19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3 - Épisode 4

Paul à la ferme -05

A peine réveillé,  je pris ma grenouillère et la monta jusqu'aux épaules! Le soleil se levant donné une couleur toute particulière à la pièce, les vieilles roues du moulin brillaient de plus en plus, les bourdonnements d'insectes s'estompaient. J'entrepris de me passer un coup de flotte au visage, je ne savais pas ce qui m'arrivait mais je sentais de plus en plus une excitation m'envahir! Plus je pensai à mon frangin et Éric plus mon corps ne répondait plus! Je sentais mon entrejambe se durcir, ma rondelle s'humidifiait, je comprenais rien, plus je fermais les yeux plus je voyais leur corps et plus mon dos se cambré.

Je regardais dehors quand je vis au loin des chevaux aux galop s'approchant du moulin. Sans me retourner, je crie :
Éric???
Humm ! Oui ! Se levant tant bien que mal !
 Ils arrivent pour nous chercher tu crois!
Qui?
Des soldats!
Il s'approcha de la fenêtre! Et merde! Il me pris par je ne sais quelle façon si bien que je me retrouve sur son épaule avec un bras serré au niveau de mes genoux et la tête pendante dans son dos.
Allez hop monte! Il me poussa les fesses de ses mains virils, pris ses affaires vite fait ! Tiens prend ça, dit il en me tendant ses vêtements ! Il monta à la force des bras sur mon cheval, se cala derrière moi et pris les rênes ! Allez mon beau !!

C'est à toute vitesse que nous sommes sorti par la porte de dehors, dans la fraicheur du matin, la rosée venait se frotter à mon visage, Éric était concentré sur la route et ses muscles tendus vers les rennes.
Tu n'as pas mal au cul ?
Quoi ?
Ton cul ne te fait pas trop mal ?
Pleins d'idées m'ont traversé la tête à cet instant, aurai je oublié la nuit, aurai je oublié !
Pourquoi j'aurai mal au fesses ?
Ben on n'a pas la selle ! Attends parce que j'ai les couilles qui tapent à chaque pas ! Il passa sa main dans son caleçon long et remis sa bite et ses boules en place ! Si bien que du coup je sentais cette masse dans mon dos tout prés de mon petit cul !
Alors ça va ?
Oui oui!
Évite la vertèbre !
Quoi ?
Il me prit par les hanches et me rapprocha de lui. En me prenant ainsi il fit rentré encore plus ma grenouillère dans ma raie, si bien que mon petit cul fut encore plus dessiné. Et sa bite en fut caler entre mes deux fesses ! Il voulait en fait que je m'éloigne du rebord au garrot du canasson.

La course se déroula à merveille, nous ne sommes même pas suivi  par ces soldats ! Il se retourna et ralenti le pas du cheval qui commençait à transpirer !

Tu peux me passer mon maillot de corps ? Ce que je fis.
Il passa une manche et posa l'autre main sur ma hanche pour garder équilibre tout en tenant les rennes ! Il fit de même avec l'autre manche !

Il faudrait que l'on s’arrête pour trouver un truc à manger et à boire.
Non loin de là, il y eut une ferme détruite par un bombe, récente cette bombe car la fumée envahissait encore l’atmosphère !

Reste ici ! Il descendit du cheval et se dirigea vers la ruine fumante. Je l'observai de loin, il cherchait par terre et fouillait dans des boîtes.

Je ne senti presque rien, juste une main fermée sur ma bouche et une autre me tenant par le ventre, m’empêchant de crier et de bouger. Je bougeai tout mon corps mais à part mes jambes en l'air, j'étais tenu trop fermement. Il ne dit pas un mot, je ne voyais même pas son visage, je sentais juste sa main droite sur mon ventre plat  et sa main gauche sur ma bouche lui donnant un goût de terre. Mon déhanché l'obligeait à suive les mouvements de mon corps, et il resserrait de plus belle ses paluches sur moi.
Un autre gars se dirigeait tout doucement vers Éric sans faire de bruit, un fusil à l'épaule, en civil !

