19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 272

Arcachon 3

Dans les 18ans (j’espère), châtain clair ébouriffé, imberbe et déjà bien bronzé avec un shorty très court. Dans les 1,75m plutôt fin mais avec des muscles bine dessiné quand même.
Je tombe à genou à coté de lui et sort mon plus beau sourire. Il se pousse pour me faire une place sur sa serviette. Je m’assois dessus et en profite pour poser ma main sur son ventre. Il ne la repousse pas, du coup je la laisse et commence même à caresser lentement son torse, le maintenant au sol. Il me dit s’appeler Jules et m’avoue avoir remarqués notre groupe hier après midi déjà.

Je lui demande s’il n’est pas déçu que ce soit moi et pas un autre qui soit venu le voir ?
Il ferme un œil et, après avoir tourné le visage vers les autres occupés à jouer à une 15aine de mètre, me dis que non bien que le grand bronzé et baraqué avec qui je suis venu lui plaisait bien aussi. Je lui fais préciser et il me montre Ernesto.
Je ris et lui dis qu’il a, non seulement bon goût, mais aussi un gros appétit. Comme il n’a pas l’air de comprendre, je lui dis que mon ami est très, très bien équipé.

C’est lui qui me demande si nous sommes là pour un moment. Il semble déçu quand je l’informe que nous seront repartis avant la fin de la semaine. Je lui propose alors de ne pas perdre de temps et de m’accompagner derrière le premier rideau d’arbre.
Il hésite et me dis qu’il y a pas mal de vieux qui y trainent. Je lui fais part de mon étonnement vu que sur la plage il n’y a que des jeunes. Il m’explique alors qu’il connait bien le coin et qu’ils arrivent par une autre route et rodent en attendant les jeunes mecs qui vont se soulager.
Je me penche alors et pose mes lèvres sur les siennes. Et  j’attends qu’il fasse le premier pas.
Rapidement je sens sa langue glisser sur mes lèvres, s’insinuer entre elle et taper mes dents comme pour me demander l’autorisation d’entrer.
J’entrouvre et c’est une véritable furie qui s’empare de ma bouche. Son bras est venu autour de mon cou pour me maintenir serré contre lui alors que sa langue virevolte dans ma bouche, cherchant la mienne et faisant bataille avec elle. Bien que cela fasse un bon moment déjà que nous sommes sur la plage, sa langue est fraîche et je prends du plaisir à lui rouler ce patin.
Après un temps qui m’a paru court mais qui, selon la position du soleil, serait plutôt de pas loin d’une heure, je lui demande ce qu’il fait, tout seul.

Il me raconte : il vient de fêter ses 18ans, des parents au travail qui, l’été, s’installent  dans la station où nous avons loué et qui font les trajets tous les jours à Bordeaux et un frère plus âgé qui bosse comme saisonnier dans un restaurant un peu plus loin sur la cote.

Je conclue qu’il est donc relativement libre de son temps. Il me le confirme et me dis que ses parents acceptent qu’il rentre tard où plutôt tôt le matin, après tout c’est les vacances.
Je lui demande s’il serait intéressé par une invitation à une soirée privée chez nous ce soir même.
Il accepte avec empressement et me demande s’il pouvait intégrer notre « groupe » dès maintenant.

Je n’en vois pas d’impossibilité mais avant de rejoindre tous les autres je passe un petit moment à lui préciser qui est qui : le groupe des parisiens et le mien sans lui dire que les deux Ducatistes sont gendarmes.

 Quand je le ramène, il se fait siffler et chahuter par nos parisiens alors que mon groupe l’intègre sans chichis. Je vois qu’il a de la suite dans les idées car c’est auprès d’Ernesto qu’il cherche la sécurité !

Quand nous nous séparons, avant de nous retrouver plus tard, nous emmenons Jules  avec nous. Amusant, il s’aperçoit que nous avons loués à 3 maisons de chez lui.
Ernesto me glisse que le p’tit mec que j’ai trouvé n’était vraiment pas farouche et qu’il avait fait les quelques km du retour avec sa main (à Jules) sur sa bite (à lui). Je lui dis alors qu’il (lui) avait tapé dans l’œil de Jules. Tout content, Ernesto me dit que lui c’est plutôt dans sa rondelle qu’il ira lui taper.

Le portail refermé et nous nous mettons à poil le temps de traverser la maison. Jules hésite mais quand il voit que certains ont leurs culs touts blancs, et bandent déjà, il baisse son maillot et nous fait découvrir son outillage. Comme il est tout raide, j’estime une bite de 18cm par 4/5, circoncise, avec un beau gland plutôt ovale avec deux petites couilles rasées. Quand Ernesto se retourne, il reste quand même bloqué, le regard fixé sur les attributs de notre espagnol.
C’est sur que tâtés par-dessus le tissu du maillot de bain ou les voir dans toute leur nudité, c’est pas pareil !

Nos gendarmes l’attrape, un de chaque coté et le portent jusqu’à la piscine dans laquelle ils le projettent. Alors qu’il remonte à la surface, il est éclaboussé par tous les autres qui tombent autour de lui. Nous jouons, nous nous pourchassons, caressons.
Il veut nous montrer qu’il n’est pas une « oie blanche » et pour cela entreprend de sucer Ernesto sous l’eau !
Nous le sauvons de la noyade alors qu’il s’étrangle avec son gland ! PH lui glisse à l’oreille qu’il n’a rien à prouver avec nous.
En attendant, nous préparons la réception du soir. Jules m’aide et comme il me fait bander grave, je l’attrape et le pousse dans le bureau du ré de chaussée.

Il a compris tout de suite et se colle à moi tout bandant lui aussi. Je suis penché et lui sur la pointe des pieds. Il fini par me sauter dans les bras ceinturant ma taille de ses cuisses. Ma queue se dresse sous ses fesses. Il se trémousse alors que nous nous roulons toujours un patin, jusqu’à ce que mon gland tape sa rondelle.
Il ondule du bassin et comme je le sens s’ouvrir, je le pose sur le bureau et me kpote rapidement avant de le reprendre dans les bras.  Ma bite trouve aussitôt le bon chemin et je me sens m’enfoncer dans son cul. J’adore ! Rondelle ferme sans être fermée, Jules appui pour bien s’enfoncer ma bite en lui. Il relâche mes lèvres et halète un peu sous l’effort. J’ai droit à son superbe sourire quand nos os se collent.

Je m’adosse au bureau (les fesses contre le plateau). Jules en profite pour poser ses pieds dessus et des bras autour de mon cou, il se lime tout seul sur mon pieu. C’est trop bon ! Il est vraiment très chaud et j’apprécie sa façon de baiser. Son sexe se frotte à mes abdos et son gland devient violacé.
Je le laisse faire quelques minute et reprend la main. Je le porte sur ma bite jusqu’au canapé et accompagne sa chute dessus. Je lui relève les jambes jusqu’à les passer sur mes épaules avant de me mettre à labourer sa rondelle. Il apprécie mes longs coups de rein et quand je fais des sorties complètes avant de me renfourner au chaud.
Il attire ma tête et me roule un nouveau patin. Sa langue m’excite un peu plus et j’ai du mal à me retenir quand je sens, projeté sur mes abdos, son sperme. Je lâche les vannes et callé tout au fond de son cul, je me vide dans ma kpote.  Je m’écroule sur lui. Il est encore plein d’energie et me lèche le cou, les oreilles tout en serrant son anneau.
Je me retire avant de débander.
Notre entrée dans la cuisine n’est pas resté discrète. Faut dire que  la kpote pleine dans la main, j’aurais eu du mal a contredire le fait que nous venions de baiser. PH me la retire et passe un Sopalin entre les fesses de Jules avant de jeter le tout à la poubelle.
Revenant vers nous PH lui demande si son mec, en l’occurrence moi, l’avait bien baisé.  Jules me regarde, effaré, puis bredouille à PH qu’il ne savait pas pour lui et moi. Il comprend que c’est sans importance quand nous nous mettons à rire tous les deux. PH s’approche de lui et se penche pour lui rouler un patin, histoire de bien lui faire comprendre notre façon de fonctionner.
Les deux gendarmes nous rejoignent à ce moment là. Ils encadrent Jules, le soulèvent et profitant de la situation, le font redescendre mais en le plantant sur G22 (Gendarme 22cm).
Heureusement que j’étais passé avant, comme ça Jules a pu bien profiter, sans douleur, de la fougue militaire.
PH et moi sommes restés au spectacle. Dès que Jules a été bien calé sur G22, G21 (Gendarme 21cm) l’a penché en avant jusqu’à enfoncer ses 21cm dans sa bouche et sa gorge.

