17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 281

Les motards/gendarmes (suite 3 : jeudi)

Quand Tac et Tic apprennent que nos 4 invités restent jusqu’au dimanche, ils appellent Igor (leur père) pour le prévenir qu’ils restaient chez moi. J’ai juste eu le temps de leur arracher leur portable avant qu’ils ne raccrochent afin d’inviter ce dernier à nous rejoindre. Il accepte de venir le vendredi soir, le temps de réaménager son WE et de se garder la meuf avec qui il avait prévu de baiser ce WE là pour la nuit seulement.

J’appelle personnellement les parents de Théo. Ils m’assurent qu’il n’y a aucun problème. Ils sont eux aussi en baise échangiste. Ed qui ne devait pas être très loin prend la conversation au vol et me demande qui sera chez moi. Du coup il s’invite quand je lui dis qu’à part la maison complète (Marc, PH et moi + Hervé et Ernesto), j’avais prévu les jumeaux et leur paternel ainsi qu’Eric et son Cédric. Que si d’autres appelaient, ils s’ajouteraient à la liste.

G22 qui était encore dans les parages m’a demandé combien on serait au total. Petit calcul mental : 12 + eux 3 soit 15 personnes minimum.
Je pense soudain à Pablo et téléphone aussitôt à ma mère pour connaitre ses disponibilités pendant le WE.  Je lui dis qu’Ernesto arrive pour le WE. Elle accepte de le libérer ce soir même jusqu’à samedi midi car elle a invité quelques personnes à diner ce soir là et préfère que ce soit Pablo qui se charge de la cuisine plutôt que sa vielle cuisinière, à condition que ce dernier soit intéressé.
Je ris avec elle car, Pablo pas intéressé par un bon plan cul, c’est pas possible.
Je l’appelle  et il est évidemment d’accord, Ernesto lui ayant raconté notre rencontre avec les deux gendarmes, et surtout les capacités d’accueil de leurs culs.
Il me dit qu’il organise vite fait les repas de ma mère jusqu’au samedi et qu’il nous rejoint.

G22 me demande si j’en ai fini avec le rappel de mes amis. PH éclate de rire et lui dit que je n’avais pas rameuté le tiers du potentiel de touzeurs que nous connaissons.

En attendant Ed et Pablo, nous reprenons des forces. Samir et Ammed nous ont concocté un goûter tout ce qu’il y de plus revigorant.
Nos invités admirent les « tableaux » vivants projetés à coté de la copie du déjeuner sur l’herbe de Renoir. Ils apprécient surtout la suite donnée par nos Espagnols où ce déjeuner glisse sur une touze en plein air avec sodomies explicites et éjaculations impressionnantes.
Je leur dis que certains des acteurs seront avec nous ce WE, notamment Pablo, le frère d’Ernesto qu’ils connaissent déjà et qui, comme ils ont pu le constater, est aussi bien monté.

G21 me dit qu’ils sont très contents de nous avoir rencontrés. Depuis cet été, ils avaient retrouvé une ardeur sexuelle que les contraintes matérielles (leur métier, la vie de caserne…) avaient eu tendance à calmer. Ils ont kiffé surtout de faire la connaissance du petit cul de Jules qui les inspirait bien !

Alarme à la porte. C’est Ed qui arrive, conduit par son père qui demande à me voir.
Je descends. Bise à Ed (petite pelle rapide) et je l’envoie par le monte charge rejoindre les autres.
Je prends l’escalier avec son père et nous nous installons dans mon bureau du premier.  Il sourit de voir la couche située derrière mon bureau et me demande si elle me sert à tester mes Escorts. Je lui dis qu’il a tout compris et lui demande ce qu’il me veut.

Il tenait juste à me remercier pour les duos que je lui envoi pour les baiser sa femme et lui et me dit apprécier particulièrement Julien et Second qui, à chaque fois qu’ils le prennent ensemble, le font disjoncter à mort. Par contre il aimerait bien qu’ils passent plus souvent les « voir ».
Je lui dis que ce sont que des « pigistes » dans ma société et que je maitrise moins leurs disponibilités que pour les autres.
Il me demande de voir si je pouvais les convaincre de passer chez eux 2 fois par mois, sa femme et lui seraient comblés.il ajoute que ce ne serait pas au détriment de leurs consommations des autres Escorts.

J’appelle Julien à sa boutique (il est artisan traiteur). Je tombe sur une voix inconnue et juvénile. Il me dit être l’apprenti et qu’il me passe son patron.

