17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 263

Emma, Ric et Pablo

Je passe voir “Mère”. Elle est ravie de Pablo. Bien qu’elle m’ait fait confiance, elle ne connaissait pas les capacités de son nouveau cuisinier avant de l’avoir embauché.
Tous les invités qu’elle a reçu depuis son arrivé ont été conquis par ses plats. Pour un peu, elle me reprocherait de ne pas avoir insisté plus tôt pour qu’elle l’embauche !

Elle m’a demandé dernièrement si cela ne me gênerait pas si elle devenait elle aussi cliente de ma société. Je comprends qu’avec PH nous sommes tous les deux trop occupé pour satisfaire tous ses besoins. Elle ajoute que c’est seulement pour les moments où nous sommes trop loin d’elle

Sur le moment je suis légèrement choqué mais rapidement je suis mort de rire. Quand elle me parle de tarif, je lui dis d’oublier ça, pour elle ce sera quand elle veut  et même trois si elle le désire. Ça, elle n’avait pas osé me le demander mais j’étais sûr que cela lui manquait, Ernesto ne monte pas assez souvent, même si, à chaque fois qu’il est là, nous passons la voir.

Les premiers que je lui envoi sont : Jona, Viktor et Nikolaï.
Elle m’a appelé dès leur départ de la maison pour me remercier de ce choix. Elle a bien vu que Viktor et Nikolaï était ensemble mais m’a garantie que cela ne nuisait en rien à leurs capacités à la faire jouir. Jona s’est montré plus « physique » dans ses rapports mais elle avait apprécié cette fougue.
Bien qu’ils soient tous plutôt gay, ils n’avaient eu d’attentions que pour elle. Ils ont seulement échangés des regards et d’après Emma surtout pour coordonner leurs caresses et diverses pénétrations. Pas de prise de plaisir sans elle, ce que nous (PH, Ernesto et moi) nous nous autorisons.
En bref, elle m’a remercié pour leur efficacité et professionnalisme. 

Je ne leur ai pas dit qu’ils se faisaient ma « mère » mais qu’il devait se donner à fond car je la connaissais personnellement.

Spontanément, ils sont passés dans la soirée faire leur rapport. Jona  m’a remercié de les avoir envoyés à une aussi belle jeune femme. Cela les changeait agréablement des autres clientes  situées plutôt dans la tranche d’âge supérieur et aux physiques plus enrobés. Viktor, lui me parle plus de l’appétit vorace qu’elle  leur a montré. 
Je pense qu’elle s’est effectivement bien amusé avec leurs jeunes corps plein de sève et de vitalité. Nikolaï d’ajouter qu’elle ne les avait laissé partir qu’après les avoir vidé deux fois chacun !
Comme c’était une de mes amies, ils n’avaient pas osé partir après la première fois comme ils le faisaient pour un rendez vous normal.
Les autres clientes ne sont pas aussi « libérées ». Ils se sont fait réellement plaisir à lui faire l’amour.

Je les remerciais d’avoir eu cette délicatesse et je leur annonçais le montant amélioré de leur prestation.
Ils ont eu, tous les trois, la même réaction de refus. C’était avec plaisir qu’ils m’avaient rendu ce service et d’ajouter qu’ils étaient prêts à recommencer quand je voudrais. Jona ajoute que si je voulais, François pourrait le remplacer ou même les accompagner.
Je le proposerais à Emma. Elle n’a plus de tabou coté sexe et ça devrait lui plaire.
Quand je le répéterais à Emma, ça va la faire rougir.

Pablo se fait à sa nouvelle vie. Le fait qu’il parle bien français a facilité son intégration. La vieille cuisinière ne jure plus que par lui (à croire qu’elle est tombée amoureuse de lui). Lui-même se fait plaisir à élaborer de nouveaux plats.
 
Coté sexe, nous lui avons indiqué les lieux : bars, boites, sauna et autres points de rencontre de mecs entre eux comme les sites internet de rencontre.
Il vient diner chez nous quand il est de repos mais depuis deux semaines, il nous délaisse une fois sur deux pour baiser les passifs du coin ! Sa bite XXL fait merveille dans les petits culs des passifs locaux. Mais d’après ce qu’il nous raconte, seuls les plus mignons peuvent en profiter.
Les WE où Ernesto remonte avec Hervé, nous touzons en « famille ». Mais invitons aussi certains de nos amis. Nos trois « ainés » étant exclusivement actifs et nous trois A/P, nous invitons fréquemment des purs passifs. C’est comme ça qu’Ed et Théo en plus de Jimmy nous rejoignent souvent.

