11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Visite de villa

Cette histoire s’est déroulée il y a plusieurs mois et a bouleversé mon existence par la suite. Je suis à la base un mec  hétéro  et j’ai eu de très nombreuses copines et ai même été fiancé à une époque mais le mariage n’a pas suivi. Bref rien ne me prédestinait aux mecs si ce n’est peut être mon frère dont j’ai appris son homosexualité il y a trois ans.

Je me présente : je m’appelle Sébastien, j’ai 29 ans, je fais 1m88 pour 76kg, j’ai les cheveux châtains foncés et les yeux verts, assez poilu et masculin. Je travaille comme agent immobilier et spécialisé dans la vente de villas plutôt haut de gamme.

Cet après midi là, j’avais rendez vous au siège de l’agence avec un client assez jeune : Laurent autour des 30 ans, consultant dans le domaine de l’audit et employé dans l’un des « big four » et également une connaissance professionnelle de mon frère travaillant dans le domaine de la finance et traitant principalement ce qu’on appelle la banque d’affaires soit les marchés financiers pour une clientèle institutionnelle. Ce garçon de 1m85, 75kg, cheveux blonds aux yeux bleus au regard de braise, habillé dans un costume cravate de marque italienne chic allait sans le savoir être un tournant dans ma vie.

Après avoir garé sa grosse berline de la marque aux anneaux devant l’agence, Laurent est entré et est venu vers moi pour la visite prévue de la villa. Cette imposante bicoque  de 5000 m², deux étages avec piscine et terrasse plein sud implantée sur les hauteurs de la ville dans un petit bois au calme et en dehors de toute circulation était en vente depuis environ 3 semaines. Les propriétaires, un couple dans la cinquantaine et leur fils de 25 ans, devaient déménager car monsieur avait trouvé un nouveau travail plus rémunérateur à  250 km de là. Cette villa devait donc être vendue rapidement et plusieurs agences avaient été mises sur le coup.

Je pris les clés et Laurent me suivit jusque la voiture. Pendant le trajet, il me racontait que son boulot lui prenait énormément de temps et qu’il cherchait un lieu pour pouvoir se détendre le weekend end et après sa journée de travail. Je lui demandai si il comptait y emménager avec sa copine et me répondit qu’actuellement il n’y avait aucune copine dans sa vie et qu’avec son boulot il avait peu de temps à consacrer à une relation et que lui de toute façon était plus attiré par les hommes que les femmes.  Je n’en revenais pas que ce mec plutôt viril et beau gosse était gay. Au plus profond de moi, je trouvais ca dommage que cette marchandise appétissante ne soit pas à portée des femmes même si je reste persuadé qu’il doit se faire retourner de nombreuses personnes de la gante féminine et sans doute même masculine dans la rue.

On arrivait devant l’entrée de la propriété. J’ouvrais la grande barrière en fer forgé à l’aide du boitier électronique et la voiture s’introduisit dans la longue allée nous menant vers l’entrée et le car port.

« C’est une villa de style normand située dans un endroit calme et boisé à l’abri de la circulation et située à proximité de la ville et des commerces » dis-je à l’adresse de mon client visiblement plus intéressé par mon entrejambes que par ce qu’il voyait aux alentours.  

« Oui et je trouve l’endroit magique » me fit il en me massant la jambe et remontant lentement vers ma virilité qui commençait à prendre de belles formes et me fit rougir.

« D’ailleurs il n’y a pas que le cadre qui est attirant » me fit-il en m’adressant un clin d’œil. Ce mec me perturbait au plus profond de moi mais j’essayais de rester le plus professionnel possible en revenant au but premier de ce rendez vous qui était la visite de cette villa. En plus je suis  hétéro et je ne vais pas quand même pas me faire draguer par un homme aussi mignon soit il qui par-dessus le marché est un client et une connaissance de mon frère.

Nous sommes descendus de la voiture et je proposai à Laurent de visiter le jardin et les extérieurs de la villa. Celui-ci accepta et m’accompagna. Nous sommes passés par le car port pour nous rendre à l’arrière qui donne sur une grande terrasse et la piscine légèrement en contrebas. Je voyais Laurent subjugué par le calme et l’absence de tout vis-à-vis à l’égard des voisins et du monde extérieur tout en étant qu’à quelques kilomètres du centre ville.

