14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 260

Lutteurs Espagnols pour clientèle Française

Rentrés en France, je rapporte à André (mon banquier et conseiller financier) la mise en place de la société Espagnole.

Je lui fais part aussi de l’idée de croiser mes fichiers « Escorts Espagnol » / « Clients Français ».
Il est enthousiaste à l’idée et me dit que cela me rapporterait un maximum si je les mets aux enchères comme j’ai fait de temps en temps pour les nouveaux Escorts.

Quand je lui décris mes deux lutteurs, il hallucine et me dit que je les avais sélectionnés rien que pour lui !
Il est pris à son propre jeu mais je l’assure qu’il en aura un au prix normal plus les frais de déplacement.
Je lui dois bien ça, il refuse que je paye ses conseils financiers soit disant en remerciement de lui avoir ouvert les yeux sur les pratiques de sa femme sur son fils !

A fin Mars, l’activité de ma société espagnole est florissante et les comptes en banques se remplissent (ceux de mes Escorts et de ma nouvelle société). Ernesto n’a plus à courir dans tous les sens et comme il touche une commission, il ne perd pas à partager ses prestations. De plus il a largement pu augmenter leur nombre par semaine !

Marc est impressionné par mon organisation et l’expansion de mes « affaires ». Bien cloisonnées, indépendantes les unes des autres, protégées par quelques uns de mes clients et même certains services spéciaux, elles prospèrent au delà de ce qu’il pensait possible au tout départ.

Il est loin le jeune Paysagiste qu’il avait homosexuellement dépucelé. Mais j’adore toujours me faire prendre par ses 22cm ! Sans lui, je serais toujours à dessiner des parcs et jardins tout en baisant des femmes mûres pour arrondir mes fins de mois !

Il accepte juste de ma part le remplacement régulier de son VFR (Honda). Il a même mis sa maison en SCI et m’en a déjà cédé une bonne partie tout en mettant mes paiement en assurance vie dont je suis le bénéficiaire !! Bientôt il aura tout transféré sur moi. J’ai eu beau tenter de le dissuader mais il ne me laisse pas le choix et refuse que le moindre centime aille à sa famille qui l’a si bien rejeté quand il avait fait son coming-out.
Il me dit qu’avec tout ses voyages à l’étranger, il augmente les risques pour lui et veux absolument que tout me revienne.
Il m’énerve quand il me dit ça. Il n’a que 46 ans et deux beaux jeunes mecs (qui l’aiment) pour baiser avec lui dès qu’il est en France ! Sans compter que nous ne sommes pas jaloux et qu’il baise, seul, tout ce qu’il veut quand il est à l’étranger et avec nous en France. 

Après quelques semaines de taf en Espagne, je commence par faire monter, un WE, mes deux lutteurs en France. Je les aime bien, ils méritent un petit coup de pouce.
Je vais les chercher à l’aéroport en vol direct de Barcelone. Ils sont impatients et curieux de tout. C’est la première fois qu’ils viennent en France et ils sont un peu anxieux au vu du montant prévu pour chacun.
Dans la voiture, ils me demandent ce qui vaut cette augmentation notable de leurs prestations.
Je leur explique le système de mises aux enchères de leurs premières apparitions sur le « marché » Français. Là, ils comprennent mieux pourquoi ils vont gagner autant. Je leur dis aussi qu’ils seront passifs et soumis à de gros calibres. Ils rigolent et m’assurent que si mes clients Espagnols sont plutôt passifs, entre eux ce n’est pas le cas et qu’ils ne font pas partie des petitement membrés.

Ils auront deux prestations pour ce premier WE :
 
Lutteur 1 a décroché mon client avocat rondouillard et monté 25 x 6 pour la prestation du soir et je l’envoi à André pour le dimanche. Finalement il ne l’aura pas en premier mais ils baiseront avec Ric aussi.

Lutteur 2 s’est fait remporter par un de mes black ttbm ! Je le lui annonce alors que nous arrivons au Blockhaus. Il ouvre de grands yeux sur les dimensions avancées  (27 x 6). Il nous dit qu’aussi long il n’avait jamais fait. Je le rassure et le prévient qu’ils auront la possibilité de bien se préparer à la maison. En second client, il va se faire un de mes tout premiers, celui affublé d’un serviteur accueillant. Que je me ferais probablement pendant que lui se fera démonter par son maitre.

Ils sont surpris à l’aspect extérieur de mon chez moi. Nous entrons et montons au premier les installer. Alors que je leurs montre deux chambres contigües, ils me disent préférer dormir ensemble. Après avoir déposé leurs sacs, je leur montre les installations sanitaires. Ils sont amusés du dimensionnement hors norme avec ses douches et lavabos multiples. Je souligne les équipements de nettoyage intérieur (canules de lavement) et ouvre les tiroirs remplis de gels, kpotes, ainsi que de plugs et godes divers.
Ils me demandent comment ils iront à leurs rendez vous.  Je leur dis que j’accompagnerai Lutteur 1 alors que Lutteur 2 sera véhiculé par PH.
Ils se mettent à l’aise : marcel athlétique moulant leurs torses hyper développés et bas de jogging bouffant sur chaussures de lutte.

Parce qu’ils sont étrangers et que je les aime bien, nous montons au 4ème. Ils ouvrent de grands yeux sur l’aménagement que nous avons déployé à ce niveau. Comme tous ceux qui les voient la première fois, ils sont surpris par Samir et Ammed et surtout la taille réduite de leur « uniforme ».
Ils embrassent PH qui nous attendait et nous prenons un rafraichissement. On discute jusqu’à ce que PH me demande si je leur ai montré notre salle de sport.
Du coup, avant de déjeuner, nous descendons au second.  Quand le monte charge s’ouvre, ils voient toutes les installations et me disent que nous sommes aussi bien équipé qu’une salle pro. Lutteur 2 calcule rapidement les masses disponibles et me dit qu’ils pourront même s’entrainer. PH les attirent vers les sanitaires qui les amusent dans leurs dispositions jusqu’à ce que, poussés plus loin, ils découvrent la piscine.

Quand nous revenons à la salle de muscu, PH complète la visite par la tenue de travail exigée. Cela les fait bien rire. Je leur dis que nous aurons le temps de travailler un peu dans l’après midi avant leur rendez vous.

Nous remontons et déjeunons en prévisions de l’après midi d’efforts prévus. Au café nous en apprenons un peu plus sur eux. Les situations de leurs familles se sont dégradées avec la crise (chômage, réduction de salaire) et ils devaient impérativement trouver une source de revenu pour assurer la suite de leurs études. Ils me remercient encore de les avoir sortis des petits jobs sans intérêts et mal payés. Ils nous disent bien s’entendre avec Ernesto et leurs clients (tous dans la classe  privilégiée de la société) sont généreux et ajoutent souvent un pour boire supplémentaire.

Nous passons deux bonnes heures au second à nous entrainer. Ils sont surpris de voir PH s’exercer à la barre. Ils ne l’imaginaient pas en danseur classique.
 Nos muscles gonflent sous la pression des poids. Ils seront au maxi de leur physique pour leurs premières prestations françaises.
Nous terminons par 20 mn dans la piscine. Plus à nous délasser qu’à affiner nos muscles à la nage à contre courant.
Une douche complète (extérieur et intérieur) et les voila prêt à « servir ».

PH emmène Lutteur 2 de son coté et moi Lutteur 1 à mon avocat de client.
Pendant le trajet je brosse un portrait de son client. Ce qu’il aime et comment il doit se comporter avec lui. Je lui dis que je serais dans le salon à l’attendre et qu’il peut à tout moment venir me voir si quoi que ce soit n’allait pas.

Je sonne. L’avocat m’ouvre et j’entre suivit de  lutteur 1. Mon client reste bouche bé devant le physique hors norme de son Escort. Mais dans son pantalon, ça bouge et son gland repousse le tissu de son pantalon de costume.
Dans le salon, il me laisse avec un thé et l’enveloppe prévue. Puis il indique à lutteur 1 la porte de sa chambre.

Ils y restent 1h ¼ environ. De temps en temps j’entends des bruits expressifs de leur « entente » cordiale ! Je devine à des cris plus forts que mon client est en train de pénétrer mon lutteur. Les petits cris saccadés qui suivent  m’indiquent le rythme que l’avocat imprime à ses coups de rein.
L’intervalle entre chaque raccourci jusqu'à ce qu’ils ne forment plus qu’un seul gémissement de plaisir intense. Augmentation de l’intensité et silence complet, ils ont du juter ! 10mn plus tard, nouveaux cris de plaisir. Je reconnais la voix de Lutteur.

Encore 15mn et je récupère un lutteur tout propre sentant A-Men le parfum du client.

Pendant le retour, Lutteur me dit qu’il lui a refilé un billet de 100 pour ses « menus frais » dixit le client.
Je lui demande comment ça s’est passé, si les 25cm lui sont tous rentrés dans le cul.

Il me rassure et me dit que ça s’était bien passé et qu’après s’être fait enculer, le client avait pompé sa queue jusqu’à ce qu’il jute lui aussi.

Nous retrouvons au blockhaus, PH et Lutteur 2 qui en avaient fini aussi avec leur premier client.
Lutteur 2 me dis que c’avait été hard quand même et qu’il n’avait encore jamais vu une bite aussi grosse (26 x 6,5). Heureusement le mec avait passé une bonne demi heure à lui bouffer le cul et à saliver dedans et, ça, avec un peu un peu de poppers, c’avait facilité la pénétration.

La soirée est calme et après un repas sur-protéiné, nous les laissons regagner leur chambre.

Sur la vidéo interne nous les voyons qui s’endorment sans même se faire une petite pipe.

Dimanche matin, grasse matinée. Je vais les chercher sur le coup de 10h. Ils sont prêts depuis quelques temps mais n’osaient pas monter au 4ème sans y avoir été invités.
Petit déjeuner et nous allons nager sur la terrasse. Le soleil d’hivers chauffe au travers de la grande verrière. Nous alternons deux par deux dans le bassin pour nager à contre courant.

Déjeuner léger, passage dans la salle de bain et départ pour leurs secondes prestations. 

André et Ric nous attendaient impatiemment. Nous prenons un café puis Ric ôte son t-shirt et demande à Lutteur 1 de faire pareil. Ils se comparent et nous aussi les examinons. Les pantalons de jogging tombent vite et vêtus de simples boxers, nous sommes à même d’admirer les deux physiques.    
Si Lutteur est plus large d’épaules, Ric est mieux proportionné et son absence totale de poils renforce son image d’ado hypertrophié. Lutteur 1 ne peut s’empêcher de poser ses mains sur Ric et de le caresser. Leurs deux bites, comme les deux nôtres d’ailleurs, n’avaient pas attendu cela pour bander.
André me dit de me mettre à l’aise alors que lui même se dénude. Quand il est à poil, Ric et Lutteur 1 s’approche d’André et se mettent à genoux pour s’occuper de sa bite. Après un léchage simultané en règle, ils alternent pour le pomper. Ric se le prend sans difficulté dans la gorge alors que Lutteur 1 peine à faire de même.
Il persévère jusqu’à réussir à écraser son nez sur le ventre d’André. Tout content  d’y être arrivé, il se dégage et me demande si ça va. André le félicite et prend sa tête entre ses mains pour enfoncer de nouveau sa queue au fond de sa gorge.

