1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Famille recomposée - 38

Quelques minutes plus tard, les deux gars étaient devant leur coca, riant tous les deux, encore en extase. « Il est bon mon trou ? », Miky éclata de rire : « un délice, comme ton jus ! ». Après, la discussion partit sur les potes de Kamel. Miky avait été scotché par la taille du dernier. C'était Momo (Maurice), cousin du pote guadeloupéen Denis, que les parents venaient de recueillir, muet qui savait lire sur les lèvres, que beaucoup jugeaient un peu attardé. Kamel ne trouvait pas particulièrement. Il aurait pu l'être, vu son parcours : sa mère était morte deux ans plus tôt, sûrement sous les coups de son père, et cet « enculé d'sa race » frappait aussi son fils. Seulement, avec ses 2m02 et ses 110kg, Momo avait rendu les coups et failli tuer son père : il avait dû partir, et depuis un mois était arrivé en métropole, chez Denis. Miky était pensif : d'abord il se disait qu'avec le roux de la fac, il tombait sur de sacrés gabarits ces temps-ci, ensuite avec Tommy il pensait que décidément il y avait de la misère et de sacrés connards, et puis bien sûr il se sentit touché par l'histoire… et eut envie de lui faire du bien…
-       Me dis pas que t'as encore faim ! s'exclama Kamel en riant ; tu te vois déjà lui purger les couilles ! avoue, salope !
-       Nan je m'intéresse.
-       C'est ça ! j'm'intéresse à sa bite, oui ! Ben figure-toi qu'il a un truc énorme d'après ce que j'ai vu en slip. Mais Momo, je pense qu'il est puceau, et surtout pas branché pd du tout.
-       Ok ok.
Peu après, avec une bonne poignée de main virile et un discret « à dimanche, j'te f'rai l'plein », ils se séparèrent.
Miky n'était pas rentré qu'il avait déjà envie de se doigter en pensant à la puissance du Momo en question. Il ne se gêna pas après un bain et un lavement, voyant l'heure du retour de Gabin arriver. Mais rien : un texto annonça qu'il rentrerait avec Seb plus tard ; ils mangeaient un morceau en ville. Alors Miky prépara le repas, et Jaco arriva le premier. Après un long câlin « à son bébé », Jaco banda ferme et sortit sa bite, que Miky engouffra amoureusement. En arrivant, Toni ajouta son pieu, pensant secrètement à comparer avec Tommy, et un peu inquiet de la quantité de foutre qu'il allait pouvoir donner après les deux pipes au boulot. Jaco allait demander comment ça s'était passé quand son portable sonna. C'était son collègue démissionnaire ; il quitta la pièce. Toni sentit au bout de sa bite la même gourmandise s'activer en tous sens, mais il comprit aussi qu'il serait long à venir : il présenta son cul à lécher et se branla pendant que Miky se régalait de sa rondelle et rentrait bien sa langue. Il se retourna et se vida dans la bouche affamée : ces ptits jeunes décidément ! pensa-t-il, des fous du jus !
Quand Jaco les rejoignit à la cuisine, ils préparaient le dessert, et Jaco avait complètement débandé : « ben il avait trouvé une place ailleurs, ne supportait vraiment plus le chef et déménageait ; même pas le temps de faire un pot de départ ! ». Jaco resta sombre tout le repas, et sans Gabin l'ambiance à trois fut un peu pesante. Ce n'est qu'à la fin que Jaco repensa à Tommy et s'informa ; et il retrouva le sourire quand la nouvelle fut officielle : Toni avait un pompeur très doué au boulot. Miky ne s'en offusqua pas du tout : ce qu'il voulait, c'est que ses mâles puissent se faire du bien, et il aurait été un peu exigeant avec les doses qu'il pouvait déjà avoir chaque jour.
Au Macdo, pendant ce temps, Gabin et Seb mangeaient avec Ben et Rodrigue, et parlaient de la tournante à venir. Gabin racontait aux deux gars aux yeux éberlués le quotidien de Miky à la maison, passant de bite en bite ; Seb évoquait les plans cam et assurait que Miky était parfait pour la baise. Il fut entendu que Ben repasserait par chez Rodrigue pour voir le soir même en cam les deux potes se faire le gourmand de queues. Seb raccompagna Gabin, et ils trouvèrent Miky entre ses mâles devant la télé, bien sage, mais en mini slip… Heureusement qu'il y avait la cheminée, mais Seb se dit que comme il avait toujours chaud au cul, ça devait aller… Les mâles firent les naïfs quand Miky monta rejoindre les jeunes.
Seb n'avait qu'une heure devant lui alors il ne fallait pas traîner : Gabin expliqua vite fait le plan cam, vira la chaise de bureau pour bien dégager la vue sur le lit et alluma. Seb exhiba à Miky un 15 en histoire, Gabin avait eu 17. Quand Ben et Rodrigue eurent l'image, ils virent un petit cul blanc dans un mini-slip blanc sur le lit : Miky était à 4 pattes et le leur montrait ; Seb et Gabin, à poil de part et d'autre et la bite dressée, caressaient les fesses et baissaient le tissu. Le petit cul puis le ptit trou firent bander illico les deux spectateurs, qui entendirent la voix de Gabin : « à poil les gars, Miky voudrait voir à qui il aura affaire ». Les jeunes s'exécutèrent et Miky vint s'agenouiller face à l'écran pour bien voir ; il les trouva bien foutus tous les deux, grands, barraqué même pour Rodrigue, et bien montés vu l'engin qu'ils tenaient fièrement en main en l'agitant pour provoquer et en se marrant. Et eux trouvèrent la petite tête bouclée bien mimi, et quand les deux grosses bites apparurent à gauche et à droite au niveau de son visage, Miky leur fit un clin d'œil, les empoigna et commença à sucer goulument, tantôt les yeux fermés de plaisir, tantôt fixés droit sur eux pour les exciter. « Oh putain ! il aime ça, c'est clair ! » lâcha Ben, commençant à se branler comme Rodrigue. Le show fut complet : après un pompage appliqué de 5mn, les jeunes tournèrent le dos au signal de Gabin : « lèche-nous le cul », écartèrent les jambes, et Miky renversa la tête entre chaque paire de couilles, alternativement pour se régaler de leur rondelle, ce qui fut salué par un « ouaiiiis ! trop bon ça ! » de deux potes bavant devant l'écran. Puis Miky fut réinstallé à 4 pattes de profil sur le lit, et Gabin laissa l'honneur à Seb de prendre ce ptit cul impatient, depuis le temps qu'il en était question.
Miky s'était bien doigté depuis le début et mouillait comme il faut. Extase indescriptible de Seb en s'enfonçant dans ce fourreau serré et glissant : il commença à bourriner tandis que Gabin limait la bouche. Puis ils tournèrent et Seb vint fourrer sa bite luisante entre les lèvres : « yeaaah, goûte à ton cul, salope ! » gueula Rodrigue. Ils tournèrent encore 2 fois 5mn chacun, puis Miky fut déplacé par Seb, le cul face à l'écran, et le trou ouvert fut bien visible. Seb le monta alors comme un chien et pilonna sans ménagement. Gabin trouvait que sa première sodo était une belle démonstration, il le baisait très bien, bons mouvements de reins… il était bien excitant d'ailleurs… Quand ils eurent alternés une dernière fois, Seb reprit sa place et pistonna jusqu'à l'orgasme qui le faucha comme une illumination : il ne vit et ne sentit plus rien qu'un torrent de feu lui parcourir la bite et jaillir de son gland pour un soulagement extraordinaire à chaque décharge. Les potes entendirent les cris qu'il contenait tant qu'il pouvait, et étaient aux premières loges pourvoir les contractions et les secousses et la rondelle qui pulsait à chaque éjection de foutre. Gabin et Seb déplacèrent Miky et le remirent sur ses jambes, penché vers le lit pour montrer son cul à l'écran : bien ouvert et bien rouge, sa rondelle laissa échappa le ruisseau de sperme de Seb sous les applaudissements réjouis. Puis Seb se fit nettoyer en gros plan tandis que Gabin se branlait et dès que le jus lui monta, il tourna la tête et lui dit d'ouvrir grand : il lui balança de bonnes giclées, en ne ratant qu'une fois sa cible. Les gars lisaient l'extase sur le visage de Miky et entendaient ses couinements, et quand il se jeta sur la bite généreuse pour tirer le reste, ils n'eurent plus aucun doute sur ses qualités. « Bon maintenant branlez-vous les gars, qu'il voie un peu ce que vous avez dans les couilles ! ». Gabin essuya le cul de Miky et étendit son tee-shirt devant ses genoux : Miky se branla en voyant ces jeunes mecs en faire autant. Il n'y eut pas à attendre longtemps des deux côtés : les basketteurs s'arrosèrent les pecs et le ventre de foutre bien blanc en quantité, ce qui fit jouir Miky, sûr d'avoir bientôt un sacré festin.
C'était entendu pour la tournante : restait à prévoir quand et où. Seb se rhabilla et parti vite, non sans avoir fait pendant deux minutes entières l'éloge du cul de Miky et détaillé le « meilleur pied de sa vie ». Il fit une bise maladroite et disparut. Gabin prit Miky dans ses bras : « pfff quel con ! » et il lui roula une pelle mémorable, sentant son jus dans l'haleine. Miky se rinça et alla au lit où se trouvait déjà Jaco. Il lui fit un câlin, mais l'humeur n'était pas revenue. Toni les trouva endormis et fit de même. A 80 km, Tommy s'endormait ivre de bonheur.
Ivre de bonheur, il le fut encore le lendemain, quand le chef annonça que Toni et lui seraient les deux après-midi à venir seuls en fourgon pour vérifier des chantiers du coin. Toni proposa un resto ouvrier à midi ; Tommy aurait tout accepté du moment qu'il avait plusieurs heures en compagnie de son « tuteur », et un gros tuteur ! A peine monté en fourgon, il demanda à Toni de lui montrer sa bite : pas pratique en conduisant, c'était pas l'autoroute ! expliqua l'aîné. Mais Tommy voulait juste voir et caresser « sa grosse merveille ». Toni rit et ne voulut pas le priver : il sortit son épais rouleau, et Tommy à chaque changement de vitesse le caressa et il ne tarissait pas d'éloge sur ce montre, si chaud, lourd, si gros, qui bandait presque à fond déjà. A un feu rouge, impossible de l'empêcher de téter le gland qui perlait. Ah ! entendre ce gémissement étouffé de satisfaction d'avoir la bouche pleine – c'était vraiment Miky ! et sentir cette ventouse sur son pieu… Toni prenait son pied ! Mais ils arrivèrent au resto, et Toni remballa avec les plus grandes difficultés ses 22/7, après avoir promis une purge avant de manger. Il y avait une dizaine de gars déjà attablés ; Toni serra quelques mains en présentant son apprenti puis, la table choisie, ils allèrent aux toilettes. Sitôt la porte refermée, Tommy s'assit et rouvrit la braguette. Toni tenta comme il put de l'inviter à pomper moins bruyamment, mais Tommy avait une telle faim de bite qu'il se contrôlait à peine, et Toni lui-même renonça : c'était tellement bon de se faire sucer comme ça, qu'on pouvait bien l'entendre, il s'en foutait, il avait au bout du gland une merveilleuse suceuse. Tommy se branlait furieusement comme la veille, et quand Toni, crispé comme jamais pour ne faire aucun bruit, lui tint la tête et lui balança de grosses saccades de nectar, ça déclencha aussitôt la jouissance de Tommy, et chaque gorgée lui provoquait un soulagement incroyable. Toni se dit qu'il revivait ce que Jaco avait dû vivre avec Miky. Ils se regardèrent l'un refermant son jean, l'autre léchant son propre jus sur ses doigts : il avait l'air tellement heureux en dégustant !

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

Dernière mise à jour publique

9 Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23

Nouvel épisode

Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan

5 Juillet

Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan

1er Juillet

Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis

Nouvel épisode

Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)