20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Été chaud à Paris: Noctilien - Partie 2

Je vous ai raconté dernièrement comment au mois de juin, je me suis fais défoncé par un rebeu près de la gare de Lyon alors que je venais juste de le rencontrer.

Cette fois, toujours à la gare de Lyon en rentrant de soirée (vers 3H -3H30), je me fais interpeller par deux jeunes garçons (entre 18 et 19 ans maximum) alors que je garais mon vélib. Ce soir là, en effet, je voulais rentrer en vélo quand arrivé à la gare de Lyon et voyant plein de monde, je me décide d’attendre le Noctilien car, on ne sait jamais. Depuis mon expérience de la dernière fois, je sais désormais que les lignes du Noctilien offrent de larges possibilités de rencontres et de plans hot. Simplement parce que c’est plein de jeunes, ils sont un peu bourrés et généralement en rentrant seuls, c’est le signe qu’ils n’ont  « pas réussi à chopper de la meuf » ;)
Avant de revenir donc à mon histoire, je me présente : Black, 1,75m et une soixantaine de kilos, de corpulence un peu musclé sans faire beaucoup de sport. 

Je rendais mon vélib juste devant la gare de Lyon quand j’ai été interpellé par deux  mecs relativement jeunes. En descendant, voyant qu’il y avait du monde, j’accentue encore un peu plus mon coté efféminé qui n’est d’habitude pas trop marqué.
L’un deux : Hey, dis moi t’es  pédé ?
J’ai un moment de réflexion et je me demande que vais-je répondre devant l’audace de ces jeunes qui étaient assis sur l’un des remparts qui entoure la gare.

Moi : Heu… bonsoir déjà on dit homo. Pourquoi tu me demandes ça ?
Le plus jeune qui a 18ans et qui semble le plus audacieux me réponds : « Hey wesh, y a pas de problème. Mais répond moi. Tu es pédé, tu aimes les mecs c’est ça ? »
Devant cette insistance et en les regardant bien, je les trouves assez mignons et je me dis qu’ils ne feront pas de scandales. On est un peu à l’écart et j’ai le temps de voir tourner les choses.
Moi : « C’est pas important, j’aime les gens et c’est tout »
Le plus jeune, Ahmed parlait encore. Il est celui qui mène son pote : «  Ah ok, donc tu es bi, tu suce les mecs et tu aimes aussi les filles ».
Je me dis que finalement, il est bien curieux mais ils restent gentils. Une conversation s’en suit et je leur explique que oui je suis gay et que j’aime les mecs. Ils me posent pleins de questions sur le comment ça se passe, pourquoi j’aime les mecs et pourquoi je n’aime pas les filles ? Voyant qu’il y a une chance de les avoirs je raconte le topo classique pour faire d’un ‘’hétéro » un  ‘’potentiel bi’’.
Moi : «  Tu sais, il n’y a rien de mieux qu’un mec pour savoir comment donner du plaisir à un autre mec, un homo sait exactement où toucher, où lécher, ou sucer etc… et en plus quand les filles le font, elles n’aiment alors que quand c’est un homo, on kiffe tellement que pour le mec qui est sucé, c’est trop le top » Je suis moi aussi un peu bourré et je sais que je peux les exciter et leur donner envie.
Amed, le plus jeune dis à son pote,  Bryan (un truc dans le genre, je ne me souviens plus du prénom) : « Tu vois, le mec il suce des bites et ils aimes ça. Moi j’ai envie de me faire pomper la bite là ».
Et son pote de dire : «  Et wesh, tu n’a pas de copines qui peuvent nous sucer là ? »