Ric laisse son père élargir la gorge de l’espagnol et se tourne vers moi pour emboucher mes modestes 20cm. On alterne tous les deux pipes et roulage de pelle. Il me dit que j’ai une sacrée recrue avec lutteur 1. Il ajoute que s’il n’est pas jaloux de ses pecs, par contre sa bite lui fait envie. Je lui roule un patin et lui dit qu’il est très beau comme il est et que je ne le voudrais pas différent. Et que je crois savoir que c’est aussi l’avis d’Alban. Il rigole mais ne me contredit pas.
 Nous continuons à nous amuser alors qu’André est passé aux choses sérieuses avec Lutteur 1. Il est en train de lui graisser le trou ajoutant ses doigts les uns après les autres jusqu’à ce que trois entrent facilement. Succèdent alors ses deux pouces pour augmenter l’assouplissement de la rondelle.
Quand il le tourne pour l’enculer, Ric me laisse et s’approche de Lutteur1 pour l’aider à supporter cette première pénétration.  Je le vois prendre en main un flacon de poppers et l’approcher de son nez. André indique d’un hochement de tête à Ric qu’il va perforer l’anneau espagnol.  Ce dernier ouvre alors le flacon et lui fait sniffer les vapeurs qui s’en échappent. André profite de la diversion et propulse son gland de l’autre coté du sphincter ibère. Râle profond du récipiendaire ! Nouveau gazage et il se prend la totalité de la banquière bite.
André, raisonnable, se fixe quelques instants au fond de son cul, histoire que mon nouvel Escort se fasse au diamètre hors norme qui le distend. Il n’attend pas tant que ça avant de se mettre à user les bords de son trou. Mon jeune lutteur morfle mais apprécie la saillie.
Il n’a cessé de bander depuis que Ric et lui s’étaient paluchés.

Ric Glisse sur le dos sous Lutteur 1 et embouche sa bite. Lutteur s’empresse de lui rendre la pareille. Je m’approche, soulève les jambes de Ric et les coince sous les bras de Lutteur 1.
Dans cette position, le cul de Ric est relevé et juste à la bonne hauteur pour que je l’encule. C’est ce que je fais sous les yeux de lutteur 1.

Ric recule et me pousse jusqu’à pouvoir rouler un patin avec mon lutteur. Il entoure sa tête de ses bras pour atténuer les soubresauts dus à nos coups de reins à André et moi.
Ils se rouleront des pelles jusqu’à ce que nos vas et viens les fassent exploser de plaisir et juter en deux geysers de sperme blanc.  Je me vide dans ma kpote alors qu’André rempli la sienne.  Ils ne décollent leurs bouches que quand André et moi sortons de leurs culs. Et c’est pour dire tout le plaisir qu’ils ont eu à s’être fait enculer ensemble.

Ils nous quittent, Ric emmenant Lutteur1 à la douche. Nous les retrouvons emboités l’un dans l’autre (lutteur dans Ric) quand nous allons à notre tour nous laver. Trop de testostérone dans ces corps sur-musclés !
Nous les laissons baiser alors que nous prenons nos douches. Quand nous en sortons, c’est pour les voir s’engouffrer de nouveau à notre place.

Quand nous partons, Lutteur et Ric se roule un beau patin.
Dans la voiture, Lutteur me dit que c’est le meilleur jeune mec avec qui il avait baisé jusque là. Meilleur que Lutteur 2 avec qui il y a toujours un rapport de force.

Nous retrouvons Lutteur 2 qui nous attendait bagages faits prêt pour l’aéroport. Pour lui aussi le second rendez vous s’était bien passé et le fait que le client soit un peu moins bien équipé, ne l’avais pas dérangé.

Il faut se presser. PH sort la 300C et nous fonçons pour qu’ils puissent attraper leur vol. Avant qu’ils ne passent la douane, je glisse à chacun son enveloppe pour le WE.

Ils appellent dès leur arrivée pour me dire qu’il y avait plus que prévu. Lutteur 1 ajoute que c’est quand je veux qu’il remonte voir mes clients. J’entends derrière Lutteur 2 acquiescer

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)