Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Famille recomposée - 36

Toni, c'est peu de dire qu'il fonça à la fin du boulot : ses couilles allaient exploser. Quand il arriva, Miky pompait Jaco dans la cuisine, à genoux, tandis que son frère buvait une bière. Miky se démontait les amygdales, ceignant la taille de son homme, mis en appétit par les deux rations de jus de Gabin, rentré deux heures plus tôt. Après l'avoir purgé direct dans sa chambre, les deux jeunes s'étaient mis en 69 pour se lécher le cul l'un à l'autre : Gabin tenait à ce que cette belle petite rondelle se rétablisse vite ! Et dès que Miky avait vu le gourdin de Gabin reprendre un sacré volume, voulant lui donner le plaisir de limer quelque chose, il s'accouda, la bite embouchée à moitié et laissa Gabin se déchaîner en pilonnant sa gorge ; il avait cessé de lui bouffer la rondelle, appuyait ses mains sur la tête bouclée et, les pieds joints, tringlait cette bouche en gueulant et en soufflant, comme si ç'avait été un cul assis sur sa bite. Il avait déversé, lui semblait-il, un torrent de foutre, même après la première purge une demi-heure plus tôt, et sentir les amygdales téter son gland à chaque déglutition le mena direct au paradis. Et donc, la gorge faite, Miky était en train de faire une profonde bien gluante à son homme, quand Toni, roulant une pelle à son frère, dégaina sa bite, énorme et suintante.

-       Suce-moi, j'tiens plus !
Et Miky changea de pieu, si on peut dire, vu que c'était le même. Avec le même traitement de gorge, et en plus la langue de son frère en bouche, Toni ne tint pas une minute. Miky sentit même du jus sortir avant l'orgasme, et celui-ci fut foudroyant : Toni lâcha la bouche de Jaco et gueula « putaaaaiiinnn ! » en envoyant dans la bouche de Miky un vrai feu d'artifice. Jaco se marrait en disant « chuuut ! ». Miky, pourtant pro, reçut tellement de saccades, et si bien épaisses, qu'il crut s'étouffer. Toni râlait comme une bête morte, et Miky se régalait de tout, prêt à juter lui-même sans se toucher.
-       Ben alors, frangin !? t'en pouvais plus, on dirait.
-       Oh putain qu'c'est bon !
Il dégagea sa queue et partit au frigo.
-       M'oublie pas, bébé…
Miky reprit la bite de son homme, et là où il en était. Presque sonné, Toni regarda la pipe se finir, adossé au frigo en sirotant sa bière. Quand Jaco eut donné sa dose à Miky, les trois s'assirent et discutèrent :
-       C'était urgent, dis donc ! dit Miky

Tout le monde rit, car la voix de Miky était un peu plus grave… Puis Toni raconta l'arrivée de Tommy. Ses deux amants rirent encore, du rapprochement des noms, « prédestinés » à finir par baiser ensemble. Toni était un peu hésitant, mais d'une part la question de la « fidélité » fut vite levée, Jaco disant que s'il était prudent et s'il avait encore de quoi satisfaire Miky le soir, il pouvait bien baiser au boulot (ce que Miky confirma), et d'autre part, comme Toni expliquait qu'ici il n'avait rien eu à faire, tout s'était passé si facilement, son frère lui dit de bien montrer sa bite la prochaine qu'il irait pisser, et il serait fixé sur les envies du jeune Tommy. Bref, une fois que Toni eut promis de tout raconter le lendemain, les gars appelèrent Gabin et le repas fut préparé et avalé dans la bonne humeur. La soirée fut studieuse pour les plus jeunes ; les aînés montèrent assez tôt au lit, et après avoir purgé Gabin et reparlé des futurs participants à la touze, Miky les rejoignit. Tous deux à poil sur le lit en train de s'embrasser en se branlant mutuellement, ils invitèrent Miky à se placer en 69 sur Toni : celui-ci lui lécha amoureusement la rondelle pendant que le jeune suçait en alternance son pieu et celui de son frère, placé juste au-dessus pour le lui donner. Quand Miky se fut régalé des deux grosses doses de foutre, les mâles le mirent entre eux, l'embrassèrent, le branlèrent, lui sucèrent les tétons en lui massant la rondelle avec de la crème, et finalement Miky juta dans la paume de Jaco qui donna à son « ptit bébé » son « lait pour bien dormir ». Il n'était pas très tard, et d'ailleurs, à 80 km de là, Tommy sautait carrément sur l'épi en bois de son lit en espérant qu'après une première défonce après le dîner et trois branlettes depuis son retour, il allait enfin pouvoir dormir, et le jeune Nico, branlant sa grosse bite courbée dans sa main, la voyait d'un autre œil, et plus particulièrement dans une gorge, très bientôt.

