14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 238

La rentrée, blockhaus, Maxou et Louis

Avec septembre, nous assistons à l’éclatement de notre petite bande.

Tic et Tac sont repartis chez leur père. Franck a rejoint son chez lui, non sans m’avoir extorqué l’assurance que je garderais un œil sur l’appart de PH où son Louis va emménager avec Maxou.

Finalement Hervé est reparti, un jour plus tôt, en faisant un détour par Barcelone pour accompagner Ernesto.
Autant dire que ce dernier était tout d’un coup moins désespéré de nous quitter. Trouver l’erreur !

Coup de fil d’Ernesto après leur séparation (le lendemain):
Il m’explique, tout excité, qu’Hervé lui avait dit qu’il allait réfléchir à prendre un appartement à Barcelone.
Quand je lui fais remarquer qu’ils s’emballent peut être un peu vite, il me rappelle que je n’avais pas non plus pris beaucoup de temps pour décider que Marc serait l’homme de ma vie.
Ça m’apprendra à me raconter à tout le monde !

Il me narre toutes les minutes qu’ils ont passées ensemble. Je ne le coupe pas car je sens qu’il a besoin d’en parler. Il me fait confiance et je suis content que cela se passe comme ça.
J’ai l’impression qu’il  pense suivre un schéma semblable au mien. Du coup c’est vers moi qu’il se tourne.

Sans vouloir le faire descendre de son petit nuage, je lui demande comment est rempli son carnet d’Escort.
Il me répond direct que tous ses clients attendaient son retour et qu’il avait déjà placé un rendez vous avec chaque.
Je le félicite de son sérieux. Il comprend ce que j’entendais par là et me dit qu’il avait bien éclairci la situation avec Hervé et qu’il continuerait, tant qu’il en aurait besoin, son taf d’Escort.
Je lui dis que l’indépendance financière était importante dans une relation de ce type. Nous étions tous les deux trop jeunes pour nous satisfaire d’une situation de gigolo.

Il éclate de rire à l’autre bout et m’assure que ce n’est pas sa mentalité. Il voulait être capable d’offrir restaurant et cadeaux à Hervé, tout comme d’accepter la même chose de lui.

Ce même jour, nous réaménageons en ville.
Si Samir et Ammed sont avec nous, Jimmy est resté à la campagne. Il est suffisamment vieux maintenant pour se prendre en charge lui-même. De toute façon, je m’assure de son sérieux auprès des clients par suivit internet et son taf à mi temps de suivit de chantier « jardin » pour Pierre, l’occupe bien. Et puis je pense qu’il passera quand même souvent au blockhaus.
Les travaux de la grande verrière sont terminés et avant même de défaire nos bagages, nous montons sur la terrasse voir le résultat.
C’est superbe ! La verrière part du mur de la rue à celui du fond de la cour. La partie au dessus de la terrasse est montée sur rail et l’ensemble des panneaux se superposent au dessus de l’escalier pouvant laisser la piscine et les 4/5 de la terrasse découverte.
Des panneaux mobiles sur l’autre partie permettent, au besoin, l’aération quand la verrière est en configuration fermée.
La cour a été aménagée avec de grands arbres tropicaux en caisse. Le sol goudronné a été remplacé par du pavé et l’ensemble de la végétation assure, au niveau du sol, un abri total à la vue des bâtiments alentours.
Des bancs équipés de coussins semblent prêts à supporter nos ébats amoureux !
Détail pratique, Pierre à même pensé à installer un monte plat de la fenêtre de notre cuisine, avec un interphone accolé. De quoi se faire servir sans avoir à remonter les 4 étages !

Le tour effectué, j’appelle Emma pour la remercier. Nous sommes enchantés du résultat, même si les plans en 3D nous en avaient donnés une idée, le résultat est impressionnant et je l’invite à venir diner avec nous pour qu’elle le voie par elle-même.
Comme elle se fait prier, Marc insiste et c’est lui qui finit par la convaincre de venir.

Le temps de ranger les quelques affaires que nous avons ramené de la campagne et à Samir et Ammed de préparer le diner, qu’Emma sonne à notre porte.

Je descends la chercher. J’arrive alors qu’elle sort de sa voiture rentrée sur notre parking. Embrassades et roulages de pelle, nos retrouvailles sont chaudes et nous arrivons un peu essoufflés au 4ème.  
Si Marc lui baise la main, PH ne s’embarrasse pas et, à son tour, lui prend les lèvres pour l’embrasser profondément.

Emma est gênée que cela se soit passé devant Marc. Il la regarde de face et lui dit « on ne va pas être hypocrites, j’aime ces deux chenapans autant que vous » et, résigné, ajoute « finalement, je crois que je n’ai pas beaucoup de prise sur eux ».

Evidement, PH et moi nous nous récrions et chacun d’un coté, nous le prenons dans nos bras et lui claquons un bisou sur la joue.

Il nous disperse et nous montons tous les 4 sur la terrasse admirer la verrière/serre.
Si Emma avait eu un aperçu du sol de la cour (la grande porte de camion qui séparait le ré de chaussée de la cour ayant été remplacée par un immense panneau de vitrages), elle n’est pas revenue de la sensation que ce « dôme » rendait.
Samir arrive avec l’apéritif. Nous déambulons sur la terrasse jusqu’à la piscine. L’eau y est tiède mais personne ne plonge. Les tapas terminés, nous descendons diner.

Samir et Ammed ont, comme d’habitude, réalisé une merveille de repas.
Emma nous dit qu’elle doit vraiment se décider et décider sa vieille cuisinière à céder le terrain à un cuisinier plus jeune. Si elle lui suffit  quand elle est toute seule, elle n’ose plus inviter pour ne pas la fatiguer.
Sans vouloir en remettre une couche, je lui rappelle gentiment qu’avec Pablo, elle aurait ce qu’elle voudrait. Une cuisine excellente, internationale et avec quelqu’un capable d’assurer ses réceptions.
Elle ajoute qu’il va falloir aussi qu’elle remplace son majordome qui prendra sa retraite début 2013.

Je vois un avantage personnel, même si Ernesto est maintenant un peu pris par Hervé, à ce qu’elle embauche Pablo, c’est qu’il arriverait définitivement en France.

Alors qu’elle nous quitte, elle me dit de féliciter mes amis pour leurs pastiches du diner sur l’herbe. (Pour info les vidéos étaient bloquées sur le premier tableau !!).
Faut dire que les trois interprétations de ce tableau (la toile de Moitié, la vidéo des Palmyriens et celle des Ibères) exposées en grands formats sur le mur aveugle coté rue sont immanquables !

Aparté :
Nos espagnols ont enregistré une version du tableau dans le même style que nos amis de La Palmyre. Pablo et Javier font les deux hommes. En maillots, ils sont sacrément bandants ! La femme nue du premier plan est remplacée par Ernesto et ils ont fait appel à un autre jeune éphèbe pour le personnage du fond les jambes dans l’eau. Evidemment, avec l’avancée de panneaux, le caractère pornographique s’affirme et, sous les arbres, nous assistons à l’enculage des deux jeunes par leurs ainées. Le denier tableau montrent les deux jeunes, dos sur le sol, leurs torses couvert de leurs propres spermes et recevant celui de leur enculeur.

La rentrée de Maxou s’est bien passée d’autant plus qu’il était avec Louis. Sa présence à l’appartement de PH la semaine qui à précédé leur rentrée a été bénéfique pour qu’il ne panique pas à l’idée de reprendre ses études après un an de break.
Avec PH nous sommes passés les voir le soir même. Ils étaient tout excités de leur première journée, même si les anciens avaient déjà pointé leurs nez et semé la panique avec le bizutage à venir.
Après son année de galère puis d’Escort et surtout les cours de Krav Maga, Maxou ne craint pas grand-chose sur ce terrain là et j’ai comme l’impression qu’il a déjà pris Louis sous son aile, comme à l’inverse, Louis le coachera  pour le taf.

Nous les quittons alors que Louis est au téléphone avec Franck qui veut tout savoir.

PH retrouve sa bande de pote de fac comme moi ceux de l’école de commerce. Morgan a pris une assurance que son aisance financière explique. Ses contacts avec des hommes plus âgés et plus cultivés aussi ont amélioré sa confiance en lui.
Il n’est plus l’objet de moqueries mais plutôt d’envie et ce n’est pas son arrivé au volant de sa RCZ qui en est la cause mais plus son attitude générale. Il n’est plus le petit garçon résigné, un peu gêné financièrement, du début d’année dernière.
Pour preuve, il n’hésite pas à venir vers moi et m’embrasser sur la joue pour me dire bonjour.
 Je lui rends la pareille, on se fout des convenances ! D’ailleurs les copains de l’école ne sont pas plus étonnés que ça.

Les premiers jours, malgré les profs, l’ambiance est encore aux vacances, chacun racontant aux autres les siennes comme au lycée. Les considérations sur nos stages prennent aussi une bonne part de nos discutions. J’entends que Morgan ne nous fait part que de la partie taf et non sexe de son stage, c’était évident. Moi seul connais cette partie en tant qu’ « employeur ».

Jona a repris nos cours de Krav Maga le mardi soir.
Alors que nous répétons les bases, il prend Louis à part et lui explique les premiers mouvements. Maxou est à ses basques, prenant très au sérieux son rôle de « grand frère ».Louis a été impressionné par l’installation de notre étage « sportif » mais encore plus par les participants au cours.
Faut dire que pour la rentrée, pas un Escort ne manquait à l’appel. Depuis un an (pour certains) l’usage répété de la muscu et la pratique d’un sport ont formé des corps plus musclés que la moyenne. Et le fait qu’ils soient tous rasés ou épilés, amplifie cette impression.
Du coup Louis fait quasiment malingre au milieu de nous.
Il s’en ouvre à moi et me demande s’il pourrait utiliser notre installation pour s’étoffer un peu.
Je ne peux rien refuser au petit copain de Franck et lui dit qu’il n’aura qu’à nous téléphoner pour venir. Morgan qui n’est pas loin, ajoute qu’il l’emmènera et en profitera aussi.
Ce qui l’a quand même le plus étonné, c’est, après le cours, la liberté avec laquelle tous nous nous sommes entassés dans la partie sanitaire, chacun, pour des raisons de place bien sûr, lavant le mec situé juste à coté de lui.
Ça faillit dégénérer quand nos deux amoureux (Simon et Morgan), emportés par leur élan se sont chauffés directement sous nos yeux.
Malgré la fatigue nous nous sommes tous mis à bander ferme !

J’ai du batailler pour les empêcher de touzer sur place, PH et moi ayant d’autres impératif pour la soirée.
Louis, pas encore au fait de toutes les finesses de notre système relationnel, malgré l’aperçu qu’il en avait eu à la fin des vacances, est reparti avec Morgan, un peu sonné quand même.
Je laisse à Morgan le soin de lui expliquer le fonctionnement de ma bande d’Escort.

J’ai envoyé bouler Franck qui m’appelait tous les soirs pour savoir si Louis n’avait pas baisé avec Maxou.
Même si c’était le cas, je ne lui dirais pas. Après tout c’est leur histoire à eux. Mais pour l’instant, ils sont restés straight !
Les quelques discutions que j’ai vues et écoutées avait surtout trait à l’organisation que j’ai mis en place entre Escort, Maison (Marc, PH et moi + le service) et les amis.
Ils ont aussi beaucoup discuté sur la situation de Morgan.
Ça m’a permis d’apprendre qu’il estimait que je l’avais sorti d’une situation qui n’aurait pu que mal finir et que je l’avais sûrement sauvé d’un suicide auquel il avait pensé plus d’une fois pendant les quelques mois où il s’était retrouve seul, jeté de chez lui par son père et ne réussissant même pas à faire la « pute » efficacement. Il avait projeté de le faire le lendemain du jour de notre rencontre. Ce soir là, il avait prévu de s’étourdir une dernière fois et il avait eu la chance de tomber sur PH et moi.

Qu’il est mimi notre Maxou. C’est vrai qu’il est plus qu’un simple Escort, même pour PH. Nous le considérons plus comme un petit frère, probablement parce qu’il est maintenant tout seul dans la vie.
Louis, de son coté, lui a expliqué comment il nous a connu et la drague insistante que lui avait fait Franck.
Quand il lui a décrit la fin de semaine qu’il avait passée avec nous à la campagne, j’ai vu que notre Maxou en était un peu jaloux. 

J’ai l’impression qu’il n’y aura pas de sexe entre eux, leur relation a l’air de virer plutôt au fraternel.

D’ailleurs, la majorité des enregistrements les montre en train de travailler leurs cours.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)