Je discute 2 minutes avec Julien lui demandant notamment à quoi correspondait la charmante voix qui avait décroché le combiné. Il me dit que surchargé de travail il s’était décidé à prendre un aide et faisait son affaire avec un jeune apprenti bien qu’il ait beaucoup à lui apprendre. Je lui demande si c’était seulement du coté professionnel ou bien ?
Il éclate de rire et me dit bien me reconnaitre là. Non effectivement, le coté « personnel » aussi est à instruire et qu’il l’avait aussi choisi pour son petit coté « à tomber ». Je demande à voir !

Plus sérieusement je lui parle de la demande qui m’est faite. Il me demande ce que ce client est prêt à mettre car pour Second et lui ce n’est qu’un taf de plus.
Je répercute la demande au père d’Ed. Réponse de ce dernier : ce qu’ils voudront. Au moins c’est clair et cela en dit long sur les performances de ce couple d’amis.

Je propose alors à Julien de double le tarif tout en doublant la fréquence, soit 300% de mieux par mois. En face de moi, le client hoche de la tête pour me signifier son accord. Julien qui calcule vite de tête, c’est pas un commerçant pour rien, m’annonce le nouveau nombre. Je le répète tout haut. Nouvel hochement de tête en face de moi.
Quand à l’autre bout du fil, Julien me dit que j’aurai ma part, je l’engueule et lui dis de garder ça pour eux et de faire des folies avec.

En raccrochant, je me lève pour contourner mon bureau et féliciter  mon client pour la bonne décision qu’il avait prise. Il tombe à mes genoux, entrainant dans sa chute mon short et embouche ma bite que la pensée du jeune apprenti charcutier avait rendue en érection.

Je veux me retirer mais le passage de mon gland dans sa gorge m’en a finalement dissuadé. Je le laisse me la faire grossir et raidir au maximum. Ses coups de langues se sont bien améliorés depuis la première fois où je l’avais baisé après et devant sa femme, la profondeur de sa gorge aussi !
 Quand je suis bien dur, je le repousse et lui dis que nous n’avions pas rendez vous pour ça. Il comprend aussitôt que je ne suis pas plus gratuit que mes employés.
Faut pas habituer les clients à ce genre de truc !

Il me sort aussitôt une liasse de billet et la dépose sur le bureau. Je pose mes fesses contre ce dernier et le laisse me sucer à nouveau pendant que je compte les billets.

Que des billets de 100. Comme j’en compte 10, je me dis que pour une simple pipe c’est correct. Je me concentre pour réagir rapidement et qu’il se casse. Je le préviens quand même quand je suis sur le point de juter. Il se recule et reçois tout sur ses joues. Il s’essuie, me remercie. Puis il part.

Je range les billets dans un tiroir et rejoins les autres au 4ème.
Ed se décolle de G22 et me demande ce qui a pu me retenir aussi longtemps avec son paternel. Je lui dis que ses parents voulaient « voir » plus souvent Second et Julien. Il éclate de rire et me dit que c’est effectivement avec eux que ses parents s’éclatent le plus. Il n’a jamais vu son père prendre plus de plaisir qu’avec leurs 2 bites jointes dans son cul.
Je lui demande s’il mate souvent les turpitudes parentales. Il me dit que quand il est chez lui, y’a pas de raison qu’il se prive d’un tel spectacle. Voir ses parents se faire baiser c’est réaliser un phantasme.

Nouveau coup de sonnette. C’est Pablo. Il rentre la DS5 de service et nous rejoint. Salutations, évaluations, les deux G se sont levés et leurs shorts laissent transparaitre l’excitation que les autres invités avaient provoquée en eux. Ils apprécient le coté « mâle » dominant qui transpire de Pablo, notamment le gros paquet (pourtant pas encore bandant) bien moulé dans ses jeans, comme le torse et les bras musclés, mis en valeurs par un T-shirt deux fois trop petit !

Tic , Ed et Théo y vont de leurs bisous avec la langue. Mais Pablo repère tout de suite le petit nouveau, Jules. Il lui fait signe de venir. Après un regard à ses « boss », ce dernier s’avance. Il se fait choper par l’arrière du crane et soulevé jusqu’à ce que ses lèvres soient plaquées contre celle de Pablo.
Un peu en suspension, nous le voyons chercher un appui et finalement passer ses jambes autour de la taille de Pablo. Il se fait littéralement violer la bouche par la langue du nouvel arrivé.

Les mains de celui-ci ne tardent pas à descendre vers son petit cul. Nous les voyons s’introduire sous le tissu du short et les devinons aller titiller et même défoncer l’anus bien dégagé par la position de son propriétaire en suspension.

Ric s’approche du couple et s’afaire à les mettre à l’aise tous les deux.
Collé derrière Pablo, il défait sa ceinture et tire, jeans et shorty sur ses chevilles.  Il fait le tour et, d’une prise ferme, arrache les coutures arrière du short de Jules. Il finit par Kpoter les 24cm de bite espagnole, place le gland protégé contre la rondelle bordelaise puis se recule.

Pablo, une fois bien « placé », pousse sur les hanches de son « collier » humain et le plante. Un cri étouffé émane de Jules. Ric  lui fait alors sniffer un peu de poppers (enfin il le gaze plutôt) et Pablo insiste. Nous n’entendons plus que des soupirs de bien être.
Autour d’eux, nous nous sommes mis aussi à l’aise et les bouches des passifs sont venues engloutir les bites dressées des Actifs/Passifs présents.
Moi je me retrouve avec Ed dont la langue fait merveille sur mon gland. Je m’aperçois qu’il a encore progressé depuis que je l’ai intégré à mon équipe d’Escorts.  Il sait jouer de la surface râpeuse de sa langue sur celle hypertendue de mon gland comme un prodige sur les cordes d’un stradivarius (hé oui, je compare ma bite à ce prestigieux instrument !!).

Quand je lui pose la question il me dit que c’est mon client avocat qui l’a amené à un tel niveau. Le mec préfère entre tout se faire travailler longuement le gland, plus encore que d’enculer les escorts que je lui envoi.

G22 qui entend ça alors qu’il se faisait sucer par Théo, me demande si on pouvait échanger. Aussitôt dit aussitôt fait.  Il découvre la suave expertise du grand frère quand moi je récupère l’enthousiasme du petit.
Bien que jeune et petit, c’est lui qui me kpote et vient s’assoir sur moi. Évidement juste sur ma bite qui, ainsi préparée, s’enfonce en lui jusqu’aux couilles. En trois ans et malgré ses 17 ans, Théo n’as pas beaucoup grandi. Il ne fait pas encore 1m70 et ses hanches sont restées tellement étroites que ses pantalons sont encore du 26 !!

En attendant il joue de son anneau comme le meilleur de mes pros. Tac me dit que je peux y aller franchement, il se le tire tous les jours quand il rentre du lycée. Il ajoute qu’il est salope au point d’arriver à se faire enculer aussi par Tic qui pourtant est plutôt passif habituellement. Il apprécie au plus haut degré, quand ils sont encore en train de baiser tous les deux ou tous les trois, qu’Igor rentre et l’encule à son tour.

Devant une telle description, Théo fait semblant d’être contrit et prend un air malheureux. Comme si j’allais le croire alors que son petit cul continuait de monter et descendre sur ma tige.

A mes cotés, G22 et G21 sont aussi au stade d’enculer leurs partenaires. Ed est allé se ficher sur la bite de G21 alors que celle de G22 était recouverte du corps de Ric, PH, de son coté se fiat enculer en levrette par un Tac aux coups de rein impérieux.

Jules est en train de déguster. Pablo, sans déculer, l’a posé sur la table basse eu milieu de nous et lui ayant mis ses chevilles sur ses épaules s’est mis en devoir de le baiser royalement. A chaque va te vient il se retire complètement et attend quelques seconde que son anus se referme pour réinvestir son boyau, s’arrêtant que lorsque leurs bassins soient collés. Jules prends son pied à être sodomisé de la sorte et nous le fait savoir par de longs gémissements et des « ho oui, encore » très explicites !

C’est d’ailleurs lui le premier à éjaculer, salopant ses abdos et le plateau de la table basse.

Je ne vois plus rien car Théo s’est mis en devoir de galoper du bassin sur ma bite tout en me suçant la langue. Cela entraine chez moi la montée de sève et le remplissage de ma kpote. Lui, me jute sur le ventre avant de s’écrouler dans mes bras.

Quand je regarde autour de moi, tous ont joui et sont dans l’état extatique post coïtum !
Je remarque aussi qu’Eric et Cédric sont arrivés et ont eu le temps de participer.

Service « nettoyage express » par nos deux Beurs. Nous restons à poil pour le reste de la soirée. Pas de fausse pudibonderie après une touze et la température du blockhaus le permet.

Pablo est tout content de revoir son « petit » frère, tout comme Marc et Hervé.

Quand nous dînons il est déjà 22h et la soirée s’achève à minuit. Je saurais le lendemain matin si certains avaient continué les « échauffourées » après le couvre feu.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)