Miky se réveilla sans plus aucune courbature et descendit tout content prendre son petit déjeuner au foutre entre les cuisses de ses mâles. Gabin apparut bientôt avec le caleçon déformé par la gaule, et les jumeaux montèrent à la salle de bain d'un air entendu. Ils étaient à peine sur le palier que le jeune s'étirait débout, le gland déjà enfourné et tété par Miky. Une fois bien vidé, il inspecta le ptit trou de Miky, qui le rassura et le lui promit pour le soir même.

Deux heures plus tard, Miky s'asseyait en cours, l'estomac garni du jus de ses deux potes de fac, dont le weekend avait été maigre, Toni et Tommy bandaient déjà à mort à l'idée inavouée de se faire du bien, mais Jaco se remettait à peine de la nouvelle donnée par Daniel à son arrivée : le départ, la démission de leur collègue ; de quoi renforcer leur colère vis-à-vis de leur chef. Miky écoutait le cours en faisant de délicieux exercices de contraction de sa rondelle, Tommy et Toni se dévoraient des yeux et à la pause déjeuner, Toni alla de nouveau espionner le jeune, qui se branlait encore aux toilettes. Il n'arriva pas à se décider à le provoquer, surtout qu'un collègue entra. Et puis, oui, c'était très risqué au boulot !

Miky repurgea ses potes à 15h et rentra. Il se prépara le cul avec plaisir, heureux de rompre bientôt avec trois jours d'abstinence – anale. Il fit à Gabin la surprise de l'attendre sur son lit, à poil, se doigtant gentiment. Il était parfaitement lubrifié et prêt. Dès qu'il entra, Gabin balança son sac, lança un « Cool ! ça fait une heure que j'ai la trique », en défaisant sa ceinture. Ses 22/7 étaient parfaitement développés, et le gland semi-dégagé suintait. Miky le pompa à fond pour bien le rendre glissant, puis se retourna à 4 pattes sur le lit. Tous deux poussèrent un long cri de soulagement quand la bite s'enfonça lentement. Cela ne dura pas trop, ils savaient que Gabin ferait un double tir, surtout après les jours écoulés. Miky encourageait, suppliait, et Gabin ne pouvait que répéter « ah, ce cul ! ce cul, putain ! » tout en accélérant la cadence ; et il se vida abondamment une première fois, puis enfin déshabillé et toujours aussi raide, s'allongea sur Miky qui s'était mis sur le dos et avait relevé les cuisses : une deuxième baise commença, plus longue, plus variée, Miky ne se lassant pas d'être ramoné et de palper les fesses contractées, Gabin lui roulant pelle sur pelle comme un amoureux. Puis il se dressa sur ses mains, et l'acheva à longs coups de bite, bien profonds et puissants, faisant crier Miky autant qu'il pouvait. Celui-ci gicla en délirant sur son ventre, ce qui fit venir Gabin bruyamment et violemment ; et une deuxième dose vint s'ajouter au fond de Miky, heureux comme un ange. Après quoi Gabin s'affala sur lui en reprenant son souffle tandis que Miky caressait son dos. Miky sortit de nulle part le plug, qu'il tendit à Gabin dans un sourire coquin : « rebouche-moi… », lequel éclata de rire, sortit précautionneusement sa queue et mit le plug. Tandis qu'il se faisait ensuite nettoyer la bite, il se fit expliquer le cadeau « anti-taches » et trouva ça excellent. Ils allèrent prendre une douche, et Gabin regarda avec attention la rivière de foutre s'écouler du cul dépluggué de Miky. Quand il manifesta l'envie de pisser, Miky lui demanda de pouvoir lui tenir la queue, comme il l'avait fait pour son père (ce qu'il ne dit pas) et Gabin accepta volontiers. En voyant son amant fasciné par le jet, il tenta un « tu veux que je te pisse dessus ? » mais Miky refusa, disant qu'il y pensait et que ça arriverait sans doute un jour.

