1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Découverte...

Bonjour à tous, je m’appelle Théo et j’ai 26 ans. Cette histoire a changé le cours de mon adolescence. Je venais d'avoir 18 ans et c'était l'été.

À l'âge de 7 ans, mes parents décidèrent de me circoncire. Me décalotter était devenu douloureux. Cette opération m'a profondément marqué. Pour moi, on m'avait coupé le sexe en deux et il resterait petit à vie ! Durant toute ma scolarité, j’évitais tout contact avec le monde sportif. Je trouvais toujours une excuse pour éviter les cours de natation, d’athlétisme… Soit en me portant malade, soit en me changeant dans les toilettes. Je me sentais tellement diminué !

Mais revenons à mes 18 ans ! « Les filles préfèrent les garçons musclés », me disais-je ! Je décidai donc de faire du sport car je me trouvais un peu maigre. Je devais faire 62kg pour 1m76. J’allais donc à la piscine. Mes parents voyaient ça d'un bon œil. Ils espéraient que je trouverai des copains avec qui passer l’été, ou encore mieux une petite amie ! Ma sexualité était quasi nulle car dès qu’il s’agissait de mon sexe, cela m'angoissait ! Par contre je n’étais pas de marbre, je me réveillais avec des érections et quelques pollutions nocturnes. Il m’arrivait aussi de regarder les filles, tout comme je me surpris à regarder certains garçons !

Les premiers jours de piscine, je prenais sur moi. Mon handicap me terrorisait aux abords du bassin, dans les douches, dans les vestiaires… Je ne me déplaçais jamais sans ma serviette. Mais dès que j’étais dans l’eau, mon angoisse se dissipait et je me jetais dans ces longueurs dont je devins très vite accro. Au bout d’un mois d’entrainement, je me sentais familier avec le lieu et d’une minute sous les douches je passai à dix sans m’en rendre compte. Je m'étais habitué aux nageurs : les adultes faisaient des longueurs, les petits barbotaient dans le petit bassin, tandis que les ados sautaient dans le bassin à plongeoir. J’étais content de mes séances, mon corps s'épaississait et commençait à se dessiner. Je me sentais bien…

Un après-midi une envie pressante me prit. C'était toujours un moment délicat. J’avais peur d'y croiser quelqu'un et je m’installais toujours dans les toilettes plutôt que dans les urinoirs. Ce jour-là les toilettes étaient fermées pour rénovation. Il ne restait que les pissotières pour assouvir mon envie. J’hésitai. Je me résonnai : je n'avais plus l’âge quand même d'uriner dans le bassin ! Mon regard était dirigé vers la sortie en espérant ne voir rentrer personne. J’urinai à la fois soulagé et pressé de pouvoir en finir. Lorsqu’arriva un jeune asiatique d’environ mon âge… Je fus pris d'une panique immédiate qui eut comme effet d'arrêter aussitôt mon jet. Mon asiatique était juste à coté de moi et à peine il était arrivé qu'il commença à uriner. Je regardai devant moi et me concentrai. J'entendis ses dernières gouttes. Il referma le nœud de son maillot lorsque son regard se tourna vers mon sexe. Je ne sus plus où me mettre, et je cachai mon sexe maladroitement. Je n’osai pas le regarder. Puis il tira la chasse et partit. Je m’empressai de terminer avant qu'une autre personne arrive.

De retour au bassin, je vis mon asiatique discuter avec deux de ces amis. Ils me regardèrent avec des sourires entendus. Je fis mine de ne pas les apercevoir et plongeait dans ma ligne d'eau. Je me souviens parfaitement de ce moment car j'étais rempli de rage. Je détestais cette honte qui me soumettait et me faisait sentir que je n'étais rien. Je n'ai jamais aussi vite nagé de ma vie. Je sentais les larmes remplir mes lunettes de natation. À ce moment je me promis que je ne subirais plus jamais ce genre d'humiliation. Après ma séance de natation, je me dirigeai vers les douches. J’étais exténué, j'avais eu besoin de décharger toute la rage et la haine : j’étais vidé !

Sous les douches, mon asiatique finissait de se rincer avec ces potes. Je me mis à l’opposé et dos à eux. Je me passais du gel douche sur le torse quand je les entendis partir. Je commençai alors à m’étirer les muscles quand en me retournant je tombai nez à nez avec mon asiatique. J’étais tétanisé !

  • Moi c’est François-Xavier, mais mes potes m’appellent FX…

Je ne savais pas quoi lui répondre ! L’eau s’arrêta de couler…

  • Tu veux que je te passe du gel douche dans le dos ?
  • Oui !, balbutiai-je

Qu’est-ce qu’il m’avait pris de dire oui ! Je ne pouvais m’empêcher de me rappeler l’incident des pissotières.

  • C’est quoi ton prénom ?
  • Théo !
  • Je sais pas si tu te souviens… On s’est croisé tout à l’heure dans les chiottes ?
  • Peut-être !

Ce garçon me désarçonnait. Je ne savais pas comment réagir. Je n'arrivais pas à m'enlever de la tête qu'il avait vu mon sexe et qu'il s'apprêtait à se foutre de ma gueule !

  • Je peux te demander quelque chose ?
  • Tu veux quoi !, répondis-je d'un ton sec
  • Mes potes ont pas voulu me croire, du coup j’ai un doute ! C'est pourquoi je voulais savoir… Tu peux me montrer ta bite ?

J'étais estomaqué ! Cela me mit tellement en rogne que je sentais mon poing se lever vers lui.

  • Pourquoi tu veux la voir ? Pour te foutre de ma gueule ?
  • Ah non pas du tout… Si tu veux, je te montre la mienne ?

Je n'ai même pas eu le temps de lui signifier que ça ne m’intéressait pas, qu'il défit son maillot et montra son sexe. Je fus tellement surpris qu'un « HO ! » s'échappa ! Un « HO ! » parce que je fus surpris de la taille de son sexe ! On voyait à peine son sexe, caché par ces poils pubiens encore mouillés. J'aurai dit à peine 4 cm ! C'est vrai que je me plaignais, mais mon sexe faisait au moins trois fois sa taille !

  • Alors tu me montres ?

À la fois surpris de cette révélation et de son impudeur, je me surpris à faire l’homme que je n’étais pas tout à fait encore !

  • Regarde !
  • Oh putain ! Elle est énorme, c'est les autres qui vont halluciner !

À peine j’avais remonté mon maillot qu'il m'entraîna dans les vestiaires, à rejoindre ses potes.

FX me précédait. Je le suivais timidement dans le vestiaire collectif où l’attendait ses potes. J'étais dans un état second à la fois tout excité d'avoir rencontré quelqu'un avec un sexe plus petit que le mien et surtout j’espérais, un ami avec qui partager ce problème. Mais je n'étais pas rassuré à l'idée de rencontrer ses potes.

  • Eh les gars, j’ai pas halluciné je vous présente Théo !, leur lança FX.

Je me cachai près de la porte. Il y avait Willy, un black de 18 ans, au corps très bien dessiné et assez grand, il devait faire 1m85. Puis Batista un petit mec de 1m67, d'une corpulence assez sportive, plutôt carré style rugbyman. On se salua rapidement. Je ne dis pas un mot pendant qu’ils se séchèrent toujours vêtus de leur maillot. Je m'apprêtai à repartir quand Willy charia FX :

  • Comparé à toi, tout le monde en a une plus grosse !

Willy et Batista partirent dans un fou rire, tandis que FX les traita de « bouffon » mais ne put s’empêcher d’en rire avec eux ! FX était génial d’avoir cette distance !

  • C'est vrai ce que dit FX ?, me demanda Batista
  • Euh je sais pas… Je ne crois pas !
  • Oh comment il fait son modeste ! Montre-leur ?, répliqua FX

Batista ferma la porte du vestiaire et se rapprocha de moi. Willy s’était mit devant moi avec son corps impressionnant et il me regardait droit dans les yeux. Je sentais son regard qui descendait le long de mon torse pour arriver enfin sur mon sexe. Je me décidais à descendre mon maillot. Willy regarda mon sexe. Tout comme FX dans les douches, il baissa son maillot et je vis son sexe également circoncis. Il devait faire la même taille que moi, 12 cm. Batista arriva et regarda nos sexes.

  • J’arrive pas à savoir qui a la plus longue !, rétorqua Batista
  • Ta queue fait combien quand tu bandes ?, dit Willy 
  • Bah je sais pas… J'ai jamais mesuré !
  • La mienne fait 20, et les copains peuvent le jurer alors on va vérifier, OK ?
  • Euh oui, si tu veux !

Batista et FX nous rejoignirent. Nous formions un cercle ; FX à ma droite, Willy à ma gauche et Batista devant moi. Plus je regardais Batista plus il me troublait, il était beau garçon. Il enleva complètement son maillot de manière très naturel. Ce qui me fit rougir : au cours de ma vie je n’avais vu qu’un seul sexe, celui de mon père, et là j’en voyais trois d’un coup ! Le sexe de Batista avait une bonne longueur, pas aussi long que Willy ou moi, mais il avait l’air bien plus épais. Je ne pouvais détacher mes yeux de son sexe. C’était la première que je voyais d’aussi près un prépuce qui recouvrait complètement un gland.

