Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 269

Emma, juillet 2013

Comme Ernesto est arrivé en France, nous passons voir ma « mère ». Elle adore quand nous lui faisons l’amour tous les trois, ensembles.

Nous débarquons chez elle, moi en moto et PH avec Ernesto dans la SL. Elle nous dit avoir annulé tous ses rendez vous pour les jours à venir et nous invite à rester un peu de temps avec elle. Marc et Hervé sont à l’étranger, il n’y a donc pas d’impératifs pour nous faire rentrer à la maison.

Le premier jour, nous ne pouvons attendre le soir pour jouir de nos corps. A peine arrivés, elle nous entraine dans une nouvelle chambre. Un immense lit à baldaquin trône  au milieu. Je lui demande les dimensions. Il fait 4m x 3 ! Un éclairage doux provient du ciel de lit avec un modulateur de puissance caché dans un des montants. Le fond de la pièce est consacré à la salle d’eau, derrière un grand panneau vitré transparent. Emma me dit que les installations du Blockhaus l’avaient inspirée.  On peut y voir un espace douche avec 4 diffuseurs Italiens et flexibles, séparé des lavabos, 4 aussi dans une seule vasque étirée sur le mur, par un autre panneau vitré.

Nous l’attrapons et la lançons direct sur le lit. Nous la rejoignons et l’épluchons de ses quelques vêtements.  Autour d’elle, nous faisons un strip-tease en limite de déséquilibre, le matelas assez souple  ne nous aidant pas. Quand nous sommes enfin à poil, elle peut admirer nos corps parfaits (n’ayons pas peur des mots, ha ha) et nos sexes raides d’excitation.
Nous passons les deux heures qui suivent à nous faire du bien. Emma est l’axe sur lequel nous sommes arrimés tous les trois. Ça n’empêche pas de nous pénétrer aussi entre nous après ou même pendant que nous l’honorons. Bien sur, nous passons par l’inévitable « un dans chaque trou », ce qui a toujours l’effet de la faire jouir un maximum surtout si c’est Ernesto qui lui rempli le vagin !
 Ce qui est sympa du lit, c’est une grille, composée de gros barreaux métallique assez espacés, qui pet descendre à la hauteur désiré. Nous nous y accrochons tous à un moment ou un autre. Soit pour se retenir alors qu’on se fait labourer le cul, soit pour se tenir debout alors qu’un autre des participants vous suce la bite.
Positionnée  assez bas, elle me soutient le torse à l’horizontal, alors que je me fais enculer par Ernesto (miam que ses 24cm sont bon !) et que PH et Emma me pompe la bite et les boules en alternance.
Y’aura encore à faire pour épuiser le potentiel de l’accessoire.
Ernesto qui est aussi « clean » que nous (analyses et comportements), fait qu’on baise tous sans kpote et que nous profitons de son sperme comme du notre. C’est plus pratique lors des touzes comme celle-ci ! Et il n’y a plus de retenue lors de nos jouissances à tous.
Après avoir mené Emma à la quasi-inconscience à la suite d’orgasmes multiples et rapprochés, nous explosons à notre tour, recouvrant de sperme blanc nos corps luisants de sueur.
Exténués, nous restons ½ heure allongés, amorphes.

Alors que nous prenons nos douches ensembles, PH remarque que la pièce manque de miroir et suggère d’en faire recouvrir les murs et le plafond afin que l’on puisse s’admirer en train de faire l’amour. Emma trouve ça un peu « violent » mais Ernesto rebondi sur l’idée et affirme que ça pourrait être assez excitant.
Je propose à Emma de m’en occuper ou de donner le taf à faire à Pablo. Après tout il est déjà plus qu’un simple cuisinier et  soulagerait aussi le majordome de feu son mari qui commence, comme sa cuisinière, à prendre de l’âge.

Nous sortons de la chambre en maillots de bain  pour quelques minutes de détente dans sa piscine.
Nous y retrouvons Pablo qui nage à contre courant.
Il ne nous aperçoit que quand l’eau explose autour de lui  sous l’effet combiné de nos trois entrées façon « bombe ».
S’ensuit une bagarre et comme nous sommes trois contre un, nous arrivons à le coincer contre le rebord. Après quelques bisous, il  nous repousse sentant derrière nous Emma rentrer dans l’eau à son tour.
Il s’apprête à sortir mais Emma lui demande de rester quelques instants. Il s’assoit sur la margelle de la piscine et je n’ai d’yeux que pour son paquet moulé par son slip de bains comme par une deuxième peau.
Dans le lointain j’entends Emma discuter de lui donner plus de responsabilité dans la maison, avec notamment la gestion des travaux divers.
Je n’entends pas la réponse mais j’annonce aux autres que je raccompagne Pablo à son appart pour le convaincre.
Je sors de l’eau, l’aide à se relever et le pousse dehors. Derrière  nous j’entends des « obsédé », « faites vite, on a faim »…

C’est vrai que j’ai une envie folle de me faire baiser par lui. C’est limite si j’arrive à me contenir jusque chez lui. Et là, je le viole carrément. Bon il était d’accord puisqu’il bandait. Sa bite dure comme de l’acier m’a défoncé la rondelle sans ménagement. Premièrement, lui aussi était excité (mon cul l’a toujours satisfait) et deuxièmement, il était très énervé de se trouver si excité !
Heureusement que ma rondelle avait le souvenir de la queue de son frère (copie conforme) et que j’étais chaud comme la braise car il m’a arraché le maillot et enfilé direct (avec kpote quand même), moi plié en deux sur le dossier de son canapé.
J’adore me faire dominer grave de temps en temps. Accroché, ses mains enserrant ma taille, il m’encule avec la sauvagerie qui va de paire avec son excitation.
Ses coups de gland dans ma prostate me font bander à mort moi aussi. Mais seul le frottement du mien sur le cuir du canapé me soulage un peu.

Il accélère sans se soucier de mon confort, je lui suis juste un réceptacle aux pulsions que j’ai déclenchées.  Je le sens monter en pression et accélère le phénomène en faisant pulser mon anneau sur sa grosse tige. Cela provoque des saccades dans ses va et vient qui l’achèvent rapidement. Son dernier coup de rein le fait me pénétrer jusqu’à l’os.  Le dernier passage de son gros gland me fait jouir et je laisse de grosses trainées de sperme sur le cuir noir alors que je sens en moi les secousses inhérentes aux éjaculations de Pablo.

Je reste quelques instants encore plié sur le canapé alors que Pablo se retire. J’ai une brève impression de vide et de « frais », le temps que ma rondelle se referme. Je m’éclipse quand j’entends l’eau couler dans la douche.
Je vais directement à la chambre pour me doucher et m’habiller avant de rejoindre les autres qui m’attendaient pour dîner.

Nous passons un bon moment. Emma nous fait parler de notre année, de nos examens et de ce que l’on va faire cet été. Elle-même a prévu de se rendre en Grèce au soleil et de profiter des « pâtres » locaux.
Ernesto lui assure qu’elle n’aura que l’embarras du choix. Un de ses clients Espagnol y a passé une quinzaine et lui a dit que le plus difficile c’avait été de choisir. Avec plus de 50% des jeunes au chômage, il y avait un vivier de « putes » impressionnant.

Rôles inversés, c’est moi qui lui dis de bien faire attention. Il ne faut pas qu’elle prenne de risques. On a beau être pd, on l’aime bien mon Emma !
Elle se récrie que dans les hôtels où elle descend, les risques sont faibles. Ernesto est d’accord avec moi et il insiste lui aussi. C’est PH qui trouve la solution en  disant que nous allions lui enseigner quelques parades et ripostes de Krav Maga. Après tout elle n’est pas si vieille et sa pratique journalière de sport fait une bonne base de départ.

Les deux jours qui suivent voient passer l’alternance de baises et de combats. Et plus de l’autre que de l’un. J’appelle même Jona à la rescousse pour vérifier que les bases que nous lui avons enseignées sont bonnes.
Il arrive avec François, après un bon café, ils passent à l’évaluation. Quelques corrections et ils nous rassurent quant à ses capacité à repousser un à deux protagonistes qui auraient l’impudence d’insister alors qu’elle ne le désire pas ou plus !
Je commence à bien connaitre ma « mère ». Du coup je pousse mes deux mecs (PH et Ernesto) à partir. J’ai bien compris que mes deux Escorts, eux, vont rester sur place.

