7 Déc.
+ 47 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le directeur et ses élèves

Chapitre 1

Le voilà donc ce petit trou dont on me parle depuis si longtemps!

Jérémie frissonna en entendant la voix de son prof d?éducation physique. Il se retourna très vite.

On prétend qu?il n?est plus vierge depuis pas mal de temps... Même le proviseur m?en a parlé... Il m?a chargé d?y voir un peu plus clair dans tout ça!

Jérémie baissa la tête et posa les mains sur son bas-ventre dénudé.

Tu sembles bien pudique tout à coup... Tu trembles! Pourquoi? C?est moi qui te rends si nerveux?

Un peu, m?sieur.

Sois un homme que diable! Tu as 19 ans, non?!

Non... je les aurai dans trois mois!

Dis-moi, c?est la vérité ce qui se raconte sur toi?

Quoi donc, m?sieur?

Ne joue pas l?innocent avec moi. Ça te va très mal! Je vais reformuler ma question différemment... Est-ce que tu couches avec tous les mecs qui te le proposent?

Pas avec tous, m?sieur. Y?en a qui me dégoûtent.

Ah bon! Les vieux?

Non! Pas spécialement. Et puis, c?est quoi «vieux» pour vous?

Comme moi!

Jérémie sentit une douce chaleur s?emparer simultanément de ses joues et de son bas-ventre. Il eut du mal à cacher son érection gênante.

C?est plutôt ceux-là qui m?attirent alors!

Le prof avala sa salive. Le garçon n?aurait pas pu être plus direct. Il venait de lui déclarer qu?il était prêt à coucher avec lui. Avec ses presque 19 ans, Jérémie avait tout le charme nécessaire pour faire tourner les têtes... et il ne s?en privait pas. Le prof écarta doucement les mains du garçon pour découvrir un beau service trois pièces. La bite était déjà en grande forme.

Tu démarres vite, toi!

Au quart de tour, M?sieur!

On va voir ça...

Le prof avança son visage à quelques centimètres de celui de Jérémie. Celui-ci détourna un peu les yeux d?un air gêné.

Tu n'embrasses pas, Jérémie ? Interrogea le prof.

Si... J?aime ça en plus...

Le prof s'approcha du jeune homme qu?il embrassa sur les lèvres.

Et tu embrasses très bien!

Merci, M?sieur!

Je sais que tu aimes baiser avec des mecs comme moi... je veux dire de mon âge... mais... je voudrais un peu pimenter notre «première fois»!

Jérémie ne comprenait pas trop au le prof voulait en venir. Il ouvrit de grands yeux surpris.

Je suppose que tu es ouvert à toutes les expériences?

Oh oui!

Bien!

Il est allé ouvrir la porte de son bureau et a appelé.

Samir, tu peux venir!

Un beau garçon de mon âge est alors apparu. Jérémie ne l?avait jamais vu jusque là.

? Samir je te présente Jérémie ! Jérémie, voici Samir, mon fils! Il a les mêmes goûts que moi en matière de baise... Il t?a vu sur photo et il a carrément flashé. J?ai voulu lui faire ce petit cadeau. Baisez là, tout de suite, devant moi... je vous rejoindrai le moment venu! OK?

Samir s?est avancé et a embrassé Jérémie. Sa bouche était chaude et humide. Sa langue fouillait entre ses lèvres. Le prof s?est installé sur une banquette et s?est mis à se caresser. Samir et l?élève ont prolongé leur baiser, tandis que Samir posait sa main sur ses fesses.

? Suce-moi! Murmura Samir à son oreille.

Il recula un peu pour lui permettre de s'agenouiller devant lui; ce qu?il fit sans perdre une seconde. Il orienta leur duo face à la banquette car il voulait aussi permettre à son père de bien voir le déroulement des événements. Jérémie s?est attaqué aux boutons de sa braguette et a découvert un jockstrap rouge dont la poche était bien garnie.

? Putain d?engin! A-t-il soupiré.

Il a levé les yeux vers Samir. Il souriait.

? Vas-y! Goûte! Déguste!

Samir semblait ravi de s'exhiber devant son père. Ce n?était pas la première fois qu?il faisait ça à coup sûr. Le prof restait silencieux et matait en se touchant la bite à travers son pantalon.

Après avoir beaucoup joué avec le sexe de Samir à travers la poche du sous-vêtement, Jérémie n?a pu résister plus longtemps à l?envie de la sortir et de la voir enfin. Il fut ébloui par la beauté du long sexe en érection. Il pensa que l?engin n?était pas encore dans sa forme maximale. Il branla doucement la bite non circoncise, sous les yeux de son prof. La vue de son élève masturbant son fils accroissait encore le plaisir du professeur dont le visage s?empourprait. Jérémie aspira la queue de Samir au fond de sa gorge et la pompa un long moment, alternant douceur et vigueur. Lorsqu?il sentait monter la jouissance, il calmait sa fellation... Pas trop vite! Il voulait que ce beau moment dur encore et encore. Il jeta un ?il du côté de la banquette où le prof avait sorti sa grosse queue pour la branler. Cette queue était aussi longue et encore plus épaisse que celle du fils. Jérémie eu presque un frisson en la voyant.

? Elle t?effraye? demanda Samir.

? Un peu, oui!

? Tu ne dois pas en avoir peur. Moi, elle ne m?a donné que du plaisir et du bonheur. Mon père est un artiste du sexe... Tu verras, tout à l?heure, lorsqu?il nous baisera... ça va être fantastique!

J?ai repris mon pompage de bite. Samir gémissait en appuyant sur le haut de mon crâne. Il voulait que le prenne sa bite bien à fond.

? Lève-toi!

Samir a déshabillé doucement Jérémie. Il dénudait chaque partie de son corps face à son père, toujours voyeur. L?autre lui rendit la pareille. Ils se sont donc retrouvés complètement nus au milieu des vestiaires à s?embrasse en collant leurs corps dénudés l?un contre l?autre. C?était

Jouissif. Tout en se roulant une pelle magistrale, ils lorgnaient régulièrement vers le père de Samir qui s?agitait sur la banquette.

? Allez, ne soyez pas timides... Venez la toucher... Venez-vous en occuper... Elle est à vous!

Samir a dit à son partenaire:

? Viens!

Il est allé s?installer entre les cuisses ouvertes de son père et s?est mis à caresser l?énorme bite turgescente. Jérémie a posé un genou sur la banquette, s?est penché et a embrassé son prof. Le baiser de ce dernier était plus mâle que celui de son fils. Il était plus avide et gourmand. Samir s'enhardit jusqu'à emboucher le membre de son père. Avec sa main droite, il lui pinçait un téton et avec la gauche flattait les bourses pendantes. Le prof regarda Jérémie droit dans les yeux:

? Je veux te baiser! Je veux vous baiser tous les deux et vous arroser de mon foutre chaud.

Samir était plié en deux sur le bureau de son père. Jérémie avait eu l?honneur de lubrifier sa rosette avec sa bouche. Le trou était luisant et serré.

? Il est serré! Tu es certain de pouvoir accueillir la bite de ton père? Elle est si grosse!

? Mon trou peut accueillir sans difficulté la pine de mon père! répondit Samir. Le tiens pourra le faire aussi. Nos culs ont cette chance incroyable d?être très élastiques. Viens m?embrasser pendant qu?il me baise!

Pour Jérémie, l?excitation montait en flèche. Cette situation pour le moins inhabituelle le transcendait complètement. Pourtant, Dieu sait qu?il avait souvent baisé un peu partout et un peu avec tout le monde... enfin tout ce qui avait une grosse bite! Jérémie s?agenouilla derrière son prof et lui titilla la rosette avec le bout de la langue. Lorsqu?il s?arrêtait, c?était pour admirer la grosse queue du prof qui coulissait dans le cul graissé de son fils. Le père et le fils gémissaient doucement: l?un parce qu?il se faisait bien baiser, l?autre pour les douces caresses prodiguées par la langue experte de son élève.

? Vous êtes vraiment deux cochons! Ironisa le prof. Je suis ravi de vous avoir fait-vous rencontrer. Je suis sûr qu?on va pouvoir organiser des choses incroyables avec vous deux...

? Oui... du style «Les trois petits cochons»! Gémit Samir.

? On pourrait en trouver un troisième aussi vicelard que vous...

? Ça va être dur, ça! a conclu Jérémie.

? Avec ta grosse queue, tu seras notre «grand méchant loup», hein, pa?

Les coups de reins du père s?accentuèrent jusqu?à ce que son fiston lui demande une pause.

? J?ai un autre trou à honorer de toute façon! Viens remplacer Samir...

Jérémie s?est laissé guider par le prof. Samir, épuisé, s?est installé sur la banquette pour regarder son nouveau copain de baise se faire défoncer la rondelle. Jérémie sentait les doigts frais du prof qui caressaient le pourtour de son anus. Il faisait des cercles pour exciter et assouplir l?endroit. Jérémie se retourna et vit qu?il portait ses doigts à la bouche pour les lubrifier à la salive. L?homme applique le lubrifiant naturel sur sa rondelle palpitante avant d?y pénétrer avec un puis deux doigts. Jérémie releva la jambe pour rendre l?accès plus facile.

? Tu as vraiment un cul d?enfer, mon petit gars!

Jérémie était très décontracté et excité. Il entendit claquer la capote sur la bite et celle-ci coulissa dans sa raie chaude. Il lui fallut quelques minutes de patience avant de sentir le gland forcer l?entrée. La douleur fut vive mais il s?y attendait. La bite était si grosse. Un autre aurait dit d?arrêter. Lui, il voulait sentir cet engin le défoncer.

? Ça va? demanda le prof.

? Oui! Mentit-il.

Il avait l?impression que tout le sexe est en lui mais, en passant la main entre ses fesses, il constata qu?il n?en était pas à la moitié. Jérémie était tendu mais l?homme qui l?enculait lui donnait quelques conseils...

? Cambre-toi bien... Pousse vers moi... pousse son trou vers ma bite et respire! Respire bien à fond et la douleur passera vite...

Ce fut le cas. Jérémie n?avait probablement jamais été «visité» par engin si gros et si long. Sa longue tige glissait maintenant en rythme dans le trou lubrifié du jeune homme béat. Jérémie écouta les conseils et la sensation changea. La douleur se mua doucement en plaisir. Et quel plaisir! Il avait l?impression que son cul était en train d?adopter la queue, qu?il se moulait autour d?elle et il encouragea son amant à aller plus loin. Samir s?approcha et prit la queue de Jérémie dans sa main. Il ne la branla pas vraiment, mais lui procura de douces caresses et des baisers sensuels. Maintenant, dans son cul, les va-et-vient étaient rapides et puissants. Jérémie ne put contenir ses râles plus longtemps. Après dix bonnes minutes, le prof se retira. La sensation fit un choc au jeune homme! La queue de son enculeur lui manquait déjà.

? Ne t?inquiète pas, je n?en ai pas fini avec toi! Couche-toi sur le dos!

Le prof ramena ses jambes en l?air de chaque côté de son buste. Ses pieds se posèrent sur les épaules de celui qui allait encore l?honorer. La bite retrouva son chemin et son rythme de baise. Jérémie regarda Samir.

? C?est bon? demanda Samir qui se caressait en regardant.

? Délicieux! Maintenant qu?il est en moi, je le garde! a répondu Jérémie.

? Petite salope! a lancé Samir en riant. Bon, allez, je suis partageur... Et puis, mon père est vachement résistant... Tu pourras te le faire de temps en temps!

? Eh, les petits cochons, fermez vos groins!

Samir regardait Jérémie se faire baiser par son père. Il trouvait ça à la fois particulièrement excitant et frustrant. Il était observateur; il n?était que ça. Il aurait voulu, lui aussi, qu?une belle bite bien raide lui laboure le cul. Son père trouvait qu?il était parfois un peu trop possessif et Samir se força à ne pas montrer qu?il était contrarié. Jérémie subissait courageusement les assauts virils en se mordant les lèvres de plaisir. Samir se pencha pour l?embrasser.

? Tu aimes ça, te faire bourrer par ton prof?

? C?est bon! Oh ouiii, c?est trop bon...

? Calme-toi! N?ameute pas toute l?école! disait le prof qui respirait de plus en plus fort en essayant de ne pas jouir tout de suite.

Samir, lui, n?allait plus tenir le coup longtemps. Il se branlait maintenant à vive allure en matant ses deux amants. Jérémie poussait les fesses à la rencontre de la bite qui l?enculait. À chaque coup, les couilles du prof cognaient contre son cul cambré.

? Oh oui, pa! Fourre-le à fond! Borre-lui le trou... Jouis-lui au cul...

? C?est si bon... Je voudrais que ça ne s?arrête pas, fiston!

Père et fils accélérèrent le rythme l?un et l?autre. On sentait l?excitation monter d?un cran. Ça puait le rut. Le prof gémit, se retira, arracha littéralement la capote et cracha son foutre sur les fesses rondes de Jérémie. Celui-ci se redressa un peu pour se branler intensément.

? Je viens! hurla-t-il.

? Moi aussi! Continua Samir.

Effectivement, ils jouirent de concert, face à face. Ils s?arrosèrent mutuellement tandis que le père de Samir souriait en les regardant. Ils s?écroulèrent dans les bras l?un de l?autre et s?embrassèrent tendrement.

Depuis ce jour, les deux garçons partagèrent un énorme secret avec le professeur. Il était plus qu?important, pour le prof surtout, que tout cela reste secret. Chaque fois qu?ils en avaient l?occasion, ils se retrouvaient en duo ou en trio pour baiser avec fougue.

Chapitre 2

Un jour, à la fin du cours, Jérémie demanda à parler à son prof.

Je peux vous parler, monsieur?

Bien sûr, entre!

Dès que la porte fut fermée, le prof se leva et contourna son bureau pour aller peloter le petit cul de son élève préféré.

Attendez!

Tu ne veux pas baiser?

Si! Si... bien sûr... mais... il y a un truc dont je dois vous parler...

Eh! la porte est fermée... Tu peux me tutoyer, Jérémie!

Oui, excuse-moi! Je suis... je suis un peu perturbé...

Le prof s?assit sur le bord du bureau et l?écouta.

Je... je suis inquiet... parce que notre secret n?est plus un secret!

Le prof frissonna.

Pardon?

Je t?assure que je n?ai parlé de rien... à personne... mais un de mes amis semble être au courant de... de notre liaison...

Le visage du professeur se plissa. L?inquiétude l?envahit.

Que t?a-t-il dit exactement?

Qu?il savait tout... Il sait que je baise avec toi et avec ton fils...

Il a proféré des menaces?

Oui... enfin non...

Explique-toi!

Il veut se joindre à nous. Il rêve de se faire baiser par vous depuis longtemps.

Le prof respira. La situation n?était pas des plus simples mais elle semblait moins désespérée qu?il ne lui avait semblé au premier abord.

Et si je refuse?

Jérémie sourit.

Tu ne refuseras pas... surtout lorsque tu l?auras vu! C?est... Omar!

Le prof ouvrit la bouche. Omar était le capitaine de l?équipe d?athlétisme, un mec beau comme un dieu.

Évidemment! Il a des arguments!

Tu auras la force de t?occuper de «Trois petits cochons»?

Tu me prends pour un vieux ou quoi?

Chapitre 3

En fin d?après-midi, Jérémie emmena Omar chez le professeur. Samir était absent. Le prof sortait de la douche et s?était enveloppée dans un peignoir éponge.

?Alors voilà notre petit maître-chanteur! Ironisa-t-il.

?Ce n?était pas mon but, Monsieur... Je voulais juste...

?J?avais compris.

Omar respirait fort. Le prof s?approcha de lui.

?Ouvre ton paquet cadeau, petit cochon!

Ce que le garçon fit rapidement. Le peignoir glissa sur le sol. Le prof avait un corps super musclé et une bite énorme. Omar le regardait sans dire un mot et sans oser faire un geste.

?Déçu? demanda le prof.

?Oh non, M?sieur! Au contraire...

?Elle est grosse, hein? Ajouta Jérémie. Touche comme elle est dure!

?Elle est... pffff... énorme...

Omar était excité et de grosses perles de sueur glissaient sur son front. Jérémie n?imaginait pas qu?un sportif comme lui puisse perdre son self control.

?Je n?ai jamais vu une bite aussi grosse.

?Je suis sûr que la tienne n?est pas mal non plus! Fais-moi voir!

Comme Omar restait pétrifié, c?est Jérémie qui ouvrit la braguette pour en extirper une bite de plus ou moins 19 cm.

?Mmmm, belle bête! Pas très épaisse mais de fort bonne longueur! Je suis certain qu?avec un pareil engin, on pourra faire de toi un bon baiseur...

?Hé M?sieur, j?ai aussi envie de me prendre la vôtre dans le trou.

?Ça tu n?y manqueras pas! Mais comme il semblerait qu?on se préoccupe de ma résistance, je pense qu?un second actif ne serait pas de trop dans nos joutes...

Omar tomba à genoux devant le prof et le pompa avec délectation. Jérémie se branlait en regardant le tableau. Il pensa un moment que Samir avait fait la même chose lorsqu?il avait baisé avec son père pour la première fois.

Le prof avait beau voir le potentiel «actif» d?Omar, celui-ci ne laissait voir que des attitudes d?adorable petite salope avide de queue... Après quelques minutes de pompage, lorsque la bite fut raide à souhait, le garçon se retourna et présenta son cul au prof. Sans un mot, il lui défonça l'anus avec sa grosse queue. En réalité, Omar était puceau du cul. Son envie de se faire niquer tenait du fantasme. Lorsque la bite entra en lui, la douleur fut si terrible qu'il en eut les jambes coupées et qu?il s?effondra presque.

Ça va? demanda le prof.

Très bien! Continuez! Allez-y! Défoncez-moi...

Omar ne fut pas déçu puisque, très vite, la douleur se mua en intense plaisir. Jérémie monta sur une chaise et lui présenta sa bite à sucer.

Tu dois connaître le bonheur d?être rempli par les deux bouts.

Le prof était plus à l?aise lorsqu?il sentit que son nouvel amant prenait du plaisir. Il l'encula pendant de longs moments, se retira du cul et éjacula sur ses fesses rondes et fermes. C?est à cet instant précis qu?arriva Samir. Avec lui, il était souvent difficile de présager les réactions. Il pouvait être très excité par la situation et rejoindre la masse baisante... ou piquer une crise et montrer son vrai visage de fils possessif.

Ce jour-là, la réaction tenait des deux cas de figure. Samir embrassa Jérémie sans s?occuper de son père et d?Omar. Il lui arracha presque son pantalon, l?étendit sur le bureau et lui rentra son bel engin dans le cul. Jérémie ne rouspéta pas et se fit défoncer par lui au moins pendant trente minutes.

Le prof suça Omar et lui tira une bonne dose de jus. Celui-ci regarda un moment ses deux «copains» baiser sans aucune retenue et ahaner comme des porcs en rut. Il fut pris d?une nouvelle érection.

?Va! Va les rejoindre! dit le prof en lui ôtant ses derniers vêtements. Je veux voir mes trois petits cochons se rouler dans le stupre...

Samir fit un signe à Omar pour l?encourager à se joindre à eux.

Vous êtes superbes tous les trois, mes garçons! Trois culs à damner un Saint, trois bites d?acier et trois gueules d?anges...

Et pourtant trois effroyables cochons! ajouta Samir.

J?aime les cochons, c?est mon gros défaut, mon fils!

Tu nous rejoins? demanda Jérémie d?un air conquérant.

Non, aujourd?hui, j?en ai fait assez... Disons que je suis là pour faire passer une sorte de casting. Je vais juste mater en me masturbant. C?est chouette aussi... surtout lorsque le spectacle est si beau. Allez, Samir, encule ton nouveau copain pendant que Jérémie te bouffe le cul.

Il regarda sa montre.

Vous avez une bonne heure pour me montrer une dizaine de combinaisons différentes... ou je vous remplace! Vous savez, ici, des petits cochons comme vous avec de bonnes queues bien dures et des petits fions musclés, il y en a plein les couloirs.

Les garçons sourirent. Le prof ferma enfin la porte du bureau et à clef puis s?installa dans son fauteuil pivotant. La queue à l?air, il se branla en regardant et commentant les exploits de trois petits cochons qui n?avaient vraiment pas peur du loup.

Nicolas76500

nicolas76500@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)