Ric, lui, est plutôt un de ses visiteurs du soir. Il passe voir Pablo après son service du soir et de temps à autre reste même la nuit entière avec lui.
Je l’ai su parce qu’Hervé se trouve à me demander plus souvent un Escort pour ses besoins personnels.

Ric, me dis que c’est pas parce qu’il est « avec » Alban qu’il doit rester abstinent pendant la semaine ou les WE où ils ne se rencontrent pas. Il me dit qu’Alban de son coté n’est pas un saint sur Paris et que les p’tits mecs défilent dans son atelier. Il en a même rencontré quelques uns. Ils sont mignons mais pas aussi musclés que lui, ce qui excite encore bien son Alban. Par contre ce sont de réelles belles salopes de compétition ! Il lui est arrivé de participer à des touzes organisées par Alban ou bien comme invité avec lui.
Il a même participé, lors d’une méga-touze organisée par une connaissance d’Alban, à un concours de passifs où il est sorti grand vainqueur aussi bien sur l’épreuve gorge profonde qu’en bottom.
Faut dire que se faire enculer et « gaver » par la queue XXL de son paternel presque tous les jours pendant 4 ans l’a bien « formaté ». Ça, plus son caractère soumis hérité des mauvais traitements donnés par sa mère, sans oublier son physique hyper musclé, l’ont rendu très résistant. J’ai participé à sa « construction ». Quand il était le centre de mes gangs bangs commerciaux où il se faisait enculer par plus de 10 black TTBM à la chaîne, ça du bien aider aussi ! Mais ça ils ne le savent pas à Paris !
En attendant ça lui a permis de gagner haut la main ce concours de « à qui en prendra le plus » dans la touze.

 Même Alban, pourtant bien au courant de la résistance de son poulain n’en est pas revenu ce soir là. S’il avait mal aux cuisses en rentrant au petit matin, Ric était tout content surtout de ce qu’il avait gagné puisque les bottoms en compétition étaient aussi le support de paris et en tant que gagnant des deux épreuves, il avait raflé la totalité des mises des participants « actifs » et des « propriétaires » des compétiteurs.
Alban était aussi fier que Ric  de la performance de la soirée. Quand ils m’ont appelé pour nous raconter ça, ils en étaient encore morts de rire !
C’est un mois plus tard que je bénéficierai de cette performance. En effet, lors de la livraison des deux cariatides en bronze destinées à « soutenir » la piscine à l’interface séjour/cuisine du 4ème étage du Blockhaus, je me suis aperçu qu’Alban avait minoré sa facture. Quand j’ai demandé la raison d’un tel geste, il m’a dit que c’était en remerciement pour Ric. Et par là il entendait : le fait que je l’ai découvert, délivré de sa mère sadique, amené à aimer le sexe masculin, formé à la soumission paternelle, poussé à la muscu, complété sa formation de maso assumé et d’en avoir fait ce qu’il est à ce jour.

Quand j’objectai que le terrain était fertile et que je n’avais fait que révéler le potentiel du gamin, Alban m’a détrompé. PH l’a suivi en assurant que j’avais un réel talent pour découvrir les talents cachés, surtout sexuels, des mecs encore indécis ou même polyvalents. Il a ajouté que c’était même la raison principale de la réussite de mes sociétés d’Escort.

La mise en place des deux sculptures a été un brin scabreux. Leurs dimensions (2m hors socle rapporté) et leur poids (même creux, le bronze c’est lourd) nous ont obligés à passer par la terrasse. Mais le résultat est superbe. Alban a parfaitement reproduits les traits et la musculature de Ric pour les réaliser. Leur présence donne une théâtralité à la salle qui lui manquait et rompt la continuité des murs qui lui donnait précédemment un petit air de station de métro !