J’éclate alors de rire et je leur dis cash : «  Vous rigolez ou quoi, vous êtes trop jeunes et en plus, vous n’êtes même pas encore des vrais hommes, vous n’avez encore rien dans vos boxers. » Cette provocation avait pour but de stimuler leurs égos et de voir s’ils sont assez cons pour me montrer leurs bites ou me dire ce qu’ils sont capables de faire pour prouver le contraire.
Bryan : «  Hey, mais tu ne nous connais pas. Ahmed, il ne connaît pas la bite que tu as. Et puis moi je suis plus jeune, j’ai bientôt 20 ans. »
Moi : «  Et ton pote à quel âge ? De toute façon, mes copines ne peuvent pas vous sucer, vous n’avez pas de sous, vous êtes fauchés. Pour avoir des filles, faut aller dans les bars ou les boites de nuits. C’est là que les filles se font choppées. »

Ahmed : «  Ouais mais nous on est chaud, on a de bonnes bites et elles aiment ça »
Moi : «  Oui peut-être ! Mais pour le moment, y a pas une fille qui va s’arrêter là et qui va vous parler. Elles vont parler avec des mecs qui ne sont pas en jogging et tee-shirt comme vous. Elles sont matérialistes les meufs maintenant. Si tu n’as pas de fric pour les inviter au bar ou au ciné, tu peux crever quoi. » J’essai de les décourager, les ramener à la raison pour qu’ils se disent finalement, on peut toujours rêver d’une fille alors que là, on a une chance.
Bryan : « Wesh, tu as raison. C’est des putes les filles. Nous on ne nous regarde même pas. » Tiens, tiens…
Moi : « Donc comme ça, vous avez de grosse bites ? » Mon excitation commence à monter et là je vais les allumer et flatter leurs égos »
Ahmed : « Ouais. On a des grosses bites et des couilles bien pleines. »
Je sais que le plus chaud c’est le plus jeune et donc je continue avec lui.
Moi : «  Mais qui a la plus grosse bite entre vous deux »
Ahmed : «  Wesh, on n’est pas pédé, tu crois quoi »
Moi : «  OK, c’est toi qui a la plus petite, car quand on a la plus grosse, on le dis. »
Ahmed, blessé dit : «  De toute façon, j’ai une longue bite et les filles pleurent avec »
Moi : « Ouais, ouais, elles pleurent. Tu n’a jamais niqué une meuf ouais » Et là je me tourne vers le plus grand.
Moi : « Bryan,  je crois que tu as une plus grosse ». Et là, il me dis « Oui, elle est lourde la mienne, mais Ahmed a une bien grosse aussi »
Moi : «  Bref, je vais y aller, si vous voulez prendre un verre chez moi au lieu de trainer ici, vous pouvez venir chez moi. Je vous préviens que chez moi je n’ai rien à voler. Donc si vous voulez voler, y a rien à prendre chez moi »

Entre les deux, une discussion s’en suit pour savoir qui est chaud pour y aller etc… Ils se disent que je les invite pour les sucer mais ils ne sont pas homos etc… Ahmed, est celui qui est le plus chaud, le plus motivé, le plus entreprenant mais il ne veut pas se mouiller devant son pote.
Ahmed : « Hey Bryan, tu veux pas aller chez le mec, on va se faire sucer wesh, j’ai envie d’une gorge profonde »
Bryan hésite et il ne semble pas motivé. Moi je surenchérît.
Moi : « Si vous voulez on peut s’amuser, j’adore que on me fasse tout avaler, que on me force à tout prendre en bouche et en fond de gorge. Et qu’on me gicle sur la face »
Ça les excite grave mais ils ne sont pas d’accord !
Cette situation me fatigue un peu et je me dis au lieu de perdre mon temps avec ces minets, je vais plutôt continuer ma route et attendre des mecs plus matures à l’arrêt du bus.
Moi : «  Bon, comme vous ne voulez pas vous faire du bien, vous préférer attendre des filles que vous n’allez pas avoir, je vous laisse aller vous branler en rentrant ce soir alors que vous pouvez vous faire du bien avec moi. Je prendre le bs numéro XX qui vient dans 10 min. SI vous êtes chaud, je descends à tel arrêt de bus. Bonne soirée ou à tout à l’heure ».
C’est comme ça je suis parti attendre mon bus en espérant que les jeunes allaient me retrouver. Le temps défile et ils ne rapprochent pas de l’arrêt. Je commence à perdre espoir et je me dis bon c’est pas tous les soirs que ça marche. Si la pêche n’est pas bonne ce soir, elle le sera demain.
Je monte dans le bus et là je remarque au loin les deux jeunes qui accourent vers le bus et montent tout excités et en parlant fort : «  Hey, j’ai trop envie d’une gorge profonde là wesh, je vais me faire sucer ». Trop gêné, je me dis qu’est-ce-qu’il est con ce Ahmed. C’était le plus jeune qui étalait ses projets  dans un bus de nuit. Je fais tout pour pas montrer qu’on est ensemble. Ça tombe bien, ils vont s’asseoir au fond du bus et ils continuent leurs commentaires.
Tout au long du trajet, je me demande s’ils vont descendre, s’ils veulent juste me faire mes poches ou si finalement ils vont se dégonfler.

Je descends et premier constat : Ils descendent avec moi. Super ! ça commence bien. Ils me disent qu’ils me suivent à distance et qu’ils sont chauds. On arrive chez moi et je les installe sur le canapé. Je sors des bières et une bouteille de reste de vodka et on commence à discuter. Il me demande de mettre un film de cul, ce qui est possible avec ma box. Là, je cherche un film hétéro bien sympa qui leurs donnera bien envie de niquer.
En regardant le fims, les salauds font des commentaires très bruyants et je me dis que je vais me faire cramer par mes voisins. Je tente alors de mettre la main sur l’un des paquets des mecs en commençant par Ahmed dont le jogging est bien gonflé. Je remarque qu’il se touche discrètement la bite sans attirer l’attention de son pote. J’étais assis entre les deux. Ma tentative de toucher son paquet avorte car, il rejette ma main et en riant me dis de tenter avec son pote car lui ne veut pas. Je me tourne vers pote qui lui aussi bandait, mais pareil : ils ne veut pas que je lui touche la bite, je dois commencer par son pote. Voyant ce manège, je me dis que chacun est gêné par la présence de l’autre et qu’ils ne vont pas accepter de faire quoi que soit si y a le pote à coté. Normal, sinon lce dernier dira que c’était lui le plus pédé car, il a accepté de se faire sucer en premier. (mdr !)
Je continue mes tentatives en buvant un peu et en changeant de fims pour en mettre de plus en plus hard. J’étais tellement excité que j’en bavais de voir deux beaux mecs, bien montés se toucher sans pouvoir rien faire. Et en plus le temps passait, passait et je ne savait pas comment faire pour faire tomber l’ultime barrière.

C’est ce moment qu’à choisi Ahmed pour dire qu’il avait faim. Il devait absolument manger sinon il rentrait chez lui. Je fais un tour à la cuisine et toit ce que j’avais ne l’intéressait. Il décide donc de partir mais son pote voulait bien rester sauf qu’il ne l’assumait pas.

Ahmed : «  Ma couille (Hein ils s’appellent ma couille entre wesh-wesh), je vais partir, j’ai trop faim etc… si tu veux je te laisse avec l’autre, tu fais ce que tu veux »
Bryan : « Ah non, t’es ouf ou quoi, si tu pars, moi aussi je me tire mais bon… y a rien d’ouvert à cet heure et on va à Massy, wesh »
Ahmed : «  Wesh, je m’en bat les couilles, moi je te dis que je me tire wesh etc… j’ai faim etc… »

Je constate que la situation m’échappe et qui si je ne fais rien, je vais finir par me branler après avoir pris des VOD de cul la commande, sans finalement me faire niquer.

Moi :  «  Ecoute Ahmed, c’est fermé encore les métro et les boulangeries »
Ahmed : «  Je m’en bats les couilles gros. SI tu veux tu reste avec lui mais moi je me tire trouver un truc à manger et je ne reviens plus. »
Moi : « Bon tu sais très bien que si tu pars, ton pote va aussi partir avec toi. C’est con on passe un bon moment. Ecoute si tu veux tu vas trouver à manger et tu reviens, je te donne mon numéro et tu me fone quand t’est devant l’immeuble.  On fait comme ça ? »
Ahmed, avec sa mauvaise foi savait que son pote allait se proposer pour chercher des croissants. 

Ahmed : « Non moi si je sors, je me tire, un point et c’est tout »
Je me dis putain, ce connard va tout foutre en l’air (et pas sur ma gueule).
Je me tourne alors vers Bryan et je lui demande ce qu’il veut faire. Il me dit que si son pote bouge lui aussi bouge. Je lui demande alors si il ne voulait pas aller prendre ces putains de croissants.  Mais je ne suis pas sur qu’il reviendra lui aussi. Et comme j’ai un téléphone pourri et qu’ils n’ont pas de forfait, je lui donne mon appareil pour qu’il me rappelle sur le fixe quand il est de retour.

Bryan : «  Ok ! Wesh Ahmed, t’es un enculé. Tu ne voulais pas seulement aller acheter à manger ». C’est ainsi que je lui complète 5euros et il s’en va.

A peine parti, Ahmed recommence à se toucher la bite dans son jogging et la je me dis «  le coquin, il est le plus jeune mais il est drôlement malin, le salaud. »
Je sais que cette fois c’est la bonne et je retente de mettre la main  sur son paquet. Il me me demande de vérifier si son pote est bien parti avant. Chose faite, Bryan n’est pas dans les escaliers.  Là je me rapproche à nouveau lui et cette fois, il me laisse bien toucher sa bite a travers son jogging. Oh mince qu’elle est longue. Je n’aurai pas imaginé.
Il me laisse le caresser la bite et il se lève en me demandant de me mettre à genoux. Il est super directif et très à l’aise pour son âge. A genoux à ses pieds, il descend complètement son boxer et son jogging et sa longue bite se dresse devant mes yeux. Elle doit faire 21 cm mais elle est fine donc pas trop grosse. N’empêche je l’ai attendu longtemps cette bite. Il le prend la tête et me rentre directement sa longue queue dans la bouche et me dis : « Fais vite avant que mon pote n’arrive ». Le salaud, il est tellement excité lui aussi mais surtout pressé de vider avant que son pote ne revienne que je le suce pas plus de 5mins. Il a tellement regardé de films pornos qu’il me baise littéralement la bouche avec force et tente à plusieurs reprises des gorges profondes. IL avait raison, il aime ça.

Il me fais sucer des couilles, me baise la bouche et fini par se vider sur ma face en 5 mins. C’est frustré que je le vois ranger sa bite et s’installer à nouveau sur le canapé. Je me dis c’est vraiment un gros connard, le mec. Il aurait pu se faire sucer devant son pote sans être pressé.

Bref, je vois qu’au bout de quelques minutes il s’endort sans pour autant oublier de mettre en garde : «  Eh wesh, tu ne dis pas à Bryan que tu m’as sucé hein…  sinon ça pas m’énerver ». Je le laisse dormir et je me dis tu ne perds rien pour attendre J IL ne reste plus que Bryan pour éteindre le feu qui est en moi. Il est plus âge, plus posé et peut-être pus expérimenté.

Comme prévu, il appelle sur mon fixe, je lui file les codes d’accès et il remonte. Une fois rentré, pas con pour un sou, il me demande à voix basse si j’ai sucé son pote. Je lui fais signe que oui et que on a fait bien plus ça. Il sourit et me dit qu’il ne me croit pas.

