1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une aire de plaisir

C’est toujours confortable d’être en avance sur son planning !...

Et ça tombe plutôt bien ! Depuis quelques temps, entre les tchats avec les mecs et le visionnage de vidéos gays, je suis plutôt chaud et à la moindre occasion je m’offre une bonne queue à sucer pour me remplir la bouche de foutre! J’adore ça !...

Pour avoir repéré le manège incessant des voitures, je soupçonne ce petit parking à l’entrée de Guéret d’être un lieu de drague gay ! Le plus simple est de le vérifier tout de suite ! Et avec un peu de chance…

Je stationne au bout du parking, discrètement et à l’écart pour le cas où je me serais trompé, on ne sait jamais…

Direction les toilettes pour hommes, lieu classique des premières prises de contact ! Trois hommes  sont déjà installés aux urinoirs. En temps normal je ne les utilise jamais, mais pour « la chasse » c’est l’idéal !
Deux hommes à ma gauche, et un à ma droite. Je fais semblant de satisfaire un besoin naturel, et j’observe… L’odeur d’urine est forte ici, pour un gourmand comme moi ça sent la bite, et mon cul ne tarde pas à palpiter d’envie ! Si seulement un de ces trois mecs avait envie de se faire pomper…

Les deux hommes à ma gauche finissent de se soulager, puis quittent les lieux. Celui de droite reste en place, mais je n’entends rien couler dans l’urinoir. Je risque un œil curieux vers lui… Effectivement, je comprends qu’il ne puisse pas pisser : Sa queue est déjà bien raide, et il la caresse doucement en se reculant pour me la faire admirer. Je contemple son membre viril avec envie, puis je le dévisage. Il doit avoir 30 ou 35 ans, blanc de peau, look jogging-baskets-casquette du plus pur style « racaille » ! Pas vraiment ma tasse de thé habituellement, mais bon… C’est le seul candidat !...
Mes yeux se portent intentionnellement sur son sexe, avec un regard appuyé, puis je le regarde dans les yeux en passant ma langue entre mes lèvres ! On ne peut pas être plus clair, je pense !...
Il se rajuste, et d’un signe de tête me fait comprendre de le suivre. Son regard est avide et vicieux… Je le vois disparaitre dans un chemin à gauche des WC, qui s’enfonce dans le sous-bois. Je me dis que c’est le moment où jamais de faire un choix : Soit je recule et je file, sois je m’avance dans ce chemin et je me lance dans l’inconnu…

Le temps de le rejoindre, je le trouve adossé à un arbre, le jogging déjà baissé sur les cuisses! Il a sa queue demi-molle à la main et se branle doucement en me regardant dans les yeux. Je m’approche de lui et tente un courtois :

-       « Bonjour, tu as envie de quoi ? »
-       «  Salut mec, si ça t’tente elle est pour toi ! régale-toi ! »

Je tends ma main vers son sexe, il retire aussitôt la sienne. Je prends sa queue en main et la caresse doucement. Elle réagit en augmentant doucement de volume. Elle n’est pas très longue, lisse et douce, un peu comme la mienne, me dis-je…
Mon amant du jour s’impatiente un peu, visiblement l’envie le torture depuis un moment déjà ! Il passe sa main derrière ma nuque et m’attire doucement mais fermement vers le bas. C’est une demande silencieuse que je connais bien : Depuis mon adolescence, bon nombre d’hommes que j’ai sucé m’ont fait comprendre leur attente de cette façon !...

Je plie les genoux pour m’accroupir et me retrouve face à l’objet des mes désirs. C’est un des moments que je préfère, celui où je vais découvrir l’odeur de mon amant du jour et le goût de son sexe ! Il n’est pas encore très en forme et son gland n’est qu’à moitié découvert. Je passe ma langue deux ou trois fois sur son méat salé,  je la glisse sous son prépuce pour la faire tourner doucement autour de son gland, puis enfin je la laisse glisser lentement entre mes lèvres humides. La tige virile réagit immédiatement en se gonflant de sang, et j’entends mon homme pousser un soupir de bien-être. Je souris intérieurement : Aussi mâles et machos qu’ils puissent être, les hommes vous appartiennent corps et âme à l’instant même où vous les prenez en bouche ! C’est une loi universelle !...

Je ferme les yeux pour profiter pleinement de cet instant de bonheur, puis j’entame le lent va-et vient traditionnel tout en caressant ses couilles rondes et fermes. Mon amant m’attrape la tête de ses deux mains et doucement commence à m’imposer son rythme. Je passe mes mains derrière ses fesses et le laisse me « baiser » la bouche suivant son envie. Il alterne les moments où il fait jouer son gland entre mes lèvres et ceux où il s’enfonce au plus profond de ma gorge, ses couilles pleines venant se coller à mon menton, au risque de m’étouffer ! Un véritable régal que je savoure jusqu’au moment où une voix derrière moi me fait sursauter :

-       « Ca a l’air d’être une bonne suceuse ! »
-       « C’est clair, mec ! Une sacrée bouche à pipe ! »
-       « J’vois ça, tu bandes grave ! Je peux lui peloter le boule ? »
-       « Fais-toi plaisir, mec ! »

Au moins, on ne perd pas de temps en présentations ! Mais je ne m’en formalise pas, habitué à ce genre d’endroits où les accouplements se font de façon rapide et furtive ! Je tente d’interrompre ma fellation pour découvrir le nouveau venu, mais mon amant resserre l’étreinte de ses mains et plonge à nouveau sa queue au fond de ma gorge ! Ok, message reçu, me dis-je…
Le nouveau venu passe ses mains sur mes fesses, comme pour les évaluer, puis en m’attrapant par la ceinture il m’invite à me relever. Je me redresse sur mes jambes, en restant penché en avant pour ne pas lâcher ma friandise… Ses mains se promènent sur ma croupe, puis d’un geste agile une d’elles passe devant pour dégrafer ma ceinture et ma braguette. Mon jean tombe sur mes chevilles et, ne portant pas de boxer, mes fesses jaillissent aux regards de mes mâles. J’entends un sifflement admiratif derrière moi :

-       « PFFIIIIIII, joli cul rond, et il a même la raie rasée ! »
-       « T’as raison, mec ! Un peu moins poilu et on dirait un cul de gonzesse ! »
-       « On va voir si il est aussi bon, hé hé…!

Joignant le geste à la parole, l’inconnu passe sa main sur ma raie lisse à la recherche de mon œillet dans lequel il introduit aussitôt un doigt. Je sursaute, davantage de surprise que de douleur, ce qui le fait marrer :

-       « Ha ha ha, il nous joue la petite pucelle ! Attends de voir la suite… »
-       « Pas pucelle de la bouche en tous cas, il pompe comme une salope ! »
-       « On va voir si elle est aussi salope du fion ! »
-       - « Vas-y mec, fais-toi plaisir et fais-moi rêver ! »
-       « Putain, j’ai une trique d’enfer, ça va être sa fête ! »

Comme pour prouver ses dires, l’inconnu retire son doigt et j’entends sa braguette s’ouvrir, et sans plus de formalité je sens son gland pointer entre mes fesses. Je me dis que j’ai intérêt à me détendre car ce bourrin ne va pas prendre de gants avec moi… Mais mon amant vole à mon secours :

-       « Eh mec, mouille-le un peu ou tu vas le casser en deux ! »

L’inconnu retire sa queue de ma raie, et je l’entends cracher dans ses doigts pour m’enduire la rondelle de salive. A la guerre comme à la guerre !... Il revient à la charge et je sens son gland gonflé contre mon petit œillet. Il pose ses grosses mains sur ma croupe et m’écarte les fesses à l’aide de ses pouces. Cette fois on y est, ma première sodomie depuis des années, je suis fébrile et très excité…
Je sens la bite de l’inconnu forcer l’entrée de ma grotte inexorablement. Mon anus cède enfin à la poussée et la queue raide et épaisse me pénètre de toute sa longueur. J’en ai la respiration coupée et j’ai du mal à poursuivre ma fellation. Mon amant doit s’en apercevoir car il se retire de ma bouche pour me permettre de souffler un peu. Il s’adresse à mon baiseur :

-       « Alors mec, il a le cul chaud ? »
-       « Putain, elle est bien serrée cette lopette, c’est encore meilleur qu’une chatte ! »
-       « Baise-le en douceur, ensuite ce sera mon tour ! »

Mon amant s’introduit de nouveau dans ma bouche, et j’ai l’impression que sa queue a encore pris du volume à la vue du spectacle qui s’offre à lui. Mon enculeur me lime à présent en profondeur, faisant parfois ressortir sa queue pour me pénétrer à nouveau. Je sens à chaque fois ses couilles poilues frapper les miennes. Mon amant continue à me baiser la bouche, mais plus doucement cette fois, visiblement pour entretenir son érection en attendant son tour…
Soudain mon regard est attiré par un mouvement sur ma droite, et je vois apparaitre dans mon champ de vision un troisième homme qui s’approche. Il est typé, genre maghrébin ou peut-être espagnol. Il devait nous observer depuis un moment car il a déjà la queue à l’air et bien tendue. Il vient directement  se placer sans un mot à coté de mon amant… Ce dernier se retire de ma bouche et me force à tourner légèrement la tête vers cette nouvelle tige. Sans  hésiter je la prends en bouche pour lui prodiguer mes meilleurs soins. Dans le même temps je sens mon enculeur accélérer le rythme entre mes fesses, avec des grognements de bucheron, ce qui me fait gémir de plaisir ! Une queue dans la bouche et une dans le cul, je ne connais vraiment rien de meilleur… :

-       « Han, han, han… »

Ca semble amuser mon amant :

-       « Tu te régales, mec ? »
-       « Putain, cette salope a un cul d’enfer, ça aurait été dommage de louper ça ! Tu l’entends couiner comme une femelle ? Oh putain, je sens que ça monte… »
-       « Tu veux lui gicler dans la gueule ? »
-       « Nan, attends !... Han, han, huummm… Putain, je vais lui féconder le boule… Haannn, haaaannnnnnnn… »

On doit entendre cet ours gueuler jusqu’au parking, mais au point où j’en suis ça ne m’inquiète plus ! Je ressens la queue de mon baiseur palpiter rapidement, il se plante bien au fond de mes reins et je sens sa semence brulante se déverser en plusieurs jets successifs. A ma grande surprise, c’est le moment que mon rebeu choisit pour m’inonder la bouche de son nectar, sans un mot ni un bruit pour me prévenir. Le premier jet manque de m’étouffer, mais je reprends le contrôle et j’avale par petites gorgées en lui caressant les couilles et en dégustant sa semence abondante. Ce n’est qu’après les dernières gouttes qu’il lâche un soupir de satisfaction. Puis il se retire, se rajuste et s’en va comme il était venu ! Si ça ce n’est pas servir de vide-couilles…
Mon baiseur se retire aussi délicatement qu’il était entré en moi : D’un coup !...
Il se poste face à moi et me dit avec toute la délicatesse qui le caractérise :

-       « Nettoie-moi la bite, PD ! »

Je m’exécute et le prends en bouche pour nettoyer sa queue poisseuse, tout en me laissant aller à quelques réflexions personnelles : Amusant cette façon de penser que le « PD » est uniquement celui qui se fait prendre ! Ca doit surement le rassurer sur sa pseudo-hétérosexualité ! Quel con… En quelques secondes je lui rends sa queue impeccable, il fourre son matos dans son froc et s’éloigne en lançant à mon amant :

-       « A une prochaine, et bonne bourre ! »
-       « Salut mec !... »

Mon amant me fait redresser un peu, il est temps car mon dos me fait un mal de chien à force de me cambrer. Il me plaque contre l’arbre sur lequel j’appuie mes mains. Il me caresse les fesses délicatement, puis les écartes pour constater que je suis bien ouvert :

-       « Tu as encore envie, mec ? »
-       « C’est surtout de toi que j’ai envie ! »
-       « C’est gentil, t’es plutôt cool ! Tu veux que je mette un prézo ? »
-       « Il est bien temps de se soucier du prézo, tu ne crois pas ? »
-       « Ouais t’as raison mec, de toutes façons je préfère sans ! »
-       « Moi aussi ! Baise-moi, j’ai envie de toi !... »
-       « T’inquiète, j’suis bien chaud avec tout ça ! »

