18 Nov.
+ 78 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3

Sacha

Sacha – été 2012 - 01

Je m'appelle Sacha, j'ai 24 ans, je mesure 1m82 pour 78 kg, blond, yeux gris-vert. J'ai des épaules larges et puissantes, résultat de longues années de natation, ainsi que des cuisses robustes, acquises à force de compétition de ski. Bref, je suis fiers de mon corps, assez pour être exhibe, d'autant que je suis pourvu de belles couilles pendantes et d'un beau morceau de bite. Aussi, dès que j'ai vu l'attraction que je suscitais, je me suis juré de profiter de tous les plaisirs de la vie. Aujourd'hui, je peux affirmer être Bi, n'en déplaise aux hétéros et aux homos, à croire qu'il faut impérativement rentrer dans une case. J'aime effleurer les clitoris, plonger ma langue dans des chattes qui mouillent; j'adore leur odeur de papaye verte. J'aime faire sauter sur mes genoux des petites racailles ! Et j'aime me faire dominer par des mâles virils et avaler leur jus. Je suis sans tabou et toutes les occasions sont bonnes, quitte à les provoquer. Car là aussi j'excelle dans l'art et la manière de manipuler pour atteindre mon but : prendre et donner du plaisir.

Voici le récit de mes expériences de cet été, chaud bouillant !
Comme chaque été, je suis en vacances dans mon Sud : je profite des amis et de la famille sur Montpellier. Cette année, j'ai invité des amis à me rejoindre dans un Mas loué pour l'occasion. Mais cette dernière semaine de juillet, je suis seul. J'en profite pour aller sur une plage Naturiste de Camargue, où j'ai mes habitudes. Je loue toujours un transat sur la plage privée du coin et passe mon temps à mater. Comme d'habitude, c'est Louis qui m'accueille, le fils des patrons, 25 ans, beau gosse déjà bien bronzé le salaud. Il fait ma taille, j'adore ses biceps ronds, sa petite toison sur le torse, sa barbe de 3 jours, son regard vert noisette et son sourire de folie. Il pue le sexe... Il fait office de plagiste avec son meilleur ami Frank, un peu plus petit, sûrement 1m78, brun, peu poilu, plus fin, musclé sec. Belle gueule.
Les 2 garçons tiennent la boutique et sont inséparables, ils ont d'ailleurs quasiment le même tatoo dans le dos.
Et cet été, mon challenge est de faire craquer Louis, ce beau mec 300% hétéro.
Je passe cette première journée de vacances à pioncer sur mon transat, trop fatigué pour draguer. Mais je jette des coups d'œil à ma proie. Cette année, Louis et Franck arborent des polos blancs avec 'Plagiste' écrit dans le dos et surtout des shorts assez moulant bleu marine mettant en avant leur paquet. On devine de grosses couilles pour Louis et un gros morceau de bite pour Franck, je suis bluffé.
La journée passe tranquillement, mais le vent a tourné, et les nuages s'amoncellent. Je me retranche vers le bar et j'en profite pour causer avec Louis. Un an que nous ne nous sommes pas vus. Les sujets ne manquent pas, entre son taf, mes études à Paris et notre passion commune pour les motos. Bref, le temps passe en buvant des bières, Franck a fini de ranger la plage. Les premières gouttes tombent, la plage est déserte. On mange un morceau sous le haut vent du bar. Franck qui s'est joint à nos discussions est fatigué, il nous quitte rapidement pour aller se reposer. Seul avec Louis, je commence à le draguer, on parle cul, il me raconte ses dernières conquêtes, je fais de même en mixant mes meilleurs plans avec des meufs et surtout avec des mecs, car il sait que je suis bi, et que je le regarde souvent avec insistance. Il s'en amuse, il me répète qu'il n'est pas pour moi, le tout accompagné d'un beau sourire qui me fait encore plus craquer. J'enchaîne alors sur des détails de baise avec des mecs, dont certains hétéros. Ça le fait ciller ! Il me demande les différences de plaisir, je lui lance que la meilleure manière de savoir, c'est d'essayer.
- pas prêt, me dit'il
- t'as bien du y penser ?
- ouai comme tous les mecs je crois, mais pas l'opportunité et une réelle envie
- et même avec Franck ton meilleur pote ?
- ça aurait pu se faire, mais on n'a pas dépassé les branlettes, faut dire qu'il a un putain de bazar dans le calbut !
- j'imagine vu la bosse dans son short de plage
- ces putains de shorts que ma mère nous a infligé pour cette saison ! On se fait mater et draguer non stop
- ben c'est plutôt agréable !?
- sûr, mais ça chauffe surtout les PD
- normal, ils sont plus chauds que la normale !
Il me vient alors une l'idée pour rester dormir sur place, et avec un peu de chance allumer mon beau Louis : le faire boire, bières après bières, assez pour qu'il est l'esprit ombragé et que je puisse le chauffer. De mon côté je fais semblant d'être ivre, je vide délicatement mes canettes de bières dans le sable, pendant que Louis les enchaine. Il commence à avoir l'œil vitreux, je passe à l'attaque... je me lève pour aller pisser dans la dune, il pleut de plus belle, je fais semblant de tituber et même simuler une chute en remontant sur le plancher du bar. Je me retrouve devant Louis trempé, mes yeux hagards. J'enlève mon T-Shirt trempé et commence à me caresser d'un air triste :
- Sacha, me dit-il, tu es bourré, il pleut des sauts, tu peux pas rentrer en moto, tu vas rester coucher là.
- super mec, je suis d'accord...le tout en bafouillant et en me remettant la bite en place dans mon short. Il suit le mouvement du regard.
Je continue :
- je suis trempé et j'ai froid, je veux bien aller me coucher, c'est où ?
- ok, c'est dans le bungalow derrière, mais Chut, il ne faut pas réveiller Franck
Il range difficilement les dernières affaires et ferme la grille du bar, il a l'air bien éméché.
On s'avance vers le bungalow, et il me dit :
- on va dormir sur un petit lit, j'espère que ça ne te dérange pas ?
J'évite de sourire, mais au fond de mois, je suis aux anges !
- t'inquiète mec, je pionce dans 2 secondes et je bouge pas de la nuit...
Il passe devant moi, je mate son cul, je commence à bander.
Je rentre, titube et me dessape entièrement, ma bite déjà demie molle. Louis est surpris, je feins son étonnement et je m’avachis sur le petit lit libre, puisque Franck dort dans l'autre lit juste à côté. Je n'en crois pas mes yeux, Louis fait de même, le voilà à poil, je devine dans la pénombre une belle bite, bien épaisse et un pubis tondu. Je me mets de côté pour qu'il puisse s'allonger à côté de moi, sur ma gauche. Sans un bruit, il se couche sur le dos, on se touche, le lit est petit, et nous sommes plutôt baraqués ! Je sens sa peau contre la mienne, ma bite pend contre moi, dès qu'il bouge, elle caresse sa cuisse, ça m'excite. Je fais alors semblant de m'assoupir et lâche quelques ronflements pour le mettre à l'aise. Ça marche, il croit que je dors, il commence à se caresser et à prendre de sa main gauche son chibre qui grossit. J'en profite pour me plaquer contre lui, il ne peut pas, ne pas sentir ma queue demi-molle contre lui. Je sens qu'il retient ses râles pour ne pas réveiller ni Franck, ni moi. Sa bite doit bien faire 17cm, elle semble étrange, car plus mince à la base, je n'en avais jamais vu de pareil, ce qui la rend encore plus énorme, il joue avec son prépuce avant d'activer un mouvement le long de sa tige ovale. Il crache dans sa main et commence à se masturber. Je décide alors de prendre les choses en main ! J'ouvre les yeux et je le fixe pendant que ma main vient enserrer la sienne sur sa bite. Surpris, il tourne la tête et me lance un regard noir. Je le fixe toujours, c'est intense, je sens que dans sa tête ça bouillonne... Que va t'il faire ? Me mettre une baffe ? Se retourner et arrêter de se tripoter ? Finalement, toujours avec son regard profond, il me laisse la voie libre, retirant sa main pour venir la refermer sur la mienne, alors en contact sur sa bite. Ensemble nous reprenons les va-et-vient. Je mesure mieux le contour de sa bite oblongue. Je le décalotte et sens un gland fin, sa bite ressemble vraiment à un obus... Qu'il doit être bon de se faire pilonner par cet engin ! Mais pour le moment je me consacre à une belle branlette. Plus j'active, plus je sens son corps se crisper. Il a enfin détourné son regard noir, il a fermé ses yeux... Il apprécie et serre les dents pour ne pas grogner de plaisir. Alors que je regarde son sexe turgescent et bien veiné comme je les aime, je sens ses mains se poser sur mes épaules m'invitant à descendre voir de plus près sa belle bite.
J'obtempère, trop content de goûter à cet obus. Il s'est légèrement redressé, il est adossé au mur, les jambes écartées, moi au milieu en train de le pomper. Il a mis ses bras derrière la tête, il me fixe et je comprends que je dois donner le meilleur de moi. Je le branle tout en léchant son gland, je malaxe ses belles boules. Je suce, lèche, décalotte, aspire son gland, je bave comme un malade, lubrifiant cette bite trop belle pour être vraie. Je rythme tout ça avec de profondes et goulues pénétration jusqu'à ma glotte. Je manque de m'étouffer. Je respire un grand coup entre chaque descente et j'ouvre à max ma bouche, car sa bite est vraiment grosse au milieu ! Je lui fais vite de l'effet, je sens que son corps palpite, la sève monte et je la devine bien fournie. J'alterne branlettes plus serrées et succions du gland pour le faire jouir. Ces boules sont toujours aussi souples entre mes doigts. Je déteste les mecs qui ont des boules qui se rétractent sous leur bite en érection, on ne les voit plus, on ne peut pas s'amuser avec. Non, celles-ci sont parfaites, lourdes, pas trop fripées et rasées... Que du bonheur ! Je sens que ça bout dedans et que la purée arrive, je gobe son sexe en entier pour recevoir son foutre. Je ne suis pas déçu. Un premier jet puissant me remplit le fond de la gorge, je manque de m'étouffer tellement la déflagration est intense. Je commence à avaler quand 3 autres jets arrivent. Je suis plein à ras bord... Il doit bien le sentir, alors il vient à ma rescousse, il me tire à lui, et approche sa bouche de la mienne... Putain, il va m'embrasser... Il me roule un pâlot et me reprend sa semence que j'ai encore en bouche. Ça langue s'enfourne et il récupère son foutre qu'il avale à son tour... je suis sauvé. Nous décollons nos bouches, des filaments de foutre entre nous, nos regards sont fixes et intenses. Tout ceci c'est passé en silence. D'où je pense cette intensité. Nous avons quand même le réflexe de nous tourner vers le lit d'à côté, Franck est toujours sur le côté la tête coincée entre un bras et l'oreiller. Nos ébats ne l'on pas fait ciller, tant mieux.
Par contre, j'ai une gaule d'enfer, je suis limite d'éjaculer en tapissant le torse de Louis, mais je ne dois pas : pas de trace visible de nos éjaculations réciproques. Nous ne pourrions nous lever pour nous nettoyer, ni même nous essuyer sans faire du bruit. Louis a également compris le problème, je le vois alors glisser sous moi. J'hallucine, ce mec 300% hétéro va me sucer. Rien qu'à l'idée j'en tremble, manquant de m'affaisser sur lui et de l'entraîner dans ma chute ! Je me concentre et reprends mes esprits. Il commence à me lécher la tige, sa langue est hésitante mais efficace, je mouille. Il décide alors de me gober le mieux possible, mais ne rentre que la moitié de ma belle bite. C'est déjà pas mal, de toute façon, je suis au bord du gouffre. Je lâche mon foutre dans sa bouche grande ouverte, je sens qu'il recule, sûrement par surprise. Je pose sa main sur sa tête pour qu'il avale et reprenne 2 autres jets de ma semence. Je fais alors comme lui et viens à sa rescousse. Je le tire vers moi et l'embrasse pour prendre de mon jus. Mais le salaud a bien aimé et a quasi déjà tout avalé ! Je fini de lui lécher le tour des lèvres, et je lui nettoie la bite pour enlever le reste de foutre. Il fait de même. Nous pouvons alors relâcher nos corps l'un à côté de l'autre, je le caresse, mais il retire ma main et se retourne... Fin de la partie, il doit dormir, sa journée demain sera longue et dure. J'ai du mal à trouver le sommeil, je me retourne à mon tour et il me semble voir les yeux de Franck ouverts, cachés par son bras. Si c'est le cas, c'est la cata... Tant pis, j'ai pris mon pied avec ce putain de mec et maintenant je n'ai qu'une envie, c'est de baiser avec lui.

Le soleil s'est invité dans le bungalow, ou plutôt ce local que je découvre au grand jour en ouvrant les yeux. Franck, n'est pas dans son lit, la porte est entre ouverte. Heureusement, pendant la nuit je ne me suis pas retourné pour enlacer mon partenaire, comme je le fais fréquemment. Mais je sens ses fesses collées aux miennes. Lui non plus n'a pas bougé de la nuit. L'honneur est sauf, au moins aux yeux de Franck qui n'a sûrement rien soupçonner. Je m'étire et me mets sur le dos, poussant Louis... qui tombe du lit, il  se réveille franchement et grogne ! Je sourie, il me regarde fixement et toujours sans un mot, se lève et se rhabille. Sa bite au repos est belle et ses boules rasées bien lourdes se balancent. Il est beau dans la lueur du petit matin dans son short moulant. Il se retourne une dernière fois vers moi, et je comprends dans ce dernier regard sérieux que tout ceci doit rester entre nous. J'acquiesce de la tête et il disparaît dans l'encadrement de la porte. Mais Franck n'est pas loin, j'entends qu'il arrive à hauteur de Louis, ils sont à quelques mètres du bungalow ! La discussion commence... Mais c'est une autre histoire

Sacha

sacha.paris.fr@gmail.com

Suite de l'histoire

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)