7 Déc.
+ 47 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Natation

Bonsoir,

Je m'appelle Anthony et l'histoire que je vais vous raconter m'est arrivée il y a deux mois. Un fantasme devenu réalité qui vous excitera autant que moi lorsque j'y repense.

Il y a plus d'un an, j'ai décidé de me mettre à la natation pour affiner et surtout dessiner mon corps trop mince à mon goût : 1m80 pour 63 kg.
Après quelques mois de piscine, ma silhouette changeait déjà, mes épaules s'étaient développées et la crevette que j'étais devenait un beau mec châtain de 30 ans, aux yeux verts perçants. Quasiment imberbe, mon corps prenait la forme d'un V et mon pubis se creusait grâce à la nage ; faisant ressortir mon paquet que j'avoue totalement aguichant ! Au repos, ma teub retombe sur mes bourses et en érection, j'atteins les 18,5cm pour un 6 cm de circonférence, véritable supplice de plaisir pour les passifs (paraît-il).

Les mecs en slip de bain étant un de mes fantasmes, aller à la piscine n'était véritablement pas une corvée. Il y avait toujours un ou deux mecs à matter, soit pour leur paquet, soit pour leur corps, parfois pour les deux.

Ce lundi soir, j'allais à la piscine comme chaque semaine pour faire quelques longueurs. Au fil de mes brasses, je matte autour de moi à la recherche d'une motivation supplémentaire. J'aperçois alors au bord du bassin, un mec d'une trentaine d'années : blond, imberbe, portant un speedo rouge humide, plaqué sur ses parties. Son visage était parfait, ses pectoraux naissants promettaient bien des plaisirs et une rangée fine de poils invitait à matter encore ce speedo où se devinait la bosse de tissu plaquée sur le gland et une paire de couilles conséquentes.

A chaque aller retour, je le regardais avec de plus en plus d'insistance. L'eau séchant sur son corps, le tissu de son speedo se décollait de l'objet de mon désir.... à mon grand regret. Sa bouille d'ange et son corps dessiné maintenait cependant mon attention. Son regard restait, lui, dans le vague et je voyais mon fantasme rester... un fantasme.
J'heurtais alors une surface ferme mais chaude, douce mais résistante.
« il faut regarder devant soi jeune homme ! »
Face à moi se tenait un mirage... un homme brun d'une trentaine d'années, cheveux courts, regard sombre vous pénétrant au plus profond (sans mauvais jeu de mot). Je distinguais mal son corps dans l'eau : les épaules étaient marquées et le haut du torse annonçait des pectoraux massifs, flous sous la ligne d'eau. Je vis immédiatement le maillot blanc qu'il portait, mais le mouvement des vagues m'empêchaient d'en savoir plus.
« désolé », bredouillais-je, gêné tant par la collision que par le léger sourire qu'il me renvoya.

Sans mot dire, il repris sa nage et, arrivé au bout du bassin, s'approcha de l'échelle qu'il saisit et grimpa. N'ayant toujours pas repris ma brasse, je vis alors un dos taillé en V, sans un poil, sans un grain de beauté, une perfection de peau sortir de l'eau... mais ce qui me figea sur place fut le fessier somptueux qui s'en suivit. Aucun poil en bas du dos ne l'annonçait, seul le tissu blanc du speedo, plaqué sur deux boules, deux rondeurs, deux collines de tentation ferme se présentait à moi, à quelques quatre mètres de distance. Le tissu, alourdi par l'eau, se plaquait sur elle (comme j'aurais voulu le faire) et dessinait la raie.
Je le regardais, figé sur place, remonter cette échelle et se diriger vers les vestiaires. Bien qu'actif, j'aurais aimé qu'il se retourne pour distinguer aussi le paquet de ce bel apollon. N'y tenant plus, je sors moi même du bassin et me dirige vers les douche, espérant bien sûr arriver à temps dans les douches.

Béni des dieux, je rejoins mon bellâtre au speedo blanc sous les douches. Il se savonne face au mur, dos à moi. Je me mets dos à la douche, face à lui, attentant qu'il se retourne. J'ai la tête légèrement baissée pour que le rideau d'eau qui me coule dessus cache mon voyeurisme honteux. C'est alors qu'il se retourne, découvrant à mes yeux ahuris, un paquet rempli... débordant. Pourtant il ne semble pas en érection : sous le tissu se distingue sa verge, posé sur des bourses généreuses. Mon regard remonte sur ses abdos (dessinés) puis ses pectoraux (magnifiquement dessinés), son menton, ses lèves légèrement charnues et ses yeux... qui me fixent.
Pris sur le vif de mon voyeurisme, je ferme immédiatement les yeux et me retourne. Mais la tentation est trop forte, j'entends sa douche qui continue à couler, alors au bout d'une ou deux minutes, je me retourne, ouvre les yeux et le retrouve, toujours aussi sexy, se savonnant les cuisses. Ses mains remontent fréquemment sur son paquet.... qui a grossi ! putain mais ce mec commence à avoir la gaule ! Mes yeux sont comme collés à ce paquet, collés comme l'est le tissu qui commence à se tendre !
Il saisit d'une main son paquet – non là ça ne s'appelle plus se laver mais se palper, mon sang ne fait qu'un tour, mon propre slip de bain se tend. Merde, je bande, mais depuis combien de temps ? Un instant je relève les yeux vers le visage de ce mec et croise son regard qui me fixe encore. Il me jette un de ces sourires qui appellent à la luxure. Je fonds dans mon cœur et me durcis dans mon slip... Sa main palpe généreusement son paquet à présent... putain il faut que j'y mette la mienne. Bien qu'actif, je me dois de me jeter sur ce paquet et mettre ma bouche à l'oeuvre.

Je vais le faire, j'y pense, je prends mon courage à deux mains, je vais me jeter... Mais il se retourne brusquement vers le mur !
Je vois alors surgir de derrière moi, le blondinet en speedo rouge qui vient sous la douche. J'imite mon fantasme en me tournant également vers le mur, non par honte mais pour cacher mon érection.
Je tente de chasser de mes pensées les images de mon torride brun et commence à sentir mon sexe dégonfler.

Je sens quelque chose à côté de moi. J'ouvre les yeux, tourne la tête, mon beau brun se tient à côté de moi, la main sur le paquet lourd et chargé, tendu et débordant d'une grosse queue dure et virile. la forme est totalement monlée par le tissu. Placée horizontalement, elle dépasse très légèrement sur le côté de la solide cuisse... combien fait-il : 20 – 22 cm ?! Il me regarde avec insistance. Mais ce n'est pas tout, le blondinet est sous la douche suivante, il me sourit... Il a une main dans son speedo et s'est légèrement cambré en arrière. Mon beau brun lui pelotte le cul, sa main et s'est glissé sous le speedo rouge, je distingue un majeur long et massif se glisser dans la raie du blondinet.

Que font ces mecs à me regarder avec insistance, queues bandées et cul tendu... ? et moi, toujours bandant, n'arrivant pas à détacher mes yeux d'eux. Je me sens que quelque chose va se passer...
« tu aimes ? » demanda la voix chaude et suave de mon beau brun...

Si vous souhaitez lire la suite de cette histoire, contactez moi.

Formand

formandstyl@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Natation -

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)