« Ce cadre est magnifique » me dit-il tout en continuant à me dévisager de plus en plus du regard et je vis que je laissais de moins en moins son entrejambes indifférent au vu de la bosse de plus en plus visible qui s’y était formée. Il se rapprochait de plus en plus de moi et je le regardais également avec insistance. Plus je regardais ce mec, plus il me faisait chavirer tellement son regard était craquant. Moi l’hétéro aux multiples conquêtes féminines je n’en revenais pas d’avoir des pensées sexuelles avec un mec qui plus est, est un client et une connaissance professionnelle de mon frère. Je m’interrogeais intérieurement sur la situation et sur les conséquences éventuelles si mon frère venait à apprendre le tout mais d’un autre côté j’avais une forte envie d’essayer et de me laisser aller avec Laurent qui avait vraiment le don de vouloir me faire tenter une expérience nouvelle pour moi.

Nous étions désormais à quelques centimètres et instinctivement nos lèvres se sont rapprochées et nos bouches se sont ouvertes pour un patin viril dont nous avions tous les deux envie. Laurent embrassait merveilleusement bien et nos langues se mélangeaient pendant que nos mains caressaient  nos torses. Laurent cherchait mes têtons et les trouva rapidement et je fis de même en regardant sa technique. Notre patin continuait de plus belle et j’avais l’impression de ne jamais avoir été aussi bien embrassé depuis longtemps. Laurent fit sauter quelques boutons de ma chemise et commença à se baisser pour passer sa main puis sa langue sur mon torse et mes tetons qu’il embrassait de plus en plus. Mon ventre était caressé et embrassé de toute part et ma chemise était de plus en plus déboutonnée pour lui faciliter l’accès au maximum. Je lui rendis la pareille en tâtant également de plus en plus son ventre et lui déboutonna sa chemise en partie  pour y découvrir un torse quasi totalement imberbe et dessiné. Laurent devait surement pratiquer certains sports rien qu’à voir la façon dont il entretenait sa silhouette. Je caressais et picorais celui-ci de petits bisous partout et m’occupai de ses tetons qui ne demandaient qu’à être léché et pincé. Sa respiration devenait légèrement plus saccadée au moment où ma langue passait sur les tetons et je me rendis vite compte qu’il était assez sensible à ce niveau là. On voyait sa virilité se sentir de plus en plus prisonnière de son boxer et prendre une forme assez impressionnante de prime abord. Laurent avait du être bien gâté par la nature à ce niveau là même si je n’avais rien à lui envier avec mes 22 cm de chaire ferme. Nos mains descendirent petit à petit vers le nombril et la fermeture éclair de nos pantalons qui ne tarda pas à être ouverte pour libérer nos queues déjà toute raides. Laurent plus habitué que moi se mit à genoux et prit ma bite dans ses mains pour la branler et tâter ma paire de boules et ouvrit la bouche et commença à lécher le bout du gland avant d’emboucher le tout ce qui me fit totalement partir en transe. Jamais on ne m’avait aussi bien sucé et Laurent sentit très rapidement que j’appréciais énormément son travail ce qui le poussa à enfourner encore plus jusqu’à pratiquer une gorge profonde. De mon côté je gémissais de plus en plus et définitivement je considérais que les femmes ne savaient pas s’y prendre correctement pour pratiquer une fellation à un mec. Laurent mettait de plus en plus de cœur à l’ouvrage et je lui demandai à un moment d’arrêter car j’allais me mettre à jouir rapidement.

Je lui proposai de visiter l’intérieur ce qu’il accepta avec plaisir. Il se releva et nous partîmes vers l’entrée en repassant sous le car port en tenue peu professionnelle nos queues raides hors du pantalon et nos chemises quasi entièrement déboutonnées.

Je vous proposerai la suite bientôt. N’hésitez pas à me donner vos commentaires.

David

mahogany@live.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)