Après la triple prise de plaisir, j’ai demandé à Jules si le programme était à son goût.
Il me saute au cou et me dit qu’il ne lui était encore jamais arrivé un plan pareil. Ça le changeait des locaux de son âge.
Je lui dis de garder des forces pour ce soir et nos invités. Je l’envoi se doucher.
Il nous revient tout frais.

Vers 20h30 nos invités arrivent. Les bras pleins de bouteilles. Les bouchons sautent et les bulles coulent à flot.  Ernesto surveille Jules et compte bien se le garder ce soir. Le BBQ chauffe et les grillades  roussissent.  Le diner est entrecoupé de séances de baises selon les affinités de chacun et le degré d’excitation du moment.
Contrairement à la veille chez eux, pas de mêlée commune, mais des actions par petits groupes.
Quand Ernesto est « violé » par un parisien en manque de grosse bite dans son cul, il nous confie, à nous ou à nos gendarme la garde de Jules. Ce dernier est d’accord pour se garder pour Ernesto.

J’ai deux fois profité des invités en recto comme en verso, tout comme PH. La deuxième fois, j’ai enculé le mec qui le sodomisait et quand le mec en question s’en est offusqué, arguant qu’il était plutôt actif, je lui ai répondu que c’était le prix à payer pour baiser mon mec !  Il a bien fallu qu’il s’en satisfasse coincé entre nous deux.

Finalement je crois que tout le monde a été content qu’ils partent. Il sont beaux, jeunes et bons baiseurs mais ne peuvent s’affranchir d’une certaine condescendance qui revenait souvent soit dans leurs comportements soit dans leurs propos. Je ne me suis même pas abaissé à leur mettre dans la vue nos relations dans la capitale !

Comme prévu, Ernesto s’est isolé pour le reste de la nuit avec Jules et à en croire les bruits venant de leur chambre, ils ont veillé jusqu’à  très tôt. PH et moi avons fini la nuit dans les bras de la maréchaussée.

Arcachon 4

Je me réveille en même temps que G22. Nous laissons nos mecs respectifs dormir ensemble et descendons. Nous sommes les premiers. Je décide d’aller faire quelques courses. G22 m’accompagne. Je lui laisse le volant de la SL, il en mourait d’envie. Malgré les risque de tomber sur quelqu’un de sa connaissance, il roule jusqu’à Bordeaux rien que pour le plaisir de piloter l’engin.
On refait les pleins (essence, champagne, viennoiseries et barbaque) et rentrons le pied dedans.
Nous arrivons alors que le reste de la maison s’éveille. Ils nous aident à décharger les courses. G21 et G22 nous quitterons ce soir ! Du coup nous restons à la villa pour profiter d’eux jusqu’au bout et réciproquement.

Sans savoir ce qu’ils font dans la vie, Jules leur dis qu’il sera content de les revoir sur la plage. G22 qui se rappelle la douceur de son petit trou lui dit qu’ils reviendront dès qu’ils pourront.
En attendant, G21 lui fait connaitre son coup de rein et Jules y semble aussi sensible qu’à ceux de son collègue.

Nous touzons tranquillement toute l’après midi. Ils nous quittent vers les 21h, non sans que nous ayons échangés nos n° de portables et la promesse qu’ils passent nous voir dans le « nord ».

Nous partons le lendemain pour Barcelone avant de rejoindre Sitges. Déjeuner à la frontière et nous arrivons tranquillement en début de soirée à l’appart d’Ernesto.

Marc et Hervé nous rejoignent, enfin en vacances. C’est génial.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)