1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Deux nounours a New York

Salut c'est Erwan, votre bear préféré, cette histoire est aussi vraie, même si quelques détails on était modifiés.
Bonne lecture

Apres mon bac j'ai fait une année de dut ingénierie mais sans succès. Durant cette année je me suis lié d'amitié avec un gars du nom de Steven.
Steven est un bear d'1m85, un bon 85kg, cheveux noir relevé dans une espèce de crête -mèche qui lui va très bien, yeux noir, rugbyman, une petite barbe, baraqué et très poilu lui aussi. Je fantasmais sur lui secrètement.

On délirait sur tout et n'importe quoi, vraiment sur la même longueur d'onde, seul hic il était hétéro… enfin bi mais je ne le savais pas et lui non plus. On nous appelait les deux ours tellement on était costauds et poilus. Nous voulions faire un truc pour les vacances, nous décidâmes alors de partir à New York tous les deux pour une semaine. Papiers en ordre, décollage immédiat pour la grosse pomme. Arrivés là-bas, dépaysement total, le temps de trouver l'hôtel et nous voilà à arpenter les rues de la ville qui ne dort jamais. C'était un rêve pour nous deux, magnifique !!! Les buildings démesurés, la statue de la liberté, wall street, etc… (Je ne vais pas vous saouler avec les sites touristiques).

Vint la première nuit, déjà nous avions un lit double (non je n'ai pas fait exprès de réserver ça et en plus ça ne le dérangeait pas…). Avec la chaleur, on dormait tous les deux en boxer et les couvertures étaient superflus, c'était la première fois que je le voyais comme ça et je peux vous dire que je bandais sévère d'ailleurs je n'ai pas beaucoup dormis cette nuit-là. Le fait de l'avoir à côté de moi quasi nu, de pouvoir le sentir, presque le toucher et entendre sa respiration pendant qu'il dormait… j'étais fou, j'ai même dû aller me branler dans la salle de bain les deux premières nuits.

Durant nos visites dans la ville, il me parlait de tout et de rien mais il faisait quelque chose qui me rendait jaloux : il matait les filles que nous croisions, toute la journée j'avais droit a : « whao t'as vu celle-là.. ;… bonsoir mademoiselle… ; …putain belle paire..etc.. ». C'était chiant !!!.
Un soir dans notre chambre, j'étais assis sur le lit pendant qu'il se brossait les dents et il me scotcha en disant :

-       Erwan je peux te poser une question ?
-       Oui bien sur.
-       Le prend pas mal mais est ce que t'es pédé ? Mes yeux s'humidifièrent, j'avais peur de son jugement, et je baissa la tête, il compris tout de suite et ajouta, nan mais c'est pas grave, tu fais ce que tu veux, je te juge pas.
-       Si tu veux pas dormir avec moi je comprendrai, dis-je en détournant le regard
-       Tu rigole nan ? Je me fiche de dormir avec toi, même en sachant  que tu es gay,  ça fait trois nuits qu'on dort ensemble et tu ne t'es pas jeté sur moi pour me violer, dit-il en rigolant. Sa remarque me fit sourire et j'étais content qu'il ne me rejette pas
-       Tu es le seul qui le sait …donc si tu peux garder ça pour toi ce serait cool.
-       T'inquiète je serais une tombe.

On sortit manger et retour à l'hôtel pour la fin de soirée. On était tous les deux dans le lit en caleçon à zapper pour trouver un truc à regarder à la télé, quand tout à coup : un porno… hétéro bien sur… j'allais pour zapper quand il me dit : « non laisse le ça va nous faire du bien ». J'étais un peu gêné, mais lui pas du tout il se tripotait à travers son caleçon. Une belle forme se dressait dessous. Le porno racontait l'histoire d'un gars, le nouveau jardinier, qui arrive dans une famille et qui se tape toutes les femmes de la maison, et apparemment ça l'excitait il me disait « ah t'as vu celle-là elle est trop bonne », ou « ah j'aimerai la baiser cette pute », en oubliant que j'étais plus attiré par le mec mais ça lui revint en tête quand il me dit « il est mignon aussi le mec et il a une bonne grosse queue »; je me retourna vers lui, il souriait et avait sorti son mandrin de sa prison de tissu. Mon regard se fixa sur sa bite aux proportions moyennes et bien large, je me léchais les lèvres. Il le remarqua et me dit :

-       Ça te dérangerai de me sucer ? T'as l'air d'en vouloir vu ta grosse bite qui dépasse de ton boxer. Et oui la tête de ma queue dépassait au niveau de ma cuisse.
-       Avec plaisir, lui répondis-je en souriant.
J'enlevai nos caleçons pour libérer nos queues et saisis celle de Steven. Avec ma main je le masturbais légèrement, puis je passai ma langue sur la pointe de son gland ce qui le fit tressaillir. Je descendis ma langue jusqu'à ses couilles, les goba l'une après l'autre et remonta lentement jusqu'à son gland. Je répétai ce mouvement quelques fois. Ensuite j'englouti son gland, il gémit de plaisir, je forçai pour en prendre le plus possible dans ma bouche et la ressorti. Puis je recommençai plusieurs fois de suite, il plaça sa main sur ma nuque et me força à la prendre entièrement dans la gorge, ce que je fis sans trop de problème. Steven haletait :
-       Ah putain Erwan t'es doué, tu fais ça mieux que les filles que je me suis faite.
-       Merci.
-       Je veux bien te faire plaisir aussi mais je suce pas, je peux te branler si tu veux.
-       T'es pas obliger si ça te gène.
-       Non, non j'insiste.
Nous voilà alors en 69, avec moi sur le dessus en train de lui faire une pipe et lui en dessous face à ma bite, en train de me masturber. Très vite il mouillât ses doigts avec sa salive et les rentra dans mon arrière train, un par un.
-       Whao ton cul s'ouvre tout seul comme une bonne chatte !!!
-       Hum ..hum, répondis-je avec sa queue au fond de ma gorge.
-       Mets-toi à quatre pattes je vais te faire plaisir.

Je m'exécuta, il se positionna derrière moi et fit quelques chose à laquelle je ne m'attendait pas : il me lécha le cul. Je sentais sa langue s'insinuer dans ma chatte en poussant sur ma rondelle humm quelle plaisir. Son anulingus dura plusieurs minutes, j'en bandais d'excitation, il attrapa ma queue par en dessous pour me branler comme si c'était le pis d'une vache. Ensuite il me dit :

-       T'es près maintenant on va passer aux choses sérieuses, sur ces mots il attrapa une capote qu'il avait apparemment pris avant de partir, l'enfila et plaça son gland à l'entrée de mon fondement.
Il poussa légèrement et ma rondelle céda pour laisser passer ce gros engin, il s'enfonça tout doucement sans aller trop vite. Il était attentionné et s'inquiétait de ne pas me blesser, quel amour ^^. Une fois arrivé au bout ses burnes claquèrent sur mon scrotum.

-       Ah putain c'est la première fois que j'encule quelqu'un, c'est plus serré qu'une chatte, c'est trop bon !!!
Il recommença le mouvement, cette fois il trouva ma prostate, je gémis de plaisir et de surprise ne pensant pas qu'il tomberait dessus si vite. Mon premier réflexe était de m'enfoncer encore plus vers lui. Il dut s'en douter car son regard fut amuser de ma réaction quand il l'a frappa. Je mordais mes lèvres de plaisirs pour ne pas crier et mes yeux étaient clos. Il accélérait son mouvement, me saisit par les hanches pour bien me pénétrer. Le lit bougeait avec nous tellement ses coups de hanches étaient puissants. La tête de lit claquait sur le mur avec un rythme régulier comme son bassin sur mes fesses. Steven continua à me pilonner comme ça pendant une bonne demi-heure avant de me dire :
-       Retourne toi je veux te regarder pendant que je te baise.

On était alors face à face et il s'enfonça à nouveau en moi. Je passai mes mains sur sa poitrine velue et saisit ses mamelons, ce qui déclencha chez lui un gémissement d'extase. Je sentais sa bite taper au plus profond de mon ventre, il accélérait encore plus, sa jouissance ne devait plus être loin. Il sortit de moi, enleva la capote, écrasa sa bite collante sur la mienne et cracha dessus. Il saisit nos deux queues et les branla énergiquement. Il ne fallut pas attendre longtemps avant qu'il ne crache sa précieuse semence sur tout mon corps mêlant ainsi sperme, poils et sueur. Il continua la masturbation jusqu'à ce que je vienne à mon tour. Mon éjaculation fut tellement forte que je m'aspergea le visage, Steven fut étonné par la puissance de mon orgasme et il rigola en me regardant.

-       Qu'est ce qu'il y a ? lui demandais-je légèrement vexé.
-       Tu as jouis tellement fort que tu t'es fait une moustache en sperme.

Je tirai ma langue pour en récupérer une partie, il approcha son visage du mien pour passer sa langue sur le reste de ma moustache avant de la rentrer dans ma bouche. Je ne pensais pas qu'il irait jusque-là mais j'étais content qu'il le fasse avec moi. Puis il s'effondra sur moi. J'avais ce bétail de 85kg haletant sur moi. Je l'entoura de mes bras pour lui faire un gros câlin, c'est pas très évident avec les hétéros parce que pour eux, faire preuve d'affection envers un autre mec signifie tout de suite être gay ou faire preuve de faiblesse. Mais il accepta de me rendre mon câlin en me serrant encore plus. On resta dans cette position pendant un petit moment avant qu'il me dise :

-        Whao c'était la meilleure baise de ma vie.
-       Pour moi aussi.
-       Je pensais pas que baiser un mec c'était aussi bon mais vraiment les gays sont les meilleurs.
-       Je prends ça pour un compliment.
-       Tu peux parce que j'ai jamais jouis comme ça avec une fille, j'ai pris un pied d'enfer.
-       A ton service.
-       J'espère bien parce qu'on va bien s'amuser jusqu'à la fin de la semaine, tu reviendras en France en boitant c'est moi qui te le dit.

Il me dit ça avec un sourire jusqu'aux oreilles, j'en jouissais d'avance. On a continué à baiser comme des bêtes tous les jours jusqu'à notre retour en France, (et oui je boitais un peu en rentrant), mais on a arrêté après notre retour.

Ce qui ce passe à New York reste à New York.

J'espère que ça vous a plu si vous avez des idées ou des commentaires, contactez moi.

bearwan

bearwan07@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Etalon brésilien - Ancien pote, nouvelle chienne - Les frères Mateozzi et moi - Desperate Housewives - Les Jumeaux Scavo - Chris Evans VS Chris Hemsworth - Desperate Housewives - Délicieux cookies - Ancien - Prof d'enfer - Comment j'ai choppé mon père.Les joies du football - Papa de substitution - Lutte érotique - Deux nounours a New York - Jordy et moi - Une bonne baise avec toi - Transformers 4 - Soumis par son coloc - J'aime mon petit frère

Dernière mise à jour publique

9 Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23

Nouvel épisode

Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan

5 Juillet

Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste

Nouvel épisode

Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan

1er Juillet

Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis

Nouvel épisode

Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)