12 Déc.
+ 67 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 275

Espagne 3 le bon plan (2013)

Réveil à 12h. PH tient les billets dans sa main et m’interroge du regard. Je lui brosse ma nuit en résumé. Il est sidéré de ce qui m’est arrivé. Lui s’est juste envoyer un petit mec dans les WC de la boite puis il l’avait ramené à Marc qui l’avait enculé à son tour.
Hervé avait ramené le « clone » d’Ernesto à la villa et avec Ernesto ils se l’étaient fait d’après les gémissements qui sortaient de leur chambre. L’invité venait de se barrer.

Je sors sur la terrasse avec à la main un café très fort préparé par Paco. Je retrouve tous les autres. Bises, pelles, je dis bonjour. Nouvelle narration de ma nuit.
Ernesto me dit que le plan l’intéressait et, qu’avant que je mette nos employés sur le coup, il se ferait bien un petit paquet d’oseille lui aussi.
En rigolant je lui dis que je ne prendrais pas de commission avec lui. Il s’approche et nous nous battons gentiment. Je domine, merci les cours de Krav Maga de Jona ! Jusqu’à ce que PH nous pousse dans la piscine pour nous rafraichir.

Sorti de l’eau, Ernesto me pousse à appeler mon « client ». Je guette une approbation dans le regard d’Hervé. Il hausse les épaules et me dit qu’il est majeur. 

J’appelle donc  le trader. Il décroche après quelques sonneries. Je lui rappelle qui je suis. Il me demande aussitôt si j’ai quelqu’un pour lui. Je lui dis que j’ai un pote qui est dans la même situation que moi (soit disant chômeur) et prêt à lui rendre service.
Il me demande de lui décrire Ernesto. Avant de raccrocher, je lui dis que c’est 10 avec ma petite commission (il n’a pas besoin de savoir que je n’en prends pas).
Il me dit que ça ne pose pas de problème s’il est aussi bon que moi. Rendez vous pris pour 23h à son hôtel.

Au diner (22h) nous recevons le petit mec que mes deux amours s’étaient envoyé la veille accompagné deux de ses copains. Ils sont tous mimi. Petits modèles, jeunes, sportifs/musclés, imberbes, bronzés et surtout chaud du cul ! Dès l’apéritif, ils sont à genoux pour nous pomper.

Quand Ernesto nous quitte, ils sont déjà assis sur les queues de nos mecs. Je me fais plaisir avec PH et Juan.

Plus tard nous profiterons nous aussi de leurs rondelles bien rodées. Je m’aperçois alors que se sont de vraies bonnes salopes. Ils se sont déjà fait démonter par nos mecs et malgré cela supportent sans broncher nos assauts violents.
Ils se font prendre par les deux bouts en même temps et vu leur ardeur à téter les bites, nous voyons qu’ils apprécient la défonce de leurs petits trous.

Celui que j’encule à l’air ravi de mes coups de rein et de ma bite qui le lime. Il m’en donne la preuve en ne retenant pas de petits gémissements de bien-être. Bien qu’il se soit fait démonter la rondelle par Paco et sa grosse bite, il serre fort honorablement la mienne bien qu’elle rende 1 bon cm de diamètre à celle de Paco !
Comme je l’en félicite, il la contracte encore plus pour me faire plaisir. Il n’arrive pas à bloquer mes mouvements mais augment bien les frottements de notre interface au point que je doive rajouter du gel.
Paco passe dans mon dos et pousse sur hanches et me dis que je dois « donner » plus sec. La petite salope que j’ai entre les cuisses n’en sera que plus heureuse.
Je change donc ma façon de lui baiser le cul et je passe à des sorties complètes avec ré-intromissions rapide et totale (jusqu’à ce que mes couilles tapent les siennes).
Là, ce sont de réels cris de plaisir qu’il laisse échapper jusqu’à ce que Marc vienne le faire taire en lui enfonçant son gland dans la gorge.