Mon amant se place derrière moi, la queue à la main. Je libère une de mes chevilles de mon jean et j’écarte bien les jambes en me cambrant au maximum pour m’offrir à lui, toujours appuyé contre mon arbre. Je ferme les yeux pour profiter pleinement du moment…
Ses mains saisissent mes hanches et il m’attire vers lui. Sa queue frotte entre mes fesses et trouve rapidement mon entrée intime. Il se laisse glisser en moi, aidé dans sa pénétration par le foutre de l’ours. C’est un pur régal, un moment que je voudrais sans fin !...
Ses couilles fermes et lisses viennent se frotter aux miennes. Il se cale en moi, et reste immobile un long moment, se contentant de me caresser le dos et les fesses. Puis subitement il se sent l’âme bavarde, il me murmure à l’oreille :

-       « Je t’ai jamais vu ici, t’es du coin, mec ? »

Je réponds en essayant de masquer un gémissement de plaisir, d’autant qu’il fait maintenant aller et venir sa queue en moi de quelques centimètres, doucement…

-       « Non, pas vraiment ! »
-       « Tu viens souvent te faire baiser ici ? »
-       « Non, c’est la première fois »
-       « Moi je viens deux ou trois fois par semaine, mais les bons passifs comme toi sont rares ici ! Ca suce beaucoup mais difficile de baiser !»

-       « Hummm… »
-       « Moi je kiffe les bonnes femelles, surtout si elles baisent au jus ! »
-       « Huummm.. »
-       « T’as une bouche et une chatte de rêve, c’est le pied ! »
-       « Huummm… »

J’ai envie qu’il se taise pour savourer mon plaisir mais je réalise que ses mots m’excitent sérieusement !...

-       « Je passe ici une ou deux fois par semaine pour mon taf, si tu veux on peut se revoir ! »
-       « Ouaaiiis ! Cool mec ! Génial, tu vas pas être déçu !... »

Visiblement ma proposition lui plait ! Il accélère  la cadence dans mon ventre et je sens monter une chaleur en moi que je connais bien, même si je ne la ressens que trop rarement ! Je fais jouer les muscles de mon anus pour comprimer davantage sa queue, je l’entends gémir de satisfaction au moment où une vague de plaisir me submerge, partant du fond de mes reins et remontant le long de mon dos pour m’irradier le cerveau : Je jouis littéralement du cul dans un orgasme déferlant sur moi comme un tsunami ! Je m’agrippe à mon arbre pour ne pas tomber, mes jambes semblent vouloir lâcher, mon corps m’abandonne, mon esprit est entièrement tourné vers mon fondement, je ne suis plus qu’une salope possédée et dilatée par la queue d’un mâle viril ! Ce moment où je sais que je suis fait pour ça !...…
Les étoiles dansent dans ma tête, mes gémissements se succèdent dans un souffle court, j’essaye de retrouver mes esprits…
Mon amant se retire, doucement, délicatement, en me caressant encore les fesses. Je réalise que je ne l’ai même pas senti jouir… Sa queue fait un « flop » au moment de me quitter, et je sens immédiatement le surplus de semence me couler le long de la cuisse. Il glisse un doigts, puis deux dans mon anus et me branle doucement le cul :

-       « Il y a longtemps que je n’avais pas pris un pied pareil, mec ! »
-       « Pareil pour moi, trop bon ! »
-       « J’espère qu’on va se revoir…»

Je reste silencieux, sans réponse, haletant… Il retire ses doigts et me les donne à lécher. Je me régale du gout de mes deux baiseurs du jour… Il se rhabille, puis me donne une claque sur les fesses avant de partir :

-       « A bientôt, mec ! »

Visiblement il a déjà compris qu’il pourra faire ce qu’il veut de moi à la moindre occasion…

Je reste quelques minutes dans la même position, en reprenant mon souffle et en espérant secrètement une nouvelle saillie. Mais personne ne viendra…

 Il est temps de retourner bosser ! L’avance sur mon planning a fondu, mais je repars le ventre plein, et c’est absolument divin…
Tout ce que j’aime…

Nicky

rubber-duck@hotmail.fr

Dernière mise à jour publique

9 Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23

Nouvel épisode

Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan

5 Juillet

Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan

1er Juillet

Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis

Nouvel épisode

Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)