Je me penchai en avant si bien que cet inconnu était obligé de suivre vers l'avant ! Ma grenouillère ne tarda pas à céder sur la boucle de sa ceinture et se craqua le long de la couture.
Arrêtes de bouger ! Me chuchota t'il à l'oreille.

L'autre homme mit en joue Éric. Bouges pas mon gars !!!
Eric se retourna brusquement.
On veut juste un truc à manger !!!
Ton nom ?
Éric !!
Éric comment ?
Éric Gadibert.
Et lui ?
Paul Gadibert !
C'est ton fils, ton frère ?
C'est mon fils !

Pierre lâche le gamin !!
Il me lâcha le ventre et je mis tout de suite mes mains sur sa main devant ma bouche !
Je me retourne et je vis un mec d'une trentaine d'année !
Pierre ! Me dit il en lançant sa main vers l'avant.
Paul vient ici !
Je couru vers Éric et me serra à lui. Il me prit par la taille et me colla à lui.

Moi, c'est Jean. Qu'est ce que vous foutez ici ?
On cherche un truc à manger !
Pierre donne ton casse-dalle au petit !
Je suis pas petit, j'ai...
J’eus à peine le temps de finir qu’Éric avait déjà mis sa main sur ma bouche.
Il a 15 ans !
Il me regarda avec des énormes yeux noirs. Il me serra encore plus fort si bien que un de se doigts vint se glisser dans ma raie, il se pencha en arrière et vit que j'étais cul nu !

Il me lâcha d'un coup et couru vers Pierre, qui ne bougea pas.
Il lui mit un coup de poing magistral. Tu lui as fais quoi ? Hein, tu as voulu le violer ! Et il lui en remis un !!
Whooo hoooo hooo ! Jean s'interposa !
Tu es fou ? J'ai un fusil je te rappelle alors tu lâches mon fiston.
Éric pointa du doigt Pierre et lui : tu lui touches encore un cheveu, je te tue ! 
Papa je l'ai pas touché le blond !
Éric revient vers moi et se retourne, le regarde avec un regard de tueur, il me prend par l'épaule et me retourne ! Et c'est pas toi qui a craqué ses vêtements !
Ben c'est quand je le tenais, avec ma ceinture, il a du se le craquer tout seul ! Papa je te jure, je l'ai pas touche !
Tu as plutôt intérêt !
Il est simplet mon fils, il aurait jamais fait ça!
Allez vous en !

Éric me pris par les hanches et m'aida à monter à cheval, il monta à son tour. J'avais les jambes de part et d'autre du cheval, le cul à l'air, la rosette au vent. Il se pencha en avant, pris les rennes et donna un coup au cheval, qui prit le galop de suite. Il me tenait par la hanche, ses mouvements de bassin venaient s'empaler sur mes fesses, il me tenait fermement et ne disait pas un mot.

Nous entrâmes dans une foret dense, pas trop sombre, mais très boisé.
Penches toi ?
Quoi ?
Il y eut une branche, il appuya fermement sur mon dos pour me cambrer et se coucha sur moi pour l’éviter.
Pardon j'avais pas vu !

Il commença à faire du vent et quelques gouttes s'y mêlèrent. L'eau ruisselait sur ma peau, passait sur ma rosette et se faufilait entre mes cuisses.
Le cheval se mit au pas, si bien que son bassin vint se coller très fortement sur mon cul et je sentis sa bite sur mes fesses . Il bandait dur.
Je ne dis rien. La sensation de sa queue entre mes cuisses me plu. Il s'en rendait bien compte car sa bite sautillait de temps en temps ou venait se tordre sur une de mes fesses.
On va s’arrêter ici !
Ici ?
Oui !

Il souleva mes fesses de ses bras musclés et mit un coup de langue le long de ma raie partant de la base de mes couilles imberbe remontant vers le haut de mes fesses, tout en passant sur ma rondelle.
J'avais soif !
Je ne pus m’empêcher de rire !

Il sourit à son tour, il descendit du cheval et me prit par mon basin pour me faire glisser le long du cheval, le pied à terre, il m'embrassa goulument sous cette pluie qui se faisait plus dense. Il passa sa main dans mes cheveux mouillé, les tenus en arrière et me roula une pelle énorme, sa main descendit vers mon cul, il pointa son index sur mon trou.

Il me porta en mettant mes jambes autour de sa taille. Il avança vers le sol, se posa sur moi entre mes cuisses, il retira épaule par épaule ma loque, la glissa le long de mon dos, passa sous mes fesses et les leva pour la retirer complètement. Je me retrouva nu devant lui, il se reglissa entre mes cuisses, il pleuvait toujours. Il caressa mon mollet, remontant  vers ma cuisse et se posa su ma fesse qu'il pelota  fermement, il glissa son majeur sur mon trou et le massa un peu.

J'entrepris de lui retirer son maillot de corps. J'avais a peine retirer le bas du maillot, qu'il se leva, retira son caleçon long, et son maillot, il se retrouva nu, passa sa main sur son visage pour essuyer le surplus de gouttes., il s’avança, se remis en place et plaqua sa queue sur mon petit trou. Il pris un peu de salive et l'appliqua sur mon trou et en une poussée entrepris son entrée. Je sentais mon corps se transformer. Mon cul se serrait sur sa bite très dure, il m'embrassa et mis une main sur ma fesse, et il commença un petit va et vient. Je sentais tout ses muscles sous mes doigts, ses hanches se crispés, son cul se serré à chaque poussée, ses yeux brillaient et s'injectés de sang.
Il me regarda. Ça va ?
Oui !

Il pencha sa tête en avant et repris un va et vient un peu plus profond et un peu plus rapide. Il me prit un mollet et le mis en l'air tout en regardant sa queue me pénétrer. Je vus sa satisfaction dans son regard. Il entreprit un bon coup ce qui me fit penchait ma tête en arrière et me fit crier Hum oui!!
Il se recoucha sur moi tout en me pénétrant, Ça va ?
Oui c'était bon là !
Il remit un coup brutal !
Hum !!
Comme ça ?
Oui !

Il sourit, me regarde, prend mes genoux sous ses coudes. Et se remet en mouvement.
Hum !
Il regarde entre nous et regarde sa queue disparaître dans mes fesses !
Il fait claquer ses burnes sur mes fesses et me regarde !
Il voit mon plaisir.
Tu aimes ?
Oui et toi ?
Ahh ben que oui !!
Il me remet un coup et un autre, et en remet un, il fait claquer ses couilles sur mes fesses, il trouve un bon rythme et devient plus brutal dans son va et vient, il tape, tape, si bien que l'eau qui tombe du ciel commence à s’amasser sous mes fesses,comme si ses coups de bite creuser un trou sous nous ! La lubrification est parfaite, ce qui fait glisser sa queue jusqu’à la garde, il commence à poussée des râles d'animal.
Hum oui Paul !!
Oui Éric !!! Hum c'est bon continue !!

Il tape, retape et s’arrête d'un coup. Sort sa queue, et se branle frénétiquement jusqu'à cracher 3 jets puissants et généreux qui atterrissent sur les feuilles d'un arbuste non loin.
Il lui faut quelques secondes pour retrouver ses esprits, il éponge son front de son bras poilu, sa respiration est accélérée, il repose ses fesses sur ses pieds, son torse est parfait et ruisselant de sueur mélangée à de la pluie, les poils lissés, les muscles tendus, les abdos dessinés. Il me regarde, sourit !
Ahh la vache !!! en Rigolant
Il se penche vers moi et m'embrasse !
Tu es incroyable Paul !
 Ahh ?

J'avais jamais fait l'amour avant, j'allai essayer avec la Francine mais elle a pris peur en me voyant nu !
Tu as été parfait Éric, c'était ma 1ére fois aussi !
Je vais brulé en enfer avec ce que je viens de te faire ?
J'en sais rien !

Il se coucha sur le coté, nu, plein de feuilles collées, de traces de boue, respirant très fort.
Ahhh la vache !! J'ai adoré ça, youhou, il s'approche de moi, me retourne et me cambre sur les feuilles, lui, je l'adore et il dépose un baiser sur mon cul.

Allez hop il faut qu'on trouve un abris pour la nuit.

A suivre...

dawson

juwall@laposte.net

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)