Je donne à Pablo un code d’entrée pour le « portail rue » et pour l’accès au second étage et la salle de sport. Comme cela il peut même venir à minuit ce n’est pas un problème. 
La seule contrainte est qu’il n’y amène personne à baiser.
Cela lui convient tout à fait et entre ma salle de muscu et la piscine d’Emma, il maintient une forme physique impeccable. Il me dit que souvent, Emma profite de sa présence dans l’eau pour s’entrainer à ses cotés.
Nous plaisantons ensemble de son statut de cuisinier / coach sportif. Il rit et me dit qu’elle lui a confié qu’elle avait tout intérêt à garder la forme avec un corps ferme et mince si elle voulait toujours plaire à ses trois « garnements » (Ernesto, PH et moi).
Pablo ajoute qu’il a parfois l’impression d’être un confident rassurant. Emma sait qu’il ne va pas la juger et qu’il comprend que même veuve, elle avait droit au plaisir du sexe.
Dans ces moments là, il a l’impression d’être plus un « petit frère » (ils n’ont que 15 ans de différence) que son employé.

Je le remercie de prendre soin de ma mère. Il rit et m’assure que c’est très agréable et qu’il ne changerait pas de patronne pour tout l’or suisse du monde. Là bas, il n’était pas mieux payé et en plus il était considéré comme un véritable larbin devant être disponible 24h/24 et 7j/7 !
Il pense que le fait qu’il soit un pur gay et responsable d’Ernesto le place hors de ses sphères tant professionnelles que personnelles. Et ça, ça la libère dans leurs relations.
Je suis content car elle va pouvoir se confier en étant sure de ne pas être jugées (ce dont elle n’était jamais sûre avec ses amies même proches).
Nous rions encore plus de sa nouvelle situation de Cuisinier / coach sportif / confident !

Quand je la revoie, elle me parle de Pablo et de la complicité qui se tisse entre eux. Elle me dit que ça lui fait du bien de pouvoir parler de ce qui lui arrive dans ses relations affectives et sexuelles sans risque de sentir une désapprobation et l’opprobre générale.
Elle me dit que Pablo commençait à avoir une bonne réputation auprès de ses amis et connaissances qui se régalent de sa cuisine lors des diners qu’elle organise.
C’est elle qui me dit qu’il va avoir une première commande. Quand je lui demande qui est l’ami qui le fait travailler. Elle me répond qu’Hervé ( son ami et Mec/Père de Kev) a prévu une réception chez lui à Paris d’une quinzaine de grands patrons. Elle devra s’en séparer du samedi au dimanche soir mais ça lui fait plaisir à deux titres, rendre service à Hervé qui est un de ses amis les plus proches et pour Pablo.

PH nous rejoint après ses cours. Evidement ça dérape ! Les embrassades « filiales » glissent « sexuelles ». On chauffe vite et les vêtements glissent de nos corps comme par magie. Emma est vraiment devenue libérée et nous baisons comme des fous. Elle nous pipe maintenant comme un mec, et réussit même à nous prendre entiers dans sa gorge. De notre coté, nous embouchons ses deux trous (vagin et anus) et jouons de nos langues bien enfoncées dedans. Ce truc la fait décoller à chaque fois. Quand nous sommes avec Ernesto le troisième lui roule une pelle.  D’ailleurs nous ne changeons de positions qu’après lui avoir procuré un premier orgasme. Nous continuons en changeant  notre organe qui la pénètre. J’entends par là que nous substituons nos bites à nos langues !
Première phase  je lui lime le vagin alors que PH se fait sa rondelle. Puis nous échangeons. C‘est la meilleure femme que j’ai jamais baisée (bon d’accord je ne m’en suis pas fais des douzaines non plus !). Par contre c’est celle qui a le vagin le plus musclé et qui est capable de le contracter pour bien nous serrer la queue.

Après avoir profité de sa bouche, je me retrouve à lui lécher le cou et à pétrir ses seins. Comme je sens que PH et moi montons en pression, j’accentue un travail de tétons qui startérise son envoi au 7ème ciel. Ce sont alors ses contractions musculaires internes qui nous font exploser à notre tour. Je lui envoie bien 5 à 6 éjaculations dans le cul en même temps que PH lui rempli le vagin.

