1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une vraie rando découverte…

En avril dernier nous sommes partis pour 4 jours de randonnées dans le Vercors avec un groupe de 30 personnes, je fais partie d’un club de rando et ce genre de sortie a lieu tous les 3 à 4 mois.

Nous logeons en général dans des gîtes d’étapes, des auberges de jeunesses ou des VVF, nous nous répartissons par groupes de 3  ou 4 personnes pour le couchage. Cette fois-ci nous étions trois dans le même petit chalet de bois, il y en avait une vingtaine répartis dans la forêt ou nous avions posés nos valises pour ces quatre jours. Nous étions trois mecs, Nicolas mon pote de toujours 32 ans marié depuis deux ans, Marwin un randonneur qui avait rejoint notre club depuis six mois, 28 ans célibataire, un vrai beau mec bien foutu, blond légèrement bouclé, un sourire craquant laissant découvrir de superbes dents blanches et moi Aurélien 30 ans jeune marié de l’année.
En m’inscrivant pour cette sortie rando j’étais loin d’imaginer ce qu’elle me procurerai en surprises, en découvertes et en débauche.

La première journée s’est déroulée comme habituellement, nous avions fait nos vingt cinq bornes sur du plat depuis le matin et sommes rentrés au chalet vers 18h pour se doucher, se changer et le RdV pour le dîner en commun était fixé à 20h à la salle de restauration.
Au chalet N°18, chacun d’entre nous avait choisi son pieu et n’ayant qu’une douche pour nous trois, Nicolas nous demande s’il peut passer le premier sous la pomme. « Pas de soucis vas-y ! ».

Rapidement Marwin s’est mis en boxer et torse nu, je dois reconnaître que j’ai éprouvé un certain plaisir à le regarder ainsi, étant même envieux de ne pas être aussi sexy que lui. A mon tour je quitte pour pantalon de marche, chaussettes et sweet, tee-shirt… je suis moi-même en slip tanga (ma femme adore çà) à deux mètres de lui. Il s’approche de moi et me passe la main sur mes fesses en disant : « Hummm, beau petit cul Aurélien ! ».
Surpris par ce geste et cette remarque auxquels je ne m’attendais pas, je balbutie : « N’est-ce pas ! Ma femme l’apprécie bien c’est vrai ».
Marwin part en rigolant : « Ta femme, mais on s’en fou, elle est loin, et moi ton petit cul il me fait bander… Tu comprends çà ? »
« Pardon, mais je ne pige pas, tu ne vas pas me dire que tu es pédé ? » dis-je un peu paniqué.

Il me reprend : « Non rassure-toi, pas pédé… mais gay oui ! »
Je me suis trouvé sans voix et je regrettais que Nicolas ne soit pas à mes côté pour entendre ce que je venais d’entendre… Marwin se rapproche de moi et me dit calmement : « N’ai pas peur, je ne te violerai pas sans te demander ton avis, ceci dit, tu me fais vraiment de l’effet ! », effectivement j’avais la confirmation en directe en voyant son boxer tendu à fond, sa remarque était donc fondée.

Je lui rappelle que j’étais jeune marié et hétéro et que je n’avais pas d’attirance pour les mecs (ce qui n’était pas totalement vrai quand je le regardais), ce à quoi il me répond du tac au tac : « J’ai connu des hétéros convaincus qui n’on pas tardé à apprécier que je leur fasse une fellation dans les règles, je suis un expert de la suce de belles tiges… et j’ai l’impression que la tienne n’attend que çà ! »

Je ne savais plus quoi dire ou faire, il m’avait poussé gentiment sur mon lit, je me suis retrouvé allongé sur le dos, mon tanga légèrement tendu par une envie que je ne pouvais dissimuler... je commençais à perdre pied… et Marwin s’approcha tellement de moi que j’avais son boxer tendu à portée de main, j’ai presque eu envie de lui mettre la main au paquet. .. « Ecoute Marwin, je ne sais pas à quoi tu joues mais çà ne me plais pas du tout ! »
« Menteur » me dit-il aussitôt, « Il suffit de voir ton tanga prendre curieusement du volume…. »

Effectivement mon argument tombait à l’eau.
Il se penche sur moi et me pose un baiser délicat sur le ventre, puis deux sur chacun des seins…. « Ecoute Marwin, là tu vas trop loin ! Arrête ton petit jeu, ça va mal finir ! » Lui dis-je sans conviction.

Il continua en me caressant les jambes, puis l’entrejambes, puis fit quelques tours avec son doigt de mon nombril et pris ma ceinture de slip de chaque côtés et me glissa le tanga jusqu’aux chevilles… j’étais à poil couché face à un jeune beau mec gay qui n’attendais qu’une chose…. Mettre ma queue semi tendue dans sa bouche et me pomper ! J’avais totalement perdu tout repère, ma tête semblait ailleurs, je rêvais certainement, je vais me réveiller….

Mais non, je ne rêvais pas ! Marwin se pencha délicatement, me pris la tige légèrement bandée et la mis goulument dans sa bouche… je ne disais rien… je subissais ce viol sans violence aucune…. Et tout compte fait, je prenais même du plaisir à me faire sucer par mon compagnon de chambrée… et Nicolas qui risquait de survenir à tout moment et nous surprendrait dans cette situation sans équivoque, il risquait de faire un malaise en voyant ses deux compagnons randonneurs, l’un à poil jeune marié, se faire sucer par un jeune beau mec dont il n’avait jamais eu de doute sur son orientation sexuelle… Quel choc ! Sans compter que la porte du chalet n’est même pas fermée à clé… pourvu que personne ne rentre à l’improviste.

Je sentais bien que Marwin n’était pas à sa première fellation, il suçait comme un Dieu, jamais ma femme ne m’avait procuré une telle jouissance, sa langue était d’une expertise sans nom, il léchait mes couilles avec une telle technique, sa langue allait fouiller jusqu’à ma rondelle, puis revenait pour engloutir dans sa bouche chaude ma tige qui maintenant avait atteint ses 18cm des grands jours , je ne tenais plus, je me tortillais dans tous les sens et me suis surpris à faire des vas et viens dans sa bouche comme pour mieux la baiser, il me dit : « Et tu aurais voulu manquer çà alors que tu en redemande, petit coquin ! », pendant cette séance de suce il avait fait glisser son boxer à ses pieds et l’avait fait valser d’un coup de pied jusqu’au milieu de la pièce, nous étions maintenant deux mecs à poil en pleine séance de suce pendant que notre copain de marche finissait de prendre sa douche….

Alors que Marwin accélérait de me pomper, la porte de la salle d’eau s’ouvrit…. Et là quelle ne fut pas la surprise de Nicolas en découvrant le spectacle sur mon lit, il arrive avec la serviette autour de la taille, il est encore un peu mouillé : « Mais qu’est-ce que vous faites ?... Toi Aurélien, je n’en reviens pas… »
J’avais honte de ma position et ne savais quoi lui dire : « Ecoute Nicolas, ce n’est pas moi qui… » Et c’est tout ce que j’ai pu lui sortir.
Marwin quant à lui, s’est arrêté de me pomper et a pris la parole en même temps qu’il me prenait la queue dans sa main chaude : « Nico, écoute Aurélien n’y est pour rien, c’est moi qui l’ai provoqué ! », il rit et ajouta : « Il a d’ailleurs fort bien réagit le petit jeune ! » en me regardant et en profitant de ma queue pour la masturber de plus belle.
Nicolas toujours ébahi par sa découverte me regarde : « Mais Aurélien, tu es marié, imagine Karine si elle apprenait çà ! »

Aussitôt je lui réponds : «  J’espère que tu sauras tenir le silence, c’est une erreur de ma part je le reconnais, mais putain qu’est-ce que c’est bon ! », Nico tout en m’écoutant secoue la tête en signe de désapprobation… « J’y crois pas » lacha-t-il ;
D’un seul coup mon portable se mis à sonner, je le prends et regarde l’écran : « Merde c’est Karine ! qu’est-ce que je fais ? »… « Prends-la » dit Nico « de toute façon elle n’a pas la vision conférence tu ne risques rien, elle ne te verra pas en position indélicate ! »
Et là, la scène qui a suivi était épique, je discutais avec ma  petite chérie au téléphone alors que pendant notre conversation je me faisais pomper et branler la bite par un mec… et craquant de surcroit !
« Allo ma puce, comment çà va ? Nous ? Bein, nickel on a fait une belle rando et on est rentré au chalet pour se reposer un peu », Marwin semblait être stimuler par cette situation inédite, il me pompait encore plus vigoureusement au fur et à mesure de notre conversation intime…

« Comment, si je suis fatigué, non, non, le circuit était plutôt plat », je me tortillais sur le lit et ne voulais rien laisser entrevoir à mon interlocutrice amoureuse de mes ébats gay : « Nous sommes bien installés dans un chalet de bois », Marwin maintenant me branlait très fort, « Je suis avec Nico et un autre collègue… » mon gland était tuméfié et brillant, je sentais la purée monter : « Non tu ne le connais pas, il est très sympa… » pour me gratifier de ce qualificatif qu’il avait semble-t-il apprécié, il me mis le doigt dans la rondelle, je ne tenais plus…. « Salut ma puce, on se rappelle après le dîner et avant que tu partes te coucher, je t’embrasse très fort, oui moi aussi je t’aime ! » et je raccroche, au même moment je largue un grand jet de sperme qui m’arrose le ventre et un autre qui part sur les draps, Marwin en avait plein les mains… il continue de me branler pour en sortir les dernières gouttes qu’il  lèche goulument.

Nico écœuré me dit : « Alors là tu fais fort, j’en crois pas mes yeux, tu trouves le moyen de parler à ta femme en te faisant un mec en même temps, mais tu es ignoble ! »
Marwin, après avoir avalé les dernières gouttes de sperme regarde Nicolas debout et lui tire la serviette qu’il balance aussi au milieu de la pièce : «  Allez, plutôt que jouer les donneurs de leçon, vient donc ici que je te pompes aussi le temps qu’Aurélien va aller s’astiquer sous la douche ! »

Nico avait lui aussi caché sa réaction, mais lorsque la serviette de bain fut tombée, nous découvrîmes sa queue avec une érection avancée que Marwin se faisait fort de concrétiser dans les minutes suivantes.
Si ce récit vous a conquis… peut-être aurez-vous la suite de cette randonnée pédéraste… pardon pédestre pleine de découverte !

Castajl

castajl@laposte.net

Autres histoires de l'auteur : Mon jeune voisin est très, très sympa - Une concession fort recommandable - Bricolage d'été avec mon voisin
Un sommeil de plomb ! - Avalanche de sperme en Savoie - Jeu asiat(r)ique - Une vraie rando découverte… - Plaisir provençal - Weekend vendéen - Souvenir Mauricien - Montage d'un meuble en kit

Dernière mise à jour publique

9 Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23

Nouvel épisode

Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan

5 Juillet

Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan

1er Juillet

Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis

Nouvel épisode

Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)