Je commençais à masturber mon sexe quand FX cracha sur sa main et prit mon sexe :

  • Laisse-toi faire, c’est meilleur quand c’est un autre !, me dit-il

Trouvant ce geste très intime, je m'apprêtais à l'envoyer balader quand je sentis une douce chaleur me traverser. Cela eut pour effet de bander mon sexe automatiquement. FX avait du mal en faire le tour. Willy brisa ce moment érotique.

  • Tout le monde est prêt !

FX se disqualifia d'emblée, effectivement à vu d'œil il était bon dernier ! Willy s'approcha de moi et proposa, comme on n’avait pas de règle, de poser nos deux sexes l’un contre l’autre. Willy posa son sexe sur le mien. Il serra nos deux sexes. La sensation était divine, j'adorais sentir ce morceau de chair et cette main qui serrait fermement nos 2 sexes. J'aurai voulu que ce moment dure plus longtemps !

  • Théo te bat à plate couture ! dit FX

Effectivement je sentais mon gland qui rentrait à l'intérieur de ses testicules alors qu’il manquait bien 2 cm à Willy pour que son gland touche mon pubis. Batista voulut comparer la largeur avec son sexe. Là aussi la sensation fut divine ! Cette fois j'avais mon sexe au-dessus du sien. Là aussi je battais Batista ! De peu certes, mais on voyais bien que mon sexe recouvrait le sien. Je sentis toute l’angoisse accumulé pendant mon enfance disparaitre. Je me sentais libre, fier et heureux !  

Cette comparaison nous avait bien chauffé, Willy proposa qu'on se masturbe tous ensemble. Cela n'était pas pour me déplaire ! J’aimais regarder leurs sexes bandés. Je crachais sur mon sexe pour améliorer la sensation. FX prit la queue de Willy et Willy fit de même avec le petit sexe de FX.

  • Tu devrais branler la queue de Batista ?, me proposa Willy

Je n’eus pas le temps de répondre que Batista s'approcha de mon sexe et commença à le masturber… Je le laissai faire complètement. Une douce chaleur se diffusa… À mon tour, je pris le beau sexe épais de 19 cm. À notre droite, Willy et FX se branlaient frénétiquement. Je m'approchai de Batista afin de retrouver la sensation de nos deux sexes superposés. Je crachai un long filet de bave afin de bien faire coulisser nos engins. Cette chaleur me rendit complètement fou et quand ma main fatiguait, Batista prenait le relais. On se regarda droit dans les yeux ! Si on avait été seul, j'aurai eu envie de l'embrasser ! Je le voyais mordiller sa lèvre inférieure, ce qui m'excitait au plus au point ! FX et Willy respirèrent de plus en plus fort, ils accélérèrent leur mouvement jusqu’au point de non-retour. Leur semence s’étala sur le sol. Cela augmenta mon plaisir, ma respiration était de plus en plus forte. Je défaillis sous le plaisir que sa main me procurait. Je me laissais complètement aller à la main de Batista qui s'activait sur nos sexes. Nous étions dans un état de transe. Quand Batista se dégagea pour jouir, je repris en main son sexe pour la coller de nouveau sur moi. J’aimais trop cette sensation, sentir ce morceau de chair contre le mien. Je lui souris et il comprit. Il jouit dans un râle et c'était ma main qui le faisait hurler comme ça. Je sentais les soubresauts violents et saccadés de son sexe sur le mien. Cela décupla encore plus mon plaisir. Et je sentis son sperme chaud exploser sur mon pubis. J’étais dans un état second ! Batista prit son sperme et l'utilisa comme lubrifiant sur ma queue et se colla derrière moi. Je sentis son sexe encore gonflé sur l'arrière de ma cuisse et cela me fit partir dans une jouissance inconnue. J’ai cru que j’allais m’évanouir.

Toute cette histoire est vraie. Cette expérience me sortit définitivement de mon complexe. Je découvrais que je n’avais pas à avoir honte de la taille de mon sexe. Bien au contraire ! Batista et moi sommes devenus les meilleurs amis du monde et aujourd’hui encore ; il est mon meilleur ami !

Suite à cette expérience, je découvris également mon attirance pour les garçons… Mais ça, c’est une autre histoire…

Théo

theomaindron@gmail.com

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)