Nous restons emboités, entassés sur son lit jusqu’à ce que, naturellement, nos engins dégonflent et sortent d’Emma. Encore un peu de temps à rester blottis les uns contre les autres avant d’aller nous doucher. Nous excitons une dernière fois Emma avec nos doigts alors que l’eau coule sur nous. Elle essaye de s’échapper mais même enduite de savon, elle ne nous glisse pas entre les mains ! Et nous devons la soutenir quand elle se prend un dernier orgasme.

Nous nous sommes tellement bien amusé avec Emma que nous n’avons pas eu besoin de faire l’amour entre nous deux. C’est souvent le cas quand nous ne sommes que deux avec elle.

Avant de partir comme nous ne sommes attendus par personne, nous enfilons un maillot de bain et juste avec un peignoir sur les épaules nous traversons la maison jusqu’à la piscine.

Quand nous entrons, un léger clapotis de l’eau nous informe qu’il y a quelqu’un dans la piscine. C’est Pablo qui aligne les longueurs.
J’envoi la nage à contre courant quand il arrive à deux mètres de la sortie d’eau. Surpris il boit la tasse et s’arrête crachant, ne sachant pas ce qui lui arrive. PH et moi le rejoignons en sautant dans l’eau de chaque coté de lui. Il attrape PH qui est le plus proche de lui et l’enfonce sous l’eau. S’ensuit une bagarre où il faut  que nous unissions nos forces pour réussir à l’enfoncer à son tour sous l’eau.

Nous nageons en parallèle, pas loin d’une demi-heure, avant que Pablo sorte de l’eau. Nous le suivons et l’asticotons alors que nous nous rinçons sous la douche. J’ai le plaisir de voir que cela fait son petit effet puisque son maillot devient vite trop petit.

Je tire sur le cordon et glisse ma main pour empoigner sa bite. PH dans son dos baisse son boxer jusqu’aux chevilles. Je glisse alors sur mes genoux et embouche son gland avant d’enfourner la totalité de la bête. Je sens aussitôt les mains de Pablo se poser sur mon crane et me maintenir bien plaqué contre son pubis.
Il relâche la pression et me laisse prendre un rythme qui me permet de respirer de temps en temps !
PH le pousse à écarter les jambes et s’attaque à sa rondelle. Les gémissements qui nous parviennent  montrent le plaisir que nous lui procurons. Avec mes mains je demande à PH de préparer mon propre anus à la future saillie. Je passe en position 4 pattes pour lui donner accès à ma rondelle tout en gardant la queue de Pablo dans la bouche.
Une petite claque sur mes fesses m’indique que PH estime ma rondelle suffisamment préparée. Je fait demi tour pour la présenter à Pablo qui se met à genoux entre mes cuisses et, kpoté par les bons soins de PH, je le sens pousser son gland en moi.
PH m’a bien détendu avec sa langue et le gel de la kpote suffit à laisser glisser sa bite jusqu’à ce que nos deux bassins se heurtent.
Que c’est bon !! PH laisse Pablo me limer deux trois minutes avant de glisser sous moi et alterner un pipage de ma queue et un léchage de ma rondelle malmenée.
C’est encore meilleur !
De temps en temps je devine qu’il bouffe les couilles de Pablo car je ne sens plus sa langue et le rythme de Pablo devient hiératique.
Sa belle bite bandée à 2cm de mon visage, je la mange !

Pour reprendre la direction des « affaires », Pablo m’enserre la taille de ses grandes mains et impose à nous deux sa volonté. PH ne peut plus que me sucer et lécher ma rondelle alors que la cadence de ma saillie augmente sensiblement.
Quand Pablo s’aperçois de l’heure, il m’encule plus vivement jusqu’à nous faire tous exploser rapidement.
Je jouis alors qu’il me maintient plaqué contre lui, juste secoué par les spasmes de ses éjaculations. Cela déclenche en moi un orgasme ravageur qui me fait juter dans la bouche de mon PH qui lui ne se gène pas non plus pour me gaver.
Dès que Pablo est sorti de moi, je pivote pour rouler un patin à PH, mélangeant par là même nos deux spermes. Pablo nous caresse la tête avant de couler sous l’eau pour se laver.

Cette fois ci nous le laissons tranquille et rapidement il se rhabille pour aller préparer le service du soir.

Quand nous quittons la maison,  je suis content d’être venu  en voiture, j’aurais peut être eu du mal à piloter correctement ma moto !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)