Gabin se mit au boulot, bien relaxé. Miky en voulait encore, et sachant que ses mâles allaient rentrer, il se calmait d'autant moins. Quand Jaco rentra, des gémissements l'attirèrent au salon : Miky se faisait enculer par Toni, vai bourrin, et seuls les deux pieds apparaissaient, agités, sous la masse immense de son frère. Les petites mains blanches entouraient ses reins. Toni l'avait trouvé en position d'attente, et comme il était rentré avec la bite dans le même état que son fils, à cause de Tommy, il s'était jeté sur Miky : « hmmm, toi t'as une grosse envie de te faire remplir ! », et ce que Jaco entendit à ce moment-là,ce fut d'ailleurs la même chose : « bien remplir… comme ça, hein ? ». Les deux baiseurs ne s'interrompirent pas quand Jaco se présenta près d'eux. Toni lui dit juste qu'il limait depuis 10mn ; Jaco sortit son gourdin et se fit pomper par Miky mais ce n'était pas simple à cause de la position qui lui tordait la nuque et des secousses envoyées par les reins en furie de Toni. Quand la queue s'échappa des petites lèvres, c'est Toni qui la goba et il suça son frère, qui, étonné une seconde, apprécia fortement tout en matant plein d'excitation soit les lèvres téteuses soit le cul qui labourait avec puissance. Miky gueulait. Finalement Toni lâcha la queue, emporté par un orgasme terrible, et il déversa son jus brûlant dans le cul de Miky, sa bite n'arrêtait plus de pulser. Jaco se déshabilla, il voulait piner ce cul dans le jus de son frère : dès que Toni se retira, Jaco prit sa place et baisa Miky aussi fort, fixant dans les yeux son « bébé-salope », et lui plaquant la main sur la bouche. Assis par terre, Toni matait la scène de près : les fesses sublimes de son frère et son pieu qui ramonait le trou rougi. Il caressa ce cul viril et musclé ; il l'aurait bien bouffé si les mouvements n'avaient pas été si violents ; alors il se suça l'index, et l'enfonça doucement. L'effet fut immédiat : Jaco geignit, grogna, bourrina encore plus. Miky avait les yeux révulsés : Jaco allait faire jouir du cul cette petite salope ! Il sentit sa rondelle se contracter et vit que son jus se répandait sur son ventre. C'en fut trop : ses couilles explosèrent, plaquées contre les fesses de Miky, et envoyèrent des salves de sperme aussi brûlantes qu'apaisantes. Toni crut qu'il allait broyer son doigt. Jaco dévora la bouche quasi inerte de Miky, puis dit à son frère de prendre le plug. Sitôt qu'il se retira, Toni l'enfonça dans le rond bien ouvert, juste à temps. Puis les deux frères se retrouvèrent debout, à s'embrasser avec gourmandise, et dès que Miky put se redresser, assis, il goba chaque bite pour la nettoyer. « Oh putain ! j'vous aime ! » dit-il en caressant la tête blonde.

Les trois amants avaient un peu oublié leur résolution de baiser moins bruyamment au salon… et de fait, Gabin, alerté, avait entrouvert sa porte, et entendu, la main sur la bite, une grande partie de la baise. Il se disait que Miky la reprendrait avant de dormir, et surtout il commençait à regretter de ne pas participer…

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay