1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Fac US : viol

Attention : ce récit est long, très long. La majorité des dialogues sont en anglais (anglais pas trop travaillé mais anglais tout de meme). Ce récit démarre comme un récit porno hetero mais ne vous inquiétez pas, ça finit par dériver vers le porno gay bien crade. ;) autre chose, dsl pour les possibles fautes (notamment "a" et "à" faire ts les "à" sur iPad c'est chiant et vu que j'ai écris ce récit au taf, j'avais pas forcement le temps de tous les corriger... 
Pour ceux qui veulent uniquement lire la partie porno gay, elle commence vers la moitié du récit. 
Bonne lecture! 

Le soleil tapait fort sur mes bras et mon front que j'avais dans une ultime tentative essayer de cacher a la chaleur en me couvrant d'une casquette verte. Au bout de mes bras pendaient deux énormes valises tandis que mon torse supportait le poids d'un lourd sac en bandoulière. J'y étais enfin, le rêve que bcp de petits français font était en train de devenir ma réalité. Des jeunes jouaient au freesby, d'autres discutaient une bière a la main à cote d'une fontaine tandis que d'autre encore étaient assis dans l'herbes à jouer de la guitare ou lire des livres. Le parc était immense et s'étendait à perte de vue. Sur des centaines de mètres on voyait des kilomètres carrés de  pelouse bien verte et grasse, des arbres au feuillage fourni et luxuriant, des buissons d'où jaillissais régulièrement de petits oiseaux et des fontaine où il semblait faire bon se rafraichir. Ça y était, j'étais étudiant dans une fac américaine! Certes ce n'était pas Harvard, ni même Yales, mais c'était tout de même une fac de ricain avec son campus de ricain et sa cafet de ricain! À ma droite un groupe de mâle jouait au football américain en se fonçant dessus, serrant une balle oblong contre leur poitrine, tandis qu'à ma gauche une troupe de fille écrivaient sur des feuilles, le nez plongé dans un bouquin de chimie moléculaire. Tout était comme dans mes rêves, le ciel bleu brûlé par un soleil de plomb, un campus d'un âge inconnu, des parcs immenses, et de jeunes américain bien clichés qui se baladent torse nu, les pecs au vent. 
Je serrais mes valises dans mes mains et avançais dans  l'allée délimitée d'arbres verdoyants. J'arrivais alors à l'accueil du campus qui m'indiqua le bâtiment dans lequel ma chambre se trouvait. Apres 10min de marche j'y arrivais enfin. C'était un grand bâtiment d'une 15aine d'étages en pierre grisée a la porte d'entrée massive et imposante.
-Excuse-me sir, what are you looking for?
Je me retournais et voyais à ma diagonale un petit accueil en bois derrière lequel se cachait une réceptionniste d'une 30aine d'années.
Je m'approchais d'elle, suivi de mes lourds bagages. 
-huuum.... I'm a new student here, and i was wondering where my roon could possibely be...
-well... Lâcha-t-elle en ouvrant un énorme classeur jaune vif.
-what's your name?
-Bertaud, Guillaume Bertaud...
Elle répéta plrs fois mon nom pour se le remémorer avec un accent américain si prononcé que j'en eu le sourire.
-oh, yeah, Bertaud! 4th floor, number 436. Keith is going to lead you there. KEITH?!
Elle cria le nom de ce pauvre gars qui semblait être une sorte de pion.
C'est alors que l'étudiant américain stéréotypé  m'apparut. Grand, musclé comme un rugbyman, un petit ventre et des pecs énormes, un V fulgurant menant à son entre jambe. Des cheveux châtains clairs assortis à des yeux bleus vifs se mariant à merveille avec le blanc de ses dents. Il était vêtu d'un débardeur a motif géométrique d'une casquette de baseball, d'un short de sport et d'une paire de tong laissant voir ses belles jambes parfaitement poilues. 
-hey Janet, what's going on? Demanda-t-il a la receptionniste.
-room 436, répondit-elle avec un léger sourire malicieux avant de retourner dans ses classeurs.
Le dénommé Keith me dit de le suivre ce que je fit sans peine puisque ça m'offrait la possibilité de mater ce cul musclé et rebondi mis en valeur par ce petit short.
-so, what are you studying here? 
-hum, je galèrais un peu avec mes valises, just some... Science stuff...
Il s'arrêta de marcher et me dévisagea. 
-Where are you from?
-oh, france, Paris more precisely. 
-oh really?! You're a like a frenchie, with your.... Baguette and.... Croissant and... Béret?
-yup
-and all the chicks all around you? Me demanda-il en riant.
-with all the chicks all around me.
Il reprit sa marche a travers les étages. 
-so I think it won't be difficult for you to find a shag, i mean... You're french.... French kiss and all the mess with your romantic stuff, we're not at your level. Hye Chris! Look who's with me!
Le dénommé Chris se tenait dans l'entrebâillement de sa porte de chambre, torse nu, une serviette sur l'épaule, un regard 'incompréhension habillant ses yeux. 
-he's french!
-oh really?! 
Le Chris vint me taper une accolade sur l'épaule.
-I'm Chris, and you?...
Keith se tourna vers moi également.
-oh, i dont even know your name... You're...?
-oh, i'm Guillaume, Bertaud Guillaume...
-gui-llau-me? Is this really a name in France? I mean, it's just unpronounceable!
Keith m'amena jusque devant ma chambre tout en me présentant à tout le monde au fur et a mesure que nous avancions dans le couloir. De plus la nouvelle qu'un  français se trouvait désormais entre ces murs semblait avoir rapidement tourner puisque plus on avançait dans les couloir plus des gens me dévisageais en souriant et chuchotant. 
Enfin nous  nous sommes arrêtés devant une porte en bois (comme toute la structure interne du bâtiment d'ailleurs)  sur laquelle pendant un "436" de métal plus ou moins rouillé. 
-here's your room, me dit-il avec un sourire en ouvrant la porte. I let you introduce yourselves, and oh, Gui-llau-me, we're planning a little party tonight to celebrate de beginning of the year, so come with us, it will be fun... To see our little frenchie mascot drunk.
Il s'en alla en souriant et laissant devant moi la porte de la chambre ouverte. Je m'introduisis dans le lieu. C'était un appartement relativement vaste pour 4 personnes. 4 garçons. 
Je posais mes affaires dans un coin et m'approchais pour regarder par la fenêtre. Dehors des gens couraient, rentraient dans le bâtiment les bras chargés de courses en tout genre. Le campus ressemblait vraiment à une petite ville. 
Un bruit de porte qui se déverrouille se fit entendre et un mec entre 22 et 24 ans en sorti, torse nu, une serviette nouée autour de la taille. Il était grand, brun, les cheveux courts, des yeux marrons et avait une belle musculature. 
-who are you? Me demanda-t-il.
-oh, i'm guillaume, your colodger.
-oh, sorry, i thought you were... Nevermind! Nice to meet you men! I'm Josh, student in physics.
Le gars était super sympa et me mit à l'aise immédiatement. On discuta de tout et de rien, il me montra ma chambre, la salle de bain, tandis que régulièrement mes yeux retombaient sur son sublime torse imberbe. 
J'appris qu'il y avait également 2 autre coloc' en plus de Josh, Samy and Peter, mais ces derniers ne rentreraient que le soir même puisqu'ils étaient à la salle de sport. 
Je m'installais donc dans ma chambre, où logeait d'ailleurs Peter. Je vidais ma valise, rangeais mes sacs et me mettais à l'aise. Josh partit pour aller rejoindre des potes tandis que je restais dans l'appartement avec une bière devant la télé. L'un de mes coloc devait avoir un putain d'abonnement car j'avais le choix entre plrs milliers de chaines. Je zappais, zappais, zappais mais rien ne me semblais digne d'intérêt. Je remarquais alors que le bluetooth était activé et qu'un iPad semblait y être appairé. Par curiosité je commençais a fouiller son contenu. Des photos de vacances, des vidéos de soirées, toute la vie personnelle d'un mec qui m'était inconnu mais qui était sacrement bandant! C'est alors que je tombais sur une video que je ne devais sans doute pas voir. Ce même type, en boxer, une bière à la main, l'air complètement bourré vautré sur un fauteuil ses abdos saillant marqués à l'écran. 
-go ahead, don't be shy... Disait une voix qui devait sans doute être celle du cameraman. 
Une voix féminine se fit entendre, elle aussi semblait bourrée car elle pouffait de rire à intervalle quasi régulier. 
-come on, isn't he handsome? Demanda le cameraman. 
La camera se tourna vers la fille, éblouie par le led panel du camescope.
-yeah sure, he's very good looking, dit-elle en regardant le mec sur le fauteuil qui semblait presque comater. 
-come on bitch! Lâcha le type du fauteuil. 
Le cameraman poussa la fille vers l'autre gars, elle trébucha et se rattrapa sur l'accoudoir du fauteuil en explosant de rire.
-come on, suck him! 
-no! Fit elle sans aucune conviction. 
De mon cote je commençais à être vraiment excité, savoir que ce type sur le fauteuil était un de mes coloc' me donnait une gaule de fou!
Ce même mec caressa le visage de la fille qui se perdit dans son regard, tandis qu'il replaçait une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. La main de la fille s'égara entre les cuisses du beau gosse. "yeaaaah" lâcha le cameraman. Le type du fauteuil laissa sa tête retomber en arrière en poussant une sorte de soupir de contentement.  
-you like it Peter? Demanda le cameraman.
Putain le mec sur ce fauteuil etait mon coloc' de chambre! Ca pouvait être n'importe lequel de mes trois coloc mais non c'était celui qui dormait dans la même chambre que moi!
La fille passa sa main sous le boxer de Peter au niveau de sa cuisse et remonta vers son entre jambe qui semblait avoir triplé de volume. Quelle chienne, elle branlait un gars et se faisait filmer! De vraies putes ces filles de fac! Elle le branlait et lui massait les couilles de son autre main. Peter baissa son calbut sous ses boules et poussa la tête de la fille sur sa queue qui était vrmt majestueuse. Un chibre d'une vingtaine de centimètre d'une bonne largeur et des couilles bien lisses et pendantes qui touchaient presque le fauteuil sur lequel il était assis. La zouz le pompait goulument en gorge profonde en remettant ses cheveux en place alors que Peter lui imprimer son rythme de léger coup de main derrière le crâne. Le cameraman se rapprocha d'eux et vint malaxer le cul de la salope. 
-hum, what a nice ass you got, you bitch!
De mon côté, j'avais sorti ma queue qui faisait un bon 18 par 5 et paluchais comme un porc en mattant mon hetero de coloc se faire pomper avec hardeur et prendre son pied!
Le cameraman, mettait de petites fessées à la fille qui ne bronchait pas et se contentait de se cambrer un peu plus à chaque fois. La video tressotait, uniquement eclairée par la lumiere emise par le camescope. Pendant ce temps le cameraman avait baisser le leggins de la fille et lui bouffait la chatte tandis que Peter lui defoncait la gueule. La pauvre fille allait prendre cher et j'avais raison, quelques minutes plus tard le cameraman sortit sa teub et l'enfonce d'un coup sec dans la chatte de la pauvre meuf. Elle hurla et Peter lui prit le visage dans les mains pour le lui renfoncer sur sa grosse queue. Elle se fit bien bourrer la chienne! Mais ce que je remarquais, c'etait le regard de Peter, ce petit vicieux mattait presque plus son pote qui baisait la pute que sa queue qui rentrait et sortait de sa bouche. Son regard semblait se balader sur son torse et sa queue qui bourrinait copieusement la fille. Les deux gars jouirent en même temps, recouvrant et fécondant ce pauvre etre feminin qui s'était contentée d'être le vide couille de ces deux sublimes apollons bien membrés! Je crachais en même temps qu'eux, recouvrant mon torse dessiné de sperme gras et épais.
J'eteignais la télé, et partais prendre une douche l'esprit rempli de questions. Mon coloc etait hetero ou bi? Avait-il d'autre video de ce genre? Quand allais-je le rencontrer? Allais-je tenter quelque chose? Le temps de prendre ma douche et me rhabiller, le soleil s'était couché. 
On toqua alors à la porte. J'allais ouvrir. C'etait Keith. 
-hey men, we're going to the party, you wanna come?
Cette voix... elle me rappelait quelque chose... Une voix grave, virile, presque vicieuse.... Mais oui! Putain, le cameraman de la video, c'était lui, c'etait Keith! C'était lui qui avait insité la fille à sucer Peter, lui qui avait avait baisé cette même fille devant son pote. C'était lui que j'avais vu jouir sur son dos, lui qui c'était fait mater par Peter!
-dude? Are you OK? Me demanda-t-il pour m'extirper de mes pensées
-yeah don't worry, where is it?
-about 5min by feet, it's in beta house.
-the beta house, the fraternity?
-yeah! Usually we don't accept strangers, by stranger i mean, people who don't take part of the fraternity, but i think we can make an exception for our little frenchie guy! Me declara-t-il avec un clin d'oeil. 
Je pris une veste et l'accompagna. Je semblais faire tâche à côté de tous ces étudiants américain uniquement vêtus de débardeur blanc, de bermuda et de tong. De mon côté j'étais habillé d'un jean bien taillé suivant bien les formes de mes fesses et cuisses musculeuses, d'une paire de bottines en cuir noir et d'une chemise de la même couleur. 
-there will be all the chicks you want, it's free for girls!
Putain ce mec etait un vrai queutard, il n'arrêtait pas de parler de filles!
On arriva en face d'une sorte de grande maison du style victorien avec un immense symbole beta surmontant la porte d'entrée en bois travaillé. Tout le campus semblait se deverser dans cette deumeure ressemblant fortement à un magasin abercrombie (quoi que ce soit plutot l'inverse, le magasin qui ressemble à la demeure). La musique beuglait, le rap US était craché par d'énorme bafles dont certaines étaient même posées sur le rebord des fenêtres ouvertes pour arroser les alentours.  
Une fois à l'intérieurtout le monde me dévisagea, les filles me regardaient avec intérêt, replaçant une mèche de leur cheveux avec un léger sourire. Moi je n'avais d'yeux que pour Keith qui m'intriguait plus que tout. Il faut dire que j'avais vu même pas 1h auparavant sa bite cracher une fulgurante quantité de foutre.
Keith me présenta a plrs personnes avant de me laisser seul au milieu de ts ces inconnus. Ne connaissant personne je décidais de me bourrer la gueule! 1 bière, puis deux, puis trois, puis quatre, puis 1 pinte, puis 2, un teqpaf sur une fille en soutif, je commençais a être vrmt bien...  
-hey! Peter! 
Je vis Keith quelques mètres plus loin, un grand sourire accroché aux lèvres pour accueillir son ami. Peter était grand, blond, musclé avec un sublime sourire et une cicatrice traversant le côté de son visage lui donnant ainsi un air viril et baroudeur. C'était donc lui, je le rencontrais enfin. 
La soirée se déroula normalement hormis que plrs personnes se vomirent dessus après un concours de bière. De mon cote, j'avais embrassé plrs filles et rencontré un grand nombre de gens. C'est alors que je vis Keith et Peter s'éloigner, une fille sous le bras.cette dernière semblait, tout comme eux complètement déchirée. Je les suivais avec curiosité, je sentais que quelque chose allait se produire. Ils passèrent dans un couloir faiblement éclairé avant de tourner ds une pièce où ils se contentèrent de pousser la porte. La musique se faisait plus sourde dans cette partie de la maison et j'entendais presque leurs paroles lorsque je passais mon oeil dans l'entrebâillement de la porte. 
-say hie to the camera Kate.
Je reconnu alors le décors de la video. Le fauteuil, la pièce sombre éclairée par le camescope... Keith à la camera, Peter vautré sur le fauteuil, la fille devant ce dernier. Ce qui m'excitait le plus était de savoir ce qui allait se produire. 
-he is cute, isn't he?
-yeah for sure... Elle pouffa de rire.
-come here Kate, i wanna hug you, touch your face and your tits... Chuchota Peter...
Il ôta son t shirt et defit son pantalon, "comme suck me..." lui susurra-t-il.
La fille s'approcha de son entre-jambe et lui embrassa son gros gland gonflé de désir.  
-yeaaaah, keep sucking little bitch...
La fille rit et enfonça la bite de Peter dans sa bouche.
-oh fuck! Lâcha Peter dans un râle. So fucking good!
Il entreprit de défoncer la gorge de la pauvre fille, mais de toute évidence il alla trop profondément car la fille eu un haut le coeur et se vomit dessus en tentant de s'extraire de ce chibre monumental. 
-oh shit! Cria Peter tandis que Keith eclatait de rire.
-to deep bro! S'exclaffa Keith 
La fille se remit debout tant bien que mal et sortit de la pièce a taton en sanglotant. Elle passa devant moi sans même me voir.
-damn.. Souffla Peter, qui se renfonça dans le fauteuil, la queue toujours raide. Keith braqua la camera sur sa queue. 
-you're still hard even after that.
-yeah, i'm so fuckin' horny now! Fuckin' slut this Kate! I need to fuck and cum in a big deep fuckin' hole!!!
Keith sourit tout en continuant de filmer l'entre jambe de Peter qui commencait a se branler machinalement.
-yeaaaah, keep wanking, i'll seek somebody for you bro.
J'étais trop absorbé par Peter qui se masturbait pour remarquer que Keith arrivait vers moi. Il ouvrit la porte et me trouva là, le froc déformé par une gaule  monumentale. 
-what the hell are you doing here?!
Je bafouillais sans réussir à retrouver mon anglais. Il regarda la porte, puis moi. 
-you were watching?! 
-no... I was...
-you damn fag you were watching! 
Il me prit par la nuque et me poussa à l'intérieur. 
-this little faggot  was watching you wanking!!!
Peter éclata d'un rire d'un rire de mec bourré en dodelinant de la tête. 
-why are you laughing?! S'exclama Keith la camera toujours en main.
Peter prit une bouteille qui traînait par terre et en but une gorgée. 
-you were supposed to bring me a hole to cum in it, isn't it a hole?
-but... It's a guy bro!
-so? Doesn't he have a butt, and a mouth? Can't he get fucked ? Can't he suck? Look at him! This fuckin fag has a boner!
Il éclata a nouveau de rire en se touchant les couilles. 
-you want to suck my fuckin' big cock?
Il me fallut quelques secondes pour comprendre que c'était a moi qu'il posait cette question. 
-dude! I'm talking to you! Il était plus énervé soudain.
Mes yeux tombèrent sur sa queue à demi molle d'une taille impressionnante. Elle était si belle, si fière, si grosse et massive et ce gland... Rougeâtre et gonflé qui ne demandait qu'à exploser dans une avalanche de foutre gras et épais... Ce serait une honte de ne pas l'y aider...
-oh fuckin' yeah, I do want to suck this cock!
Ces mots sortirent comme d'eux même de ma bouche, je ne les avais pas réfléchis, ils étaient sortis comme une évidence...
-so. I think we have all we wanted, isn't it Keith?
Keith semblait perdu. En soit un trou était un trou, mais voir son pote se faire pomper par un autre gars semblait le refroidir... 
-come on Keith, look at him, he looks so pleased to suck me, it would be torture to forbid it to him.
Pendant ce temps je m'étais faufilé entre les cuisses de mon beau mal et avais pris en main cette somptueuse bite qui formait un arc de cercle en raison de sa partielle excitation. Je la reniflais, je la caressais, l'admirais... L'alcool m'aidant j'étais dans un véritable état de transe, j'observais cette queue avec une attention presque religieuse, mes yeux étaient dans le vague, j'avais une boule au ventre et surtout une putain de gaule que je ne pourrai calmer qu'après avoir joui avec le sperme de Peter en bouche! 
-come on faggot, suck it... Suck it... You'll see she's very tasty... Don't be shy, suck it...
Peter semblait être le genre de gars qui aime parler et insulter la personne qu'il baise. Et j'adorais ça!
Je pris alors doucement ce chibre en bouche. Mon dieu que c'était bon, elle semblait glisser d'elle même jusqu'au fond de ma gorge, mes lèvres touchèrent alors son pubis et ses couilles rasées ce qui eu pour effet de faire lacher un soupir de soulagement à Peter.  Je voyais la lumière de la camera flotter à côté de moi comme pour voir à quel point je m'étais empalé la gueule sur cette sublime queue. De toute évidence Keith avait cédé et filmait à nouveau.
Je m'extirpais alors de cette teub qui avait doublé de volume le temps d'un seul mouvement de fellation. Je l'admirais alors au maximum de ses capacités. Elle était toute baveuse, trempée de ma salive, luisait à la lumière du camescope, pointée vers le plafond sur une longueur de plus de 20cm et d'une largeur d'environ 5... Son gland trépidait et ses veines ressortaient comme je ne l'avais jamais vu sur une autre queue.  
-you like it? Me demanda Keith.
Je tournais la tête vers la camera, ébloui par la lumière, avec un sourire vicieux et gourmand je répondais que oui.
Peter me prit alors la gueule par la nuque et m'empala à nouveau dessus.
-so suck it deeper fuckin' fag! 
J'étouffais, je ne respirais plus, les larmes me montaient aux yeux au fur et à mesure qu'on me baisait la gueule, je trempais les couilles et le pubis de Peter de ma salive alors que Keith agrémentait sa video de "he's a got sucker" ou "fuck yeaaah, deeper little slut, deeper". Je me croyais ds un film porno underground.
Keith approcha la camera de Peter qui avait un rictus de plaisir vicieux. 
-so bro, he's a good sucker?
-oh fuck yeah! He has such a deep throat! It's so comfy!
-is it your first time with a fag? 
Peter tourna sa tête en direction de la camera tout en continuant de me baiser la gueule sans aucune considération, je n'étais qu'un trou à bite. 
-oh fuckin not! I don't know if you know it but i'm bisex! 
-perfect... So how,many fag have you fucked?
-maybe 50... 60...
-nice, really nice. And this one? Il me colla une énorme fessée qui me fit hurler. Peter sourit avant de repondre.
-this one is really good!!! He is in my top 5 I think, but i'll see if he is the number 1 later when i'll be fucking his tiny asshole!
Keith regarda rapidement mon cul et tourna la camera dans sa direction.
-really? You want to fuck this butt?!
-sure dude! Don't you?
-maybe, i'm not sure right now...
Keith s'approcha de nouveau de mon visage qui dégoulinait de larmes et de salive mais qui continuais de pomper avec entrain. 
-have you heard this? peter is going to fuck you... Are you happy?
Je ne pus répondre tant la queue de Peter me labourait la gueule. 
-blinck your eyes if you're happy to get fucked by the goodloocking Peter.
Peter rit comme les mecs bourrés ont l'habitude de rire. De mon côté, je clignais des yeux pour signifier que oui j'étais heureux de me faire baiser par Peter. Cette queue qui me cassait la gorge allait finir dans ma chatte de mec et c'était pour mon plus grand plaisir. 
Peter sortit son zob de ma gorge versa une bonne dose du liquide contenu dans la bouteille sur sa bite et me renfonça dessus d'un geste violent. L'alcool me fit tousser et m'étouffer. 
-vodka! Cria Keith en éclatant de rire.
J'extirpais ma gueule de cette queue qui me faisait tant de bien pour reprendre ma respiration. J'avais les yeux explosés et le visage trempé de salive. 
Keith me tapota les joues en pointant  la camera vers moi ce qui m'éblouit  encore plus.
-hey, hey! Faggot are you ok? 
Le voyant ainsi me parler d'une manière faussement douce, la camera orienté dans mes yeux, il me fit penser au Joker dans Batman, il avait l'air complètement fout sous l'effet de l'alcool et sans les quelques joints qu'il s'était enfilé. Peter éclata de rire et me mit à son tour quelques tapettes sur les joues.
-faggot, are you right? Fit-il en se moquant de moi. Are you ok? Cause, I don't care if 're  right or not, you'll suck my fuckin big cock anyway... Ok?
Je fis oui de la tête d'un air soumis et repris ma pompe. 
-look, he's my slave! S'exclama-t-il en pouffant de rire et en recommençant à me baiser la gueule. Ce traitement de viol buccale dura bien encore 30min. Pendant 30min je me fit limer la gueule sans aucun pitié sous la lentille aiguisé de la camera que Keith prenait soin de toujours orienter vers moi de manière a ne pas rater une miette de la fellation que je finissais plus par subir que donner. 
Enfin cette queue raide comme du bois et longue comme un bras sortis de ma gorge dans un bruit de succion et de déglutition.  Elle dégoulinait de ma salive, un filet de bave reliant son gland à mes lèvres. J'avais un air repu. Keith rompit le lien de bave qui me liait à cette tige de chair que j'adorais temps et vint s'essuyer le doigt sur mes arcades sourcilières. 
-oh... I think it's the moment where the little Gui-llau-me is about to get his ass pounded... Right?
Il tourna la camera vers Peter qui sortit du fauteuil dans lequel il s'était vautré depuis pas loin d'une heure.
-you're right Keith. 
Tous deux se renvoyaient la parole comme on le ferait sur un plateau télévisé, rendant ainsi mon "viol" plus humiliant encore. 
Peter trébucha à mes coté et se rattrapa sur mon dos puisque j'étais à quatre pattes. 
-thank you my dog, me fit-il en me tapotant le crâne comme on le ferait à un chien, en se relevant.
Tous d'eux éclatèrent de rire et vinrent se placer derrière moi, face à mon cul que Peter était en train de découvrir de ses vêtements. J'entendis d'ailleurs le bruit de succion d'une bouche qui boit au goulot. 
-here you see my dear Keith, the fag pussy. 
-i'm sorry Peter but I can't see it very well... 
-oh, i'm sorry, it's because the faggot n't  his leg apart.
Il m'enleva entièrement mon pantalon, mon boxer et mes bottines, m'écarta les cuisses et me fit me cambrer. De mon coté je me sentais bien, offert à ces deux mâles qui jouaient avec moi comme avec une poupée gonflable. 
-great, I can see it now, and it is our little frenchie Gui-llau-me's pussy right?
-Exactly, pouffa Peter, now look his reaction when a real men cock enter in a faggot's cunt!
Peter enfonça d'un coup sec sa queue dans ma chatte et la ressortit immédiatement. J'hurlais de douleur tandis que Keith et Peter explosaient de rire.
-you wanna hear it again? Demanda en riant Peter.
Il renfonça sa grosse teub de vrai mec dans ma chatte une nouvelle fois et me fit hurler à nouveau.  
Keith rit de plus belle en filmant mon visage tordu par la douleur. 
-you like it hein? 
Peter se renfonça en moi, déformant mon visage sous le coup de la dureté de sa queue. 
-hein? You like it little slut.
Peter cessa de rentrer et sortir pour se contenter de me baiser avec des gestes amples. Keith était toujours devant moi en train de filmer mes réactions et vit petit à petit ma gueule se détendre au même rythme que mon cul. Je commençais à prendre du plaisir et à le montrer. Cette teub qui me malmenait l'oignon débutait enfin à me faire gémir de bonheur et de contentement.
-oh my fucking god! S'exclama Keith tout en me filmant mais en regardant Peter. This little whore love it! He.... Oh my god... You really like it?! Me demanda-t-il incrédule.  
-yeah... It's so fucking goooood... Fis-je en un soupir sous les coups de rein de Peter. 
-how the hell is that possible?!
Keith retourna au niveau de mon cul et entreprit de filmer en gros plan ma chatte sui se faisait démolir par cette énorme bite.
-look! He is gettin' fucked by a cock of about... 9 or 10 inches!!! And this fag got pleasure?!
Il filmait mon cul s'ouvrir et se refermer au rythme des coups de boutoir de ce zob digne d'un cheval!
-you wanna make him cry again? Demanda Peter amusé en continuant à me violer. 
Il sortit sa queue de mon cul qui resta beant en raison du vide que je ressentais.
-look how open he is now... Fit Peter presque avec admiration en observant ma chatte éclatée. Put your thumb in it.
Keith glissa son pouce dans mon trou qui resta ouvert comme les naseaux d'un animal qui cherche à reprendre sa respiration puis Peter fit glisser sa bite dans mon cul également, j'étais complètement démolit, mon cul était dilaté à son maximum. Il recommença à me baiser sans rien changer à son rythme. Keith de son cote était sur le cul.
-oh my god! Oh my fucking god!!! And he's still lovin'?!
Il me filma en train de me faire balancer sous les coup de bite de Peter, le regard perdu dans le vide, j'étais au septième ciel. Ce doigt venait parfaitement m'exciter la prostate, alliant ainsi le bonheur d'avoir une queue de mâle qui vous lime et le fait de se faire doigter! Je m'effondrais sur mes épaules, seul mon cul semblait dépasser du sol car il reposait sur mes genoux. Keith n'en revenait pas.
-give him your cock. Dit Peter à Keith en me travaillant le cul avec sa bite.
-what?
-he is here to get fucked, so if you get a little pleasure, get it.
Keith hésita un moment, regarda Peter me défoncer la chatte comme un taureau défoncerait une femme. 
Keith sortit son doigt de ma chatte et se plaça devant moi, défit sa ceinture, et me présenta sa queue. Elle était plus petite,que celle de Peter mais restait de taille très correct. Elle devait faire dans les 17-18cm par 4,5-5 de large. Un fine toison de poil recouvrait son pubis ainsi que son bas ventre. Je pris ce nouveau chibre en bouche en commença a le pomper. Elle avait un léger gout de sperme qui me fit bander comme un porc. Je me sentais enfin pleinement satisfait, une queue à l'arrière qui me démontait la chatte et une autre à l'avant sui me limait la gorge, que demander de plus quand on est une salope en manque de bite comme moi? 
-oh damn... He's... He suck so well!
-you see? Fuck his mouth bro, he's just waiting for that!
Keith posa la camera sur le fauteuil sur lequel Peter avait été assis de manière à bien filmer tte la scène et commença à me pilonner la gueule. Je sentais son gros gland de mâle en rut me fendre la gorge à chaque mouvement tandis que celui de Peter me démontait le conduit anal sans aucune pitié! Je me laissais complètement aller, j'acceptais totalement d'être un garage à bite tant que ces deux mecs continuaient de me baiser comme une vulgaire pute à jus! J'en bavais de partout, mon cul s'ouvrait tout seul comme pour réclamer une plus grosse queue!
-bro, i want to fuck his cunt too!
-i'm sorry i can't leave his hole, it's too damn good! 
Les couilles de Peter qui frappaient contre ma chatte trempée de mouille produisaient une sorte de clapotis bien crades qui m'excitait énormément. La pièce empestait la bite et le cul! 
-but there's room for two in his asshole no?
-yeah sure! Come on bro!
Keith sortit de ma gorge me laissant enfin reprendre ma respiration tandis que Peter ne semblait pas vouloir se calme sur mon cul, pour mon grand plaisir.
Peter sortit enfin, me laissant entièrement vide, je me sentais léger et surtout pas complet! Il me manquait une bite planté au fond de moi!
Peter s'allongea sur le dos à coté de moi, me fit m'assoir sur sa queue à 4 pattes et recommença a me baiser sans ralentir. Keith posa son gland à l'entrée de mon cul qui devait ressemblait à une autoroute vu la séance de sodomie bien hard que je venais de prendre. Il s'enfonça d'un coup sec dans un râle viril au fond de moi! Mon cul se déchira, il se fendit pour laisser passer cette deuxième queue qui ne demandait qu'a être au chaud. Je blottissais ma tête dans l'épaule de Peter pour ne pas hurler alors que ce dernier continuait de me malmener la chatte comme si de rien n'était. 
-you won't be able to walk after that, don't you? Me fit Peter en souriant. 
Je soufflais pour faire passer la douleur et surtout essayer de prendre du plaisir a sentir ces deux grosses teub veineuses me fissurer le cul! 
Tous deux me défonçaient sans pitié, Peter m'attrapait les fesses des deux mains et me les écarter pour m'ouvrir encore plus la chatte tandis que Keith me démolissait l'intérieur sans ménagement aucun, râlant de plaisir.  Je prenais mon pied, ces deux bonnes teubs bien larges me faisait éclater le cul et j'adorais ça, pour rien au monde j'aurai voulu être autre part qu'entre ces deux mâles virils en mal de chatte a baiser. Mon trou chauffer sous les aller retours rapides de mes deux maitres, je gémissait de bonheur, hurlais presque de plaisir. Plrs fois ils me traitèrent de pute a foutre, de chienne a queue ou encore de garage a bite, chacune de leurs insultes me faisait partir encore plus haut sur l'échelle de la vicieuse excitation. Ils me nikèrent ainsi pendant au moins une heure, je ne vis pas le temps passer. La musique était toujours là mais les bouteilles d'alcools nous entourant étaient quasiment toute vides a présent. Je ne sentais juste plus mon cul, il se contentait de dire a mon cerveau qu'il en voulait encore, encore plus de vite, encore plus de coups de rein, encore plus profondément, encore plus hard, encore plus, encore plus de tout! J'étais une cave a foutre!
Soudain Keith se redressa, je sentis son calibre encore plus raide qu'a l'habitude.
-i'm gonna cum!!!
-yeaaaah! Cum in his hole bro!..
Keith se raidit, tous ses muscles bandés, le visage rouge d'excitation, la queue dure comme du bois! Je sentis alors mon cul se remplir d'un flot continu de foutre, ce ne s'arrêtait pas, il se vidait entièrement en moi. Son jus s'enfonçait dans ma chatte tandis qu'il me baisait encore plus férocement et violemment que d'habitude, tout mon corps tremblait sous ses coups de rein! Il sortit enfin de moi, la queue toute visqueuse de son propre foutre. Il se place devant moi, et avant même qu'il ait pu dire un mot, je me plantais la gueule sur sa sueue pour la nettoyer! Je le pomper comme un fou, tout en me faisait baiser par Peter! Pendant ce temps je me sentais vide du cul malgré la présence de la bite énorme de Peter, pour palier cela je m'enfonçais d'un coup de4 doigts dans le cul. J'hurlais de plaisir. Peter me les fit sortir et lécher. Il empestaient le foutre, ils en étaient recouverts et luisaient a la lumière de la camera. Peter sortit de ma chatte, se mit debout face a moi, enfonça ses doigts dans mon cul, me fit bouffer le sperme gras qui en sortait et se branla au dessus de moi. 
-ooooooooh! I'M GONNA CUM!!!
Keith s'accroupit a mes côtés , me prit le visage de ces mains, me fit ouvrit en grand la gueule en m'écartant les deux mâchoires tandis que Peter explosait dans ma gueule de pute a jus!
-OH FUUUUCK!
-yeaaaaah! Keep cuming dude, keep cuming...
Peter me repeignait la gueule, cette partie de vil semblait l'avoir excité puisqu' il n'arrivait pas à cesser de gicler, son gland crachait une quantité incroyable de foutre chaud et blanc, ma bouche en était rempli, je le fit couler sur mon visage il tomba en de long filaments visqueux sur mon torse et ma queue, liant ainsi d'un filet de sperme gras mon menton et mon torse je lechais sa queue tandis qu'il continuait de jouir, il hurlais de plaisir, ses muscles bandés, ses veines gonflés, ses yeux explosés, keith me tenait tjrs la mâchoire et riait de manière vicieux en me regardant avec un regard fou, couvert de jus de mâle, la gueule blanche de sperme de vrai mec, lécher le gland  de Peter tandis qu'enfin sa queue cessa de cracher son jus. 
J'en avais partout, je pompais sa bite avec ardeur en espérant en avoir a nouveau, lorsque je la lâchais de longs filaments de sperme blancs liaient ma gueule engluée à son gland. Ils me regardaient de haut les bâtards, pour m'humilier plus, j'aimais ça! Ma main gauches descendit entre cuisse et s'enfonça dans mon cul pour me doigter violemment tandis que la droit me branlait. En 30 sec a peine de branlette énergétique et minable je crachais,je bouffais mon propre foutre devant des Keith et Peter hilares qui me filmaient et me poussaient du pied. Lorsque j'eu fini d'avale tout mon sperme, il se rhabillèrent et s'en allèrent en riant et me laissant là...

Qu'allais je faire et devenir cette année aux USA... ?

N'hésitez pas à m'envoyer un mail pour me dire ce que vous avez pensé de cette histoire, si vous l'avez aimé ou non, si vous voulez une suite, ou pour n'importe quelle info.

18A BI MUSCLE

flamby1995@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : 22 ans, viril - bois de vincenne - Plan à 3 - Pute baisée en cam - Baisé par mon pote l'hétéro - Fete, dealer, jumeaux et weed - Honte à l'aéroport - Minet en tournante - Coach - Dominateur viril - Fac US : viol - Tournante sans pitié  - Ma vie sexuelle - Viol en soirée

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)