14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Sodo de ouf

Je m'appelle Frank.

J'ai 30 ans, brun, mignon, 180, 70 (passif 80%) et je suis gay en couple.

Depuis un bon moment, mon mec ne me baisait plus et je commençais grave à être en manque.

Je n'avais envie que d'une chose : me faire péter le cul.

Mes nuit étaient de plus en plus moites et mon mec de plus en plus froid.

Trop préoccupé par le taf, pas moyen de le faire triquer, même avec mon trou de salope.

J'avais le feu.

C'est alors qu'un soir, alors que mon mec était allé se coucher tôt, je me suis connecté sur des sites de drague gay.

Me voilà parti à surfer sur mon site habituel et au bout de 30 min de dial avec plusieurs mecs dont certains étaient bien sûr complètement pipo, un mec de 22a bi (julien) me contacte et me demande si je suis chaud.

En même temps, sur un autre site, un mec de 40 a monté comme un taureau (22*7 cm)(pseudo :le destructeur) est de passage à l'hotel dans ma ville et veut se taper un bon cul docile.

Le dilemme! Julien commence à me chauffer grave sur le site et me dit qu'il est brun bogosse 180 65, mince avec une queue de 18*5cm.

Il me dit que sa meuf est pas avec lui en ce moment et qu'il a grave envie de se vider les couilles.

Il me dit qu'il se taperait bien une bonne bouche.

RDV pris sur le parking d'un supermarché à 23H.

Non content d'avoir enfin un RDV qui a l'air sérieux, je me résigne à dire au destructeur que je ne suis plus dispo.

C'est alors qu'il me propose de me recevoir à l'hôtel à minuit pour me dilater la rondelle.

Même si l'idée me séduisait, je ne pouvais m'empêcher de me dire que je ne pouvais pas me taper deux mecs le même jour à 1H d'intervalle.

Je ne suis pas une pute.

Certes, ça m'était déjà arrivé de tromper mon mec mais ça restait rare.

Je ne suis pas de ces salopes qui couchent avec n'importe qui.

C'est alors que je décide de lui dire bonne chasse et là il m'envoit une photo de son démonte -pneu.

Waouhhhhhhhhhhhhhhhh! Jamais vu une bite pareille en vrai, une matraque de fou bien droite, bien dessinée avec un gland énorme et toute veinée.

Le feu est monté en moi direct et j'avais presque envie de me doigter.

Une queue pareille, ça ne se refuse pas.

Je lui dit alors que je suis OK pour venir le voir à l'hôtel dans sa chambre.

Le truc est que j'ai déjà pris RDV avec ce julien et qu'il n'est plus connecté.

Je déteste l'idée de choisir entre les 2 et d'en planter un.

C'est ainsi que je décide de me rendre au RDV donné par Julien.

Je me gare sur le parking derrière le supermarché comme prévu.

Un peu en avance, j'éteins le moteur et allume l'autoradio.

J'avais mis un t shirt près du corps noir et un bas de survêt adidas avec rien en dessous.

Je me trouvais sexy.

Au moment où je mate dans mon rétro, je le vois arriver Il n'a pas menti, il est super mince, mignon et vient s'installer direct côté passager.

Les présentations faites, je lui demande où on va.

Il me dit qu'il est pressé et qu'il veut se faire sucer direct dans la caisse.

Je voyais déjà une bosse sympa déformer son jean serré.

Direct, je lui met la main au paquet en voulant l'embrasser mais il me repousse en disant qu'il n'embrasse pas les mecs.

Par contre, il me dit qu'a quelque chose pour moi de bien chaud, bien dur et bien gonflé, qui n'attend que ma bouche.

Je ne me fais pas prier et après un petit coup d'oeil rapide dans le rétro, je déboutonne le jean et sors direct sa queue qui a déjà atteint de bonnes dimensions.

Malgré une odeur un peu forte de bite en rut qui aurait pu m'écoeurer en d'autres circonstances, j'avale directe sa bite de 18*5cm juqu'à la garde et lui fait une bonne bite profonde.

Il gémit grave en disant qu'il faut que j'y aille mollo sinon il risque de juter en 5 minutes.

Je ralentis donc et m'attarde un peu sur ses couilles rasées, en le branlant doucement.

Hummmmmmmm.

Trop bonne, une queue bien dure.

J'ai trop envie de me faire baiser.

Je relève la tête et lui dit: '"tu veux me baiser?".

Il me dit qu'il n'a jamais sodo un mec, juste des plans suce et qu'en plus pas de place dans la caisse.

Je lui propose d'aller dehors.

Il finit par accepter et on se dirige vers un coin un peu plus sombre.

Le lieu est super excitant et un peu flippant aussi car pas loin du centre ville.

Je ne me pose pas trop de question et lui enfile une capote.

Après mêtre bien lubrifié la rondelle, je ne lui laisse pas le temps de réfléchir et le viole avec mon cul gourmand.

J'étais tellement excité qu'il m'a pénétré entièrement d'un coup.

Je couinais parce que ça faisait au moins un mois que mon cul n'avait pas été visité.

Au début, il était hésitant dans son limage de cul et y aller bien doucement pour m'habituer à la taille de son engin.

J'avais envie qu'il y aille plus fort, qu'il me démonte.

Ce qu'il finit par faire, par de bons coups de butoir et des gémissements peu discrets.

Je kiffais du cul.

AU bout de 10 minutes, je le sentais de plus en plus dur et c'est alors que j'ai amplifié mes mouvements de bassin en le suppliant de me baiser plus fort.

Il ne put se retenir plus longtemps et gicla en moi bien profond.

J'étais tout en sueur, il faisait encore chaud dehors.

Julien se rhabilla et voulu partir direct en me remerciant.

Je lui volais alors un baiser avant de partir et il me laissa faire.

Il était 23h40.

Juste le temps d'aller rejoindre le destructeur.

Je ne pensais pas vraiment que je pouvais avoir encore envie de me faire ramoner après une première baise mais c'était tout le contraire.

Je ne voulais plus rentrer et avait juste envie de me faire à nouveau prendre comme une lope.

Sans me poser de question, je filais vers le Formule 1 pour rejoindre le mec qui allait sans doute me faire passer un moment unique.

Devant sa chambre, j'ai failli repartir quand j'ai pensé à ce que mon trou allait subir.

J'étais loin d'imaginer ce qui allait arriver.

Le destructeur m'ouvrit et me jeta direct sur le lit en m'insultant de pute.

Il était juste en slip et j'étais grave flippé quand j'ai vu la taille de l'engin qui déformait son slip.

Sa queue dépassait sur le coté d'au moins 5 bons centimètres.

Jamais je n'avais eu si peur de me faire niquer.

Il ne m'a pas laissé le temps de réagir que déjà il était sur moi.

Sans ménagement, il me retourna comme une crêpe et me mis en position de chienne.

Pas le temps de me désaper, il baissa juste mon survêt sur les cuisses et me lécha le trou.

Surpris par le goût de gel, il m'insulta de plus belle et me traitant de chienne et que je n'étais bon qu'à me faire déchirer.

J'ai eu très peur mais déja son gland énorme défonçait mon trou et mon sphincter refusait de le laisser entrer.

Il gueulait.

Même si j'avais peur, je voulais qu'il me domine.

Ca ne m'était jamais arrivé.

J'avais envie de lui donner ce qu'il voulait.

Je croyais pourtant que sa queue était trop large pour mon trou.

Je lui donnais le gel qui restait dans ma poche mais il le balança dans la pièce.

Il me cracha sur la rondelle et ressortit son gland pour prendre son crachat.

J'en profitais pour me retourner et le repousser mais je n'avais pas sa force.

Il me mit sur le dos avec mes jambes sur ses épaules et commençait déjà à appuyait très fort contre mes parois anales.

Il rentra son gland et en un geste sûr mais moins violent que ce que je pouvais anticiper, il me pénétra jusqu'aux couilles.

Ca me coupa direct la respiration.

J'avais une teub de 22*7cm entièrement en moi.

Je n'arrivais pas à y croire.

Je reviens un peu à moi et là, il m'embrassa en s'excusant.

Toujours immobile mais à fond en moi, il me demanda s'il pouvait continuer.

Sans répondre, j'attirai son bassin vers moi pour qu'il pousse encore à fond mais à mon rythme.

Je commençais à prendre un pied de ouf.

Je perdais à nouveau le contrôle et me lima à fond pendant 15 bonnes minutes avant de me gicler dans le cul.

C'était l'extase et il s'était écroulé sur moi.

Il était toujours en moi et je me dis que c'était enfin la délivrance. Je ne comprenais pourquoi il ne se retirait pas. Au contraire, je le sentais toujours en moi et il reprenait de sa vigueur. Je n'y croyais pas. Alors, il me regarda à nouveau et me fis le plus sourire que je n'ai jamais vu. Tout ému que j'étais, je le laissais profiter encore de mon cul totalement détruit. Il me lima à nouveau 10 bonnes minutes,se retira et me jouis dans la gueule. Je venais de vivre la journée la plus folle de toute mon existence. Après m'être lavé avec lui, je repartis chez moi complètement défoncé (du cul) et me jura de recommencer....

Cette histoire est vraie, à quelques détail près. (jefframon@voila.fr)

Jeff

jefframon@voila.fr

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)