14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Sauté par un arabe

Je m’appelle Julien,
27 ans, 1m79, 66kg. Chatain très court, yeux bleus, passif. Hier soir, j’étais seul chez moi. Un samedi soir un peu triste, alors je me connecte sur un site de rencontre. Je trippe pas mal sur les mecs typés « arabe » en ce moment et me met vite en recherche d’un bon macho espérant sauver ma soirée ;)

Au bout d’un moment, je reçois un message d’un profil que j’avais visité mais qui n’avait pas de photo, donc  je n’avais pas abordé. Il s’agit d’un beau gosse arabe. Il affiche 4 photos de lui magnifiques, corps bien dessiné, belle gueule bien typée. Il dit qu’il recherche un ptit passif sympa et sexy. Qu’il est un peu macho mais gentil, etc. Je lui envoie donc mes photos à mon tour. Il me complimente et me dit qu’il est un peu tard (1h du mat) pour bouger maintenant mais qu’il passera me voir demain. Je lui envoie mon tel tout content de l’avoir trouvé, même si du coup, il me faut attendre le dimanche.
Le lendemain je reçois un message dans l’aprem où il me demande mon adresse et où il me dit qu’il passera à 18h.
En fin d’aprem je me prépare donc pour le recevoir, il me confirme qu’ il est en route et qu’il veut que je sois bien propre. Je m’applique toujours pour ça de toute manière.

A 18h20, c’est un beau male arabe qui passe le pas de ma porte. 1m82, 75kg, looké mais pas trop pd. Assez viril, gueule bien carrée, 24 ans, un sourire à croquer et un regard coquin. Il rentre et aussitôt s’installe dans mon canapé comme si il était chez lui. Je suis un peu surpris mais je vois finalement ça comme un bon signe (comme quoi il a envie de rester). Son téléphone sonne, il décroche et parle un long moment en arabe, me laissant planté assis à côté de lui. Puis il interrompt un bref instant son appel pour me demander de lui servir un truc à boire. Je m’exécute en me rappelant de ses mises en garde sur son coté macho.

Nous n’avons donc toujours pas eu le temps de discuter mais il est pourtant vautré dans mon canapé, moi en train de lui servir un verre sur son ordre. Je me rassoie à côté de lui et là il me colle la main sur la cuisse avec une légère pression pour m’inciter à me rapprocher de lui. Ensuite, il utilise cette même main pour se peloter le paquet, laissant apparaitre une bonne grosse gaule sous le survêt. Mon regard se bloque direct sur son entre jambe, je le regarde ensuite et là il me fait un petit signe de tête pour me dire de commencer à le sucer. J’hallucine ! Ce gougeât m’a à peine dit bonjour et cela lui semble déjà naturel que je lui obéisse au doigt et à l’œil, en même temps, la scène est tellement excitante que je ne peux pas refuser. Je me penche sur sa bosse immédiatement. Il profite d’avoir ma nuque à sa hauteur pour me la mordiller et lécher un peu, ce qui finit de me mettre complètement à ses ordres. Avec sa main il baisse son fute et sort sa bite. J’ouvre la bouche et d’un coup de reins habile, il me la rentre en entier. Sa main tient déjà ma tête fortement pour ne pas que je recule et il se met direct à me limer la bouche jusque dans la gorge par de grands à-coups. Je m’étouffe un peu et cela le fait rire tandis qu’il parle toujours au téléphone en arabe. Je ne comprends évidemment rien mais commence à me demander s’il n’est pas simplement en train de parler de moi. Je me redresse la bouche déjà bien baveuse, un fil de bave la relie à sa queue. Il me sourit et me fais signe de la main d’ôter mon tee-shirt .Il caresse sa queue toute humide de ma bave pendant ce temps et raccroche enfin.

 Il me dit :
« Habituellement les français ne savent pas sucer mais toi alors !... » et me tire fortement jusqu’à l’enjamber. Là il me serre d’un bras contre lui et me fourre sa langue dans la bouche et de l’autre main il baisse mon pantalon pour enlacer et caresser mes fesses. Ses doigts se dirigent directement sur mon trou, qu’il titille rapidement avant de me rentrer un doigt, sans ménagement. Je retire mes chaussures, il baisse mon fute complètement et me reprend dans la même position. Lui est encore assis les jambes écartées le jogging légèrement baissé dans le fond de mon canapé et moi suis comme une grosse pute, à poil dans ses bras, un doigt qui me traverse le cul et sa langue qui me dévore la bouche et tout le cou. Je sens sa queue qui se tend sous mes fesses.

« Allez, mets-toi entre mes jambes pour bien me bouffer la teub, chiennasse » me dit-il de façon très autoritaire. « t’es trop beau gosse, je vais te niquer ma chienne ». Je le suce un peu comme ça puis il semble être vite à deux doigts de venir, je sens un léger gout de sperme sortir de son urètre. Il se lève, se dessape me demande de me m’assoir sur le bord  mon canapé. Il se plante devant moi et pose une jambe sur le canapé, pointant sa queue sous mon nez. Cette vue est parfaite pour moi, je vois sa queue circoncise, pas énorme, de taille normale, mais avec de belles couilles pendantes et poilues. Je suis un peu déçu qu’elle ne soit pas plus gigantesque vu la réputation des arabes mais je me dis qu’au rythme où il a l’air de vouloir me défoncer ça sera largement suffisant. Et oui, j’avais bien présagé. Il empoigne mon menton d’une main et de l’autre il me tire par les cheveux pour m’amener sur sa queue.

« Ouvre ta bouche en grand, sale pute que je teste le fond de ta gueule » et là il m’empale sur son membre jusqu’à la gorge. Cela me coupe la respiration mais il ne relâche pas la pression au contraire, il commence des va et viens très intenses. Je comprends vite que je n’ai pas le choix que de me concentrer pour ne pas avoir de nausée et pour respirer. Il me ravage la bouche environ 5 bonnes minutes à ce rythme. Je commence à transpirer et à baver de la bile qui s’écoule le long de son membre vers ses couilles puis parterre à chaque fois qu’il me la ressort rapidement avant de me la remettre. Puis une fois bien mouillé, il me ressort sa bite et m’écrase la face dans son entre-jambe en me tartinant toute ma bile sur le visage, je vois qu’il sourit en faisant ça.

« t’as une capote là que je te baise ? » je sors des capotes et du gel. Je le vois enfiler la capote et me dire de m allonger sur le ventre sur le canapé mais je ne le vois pas toucher au gel alors je me dépêche d’attraper la bouteille et de m’en appliquer un peu sur la rondelle. Heureusement, car il ne lubrifie pas sa queue, me monte dessus, me dit de tendre les fesses et me l’encastre d’un coup sec dans le cul. Je suis comme foudroyé, j’ai le souffle coupé et j’hallucine de voir comment se gougeât m’a pénétré sans précaution et le pire, c’est qu’il enchaine direct, en attrapant mes hanches, à me ramoner le cul. J’ai une douleur égale à une crampe alors je lui dis de démarrer plus doucement ce qui a pour effet, de l’énerver. Il me met un grand coup de reins sec pour bien me la caler dans le fond et d’une main, attrapant mes cheveux, il m’écrase la tête dans les coussins.

« Mais tais-toi connasse ! Tu voulais te faire ken non ? Alors fais-moi plaiz basta. » Ses mots m’excitent direct et mon cul s’ouvre et se détend aussitôt laissant la douleur pour du plaisir. Il me baise dans tous les sens en me bloquant toujours fortement les bras, les jambes ou la tête, je sens sa force tellement supérieure à moi. J’ai ses muscles écrasés sur mon visage. Sa queue me pilonne tellement  le cul que je finis par mouiller comme une meuf. Il finit par me mettre à genou, le cul très tendu en arrière et le dos redressé. Il s’encastre en moi, encercle mes hanches de ses mains qui viennent se rejoindre sur mon bas ventre, les doigts entrecroisés pour avoir une meilleure prise. Je sens que là, ça va être le bouquet final. Il me baise comme ça de plus en plus fort en tirant mon cul en arrière.

« Cambre petite salope, allez cambre ! »

Je cambre tellement que je sens son souffle juste dans ma nuque. Je pose mes mains sur ses cuisses en le serrant vers moi pour qu’il comprenne que je le veux toujours plus fort en moi. Il me souffle quelques mots à l’oreille. Des mots en arabe que je ne comprends pas. Et se met à gémir puis hurler, il me tient si fort avec ses bras que je ne peux plus bouger. Je sens sa queue qui se tend en moi puis ses gémissements deviennent des râles graves, juste dans mon oreille. Je sens 4 ou 5 à-coups de sa tige en moi. Dommage que cette putain de capote ne me permette pas de sentir son jus chaud s’écouler en moi. Il me mord la nuque et continue de me parler en arabe puis je m’affale sur le canapé en avant. Il reste un instant droit au-dessus de moi  puis me demande où il peut se laver. Je lui montre la direction, il revient, finit son verre, en se rhabillant et me dit :
« j’te laisse ma pute, t’as vraiment un cul de ouf. Je repasserai te voir quand je viens voir mes potes dans le quartier. » puis il me laisse à poil à bout de souffle sur mon canapé en claquant la porte.

Histoire vraie que j’ai vécu ce soir même !!! J’espère qu’il reviendra (et pourquoi pas avec ses potes du quartier lol)

akemio

spring91117@yahoo.fr

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)