1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Adam

Contacté quelques jours plus tôt sur mes souhaits et ayant répondu aux attentes de mon correspondant, je devais me rendre dans un lieu sans poser de questions.

Au préalable, il m'avait été enjoint de ne pas me laver pendant une semaine ni de me préparer d'une quelconque façon.

Le jour J, j'ai rendez-vous sur un parking d'un super marché à 14 h. A l'heure dite une camionnette arrive près de moi, la porte latérale s'ouvre, une main me tend un foulard et me demande de le mettre sur mes yeux.

Avant de monter, je dois me dessaper afin qu'ils vérifient que les consignes sont bien respectées. Au milieu de ce parking, à la vue de tous sans même pouvoir vérifier que quelqu'un arrive !!! J'hésite un moment, le gars s'énerve et me dit qu'il n'est pas là pour perdre son temps.

J'enlève mon blouson et le jette dans la camionnette, mon pull, mon tee shirt suivent, je sens la fraîcheur de l'après midi d'automne me toucher, je me baisse pour défaire mes chaussures, les enlève ainsi que mes chaussettes. Il me reste à enlever mon pantalon et mon slip. Choses faites, le type me demande de me tourner, l'humiliation commence à me faire bander. Ensuite je doit me pencher en avant et écarter mes fesses.... Une fois satisfait, le mec me dit de monter et de refermer la porte.

Pendant que nous roulions, un gars s'approche de moi, commence à me renifler et dit aux autres que je pue bien, que j'ai respecté les consignes. Un autre lui dit de me r'habiller vite fait. Je sens qu'il bouge à côté de moi et il me prend une cheville, il fait glisser un vêtement, la deuxième cheville, il remonte le slip très vite et très haut,les burnes écrasées et la raie envahie par ce vêtement. Le reste suit à la même vitesse, je me sens mal à l'aise dans ses fringues mal installées.

Je dois me mettre à genoux et le gars me tient en posant son pied sur mon dos.

Nous roulons dans le silence pendant 5 mn environs et la camionnette s'arrête la porte s'ouvre, le mec me relève et me fait sortir. Il m'enlève le bandeau. Nous sommes près de ce qu'il me semble être un entrepôt, il m'attache les mains devant avec une cordelette et me tire derrière lui.

Nous entrons à l'intérieur, c'est un anciens laboratoire tout carrelé, avec seulement quelques tables également carrelées et au fond un bric à brac.

Je suis entraîné vers la porte d'un frigo que mon accompagnateur ouvre, il me pousse à l'intérieur et m'attache les mains à un crochet, ensuite, à l'aide d'une corde, il lève celui-ci. Je suis debout au milieu de la pièce les bras en l'air, mal à l'aise dans mes vêtements mal remis. La porte se referme et la lumière s'éteint.
Il ne me reste que l'ouïe comme repaire, j'entends des bruits assourdies dans la grande salle.

J'ai perdu la notion du temps quand la lumière m'aveugle, que la porte s'ouvre. Mon geôlier entre suivi par un mec attaché comme moi. Il est aussi attaché à un crochet et se retrouve dans la même position que moi. Puis la porte se ferme et la lumière s'éteint.

Il me demande dans un murmure si c'est aussi la première fois pour moi ? Je lui dit que oui et que je ne connais pas la suite car je pense que c'est ce qui le perturbe. Le temps passe sans que j'ai la moindre idée de l'heure, il commence à faire chaud dans cette pièce sans aération et l'odeur de mon voisin ajoutée à la mienne nous fait presque suffoquer. Je sens la sueur m'envahir, je suis moite de partout, il doit en être de même pour mon voisin.

Enfin la lumière, aveuglante dans un premier temps, la porte s'ouvres et deux mecs entre, nous détache et nous emmène dans la grande salle. Il y a une vingtaine de mecs autour de nous, de tous genre, age, style.

La pièce à été aménagée, en plus des tables, des supports en métal ont été montés. Un mec très grand et baraqué vient vers nous :
- Je suis le maître de cérémonie et c'est à moi que vous devez obéir, compris ?
- oui
- oui maître !
- oui maître.
- Messieurs les invités, avant de nous restaurer, je vous propose de vous mettre en appétit en les désapant !

Sur ce deux type nous agrippent et nous dirigent les structures en métal. Nous avons les mains fixées en haut et les pieds en bas, écartés en croix.

- Messieurs, vous pouvez commencer à les dévêtir....

Un des assistant du maître passe entre les convives avec un panier et distribue des ciseaux. Les invités sont priés de venir un par un et de donner un coup de ciseau dans nos vêtement. J'ai la peur au ventre lorsque le premier arrive devant moi et coupe un bout de mon tee shirt laissant apparaître un de mes téton. Un deuxième fait de même, un troisième coupe un coté jusqu'à la manche, puis un autre coupe le bas. enfin un dernier coupe l'arrière. Un autre vient et m'arrache le vêtement, je suis torse nu.

nos fringue sont complètement mise en lambeaux (Il me vient à l'esprit que je ne suis pas chez moi et qu'il faudra que je rentre...)

Il y a un brouhaha et les gens nous tourne autour en faisant qui des commentaires qui des palpés pour apprécier la marchandise. Un convive tend la main vers mon sexe en semi érection car la situation est humiliante et m'excite en même temps, il attrape mon pénis et le masturbe avec violence. J'ai mal et crie, le maître vient vers moi et me donne un coup de cravache sur les fesses :
- Je ne veux pas entendre un seul bruit !
Sa voix directive est un appel à me retenir.
Plusieurs invités s'approche et nous sentent, ils ont l'air d'apprécier notre odeur, certain nous touchent et portent leurs doigts à leurs nez pour apprécier le fumet.

-Je pense qu'il est temps pour nous de nous approcher du buffet.

Pendant qu'ils vont vers le fond de la salle, les deux assistants nous détachent et nous fixent, allongés, au milieu des structures.
Nous restons la un moment, les gens manges et parles sans s'occuper de nous pendant un bon moment.

un groupe s'approche de nous, un mec vient au dessus de moi, défait sa braguette, sort sont vit et avec bonheur se met à me pisser dessus, en tournant la tête pour éviter le jet, je vois que mon collègue subit la même chose.
Un des type dit :
- Quel dommage de perdre cette pisse, il serait bon qu'on leur ouvre la bouche,
Un des assistant arrive de suite et m'installe un outil qui m'oblige à rester la bouche ouverte. Et démarre un vas et vient des invités qui se soulage l'un près l'autre ans nos bouches. Après avoir bu des litres de pisse, tous les invités reviennent, c'est la fin des agapes.
Le maître s'approche de nous :

- Bien, maintenant je pense qu'il est temps de les préparer, Messieurs....
Les assistants nous délient et nous remettent debout, ensuite ils nous installent une barre entre les jambes qui nous oblige à les gardes ouvertes.
Nous marchons tant bien que mal vers un mur, là, ils nous attachent les mains à des anneaux en hauteur. Les pieds sont attachés à des anneaux également. Cette position nous oblige à offrir notre cul ouvert et bien cambré à l'assistance.
Un des assistant arrive avec deux tuyaux d'eau, en donne un à son compère.
Chacun s'occupe d'un de nous, il installent une grosse canule à chaque embout et l'enfonce sans préparation dans notre cul, je ne veux pas hurler mais la douleur est importante et me fait encore plus bander. Je commence à sentir un liquide tiède m'envahir les intestin.
Le maître nous dit :
-Je vous interdit de vous vider sans mon autorisation !

La pression est de plus en plus forte, je ne résisterais pas longtemps, l'eau gargouille à l'intérieur. Les invités se reculent et le maître nous donne l'autorisation, c'est un grand soulagement que de lâcher cette eau.
Les assistants reviennent vers nous et recommencent la séance.
Nous sommes détachés et le maître nous ordonnent de nous allonger dans nos rejets et de nous contorsionner afin d'en être recouvert. Les gens rient à nous voir baigner dans cette eau et ce mélange d'excrément.
Le nettoyage intime terminé, les assistant nous mènent vers les tables ou nous sommes attachés. A l'aide d'une tondeuse, il commence notre dépilage en commençant par les cheveux et ensuite tous les poils du corps.
Cette première étape terminée, ils nous enduisent de mousse à raser et enfin l'élimine avec le rasoir.
Nous retournons au murs et là, ils nous aspergent avec les tuyaux et ensuite nous lavent sans ménagement, le savon pique la peau.
Enfin terminé, nous sommes rouge de la tête aux pieds, la peau nous brûle.
Le maître s'avance et annonce :
Maintenant, je crois que les réjouissances peuvent commencer !!!

La suite à un prochain épisode, entre temps merci de me donner vos réactions sur adamcreteil@yahoo.fr

Adamcreteil

adamcreteil@yahoo.fr

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)