A coté de moi, PH s’occupe du deuxième « copain ». Il est sur le dos et le petit mec le chevauche de face, alternant les rythmes. Trot et galop gardent bien raide sa bite et le cavalier s’en sert d’axe quand il se tourne et, les mains posées sur les chevilles de PH, je le vois augmenter la cadence et mon PH se mordre les lèvres pour se retenir de juter.

Le petit jeune de la veille, lui, est  en 69 avec Juan.

Le mien commence à m’exciter fort avec ses serrages de cul.  Je pose mes mains sur ses épaules et à chaque coup de rein qui m’enfonce en lui, je tire les mains vers moi. Sous le choc de nos corps, ses fesses s’écartent et j’enfonce jusqu’au dernier cm, le plus large, ma bite dans son trou ! Marc s’est éloigné, nos mouvements n’étant plus gérables de son coté.
C’est une véritable petite salope, plus je l’encule plus il en demande.
Son pote, que PH lime de son coté, me dit que je peux lui claquer les fesses, qu’il aime trop ça.
Je ne suis pas un aficionado des coups mais si c’est pour son bien… Je commence doucement. Ma main claque sur sa fesse droite. Je ressens aussitôt une belle compression de ma bite, bien plus forte que précédemment. C’est si agréable que je recommence et appui plus fort. Là, mes doigts marquent sur la peau blanche et sa contraction bloque ma pénétration.
De son coté ça l’air de lui plaire et il me demande d’y aller carrément. Comme j’ai encore de la retenue, son pote m’assure que c’est son trip. Marc revient alors et se charge des fessées. Le petit mec prend grave. Dès que je me retire de son cul, Marc a suffisamment de place pour lui asséner une ou deux fessées avant que je me renfonce. Ses fesses chauffent et je le sens à chaque fois que mes hanches entrent en contact avec.
Ça ne peut pas durer longtemps, c’est trop bon et je fini par exploser dans ma kpote. Au même moment je le sens éjaculer sur le tapis.

Je suis mort ! Mon petit mec aussi si j’en crois son relâchement musculaire. Je l’attire sur mon torse et ensemble nous reprenons contact avec la réalité. Il me remercie et me dit que c’est pas souvent qu’il prend aussi bien son pied. 
Je lui demande si ses fesses ça va. Il rigole et me répond que c’était juste ce qu’il fallait pour pimenter ma sodo.

PH termine son mec. Il se retire juste à temps et jute sur son dos.

Quand nous en avons finis avec eux, nos trois mecs (Marc, Hervé et Paco) sont bien excités. Ils bandent comme s’ils ne s’étaient pas déjà vidés les couilles.

Du coup je vois les trois jeunes se jeter des coups d’œil et, avec un bel ensemble, ils se retournent et se mettent à 4 pattes. Reins creusés, leurs positions sont de véritables appels aux viols. Nos mâles ne s’y trompent pas et le temps de se couvrir de plastique, nous les voyons les enculer de nouveau.

Je ne sais pas s’ils sont sincères, mais ils manifestent bruyamment leurs plaisirs.
Quelques minutes plus tard, je sais qu’ils le sont. Les cris ne sont plus retenus et, heureusement que nous sommes un peu isolés sinon les voisins seraient surement venu voir ce qui se passait.

C’est Paco qui a hérité du mien. Il commence par lui masser les fesses encore rose. Je le vois lui en envoyer une bonne juste au moment ou il lui enfonce ses 24cm. L’addition des deux le fait hurler.
J’ai eu un moment peur qu’il ait eu vraiment mal mais son cri s’est terminé par un « trop bon, encore ».

Hervé et Marc se font le même petit mec. Du coup le troisième rassemble ses forces tout en jouant avec nos services trois pièces à PH et moi.
Son copain m’a tellement bien vidé les couilles que je mets plus de temps que PH pour bander à nouveau. Là, il se met à nous sucer alternativement. C’est bon. il nous prend jusque dans sa gorge mais lentement. Juste ce qu’il faut pour nous garder raide sans nous exciter à juter. Juan le rejoint et s’installe à son tour entre nos jambes.

Tableau : PH et moi cote à cote sur le canapé, les jambes écartées. Entre, un petit mec qui nous tète la bite et joue avec nos couilles. Devant nous nos Hommes en train de prendre leurs pieds ou plutôt les culs de leurs potes.

Le temps est plus long pour que nos mâles jutent. Quand je vois Marc monter en pression, je prends la tête de mon petit suceur et utilise sa bouche comme une rondelle. Les mains sur ses oreilles, je lui lime la gorge et le laisse s’organiser pour gérer sa respiration. Sa gorge est profonde et serre bien mon gland quand il s’enfonce dedans. J’arrive à exploser en même temps que Marc se vide dans le cul de son petit mec. Moi, j’envoie de grands jets de sperme dans les cheveux du mien.

 Nous sommes encore debout (façon de dire, plutôt encore réveillés) quand Ernesto est de retour. Avec PH, je suis impatient de savoir comment ça s’est passé. Les autres s’en foutent et partent se coucher comme le trio d’invité nous quitte.

Ernesto sort de sa poche la liasse de billets. Il me dit que le mec est vraiment réglo de ce coté là. Coté sexe, il confirme que c’est un bouffeur de cul hors pair et que comme je l’avais raconté la veille, il avait tenu bandé des heures avant de juter.
Il nous dit aussi qu’il connaissait son secret pour tenir aussi longtemps car il l’avait surpris à sniffer de la coke dans sa salle de bain.
Je comprends mieux ses performances. Il avait apprécié sa technique de bouffage de cul et aussi qu’il a mangé grave du cul !

Avant qu’on aille se coucher, il me dit que nous pouvions lui refiler nos deux lutteurs. Autant que ce soit des mecs à nous qui profitent de ses libéralités.

Dès le lendemain, Ernesto appelle ses deux « employés » qui sont ravis de se faire un extra de cette ampleur (50% nets pour eux).
Je rappelle notre trader et lui explique qu’en fait je dirige une société de service à la personne et lui propose « d’utiliser » mes Escorts pour la fin de son séjour.

Comme il est intéressé, nous nous rencontrons pour les détails. Je lui montre sur mon Smartphone les photos de mes deux lutteurs espagnols. Il les trouve à son goût et me demande comment on procède. Petite explication. Il me demande si je pourrais les lui envoyer de temps à autre à Londres. Moyennant la prise en charge des frais de déplacement en première, je lui dis que c’était tout à fait envisageable et que j’avais même d’autres Escorts s’il désirait varier.

Quand nous nous quittons, il a noté les coordonnées des deux sociétés, la Française et l’Espagnole, comme les Escorts qu’il compte bien faire venir chez lui. Je sens que nous allons pomper une bonne partie de ses primes !
Il me demande si mes Escorts sont à l’image de leur boss. Je comprends qu’il veut savoir s’ils seront aussi résistants. Je le rassure et lui dis que même s’ils sont juste majeurs, ils sauront assurer aussi bien que moi ou Ernesto.

Nous avons des nouvelles de Grèce. Jona et Emma m’ont appelé.

Le premier pour me remercier de leur avoir confié ma mère (à lui et François). Qu’ils passaient de vraies vacances et que la charge que je leur avais confié de veiller à la sécurité d’Emma était une réelle sinécure.
Ils allaient revenir tout bronzés pour leurs stages. Il m’assura qu’ils s’entretenaient aussi coté muscu et profitaient des installations de l’hôtel.

Emma m’a juste téléphoné pour me dire que tout se passait bien et que cela faisait longtemps qu’elle n’avait pris d’aussi bonnes vacances.
Elle ne savait pas si c’était la présence de ses deux « gardes du corps » mais elle n’avait jamais eu autant de choix quand aux hommes qu’elle mettait dans son lit.  Leur présence avait l’avantage d’éloigner d’elle tous les mecs de plus de 40 ans et n’osaient l’aborder que les plus beaux mecs de la plage. Pour les plans à plusieurs, elle faisait confiance à Jona et François, pour trouver de jeunes mecs partant pour ce genre de plan.
Vu les problèmes économiques, les « invités » de ses deux accompagnateurs étaient ravis de la petite enveloppe avec laquelle ils repartaient. Surtout s’ils s’étaient laissés enculer !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)