24 Sept.
+ 48 histoires en accès privilège.
24 Sept. : +17 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Baise minou(s)

Salut les mecs, moi c’est Jérôme j’ai 28 ans, 1m83, 75kg brun. Je suis gay actif. J’ai une belle gueule, look bien viril, et je fais pas mal de sport pour garder un corps musclé. Ce sont mes atouts pour draguer les minets. Et pour les contenter quand je  les ai amenés dans mon lit, j’ai un autre atout encore plus décisif : ma grosse queue de 22*6 !

Mes proies je les trouve en boîte en général. Je cible des minous jeunes (autour de20 ans) et très mignons. Plus ils sont timides plus ça m’excite. Je suis pas séducteur-gentil, je fais pas dans le bisou-câlin. Non, je les subjugue et je leur fait découvrir leur vraie nature de tapettes qui aiment se soumettre à un mâle qui les tringle comme des putes. Et elles en redemandent ! Pour les décoller ensuite, c’est plutôt dur, croyez-moi !

Vous me prenez pour un vantard ? Alors lisez cette histoire. Elle m’est arrivée samedi dernier.

*** *** ***

Donc samedi je suis allé en boîte comme d’hab. Un monde fou. Le bar pris d’assaut. Je fais un premier tour pour voir quelles sont les opportunités. Soudain j’aperçois deux minous super canon en pleine conversation, debout dans un coin. L’un est assez grand (ma taille plus ou moins), très mince, joli visage cheveux blond-roux. L’autre est le prototype du beau garçon type italien, pas très grand, plus râblé, cheveux noirs un peu bouclés, visage d’ange. Waouw ! Ni une ni deux je me faufile jusqu’au bar et je fais signe au barman : ‘’Hé, Louis, 3 Vodka-Redbull ste plaît‘’. Il me sourit ‘’Ca marche ! » pendant qu’il prépare les boissons il me lance ‘’T’es pas en avance ce soir. Ca va ? Tu trouves ?’’ Louis me connaît bien, il sait que je suis un dragueur. ‘’Non, pas encore, mais j’ai une piste’’. Il rit et me tend les trois verres « Fais attention, t’as que deux mains ! ». En effet je manque à plusieurs reprises de renverser un des verres, mais j’arrive quand même à rejoindre le coin sombre  où se trouvent les deux mecs. Se trouvaient, plutôt. Il n’en reste qu’un, le plus beau, le brun, qui regarde le foule s’agiter et danser d’un air un peu perdu. Je m’approche et flashe mon plus beau sourire.

‘’Salut, tu prends un verre ?’’ Il est surpris, évidemment. Putain qu’il est beau ! De près je vois qu’il a de grands yeux verts. S’il continue à me regarder comme ça, je vais tout lâcher pour lui rouler une pelle ! Mais je me retiens ‘’Je ‘appelle Jérôme, et toi ?’’ – ‘’Nico’’ – ‘’T’es italien, non ?’’. Il est de plus en plus surpris ‘’Oui’’ – ‘’Allora, dimmi, ti piace questo posto ?’’ – ‘’Oh, tu parli italiano ?’’ – ’’Si’’.

Ca y est c’est parti ! On commence à papoter. Je le serre de près à cause de la foule. Bonne excuse !Il est tout heureux d’avoir trouvé quelqu’un qui parle sa langue, et il répond sans méfiance à mes questions directes et indiscrètes. Il a 19 ans, il est étudiant en lettres modernes, il voudrait devenir professeur de français. ‘’C’est a plus belle langue du monde ! ‘’. Je réponds que non, c’est l’italien, d’ailleurs la preuve les opéras…  Il est surpris que je m‘intéresse à l’opéra italien – la musique ici est nettement plus moderne !!

A ce moment arrive le copain (il était tout bêtement aux toilettes – merde, si j’avais su, j’aurais fait un tour hé hé). Il se présente ‘’Ludovico’’ Italien, lui aussi, bien sûr – ‘’Piacere, Jérôme ». Je demande à Ludovico s’il est Vénitien, il dit oui – comment j’ai su ? A cause des cheveux bien sûr !

Et voilà ! J’ai emballé mes deux minets. On parle un peu, je leur demande s’ils ont des copains en France – ou des copines. Petit sourire en coin de Nico, air gêné de Ludo. Non, pas de copines. Je souris mais je n’insiste surtout pas.

On s’engage ensemble sur la piste de danse. Ludo est un peu gauche et timide, mais Nico est déchaîné ! Très vite je montre mes talents de danse lascive. Nico joue le jeu avec enthousiasme. Pédé comme un phoque, c’est sûr ! Je lui plais, c’est évident. Il me frôle au niveau de la braguette une ou deux fois – il est inconscient ce mec, il veut se faire violer sur la piste de danse devant out le monde ou quoi ?

Bien sûr je bande comme un âne, et chez moi, quand je bande, c’est pas discret ! Nico a vite fait de s’en apercevoir, il est aux anges. Il dit quelques mots à l’oreille de Ludo qui devient rouge comme une tomate. Je vois que lui aussi est excité. Il est plutôt bien monté, si j’en juge par la bosse dans son pantalon bien ajusté (il est habillé chic, pas de jean-t-shirt, non, une chemise fine à plis, très ’slim wear’, qui lui va super bien, et en bas donc un pantalon très mode lui aussi et de belles chaussures noires – les italiens savent s’habiller, j’apprécie). Je le trouve à croquer. Malgré sa taille il a un air doux, presque féminin, la peau laiteuse… Je fixe ses lèvres, j’ai furieusement envie de l’embrasser. Il voit mon regard et rougit encore plus. En dansant, je caresse les fesses de mes deux compagnons. Nico se colle carrément à moi et  ronronne, Ludo passe au violet. Je suis totalement en rut. Putain, mon jean va exploser !!

Je propose d’aller chez moi boire un verre. Nico et ravi, mais Ludo hésite. Enfin, pas longtemps car je me colle à lui par derrière et je frotte ma braguette contre ses fesses pour qu’il comprenne bien le sens de cette invitation… Pas subtil, mais efficace ! Il sursaute et se dégage tout de suite. Il a l’air égaré. Nico lui parle à l’oreille en me jetant des regards lubriques. Sans attendre, je me dirige vers la sortie. Mes deux jeunes italiens me suivent aussitôt. On rend ma voiture – ah oui, encore un truc pour éblouir les minous, une petite Jag sport qui m’a coûté les yeux de la tête, mais je vous raconte pas comme ça les émoustille !

***

Chez moi, pas de bla-bla. Je prépare trois verres et je les emmène direct dans la chambre, dans laquelle trône un lit immense. Un toast ‘’A l’Italie’’ et j’ouvre ma chemise largement, montant mes pecs et les abdos légèrement poilus. Nico m’imite. Super beau torse, peau mate imberbe, jolis pecs légèrement saillants – il doit faire de la muscu. Je m’approche pour le caresser. Il se laisse faire et me lèche le cou. Chaud ! Ludo est toujours un peu en retrait. Ses yeux bleus sont exorbités devant ce spectacle. Je lui fais signe d’approcher, il vient timidement vers moi. Là je l’empoigne par les cheveux avec un rien de brutalité – je parie qu’il apprécie qu’un homme soit un peu brutal – et je lui roule une méga pelle. Il gémit. Puis je le lâche et j’embrasse Nico avec la même ferveur.

Trois minutes après ont est tous à poil. Commentaire de Nico : ‘’Mamma mia, che cazzo !’’ Je souris et je les laisse m’admirer. Nico a une bite assez moyenne, mais il est vraiment TRES bien foutu. Ludo est nettement mieux monté, dans les 20cm, assez large. Il est très mince, on ne voit guère de muscles sous sa peau fine et pâle de roux. Se poils pubiens sont couleur flamme. Quelques caresses tendres comme ça, debout – épaules, seins, fesses - pas les bites, il ne faut les exciter davantage, faut faire durer – puis je les dirige vers le lit.

Je positionne Ludo sur le dos, je m’allonge à côté de lui. Le beau Nico se met à genoux entre mes cuisses et tout de suite gobe mon sexe érigé. Il est doué, putain, c’est super bon. Il s’arrête de temps en temps pour murmurer ‘’Che bello’’ ou bien ‘’Sei enorme, sai !’’. D’une main (la gauche) je lui caresse doucement la tête. Ma main droite caresse Ludo. Partout. Surtout les seins, il adore ça. Maintenant il se frotte à moi comme une petite pute en chaleur. Bon, faut arrêter, sinon, je vais jouir.

Je me lève et je vais chercher les capotes et le gel. Je demande à Ludo de me mettre la capote, il est tellement gêné de faire ça à un inconnu, c’est trop kiffant. Je décide de prendre Nico en premier. Il le mérite bien, vu son enthousiasme depuis le début !! Je lui graisse bien la chatte. Il couine dès que je rentre un doigt. Plutôt large, ce trou, je suis sûrement pas son premier ! Ensuite je le positionne à quatre pattes au-dessus de son ami. Aussitôt, ils se caressent tous les deux et s’embrassent tendrement. Pendant qu’ils  se gouinent, moi je viens à genoux derrière ce cul. Mais ce cul ! Le plus beau de la terre.

Je mets un doigt, puis deux. Nico couine et ondule comme une salope. Je l’empoigne aux hanches, je positionne mon gland encapuchonné à l’entrée, et je pousse fermement. Je l’entends gémir  ‘’ Oui, fuck me, baise-moi’’ il en perd son italien ! Et sa voix est au moins deux octaves au-dessus de son registre naturel. Ca me rend fou. Je donne des coups de reins brutaux, il crie, je vais tout au fond.

Là une petite pause pour qu’il s’habitue, puis c’est parti pour un pilonnage en règle. Il s’est écroulé sur son pote, j’embrasse un cou brun, une joue blanche, je mors une épaule brune en pinçant un téton rose clair, je mange des cheveux bruns mélangés à des cheveux blonds…

Trop bon, trop intense. Mais aussi un peu trop court. Je ‘ai pas ou résister bien longtemps et je me suis vidé dans ce superbe cul si accueillant en poussant un rugissement de fauve. J’ai roulé sur le côté. J’ai alors vu – à ma grande fierté – que Nico avait joui. Il m’a d’ailleurs confirmé d’une voix énamourée, se collant à moi et m’embrassant dans le cou. J’adore ça, quand mes petits mecs se comportent comme des petites femelles contentées. Je me sens fort et puissant. Du coup, je me suis mis sur les deux minous, les écrasant de mon poids, les embrasant partout. J’ai pris la main de Ludo pour qu’il se branle, ce qu’il a fait avec frénésie. Moins d’une minute plus tard, il a poussé un gémissement et il a joui, très violemment.

***

Pfououou !! Ca méritait une pause. Douche à trois – ma douche est calculée pour deux, mais en se serrant… Rigolades et caresses. Puis petite collation – il était deux heures du matin, il fallait bien reprendre des forces. Au café, mes minous étaient à nouveau très tendres. Ils me caressaient de partout et bandaient ferme. Moi aussi j’avais retrouvé la forme.

Retour au lit donc. Cette fois j’ai allongé Ludo sur le dos et j’ai mis du gel sur ses fesses. Il a dit quelque chose que je n’ai pas compris, d’une voix tendue. Devant mon air interrogateur Nico a dit avec un sourire « Il dit qu’il a peur. Tu sais, il n’a jamais eu un cazzo comme le tien…’’-« C’est lui l’actif ?’’ Cette fois Nico a eu carrément un petit rire ‘’Non, non c’est moi’’ – ‘’Toujours toi ?’’-‘’Oui’’- ‘’Mais pourquoi – je veux dire ce soir, tu…’’ Nouveau rire ‘’Oui, je sais, moi j’aime les deux, seulement lui, il peut pas…’’ – ‘’Mais il a bandé tout le temps !’’ – ‘’Oui, il bande quand il est la femme, mais quand il doit être l’homme… Son cazzo devient mou, tu vois ?’’ J’ai regardé Ludo, il baissait les yeux et était rouge de honte. J’ai pris un air méprisant (ça je sais très bien faire) ‘’Impuissant, hein ? Et toute serrée. Ok, j’irai doucement.’’ Sous les yeux de son mec, j’ai baisé cette petite salope, qui couinait et se tortillait. De douleur au début. Puis, petit à petit, de plaisir.

J’étais là, heureux de dominer cette petite pute quand soudain j’ai senti Nico me graisser le cul.

‘’Hé, qu’est-ce que tu fais ?’’ – Calma, ti preparo, sai’’- ‘’Arrête, je me fais pas…’’ Là-dessus il a entré un doigt. J’ai ressenti une douleur mais aussi une espèce de choc électrique. J’ai sursauté. Nico riait ‘’Ah, ti piace, eh ?’’-‘’Non,non, arrête’’. J’ai voulu me dégager mais Ludo me tenait très fort, je pouvais pas bouger. Je l’ai regardé. Ses yeux bleus brillaient d’un plaisir pervers. Il me tenait pour que son pote me baise ! Et il faisait ça, je le compris alors, pour se venger de l’avoir humilié quelques instants avant !

J’ai crié, je me suis débattu. Mais j’étais pas en position de force, coincé comme j’étais entre les deux. Très vite Nico m’a écarté les jambes et m’a grimpé. J’ai senti son sexe – heureusement pas trop épais- me pénétrer. Dans un grand cri j’ai perdu ma virginité anale. Et ensuite…

Non, je ne raconterai pas. Non, j’ai trop honte. Bon, oui, il m’a ramoné. Très longuement. Oui, oui, bon, j’avoue qu’au bout d’un moment c‘était bon. Oui, oui, même très bon Oui, quand Ludo a joui,  Nico m’a obligé à me redresser, à me mettre à quatre pattes pour le libérer. Et ensuite, toujours à quatre pattes comme une chienne,  il m’a fessé en me traitant de pute pendant qu’il me labourait. Oui, j’ai joui sous lui, comme une meuf, sans me toucher. La tehon totale ! Oui, ensuite, il a retiré sa capote et ma couvert le dos de foutre.

***

Mais après, tout est redevenu normal. Les minous me léchaient et me caressaient comme si j’étais le roi. On a fini par dormir un peu. Au matin, j’ai à nouveau baisé Nico, très vigoureusement. Il poussait des petits cris aigus qui m’on terriblement excité. Cette salope a joui sous moi. Alors je me suis dégagé et j’ai monté Ludo. Il s’est littéralement offert. Il ondulait sous moi comme la dernière des putes. Je me suis longuement vidé en lui. L’extase !!

Ils repartaient pour Milan le soir même. On s’est juré de rester en contact. D’ailleurs j’ai prévu un voyage cet été. Le Nord de l’Italie, c’est très beau…

*** *** ***

Alors qu’est-ce que vous en dites ? Vous voyez ?

Ah, vous êtes intéressés ? Bon, vous connaissez mes goûts. Si vous avez le profil, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente…

Nicojo

georges.leperchey@wanadoo.fr

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 8 Nouveaux épisodes

Le jeune Rom Fabien51
Ma coloc. Benoîtsoumis
Ma vie avec mon Maître AdrienSchild
Mon sex friend tatoué Chopassif
Mon ami CandC
Mon jeune voisin Eric84
Pierre, mon hétéro Jeanmarc
Plombier en urgence James

+9 Nouveaux épisodes

Triangle à géométrie variable -05 Yan
Improbable rencontre -04 Cyril-IR
Hommes de Loi -09 JulienW
Hommes de Loi -10 JulienW
Hommes de Loi -11 JulienW
Hommes de Loi -12 JulienW
Ancien pote, nouvelle chienne -07 Bearwan
Mounir -03 Fabien51
Les Chronique de Max -09 Max

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank
La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël
Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)