Alors que nous leur disons au revoir, François me parait un peu gêné. Je l’embrasse et lui glisse qu’il ne doit pas l’être, il n’y a pas de malaise. Qu’ils lui fassent plaisir et qu’ils en prennent aussi au passage, cela leur fera un bonus avant leur stage.

Ils sont trop honnêtes ! Quand ils appellent deux jours plus tard, ils me disent qu’elle leur a donné à chacun une prime en liquide. Je leur dis que les « pourboires » n’entrent pas dans la comptabilité de la boite. Faut que j’insiste pour qu’ils l’acceptent. J’aime bien mes p’tits mecs. Ils sont efficaces et honnêtes.
Je leur laisse même une des RCZ pour leurs déplacements de l’été.

Alors que nous préparons notre voyage pour l’Espagne comme depuis deux ans,  le client qui m’avait pris Jona et François me fait défaut.
Alors que je leur dis que c’est sans conséquence pour eux, le paiement étant fait à la réservation, Jona me propose d’accompagner ma mère si cela nous arrange. Moi, cela va me rassurer c’est certain !

J’appelle aussitôt Emma qui est ravie de ce désistement. Elle s’occupe de réserver deux places de plus dans l’avion et rappelle l’hôtel pour prendre une suite à deux chambres afin de ne pas se gêner. Elle m’avoue que ça la rassure elle aussi.
Je lui dis de s’appuyer sur eux deux et même de les charger des contacts avec les mecs qu’elle aura repérés. Elle me dit qu’elle se débrouillera.
Je rappelle mes deux Escort et leur confirme leur engagement pour les 15 jours à venir et les conditions (protection rapprochée de ma mère). Ils m’assurent que ce n’était même pas la peine de le préciser. Ils allaient faire comme si c’était la leur sauf pour le sexe bien entendu !

Nous partons pour l’Espagne avec un arrêt d’une petite semaine à Bordeaux pour revoir les 4 « médecins » que nous avions connu au Grand Prix de France au Mans.

PH et moi sommes en moto. Ernesto prends la SL et nos quelques bagages. Marc nous rejoindra directement en Espagne avec Hervé.

PH s’est occupé de réserver une villa pour une semaine, sur le bassin d’Arcachon. Nous y recevrons nos amis et la leur laisserons le dernier WE.

Nous roulons ensembles. Ernesto accompagne nos pauses détente et seulement détente ! Enfin essence et déjeuner aussi.
La circulation est fluide puisque nous avons décalé notre départ au dimanche matin. Nous nous faisons quand même poursuivre et arrêter avant l’arrivée.
Deux motards sans bagages et pas de la région, cela intrigue la maréchaussée. Du coup, les motards de la gendarmerie ne comprennent pas quand La SL s’arrête au près de nous. Explications, les deux motards sont aussi des passionnés de moto et nous nous les mettons dans la poche, surtout quand on leur explique que nous allons retrouver des potes rencontrés au GP de France. Eux même y étaient, coté forces de l’ordre bien sur ! Ils se font une pause sur notre dos.
Les mecs sont jeunes encore (dans les 30-35 ans) bien foutus, leurs jodhpurs moulent des cuisses plutôt musclées et des paquets proéminents. Un des deux me grille alors que je mate le paquet plutôt bien enveloppé de son pote. Alors que je m’attendais à une réflexion désagréable, il me fait un clin d’œil complice ! Du coup je lui renvoi mon sourire qui tue. Quand il passe à mes cotés, je sens une de ses mains se poser un bref instant sur mon cul.

On comprend mieux la longueur du contrôle quand l’un regarde sa montre et nous dit qu’ils ont fini leur service. Je n’hésite pas et sans même regarder PH ou Ernesto je les invite à passer nous voir.
Je leur donne l’adresse de notre location et mon n° de portable. Ils nous promettent de venir prendre l’apéritif, le temps de rendre les motos officielles et de se changer.
En attendant nous faisons la fin de l’autoroute, précédés par nos deux nouveaux amis. Ils s’amusent même à nous ouvrir la route à fond la caisse gyrophares et sirènes hurlantes. Bon moment d’ivresse à rouler sans risque aux limites de nos engins ! Ils nous font même passer le péage gratuitement !

Nous filons sur Arcachon alors qu’ils rejoignent leur base.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay