20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 211

Emma, Banquier, recrutements Escorts

Emma a pris l’habitude de nous rejoindre à l’appart une fois par semaine. C’est plus discret que chez elle et plus pratique puisque cela ne nous borne pas au jeudi, jours de sortie du personnel et en plus jours de soirées étudiantes !

Elle nous rejoint en général dès la fin des cours. Et nous baisons dès la porte d’entrée refermée.

Depuis qu’elle a laissé de coté la culpabilisation due à son éducation judéo-chrétienne, elle s’est débridée et nous passons de véritables très bons moments de sexe. PH et moi, nous la baisons, comme nous baisons ensemble devant elle où même que je baise PH ou me fait baiser par lui alors que nous lui faisons l’amour.

Toutes les combinaisons ont été testées et nous les répétons à chaque fois.

Emma apprécie que deux langues parcourent son corps. Nous arrivons souvent à la faire jouir rien qu’en lui tétant un sein pendant que son clito subit une excitation extrême sous la deuxième langue.

Elle aime aussi particulièrement d’être prise en double. J’avais initié cela avec mon sexe et un gode, en général ma bite dans son cul (c’est là que je la préfère) et le gode dans sa chatte. Mais depuis que nous lui avons fait connaître la chose avec deux queues « vivantes », elle est carrément devenue fan de la prise en double.

PH comme moi, aimons particulièrement nous faire sodomiser par l’autre alors que nous faisons subir la même chose à Emma. Mais quand nos queues se frottent l‘une contre l’autre dans le corps d’Emma, chacune dans son trou, c’est l’éjaculation assurée.

Cette semaine nous avons même inauguré une nouvelle intromission, nos deux queues dans sa chatte.  Après tout, c’est l’organe de la dilatation extrême (cf. le passage de la tête d’un bébé). Là, nous trouvons du plaisir à s’enfiler dans son vagin.

Comme pour le reste, la première fois Emma s’est indignée. Mais quand la chose a été faite et que nos deux bites lui ont rempli la cavité, elle s’est pris plusieurs orgasmes successifs qui ont eu raison de ses dénégations.

De notre coté, être collés l’un à l’autre sans obstacles (parois vaginale et intestinale ou même kpotes), c’est encore meilleur. Nos glands se sont excités à chaque va et vient et frottements de l’un sur l’autre. Nous avons quand même réussi à nous retenir le temps d’envoyer Emma trois fois en orbite et nous avons lâché les vannes.

Enfoncés au maximum dans Emma, nous l’avons secouée de nos éjaculations en rafales. J’ai eu l’impression que je me vidais dans son vagin !

Nous en sommes ressortis totalement vidés d’énergie tous les trois. Je n’ai eu que la force de placer une serviette sous Emma comme nous nous retirions, pour absorber le surplus de jus qui s’écoulait de son vagin.

PH, qui se fait généralement la chatte d’Emma alors que je me réserve son cul, a grandement apprécié la nouveauté. De son coté, Emma s’est, elle aussi, bien éclatée sur nos queues réunies.

Elle nous a même demandé s’il serait possible les prochaines fois de la finir comme cela.

Pas de problème de notre part, PH est comme moi, partant pour ce genre de gymnastique !

Avant de partir elle me demande où en est le « blockhaus » (surnom qu’elle a donné à mon acquisition au vu de sa façade sur la rue).

Je lui explique la situation et lui précise que pour la grande verrière de toit, je devrais attendre d’avoir refait de la trésorerie pour l’envisager.

J’ai rendu visite à André mon banquier (et père de Ric) pour faire le point de mes comptes.

Après les nouvelles des uns et des autres, nous avons attaqué le coté sérieux de notre entrevue. Effectivement si mes comptes se portent encore bien, je n’ai pas les moyens pour la verrière. Quand je lui explique la configuration de l’immeuble, il me dit que je pourrais louer à la société l’étage qu’elle occupera, cela fera ça de moins dans les résultats.

Je lui explique que j’ai dernièrement recruté 3 jeunes mecs. Aussitôt il me demande quand il pourra les avoir. Je lui explique qu’ils sont novices dans la partie et que sa méga bite risquerait encore de les déchirer, sauf peut être Jona.

Je fixe avec André une date pour lui.

Après lui avoir expliqué le « plan de charge » de mes employés, il me dit qu’avec seulement 7 Escorts (je compte Jean et Daniel, même s’ils sont réservés à un seul client chacun, ils me rapportent tous les mois) cela fait un peu juste en rentrées. Le coup des voitures, ça les place haut de gamme mais ça coûte cher. Je lui dis alors que j’ai révisé mes tarifs à la hausse et il siffle quand je lui annonce la nouvelle grille de prix. 

Il me conseille quand même d’augmenter mes effectifs d’au moins 4 Escorts de plus. Même en achetant 4 nouvelles caisses je m’en sortirais mieux.

Comme il est tard et que tous ses employés sont déjà partis, il me propose de passer chez lui prendre l’apéro.

Je téléphone à PH que je risquais de rentrer très tard et qu’il dine sans moi.

Quand nous entrons chez lui, Ric est à nous attendre, nu, pour prendre nos manteaux. Je lui confie même plus de vêtement vu la température qui règne dans la maison et ne m’arrête qu’au boxer. Ce dernier est déjà distendu par une bandaison due au spectacle qu’il nous offre.

Je m’aperçois, quand il se tourne et se penche pour déposer mes vêtements, que son cul est occupé par un plug dont nous ne voyons que la base et qui lui écarte un peu les fesses.

Il revient vers nous pour prendre le vêtement de son père, qui, lui donne tout. Cela faisait longtemps que je n’avais vu sa queue et ses 27cm x 7 (à la base) sont toujours impressionnants.

Je bande encore plus fort. Ric entreprend de nous sucer tous les deux. A genoux dans l’entrée, il passe de mes 20cm qu’il avale jusqu’aux couilles avec facilité aux 27 de son père qui nécessitent un peu plus d’attention.

Je trique dur à me faire sucer par une véritable bête de concours (de muscu) que je sais être une véritable salope.

André nous entraine au salon où Ric cesse quelques instants de nous sucer le temps de nous verser deux grands Whiskys.

Puis il recommence.

Alors qu’il suce son père et me présente son cul, je joue avec le plug. Je commence par le faire tourner. Il glisse bien. Je continu par de petit va et vient qui vont s’amplifiants.

Quelques minutes plus tard, je retire le plug jusqu’à son renflement maxi et m’aperçois alors que son grand diamètre doit être très proche des dimensions paternelles. Je maintiens le plug ainsi quelques seconde avant de relâcher et de le voir se renfoncer assez rapidement. Cela me rassure quand à la vigueur de son sphincter anal.

André me propose d’enculer son fils en premier car après son passage, il met quand même quelques minutes avant de resserrer son trou.

Je prends une kpote et une fois « habillé », je retire d’un coup sec le plug qui fait un bruit de bouchons de champagne, tout en faisant grogner Ric et, sans attendre, je l’encule. Par reflexe, il contracte son anneau et je suis bien serré. A genoux derrière lui, mes mains sur ses hanches, je le sodomise à grands coups de bite. Il a un cul superbement musclé et cela augmente mon plaisir. Quand j’y suis à fond dedans, je continu la pression pour l’obliger à prendre son père dans la gorge. Le petit jeu dure un petit moment, jusqu’à ce que son paternel me demande de lui laisser le cul de son fils.

Nous échangeons de place. A lui le cul et à moi la bouche. André place son gland nu sur la rondelle de Ric et le laisse s’impatienter. De mon coté, je lui lime la gorge tout en le tenant par les oreilles.

Quand André décide de le défoncer, Ric qui attendait ce moment sans en connaitre la minute exacte se retrouve propulsé en avant et je sens ses dents contre mon pubis.

J’en manque de jouir sur le champ ! Je me penche au dessus de Ric pour admirer la grosse bite d’André s’enfoncer dans le cul imberbe. Pour que je voie mieux, il écarte même le fessier de son fils. Spectacle superbe, la rondelle se dilate sous l’augmentation de diamètre de la bite de son père (le gland fait dans les 5cm de diamètre mais la base en fait 7 !). Puis au retrait, elle se contracte pour bien coller à la hampe.

Je suis tellement captivé que j’aurais presque envi de me la prendre aussi dans le cul !

Je me souviens que Ric est plutôt sensible des tétons. Je passe mes mains sous ses épaules et mes doigts en place, je pince fortement les deux boutons de chair.

La réaction ne se fait pas attendre, il se contracte de tout son corps. Le père me demande de recommencer car il serre son anneau comme jamais sous la douleur. Et moi, il m’avale encore plus loin.

Je continu à lui torturer les tétons. Je le fais si bien qu’il jute dans sa main sans s’être touché.

Son père continu à le sodomiser et soudain il se contracte à son tour tout en maintenant Ric bien enfoncé sur sa queue. Il est en train de lui tapisser le boyau avec son sperme.

J’ai juste le temps d’arracher ma queue à sa bouche vorace et me vide les couilles sur son crane.

Quand André se retire du cul de son fils, il exige que sa rondelle se referme au fur et à mesure, il ne veut pas de tache sur le tapis.

Il se retire lentement et effectivement quand son gland sort, je vois l’anus de Ric se refermer. Même quand il se met debout, rien ne coule contre ses cuisses. Je le félicite d’une telle performance.

Affalés dans les canapés, Ric me demande quand est ce que je lui organise un nouveau gang bang.

Il adore se faire larver par une dizaine de mecs tous plus TTTBM les uns que les autres.

André me dit que c’est ok mais après les partiels de début janvier, faut être sérieux quand même !

Quand je rente à l’appart, PH tournait comme un fauve en cage. J’ai du tout lui raconter par le menu. Quand je parle de la dimension hors norme d’André, il me demande si je me le suis déjà pris dans le cul. Je lui raconte alors comment j’en suis venu à le connaitre et comment je lui avais préparé son fils.

A la fin de l’histoire, PH me dit que je suis quand même sacrément vicieux.  Puis il me demande s’il pourrait me servir de second lors du gang bang de Ric, il n’en a jamais vu un. Je ne peux rien lui refuser et lui promet qu’il m’aidera à le gérer.

Bien que Ric m’ai fait jouir, je remets cela avec mon PH avant de nous endormir.

Je n’ai pas à chercher pour recruter de nouveaux Escorts.

Morgan est le premier me demander si j’embauche encore. Quand je lui demande la raison de sa question, il me dit qu’il a un de ses copains de l’équipe de foot qui serait intéressé par le genre de taf que je propose.

Je lui demande plus de détails.

Il me décrit Viktor, 18 ans comme lui, blond avec une belle gueule d’ange et musclé comme lui, dans les 1m 84 et monté large, 19 x 6,5.

Quand je lui demande comment il sait cela, il me répond, impertinent, que sous les douches, y’a toujours moyen de deviner les dimensions.

Et comme il lui a parlé de ce type de taf (sans me nommer, bien sûr), il en a profiter pour le mesurer en pleine forme.

Je le traite de profiteur, surtout qu’il me précise qu’il a même testé l’équipement et qu’en plus c’est un gros juteur. A ma demande, il me décrit une paire de couilles ronde et moyenne mais qui pendent bien sous la verge et d’ajouter qu’en prévision de mon entretien, il lui a demandé de raser tous ses poils.

Quand je lui demande ce qu’il fait, Morgan me dit qu’il est étudiant en langue. Il en parle déjà quatre en plus du français ; l’anglais, l’espagnol, le russe et l’allemand. Il est de mère d’origine russe.

Je lui demande d’arrêter l’article et de me le présenter rapidement. Il me dit alors qu’en fait il l’attend en bas de l’immeuble dans la voiture.

Je l’envoi me le chercher.

 Effectivement il me ramène un superbe minet blond très court mais bien baraqué avec des hanches étroites.

Morgan fait les présentations. Je lui dis de laisser parler Viktor.

Une voix douce sort de sa bouche aux lèvres à tailler des pipes. Il m’explique que sa mère est une immigrée et qu’elle n’a pas trouvé un travail à la hauteur de sa formation initiale. Elle se prive pour lui payer des études  et ça le peine de la voir ainsi. Les quelques petits boulots qu’il a pu trouver n’ont pas permis de rapporter beaucoup. Du coup quand il a vu changer le style de vie de Morgan, il n’avait pu s’empêcher de lui demander comment il faisait.

Ce qu’il avait appris l’avait convaincu d’essayer le job. Il s’estimait suffisamment beau gosse pour être accepté et que coté sexe, il n’était pas farouche.

Je le fais taire et lui demande de se déshabiller. Il se lève et commence à se dévêtir. Il fait ça avec naturel et se retrouve rapidement en slip. Un truc moche de marque de distributeur. Je lui dis de virer ça. Il se met nu sans faire de difficulté, c’est l’avantage avec les pratiquants de sports collectifs. Autant le slip était quelconque autant ce qu’il cachait ne l’était pas. Une grosse bite de déplie entre ses cuisses. Elle cache une grande partie de ses couilles fraîchement rasées. Il baisse le regard et s’excuse de n’avoir pas tout rasé et d’avoir laissé au dessus de son sexe un trapèze de poils qu’il a, du coup, taillé très court. Et de m’expliquer que pour les vestiaires, se tailler les poils ça passe mais raser tout, cela lui vaudrait des réflexions péjoratives.

Je le rassure et lui dis que ce que je vois jusque là me convient très bien.

Il relève la tête et me fait un sourire à faire fondre un iceberg. Le genre de sourire qui vous amène à rouler une pelle à un mec avant même de s’apercevoir de ce que l’on fait.

C’est d’ailleurs ce qui m’arrive. Je me retrouve avec ma langue contre la sienne à perdre mon souffle.

Quand je me décolle, il me demande si cela vaut acceptation de sa candidature.

Morgan rigole et lui dit qu’il ne coupera pas à une étude plus poussée de ma part.

Je lui dis de se casser et de nous laisser seuls.

Quand nous nous retrouvons tous les deux Viktor et moi, je lui demande de me déshabiller.

Il ne se débrouille pas trop mal même s’il est un peu gauche. Je l’aide à me défaire de ma ceinture et il me baisse le boxer avec mon slim (faut dire que le sous vêtement est collé au pantalon). Ma bite en sort comme un diablotin de sa boite et lui frôle le visage.

Malgré son assurance, je décèle en dessous une certaine peur. Il s’empresse de me sucer la bite. Il s’en étrangle presque à vouloir me prendre entier trop vite. Je le repousse mais il aspire ma queue, refusant que mon gland quitte le contact de son palais.

Je le laisse gérer. Il s’y reprend plus progressivement et parvient effectivement à me manger mes 20cm sans s’étouffer.

Je caresse sa tête et sa brosse blonde. Puis mes mains descendent sur son corps. Ses pecs sont lisses, plutôt imberbes que rasés. Je lui pose la question et il me dit n’avoir eu à raser que son sexe, ses aisselles, ses avants bras et ses mollets.  Je vérifie par moi-même la pilosité de ses fesses et de son trou, il ne m’en a pas parlé.

Obligeamment, il écarte ses fesses avec ses mains et me laisse découvrir un superbe anus rose plissé et bien serré, exempt de tout poils.

Je lui tends une kpote. Il me l’enfile puis se tourne. Je graisse sa rondelle et ma bite enkpoté puis présente cette dernière au cul qu’elle s’apprête à défoncer.

Je demande à Viktor s’il est toujours partant, je ne suis pas un monstre quand même. Comme il me répond positivement, je donne un petit coup de rein qui propulse juste mon gland dans son fondement.

Il respire un coup, mais supporte sans broncher. Je m’enfonce doucement. Quand je suis au fond,, je me couche sur son dos et lui demande à l’oreille combien de fois il s’était fait enculer. Là, il me dit que c’est sa première fois.

J’en aurai presque débandé de surprise !

Il ajoute que, comme il avait déjà sodomisé une meuf, il savait que c’était possible et même assez jouissif vu que la meuf en question avait pros son pied. De plus il s’était souvent branlé ave un ou deux doigt dans le cul.

Je le félicite quand même pour son courage et du coup fait attention aux premiers va et vient.

Je me retire doucement tout en laissant mon gland prisonnier de son anus. J’ajoute une nouvelle dose de gel et m’enfonce à nouveau. Je répète l’opération deux trois fois avant de pouvoir coulisser confortablement à travers sa rondelle.

De la main, je vérifie qu’il apprécie. Il bande à fond, ça me rassure sur ses capacités. 

Sous les assauts de ma bite, il commence à prendre du plaisir. il tourne la tête vers moi et je me penche pour lui rouler une pelle. Y’a pas à dire, il est chaud le gamin !

Je veux tester sa bite. je me retire avant d’avoir juté. Viktor mets quelques secondes pour réaliser. Je lui tends une kpote et lui demande de l’enfiler. Pendant ce temps je me graisse le trou. Je le pousse dos sur le sol, je tiens à contrôler moi même l’intromission.

Un genou de chaque coté de ses hanches, les mains en appuis sur ses pecs, je m’assois doucement sur son pieu.

Je sens bien son gland me perforer l’anus.

Dès que sa couronne passe, je fais un premier palier. Je joue de mon sphincter pour masser son extrémité. Il n’en revient pas et me dit d’arrêter si je ne veux pas qu’il jouisse.

Ok, je continu ma descente. Je sens bien la grande largeur de la bite qui me pénètre, surtout les dernier cm, les plus épais !

Assis sur ses cuisses, je recommence mon petit travail musculaire. Viktor me demande comment je fais cela. Je lui explique le travail de musculation anale que je fais et que j’exige de mes employés. Il me dit que si c’est pour un tel résultat, ça vaut le coup. Je me penche et lui prend les lèvres. Ça le fait taire et j’aime beaucoup le soyeux de leur contact. Habitué à sa forte présence, je commence à le chevaucher. J’aime sa bite bien droite et surtout très dure. De son coté ce que je fais à l’air de lui plaire.

C’est alors que PH rentre de la Fac. Viktor, au bruit de serrure a bien cherché à se relever mais mon poids sur lui l’en a empêché. Quand PH entre dans la pièce, je lui présente Viktor, un nouvel Escort que je suis en train de tester.

PH se penche et lui serre la main avant de me rouler une pelle. Viktor hallucine un peu, il s’attendait probablement à une scène.

Je propose à PH de venir nous rejoindre. Il se déshabille rapidement et se place comme moi mai au dessus de la tête de Viktor. Sans attendre un ordre, ce dernier embouche la queue de PH.

Pour mieux pénétrer la gorge de Viktor, PH se place à genoux, me dévoilant son anus. Je ne peux m’empêcher de me pencher et de lui lécher l’anneau. Doucement sous ma langue il se détend et je peux la faire pénétrer de presque un cm.

Quand je sens que son anus demande plus, je me lève de sur la bite de Viktor pour la laisser à PH. Je guide son bassin pour le faire reculer jusqu’au sexe raide et pousse sur ses hanches pour l’asseoir sur Viktor. PH apprécie les dimensions de l’engin. Il fait deux/trois va et vient pour bien se caler dessus.

Je pousse sur les jambes de Viktor et les fait passer sous les aisselles de PH. Comme cela, bien que PH soit assis sur sa bite, Viktor a le cul bien dégagé pour se faire enculer à nouveau.

Ce que je ne manque pas de faire après avoir enfilé une nouvelle kpote.

La position est sympathique mais Viktor ne peut se retenir plus longtemps et explose sous les pressions annulaires de l’anus de PH. J’en ressent les effets secondaires par de nombreuses contractions de son propre anneau. A mon tour, je rempli ma kpote.

Seul PH jouit sans entraves et largue une bonne quantité de sperme sur le torse de Viktor, allant même lui saloper le menton.

Après un bon ¼ d’heure de récupération, je propose un bière que mes deux acolytes acceptent.

Assis entre nous deux, Viktor se dévoile un peu plus. Nous avons à faire à un garçon intelligent en plus d’être beau gosse. Je lui demande s’il serait capable de faire l’interprète dans les langues qu’il m’a cité. Quand il me dit oui, je lui demande alors s’il serait suffisamment libre pour pouvoir accompagner des clients en voyage d’affaire. C’est souvent à ces moments là qu’ils ont besoin d’un traducteur.

Je lui précise que lorsqu’il sera demandé plusieurs jours d’affilés, il gagnera beaucoup plus que lors de simples rendez vous.

Il me dit qu’il devrait pouvoir s’arranger avec sa fac. Des copains seraient à même d’enregistrer les cours qu’il manquerait.

Je lui dis que j’aime cet esprit et l’assure qu’il sera pas mal demandé. Quand je lui dis qu’en plus le taf comprenait en plus une voiture et sa carte de carburant, il m’a sauté au cou sans se penser à PH. Deux secondes plus tard, il s’écartait de moi avec un regard confus vers PH.

Ce dernier, mort de rire, l’a attrapé par le cou et lui a rouler une pelle qui lui a fait comprendre que nous étions libre question sexe.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)