Ahmed se réveille et mange ses croissants et autres viennoiseries rapidement avant de se recoucher, bien fatigué, les couilles vidés, il s’en fout du reste. Je tente de mettre ma main sur bite pour montrer à Bryan que son pote ne bande plus du tout car il s’est bien vidé les couilles. Il me demande ce que je lui fais et à voix basse je lui que j’ai sucé son ami un bon moment et qu’après «  il m’a fait le cul bien comme il faut, mais qu’il était trop rapide et donc il a jouie comme un novice au bout de 2min ». Si ça l’a fait rire, il ne croyait pas vraiment que son pote m’ait enculé. Il me dit « Ahmed s’est peut-être fais sucer et encore je ne suis pas sûr mais il ne t’a pas enculé wesh, c’est pas vrai. »
Mon but c’était de le convaincre de se laisser aller à son tour si son pote l’a fait. Et je lui explique qu’il a une bite longue mai fine et qu’il a vite éjaculé surement par manque d’expérience. J’évite de dire parce que tu arrivais car cela pouvait l’empêcher de se faire sucer comme son pote était présent.

Je lui dis : « La preuve qu’il a bien vidé ses couilles s’est qu’il dort »
Et là Bryan est mort de rire en voyant son pote complètement endormi. Il commence alors à ce caresser et j’en profite pour caresser sa bite. Cette fois il se laisse faire. Huuuum, lui il a encore une plus grosse et une plus large queue, le coquin. Il me laisse bien le tripoter, j’embrasse son paquet, je lèche son jogging pour qu’il n’hésite plus à se faire sucer au moins. Là il me demande de se déplacer, d’aller à la cuisine pour pas réveiller son pote. Sachant que si je ne fais attention, le salaud va juste vouloir se faire pomper la bite et il ne vas pas vouloir m’enculer.

Je lui dis : «  Non, je veux que tu me défonce mon cul sinon je te suce pas » Excité, il insiste pour que nous allions dans la cuisine pour se faire sucer.  Je le suit et je commence à prendre sa bite en bouche et entame une pipe royale. Je remarque qu’il est beaucoup plus endurant et moins pressé qu’Ahmed.  Après quelques minutes, j’arrête de le sucer car je sais que c’est le point de non retour où n’importe quel mec refuse de stopper une bonne pipe. Je lui dis « Si tu veux on va dans la salle de bain pour être au calme et là tu ne me fais le cul aussi » IL hésite mais finalement accepte.
Nous voilà dans la salle de bain, on s’installe et je recommence à le sucer. Je prends ensuite une capote, du gel et je lui que je veux sa bite dans ma chatte, et qu’il a intérêt à me défoncer le cul. Il retire alors tout ses vêtement et je vois un corps sec, bien musclé avec des abdos saillants. Je me met a quatre patte et lui tends bien mon cul plein de gel. Il enfile une capote et tente une première pénétration. Comme il avait un gros gland, c’était assez difficile mais a force il réussi à me pénétrer. Je me cambre davantage pour lui offrir mon cul et là, il me se déchaine en me donnant des gros coups de bite.

Je me dilate assez vite et je sens sa grosse bite gonfler encore et me remplir la chatte.

A plusieurs reprises, il ressort sa queue intégralement et la rentre d’un coup ce qui me fait encore plus pencher vers l’avant. Décidé à prendre son pied, il me tiens par les hanches fermement et continue de me pilonner la chatte. Je commence sérieusement à couiner comme une chienne. Il sort sa bite à nouveau et là il le dis « Putain, comme ton cul est bien ouvert » Au fond de moi je suis fier de ce constat qui lui donne encore plus d’ardeur. Il continuera de me défoncer en me traitant de salope et en cognant ses couilles sur mes fesses. Ce traitement dura plus de 20 mins car il était assez endurant. Je suis le premier à jouir mais il n’a pas cessé de me déchirer avec force comme j’aime dans ces cas. En bon expert, il me demande ou je veux qu’il éjacule et je lui dis sur mes fesses. Et la il enchaina des grands coups de bites qui après avoir jouie, me faisait vraiment mal. Il fini par éjaculer et on est retourné dans la chambre retrouvé son pote. Après avoir dormis quelques heures, ils sont partis dans leurs banlieux lointaines. Je pensais les revoir un soir sur le noctilien mais rien.
C’est ainsi que je me suis fais défoncé encore une fois grâce à cette ligne de bus la nuit à Paris.

Robbie

robbie2005@hotmail.de

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)