Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Histoire précédente

Ma conversion 8

Etant donné que nous avions passé la majeure partie de la nuit à baiser, ce n'est que vers midi que nous avons commencé à émerger. J'étais réveillé depuis un petit moment déjà, Amou bandait dur et je m'appliquais avec ma nouvelle technique à bien faire reluire son gros manche. J'étais admiratif devant une telle vigueur, il m'avait baisé comme un étalon pendant plusieurs heures hier, et il semblait déjà prêt à remettre ça dès ce matin! Je me concentrais sur son gros gland, jouant à le titiller avec ma langue puis l'enfournant dans ma gorge le plus profondément possible jusqu'à m'en étouffer; je remontais ensuite le long de la hampe en faisant tourner ma langue tout autour, puis saisissais sa base avec ma petite main (et j'avais du mal à en faire le tour!) pour le branler tout en l'excitant de mes lèvres. Ses grognements de plus en plus appuyés en disaient long sur le plaisir que cela lui procurait, et donc ma fierté à satisfaire mon mâle allait grandissant.

Au bout d'un long moment de ce régime, je sentis une main puissante appuyer sur ma tête, et dans un grondement Amou se vida dans ma gorge affamée, me remplissant une nième fois de son si délicieux jus. J'en lapais jusqu'à la dernière goutte, me régalant de ce nectar dont il y a deux jours je n'imaginais même pas que je pusse seulement le respirer.
"Attends ma chérie, reste comme ça". C'est Amou qui, joignant le geste à la parole, laissait sa bite devenue plus molle sur ma langue, avant de vider sa vessie dans ma bouche, devenue pour l'occasion urinoir. Je ne m'y attendais certes pas, et de surprise je me mis à hoqueter et tousser, envoyant de la pisse un peu partout sur sa cuisse et même sur les draps.

Je me repris cependant assez vite, mais pas suffisamment toutefois, car après s'être soulagé il me redressa la tête en m'empoignant par les cheveux, et se mit à me gifler le visage avec sa bite a demi-molle tout en m'expliquant que TOUT ce qui venait de lui devait être un objet de vénération de ma part, et que la faute que je venais de commettre méritait une bonne correction.
Joignant alors le geste à la parole, il s'assit sur le rebord du lit et m'empoigna par la taille pour me jeter sur le ventre en travers de ses jambes. Il se mit alors en devoir de me fesser à mains nues pendant un moment interminable, ponctuant chacun de ses coups de battoir des règles que je me devais de suivre tant qu'il accepterait de me prendre sous son aile. Je ne résistais pas longtemps à ce traitement et très vite mes fesses me brûlèrent à tel point que je pleurais, criais, agitais mes jambes en tous sens, tentant de me protéger de mes mains, tout en lui promettant d'être obéissant et soumis.

Au bout d'une solide demi-heure, il me poussa violemment au sol en exigeant ma totale soumission, et bien vite je me jetais à ses pieds en lui promettant tout ce qu'il voulait, pourvu qu'il ne me corrige plus. J'étais en larmes, comme en transe, je me mis à baiser ses pieds et lui confessai ma totale reddition. J'acceptais d'être sa femme, son urinoir, son esclave, ce qu'il voulait en fait, il était en l'espace de quelques heures devenu le centre de mon univers, je ne pouvais plus imaginer vivre sans qu'il me dominât.
"Bon, si vraiment tu as compris ta position dans la vie, nous allons pouvoir envisager de nous organiser pour l'avenir. Demain matin, tu vas donc prendre rendez-vous chez un homme de loi pour officialiser tout cela, et nous nous retrouverons tous ensemble pour que les choses soient claires. Maintenant, tu vas commencer par venir me laver, ensuite tu t'occuperas de remettre le lit en état. Puis je te montrerai le reste de la maison, que tu devras entretenir dorénavant, et surtout comment tu devras le faire. Fais ce que je te dis, quand je te le dis et comme je te le dis, n'hésite JAMAIS quand je te donne un ordre, et tout ira pour le mieux pour toi."

J'allais lui répondre que tout ceci me semblait un peu précipité, mais devant son regard noir je m'abstins et le suivis lorsqu'il me fit faire le "tour du propriétaire".
Le reste de la journée se passa calmement, je dirais presque normalement. Deux fois il m'appela pour je le pompe bien à fond, et il me baisa aussi deux fois, une fois sur l'évier alors que j'étais en train de laver la vaisselle, et la deuxième fois quand j'étais à quatre pattes dans la douche en train de récurer le bac; et à chaque fois, je connaissais toujours la même extase, je ne me gênais plus maintenant pour crier mon plaisir, en réclamant toujours plus, plus fort, plus vite, plus profond... Ce qui le faisait toujours largement sourire, ajoutant à mon humiliation lorsqu'il me démontrait ainsi qu'à ses yeux je n'étais plus un homme. Mais il ajoutait alors que c'était ainsi que je lui plaisais, et je sentais alors une vague de chaleur m'envahir et j'essayais à chaque fois de lui faire comprendre combien je me sentais heureux et comblé.
Après une nouvelle nuit où à nouveau je vis des étoiles, nous nous levâmes tôt pour retourner au garage et préparer ce qu'Amou appelait ma nouvelle vie. N'ayant toujours pas de vêtement, il me prêta un de ses ensembles de jogging, que j'enfilai sans rien dessous et montai à ses côtés dans sa voiture. Cette fois c'est moi qui sollicitais de le sucer, mais il refusa expliquant que nous devions rester corrects pour affronter la journée à venir.

Arrivés à destination, je me rendis compte que la voiture de Farid et la moto de Khaled étaient déjà là, et qu'ils devaient donc nous attendre, ce qui était pour le moins inhabituel puisqu'en général c'est toujours moi qui arrivait en premier. En rentrant dans les lieux j'entendis qu'ils n'étaient pas seuls, apparemment il y avait une voix de femme avec eux.

Au fur et à mesure que nous nous dirigions vers le bureau, je me rendis compte que je connaissais cette voix, et Amou me dit alors de SURTOUT, et il insista alors sur le mot, ne pas faire ou dire quelque chose qui le mettrait mal à l'aise. Je sentis en même temps sa main m'enserrer fermement le bras, pendant qu'il me faisait avancer comme un mauvais élève que l'on amène chez le directeur.
Sans me laisser le temps de réagir aucunement, je fus alors poussé sans ménagement dans le bureau, où je me trouvais alors nez à nez avec mon ex, étroitement enlacée avec Farid, pendant que Khaled était tranquillement assis à jouer sur son portable pour tuer le temps.

"Bien, maintenant que tout le monde est là, on va pouvoir discuter et s'organiser comme il faut!" C'est Farid qui avait parlé, et lui et Amou se saluèrent en se congratulant, tout en faisant mine de laisser un instant Khaled de côté, avant de le saluer lui aussi.
quant à nous, mon ex et moi nous fîmes la bise comme deux copains (copines?); toute agressivité semblait l'avoir quittée, et elle se comportait comme si nous n'avions jamais été amants, presque fiancés.

Je commençais vraiment à me demander ce qui se passait ici, et surtout ce qu'il s'était passé ce week-end pour opérer de tels changements, mais après tout moi aussi j'avais connu pas mal de bouleversements. Donc je décidais d'attendre et de voir, après tout il semblait que j'avais de moins en moins de prise sur les évènements, particulièrement ceux qui concernaient ma vie propre.

Xmale06

pastorellimarc@ymail.com

Suite de l'histoire

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay