Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Hétéro trouve le pote à son gay

Anthony et moi sommes depuis retourné dans le nord, et avons repris le boulot. Je vis toujours avec ma copine. Et lui seul, dans son appart.
Ma copine bosse la nuit, moi le jour, tout comme Anthony. Nous nous voyons régulièrement le soir. Sans forcement baiser.

Aujourd'hui jeudi, ma copine commence à 20h. Je ne bosse pas demain. J'avais donc, toute la nuit de libre. J'appel Anthony,

MOI - Hey mon chien, tu bosse ?
ANTHO - Ouai jfinis à 17.
MOI - Ok, (ma copine) part à 19h30, jsuis chez toi une demi heur après.
ANTHO - Ouai pas de soucis

19h30, je sonne. Antho m'a filer un double des clés, mais tu vois, c'est mon chien au lit, mais on est pote en dehors. Donc jme permets pas.
Antho ouvre. Il est à poil. Comme je l'oblige. Antho retourne a sa partie de play pendant que jme fou à poil.
On a prit quelques habitudes depuis. Quand j'ai monté ma gonzesse et que les couilles sont en réserve, je fais juter mon clebs avant qu'il se branle. Histoire qu'il croit qu'il a besoin de moi pour baiser.

Pour le faire juter, y'a pas 40 façon. Souvent, comme ce soir la, Je met Anthony à poil à 4 pattes sur table basse. Cul toujours bien ouvert, j'arrive sans aucune difficulté à entrer ma langue en lui. Ma bite bande sans problème, et l'envie de l'éclater monte sans cesse. "Hum, je suis sur tu me ferras pas mal" me lance Anthony, provocateur. Tête baissée, je fonce dans son délire. La bite bien raide, je pose mon gland au bord de son cul, à la place que ma langue vient de quitter. "Répète j'ai pas compris" je lui lance. Anthony, langue pendante me répond "Vas y casse".
Je retiens mon souffle, puis compte dans ma tête jusqu'a 3.

Arrivé le 3, je déchire le cul d'Anthony jusqu'au fond de son cul très serré. Plus serré que d'habitude, et la mec, ma bite à bien souffert. Une putin de douleur monte le long de ma bite, pour me prévenir que c'est trop serré. Anthony lui, a essayé de me retirer, par réflexe, tellement lui aussi à déguster.
La rage en moi, je finis par passer la douleur et le pilonner, encore et encore. J'ai un peu mal mais je sens son cul pisser de mouille.
"Arrête stp" me lance t'il. Sans pitier, je continue. "Arrête j'ai mal" continue de me lancer. C'est au bout du 4 ou 5 arrête que je finis par me retirer de son cul. Je constate avec beaucoup de surprise, que sa table basse est couverte de jus.

"Putin, ca fais encore plus mal de se faire sauter les couilles vides" me lance t'il avec un tête de mec satisfait.
Anthony touche sa rondelle, la sent bien ouverte. Il ne dirige naturellement vers son canapé et me lance "sur le dos ca va te plaire ?".
Pas vraiment envie de juter, je le déçoit d'attendre. La soirée continue et se termine.

Quelques jours plus tard, Anthony m'envoie un message :
Lui : "Coucou Karim, t'aurais une aprem pour passer à la maison ? Pas pour nettoyer tkt"
Moi : "Ouai, jbosse pas demain aprem. Pourquoi ?"
Lui : "Surprise !"

Quand t'as une interrogation, le temps est trèèèèès long. L'après midi finit quand même par arriver.

J'arrive chez Anthony. Il me répond, et me demande de m'installer.

Lui : Bon, si jt'ai fais venir, c'était pour savoir un truc
Moi : Quoi ?
Lui : Es-ce que t'as des fantasmes à réaliser ?
Moi : Bah la de suite nan, jl'ai ai déjà fait, pourquoi tu veux faire quoi ?"
Lui : T'as pas des envies ?
Moi : C'est à dire ?
Lui : En faite, es-ce que ça te brancherai si on soit 2 salopes ?
Moi : Bah quel mâle refuserai !
Lui : En faite, jvoudrais voir comment tu me baise, et comme ça, si tu veux, on pourra se filmer.

Anthony m'a mit la trique, malgré l'inquiétude qui me gagne. Je lui demande si le mec connait ma tête, et surtout comment il est. Il me rassure, il ne sait pas qui je suis. L'heure passant vite, Une personne sonne. Anthony répond.

Se présente un arabe comme ceux qui plaisent bien. Pas grand, ou tu sais qu'ils ont un putain de corps, et surtout, ceux qui ont une gueule timide. Je souris, et regards Anthony, qui de la tête, me fait un grand "NON", sous entendu que je fais fausse route.

Merde mec, jsuis grave déçu ! Mais la discutions s'engage sans problème. je l'appellerais Mehdi.

On engage la convers, mais je le sens pas trop. Il me calcul pas vraiment, il ne me regarde pas trop. Sans trop de difficulté,, j'envoie un message à Anthony, qui fit mine qu'il s'agit d'un autre pote.

A force de persévérance, je finis par bien discuter, et voir que Mehdi est super sympa, et par hasard je découvre qu'il va dans la même salle de sport que moi, mais, forcément, les jours ou j'y suis pas.
La journée passe et je dois rentré, ma femme va pas tarder.
Par message, Anthony me demande si je suis sûr de vouloir essayer. Je réponds oui mais que ca dépend du mec.

La semaine passe. Et, il se trouve que je finis un soir un peu plus tôt que d'habitude. Assez vicieux, je décide, comme par hasard d'aller à la salle, voir si Mehdi est là. Je cherche, encore et encore, mais vite fait, au moment ou je me rends compte que non, un mec me met la fessé "Hey, salut mec !"

Mes yeux pétillent. Mehdi est encore plus excitant en jogging. Sans problème, je passe la séance à ses cotés. Ce qui ne lui déplait pas non plus. On fait des défis, des compets. Bref, le mec est bien cool et sympa.
Mehdi doit partir pour 19h, excuse pris pour partir à la même heure pour "manger". Au vestiaire, je commence à enlever le haut, le bas, les chaussettes. Mehdi fait de même.
"Tu vas sous la douche" je lui demande. "Ah tu te douche ici ! Moi j'aime pas trop, jsuis toujours seul. T'as cas venir chez moi, jt'invite au kebab."

Mec, par hasard, j'ai gérer nickel. L'histoire de la douche, c'était juste pour me rincer les yeux. Déçu au début, j'ai vite compris que jpouvais gagner bien plus en allant chez lui. Medhi se change, laissant apparaitre un putain de torse, un beau boxer moulant. Le genre de lope qui me ferait juter vite.
1H plus tard plus tard, ptit appart bien sympa, 2 rues à coté de chez moi, Kebab en main.

Moi : Alors Antho, tu l'as connu d'ou ?
Lui : C'est une longue histoire, on a connu les même déceptions, on est devenu amis.
Moi : Les mêmes déceptions, amoureuse ?
Lui : Pas les mêmes, mais on a vécu les mêmes histoire. Et toi ?
Moi : Nous on s'est connu par hasard en vacance à 1000 bornes de là. Et on est devenu pote.

Mehdi s'arrête net de manger, merde, Anthony a du raconter l'histoire. Stressé, ça réponse m'a mis à la page.
Lui : A ouai quand même, fallait le faire.

Le repas se termine, et vite, le sujet se tourne sur les meufs. Pas involontairement, je voulais être sûr de mes chances avec Mehdi.
Moi : Et sinon les meufs ?
Lui : Rien du tout. Toi t'en as une jcrois.
Moi : Ouai, depuis quelques années.
Lui : Bah t'as bien de la chance de vivre ta vie
Moi : Ma vie, qu'es-ce qui te fait croire ça ?
Lui : Tu vas ou tu veux, quand tu veux.
Moi : Ma meuf bosse, jpeux.
Lui : Ah ! Bon j'ai rien dis alors.
Moi : Pas de soucis.
Lui : Ouai, de toute façon, moi aussi jm'amuse si jpeux. D'ailleurs, l'autre fois ou on s'est rencontré, Anthony devait me parler d'une bonne aventure, si tu vois sque jveux dire...
Moi : Ouai jvois. Coquin le gars !

Mehdi interrompt la discutions subitement, et me dit "On va aller se doucher, viens jvais te montrer".
Arrivant dans la salle de bain, une douche assez spacieuse fait face à la porte, surface au sol équivalente à une douche. Mes pensées vont vite, et la mec, tu te dis c'est pas possible, on va sdouchait à deux !

"Alors, tu as ça, ça...."(...)"Ferme pas la porte à clé, tu vas avoir besoin de moi pour l'eau chaude je crois"

Très, mais alors, très décu ! Mais mec, pas battu ! En quelques secondes, j'ai compris le système d'eau chaude, fallait être pile sinon l'eau froide arrivait plus vite. C'est avec plaisirs je pris une douche bien froide quelques secondes, le temps que mon "Mehdi y'a plus d'eau chaude" l'alerte.

En quelques secondes, Mehdi revient. Remet l'eau chaude. C'est hésitant que je lui lance un "ben tu fais quoi ? Tu veux pas te doucher avec moi, ca économise l'eau, et j'ai de la chaude" Excuse bidon, mais elle marche. Mehdi me répond "Ouai, jvoulais au début, mais jsavais pas si t'étais pudique. (Un peut con sur les bords le gars, jlui ai proposé à la salle de sport)

Lui : Bon jte préviens, jsuis gay
Moi : Un ? (Complétement stupéfait, le truc improbable ou un gars bandant te sort ça sous la douche)
Lui : Ouai, jte préviens, je bande et jpréfére t'avertir.
Moi : Ah bah pas de soucis tkt

Mehdi se déshabille, son corp, que je sais gay est superbe. Un bite pas ptite, faut l'admettre, jdirais même qu'il a la mienne en épaisseur. Mes qualités de chasseur reprennent le dessus. Mehdi vient sous la douche. Je me touche la queue, qui a déjà bien gonfler. Medhi finit par admettre
"C'était toi le gars de la douche des vacances à Tony ?"

Mehdi me caresse la bite, les couilles, et vient m'embrasser. Mes mains viennent à son cul, que d'une main il écarte, pour me faciliter l'accès à l'endroit du bonheur.

Un doigt glisse déjà, Mehdi me branle. Je retire mon doigt, pour le mettre à genou. "Regards bien sque tu vas casser" me lance t'il. A pleine bouche, j'entends le "hum" qu'il lache en goutant mon gland. Une fine odeur de jus a du squatter. L'histoire à l'air de recommencer. Mehdi me suce, les yeux en l'air, presque dominateur. Pour la première fois, jme sens lope. Une mains qui pèse mes couilles pendant que l'autre caresse mes jambes. Mehdi gobe ma bite sans que je sente la moindre dent.

Je gémis "Vas y gros bâtard", jdeviens méchant, faut je jute. Provocateur comme son pote, Mehdi arrête de sucer pour lécher son doigt qu'il descend d'une manière sexy à son cul. D'une main, c'est naturellement, que je chopa le bâtard, bien lourd, vu les muscles, pour le claquer contre le carrelage.
Tout en écartant son cul, Mehdi lance des "Oh non, ne manger pas ma chatte ! Pitier monsieur, la salope est déjà très ouverte."
L'eau sur le cul, ca enlève beaucoup au plaisirs. Je lui dis de sortir. Mehdi, avait préparer les serviettes.

C'est toujours existant d'être à poil, dur, et de regarder le gars que tu vas sauter. Sec, Mehdi se met à 4 pattes sur la carrelage de la salle de bain. Un tout petit trou apparait "Vas y, ouvre"

Derrière, le chien le monte, ma bite trouve seul le chemin. Le petit trou laisse place à un espace vide. Ma bite glisse sans problème, à croire qu'il était déjà défoncer. Il gueule, donc sent tout de même la bite qu"il a dans le cul.
Je sors, pour le finir dans son lit. Mehdi s'avance doucement, le téléphone sonne. Sa mère.
"Réponds, lui disais-je". Quel erreur.
1, puis 2, 5, 10, 20 minutes, l'appel me soul, et l'envie de pisser arrive. Fier de mes connaissances avec Anthony, j'avance Mehdi sur la table. Ma pisse arrivant, je pose juste le gland. En une fraction de seconde, Mehdi, dans un silence de plomb se relève, chope un verre. Toujours au tel, il constata la pisse au sol, qui a du coup couler sur mes pieds. Tout en répondant à sa mère, sa langue se glissa sur mon pied, pour enlever le délicieux nectar

Provocateur, Mehdi, me regarde, prend le verre pour boire un coup.
Il raccroche enfin. Mehdi renifle ma bite "Putin, ta pisse a vraiment aucun gout"

"Allez viens tu vas mettre ton jus dans mon cul"
Les jambes en l'air, le trou prêt, ma bite se glissa longuement au fond "T'as l'habitude de prendre de la grosse bite" je lui dis.
Mehdi ferme les yeux et me répond "Ta gueule et baise moi !"

La colère m'envahis. La main l'étranglant, je le défonce. "Aie, oui, aie" Mehdi écarte son cul pour avoir un peu plus mal. Le bras sur son torse, je sens son jus coulait. Naturellement, je ralenti la cadence. Ce à quoi il me demande "Nan t'arrête pas, stp"

J'accélère de nouveau. Mehdi gémit, sa bite est toujours aussi dur, "Aie, ah putin ca fait mal" N'arrête t'il pas de dire.
Après un moment de lime, son cul est pourtant ouvert. A chaque retrait de ma bite, son trou reste ouvert, même pas un resserrement naturelle. On voit au loin, les entrailles bien rouge de son garage.

Trop dilater, je sais que je ne pourrais pas juter. Ma bite ne se branle même plus dans son cul. C'est avec douceur que j'enfonce mon poing. Mehdi me tiens la jambe "Ouai, oh ouai putain, ramène ta bite"
De profil, Mehdi suce, se goinfre sur mes couilles, il a la dalle le passif. Mon poing entre, sors, entre sors. Je finis par ouvrir la mains. En lui, je bouge les doigts. Je doigt toucher la prostate, car il se tient fort la bite.

Je sens délicatement la main, pour prendre le téléphone. "Qu'es ce tu fais ?" me lance t'il inquiet. "Suce lope" je lui répond.
Les flashs défilent, Mehdi écarte bien son cul pour le plaisirs de l'objectif.

L'exitation arrive enfin. Je pose le gland sur le rebord de son trou, qui ne serre plus ma teub. Je frotte dessus. En quelques frottement, l'envie est la. Je recule juste assez mon gland pour voir les jets rentrer dans son cul.
Par principe, j'enfonce ma bite, histoire de mettre ma semence au fond de son cul. Mais la, quand tu sens même plus les entrailles, qu'enfonce tu ?

Je ressorts ma bite, couverte de jus. "Ramène toi, ca coule !" Mehdi du bout de doigt frotta mon jus pour le mettre en bouche, avant de sucer. Il en a plein autour de la bouche, blanc, crémeux. Ce bâtard nettoie tout. En quelques secondes, plus rien. Toujours avec son doigt, il se doigta pour chopper une goute ou deux de jus et l'avaler.

Je me relève, me rhabille, en silence. Medhi me regarde, se touche en même temps "t'es canon" me lance t'il, les yeux pétillants.

"Tu vas partir ?"
"Oui"
"Tu peux pas attendre que ca se referme, jpourrais te ramener."

On est rester 10 bonnes minutes à parler. Mehdi a kiffer, moi aussi. Et il est déjà prévu qu'on allait se revoir.

Et comme Anthony l'avait prévu, à 3...

(Aujourd'hui, Medhi est devenu un pote, on va à la muscu ensemble, mais depuis cette histoire, il y'a 2 semaines, on a pas encore pu se faire un plan à 3, Anthony n'a rien su, mais mettre syncro 4 emplois du temps (nous 3 + ma femme) c'est mission délicate).

A bientôt peut être ! Et merci pour les messages que beaucoup m'ont laissés. J'espère que cette histoire vous fera encore bien juter.

Karim59

karim-du.59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay