

Envisagée au féminin, je me cambre encore plus, et lui offre mon cul avec ferveur

Il s'emballe littéralement, et me culbute comme une vraie petite femelle!

Il s'y est tellement bien pris pour me mettre en confiance que je m'abandonne complètement

Je cède à mes pulsions féminines, et me soumets aux siennes masculines

Je vibre complètement avec ses coups de butoir dans mon intimité

Emporté dans sa frénésie, il se retire, et sans que j'ai le temps de réagir, il me retourne, me met à genoux devant lui, et finis par s'astiquer devant mon visage..

Soudain, une salve de plaisir innonde mon torse..

Des saccades viennent envahir ma poitrine dans un râle viril et puissant

Surpris, j'eu un reflexe de recul, à nouveau maintenan et soumis à son autre main

Notre jeu était clair, je suis sa femelle, et il est mon mâle..

A suivre..

Au plaisir...

cooljef

cooljeff@hotmail.fr

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)