18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Descente aux enfers -05

Julien se dirige vers la porte. Les quatre mecs en profitent pour se rhabiller et commence à se diriger vers la porte également pour sortir.

— lut' j'suis Medhi, le frère d'Ahmed. — Bonsoir. Entrez.

J'entend des bruits de pas dans la pièce et aussi une respiration saccadée.

— Alors c'est elle la p'tite pute ? Elle va bien prendre ce soir, dit Medhi. — Elle a déjà un peu morflé. Premiers arrivés, premiers servis, répond Ahmed. Bon nous on se casse. Salut la pute.

J'entends Julien refermer la porte, et je vois les trois mecs avancer vers le canapé : un rebeu plutôt baraqué, un petit brun de type latino avec un petit bouc et un grand blond à la machoire carrée et au sourire charmant. Ils ne sont pas tout seuls, puisqu'ils sont venus avec...deux énormes clébards. J'ai très peur des chiens et ces deux là sont énormes : un rottweiler et un dogue allemand.

— Comme j'ai expliqué à ton frangin et ses potes, une seule règle : tout dedans et rien dehors. 10€ et une capote pleine.

Medhi se lève et paye mon geolier. Il se dirige vers moi et s'accroupit pour se mettre en face de mon visage. Il me regarde dans les yeux avec un regard de tueur.

— Tu vas prendre cher. Tu vas douiller. Mes potes et moi, on n'est pas des tendres. T'as passé un petit moment sympa avec les gosses tout à l'heure. Mais là, ça va être différent. Tu vas passer une très longue nuit.

Il m'adresse un sourire carnassier et me crache un énorme molard au travers de la gueule. Je ferme les yeux pour ne pas pleurer après cela. Je me sens humilié et j'ai peur.

— Tu vas commencer par bien me décrasser la queue. Elle est bien dégueue exprès pour toi, petite pute.

Il se redresse, déboutonne son jean et baisse son boxer. Il sort alors une bite énorme bien qu'encore flasque. Son odeur m'envahit alors les narines et j'ai une boule au ventre tant je suis écoeuré. Il approche sa queue de mon visage et me la pose contre les lèvres, juste sous le nez. Effrayé, j'entrouvre la bouche et il en profite pour forcer l'entrée de mes lèvres et glisser sa queue au bout de ma langue. Le goût est infecte et je suis obligé de retenir ma respiration pour ne pas vomir. Je n'ose même pas imaginer ce qu'il me ferait subir si j'avais le malheur de vomir sur sa queue. Il commence à réaliser des va-et-vient de sa queue dans ma bouche et appuie sur ma tête pour me forcer à l'avaler entièrement. Dans cette position, je ne vois pas ce que font les autres, mais à les entendre se palucher, je me dis qu'ils doivent se délecter de cette scène. Soudain Medhi m'attrape violemment les oreilles et enfonce sa bite au fond de la gorge en me maintenant collé contre lui. J'ai le nez dans les poils de son pubis et je sens ses lourdes couilles contre mon menton. Il s'arrête un moment en se bloquant au fond de moi et commence à pisser.

— Ah putain ! ça fait du bien, dit-il en se lâchant complètement. J'avale l'intégralité de son flot âcre de pisse même si le jet est puissant et ininterrompu pendant plus d'une minute. Une fois sa vessie vidée, il recommence doucement ses va-et-vient dans ma gorge. Il se retire d'un coup et j'en profite alors pour prendre une grande inspiration. Il s'affale alors dans le divan au côté de ses deux potes et de ses chiens. J'essaye de reprendre mon souffle.

— Détache le de là, on va jouer un peu avec lui maintenant.

Julien s'exécute et me détache du tréteau qui commençait à me faire mal au ventre et au dos. J'en profite pour me redresser et détendre mes muscles. Le brun se redresse pour m'envoyer un violent coup de genou dans le ventre, qui m'envoie au tapis.

— Les chiennes comme toi, ça reste à quatre pattes. Allongé sur le tapis, j'essaye de masser mon ventre douloureux Le blond me fait mettre à genoux et commence à me retirer la cage qui n'en finissait plus de me faire mal tellement mon érection était importante. Il me regarde en souriant en caressant doucement mes boules qu'il fait rouler entre ses doigts. Il sort une longue ficelle de sa poche et commence à l'enrouler autour de mes testicules; Un tour, puis deux, puis trois. Il serre bien et garde une bonne longueur. Ma queue est sur le point d'exploser.

— Maintenant t'es en laisse comme une bonne chienne, dit alors Medhi. Beau travail, Max. — J'en peux plus, faut que je la fourre cette pute, rajoute Medhi. — Fait gaffe, elle est déjà bien pleine, précise Julien. Ton frangin et ses potes lui ont bien dosé le cul. — OK, passe moi un verre pour vidanger un peu. Ca serait con de perdre tout ce foutre. Julien pose le verre derrière moi et commence à retirer mon plug qui résiste un peu. Avec un peu d'insistance, le plug vient et j'entend le trop-plein de foutre couler dans le verre. Medhi attrape alors la "laisse" et tire violemment dessus m'étirant douloureusement les couilles.

— Aller ! viens d'empaler sur ma bite maintenant ! Ne pouvant que suivre le mouvement de la "laisse", j'escalade le divan pour me positionner au dessus de la verge de Medhi, déjà longue et tendue prête à m'embrocher. Sa queue entre sans résistance au fond de moi et le bruit de cette pénétration me confirme que je ne me suis pas intégralement vidé dans le verre. Je suis encore plein de sperme. Accroupi sur Medhi, je commence à effectuer des mouvements de bassin lent et langoureux sur sa verge. A la vitesse de l'éclair, il attrape une pince dans sa poche et la referme vivement sur mon téton droit ce qui me fait hurler de douleur.

— T'as cru qu'on faisait l'amour petite pute ? T'as vu joué ça où ? T'es là pour te faire défoncer, par pour faire des calins.

Il rajoute une autre pince sur mon autre téton ce qui me fait grimacer de douleur. Il commence alors à effectuer des mouvements rapides en moi faisant claquer ses cuisses contre mes fesses à un rythme soutenu.

— Putain ! Dépêche toi Medhi, j'ai trop envie de me la faire aussi cette salope, dit le latino à côté de moi tout en jouant avec les pinces sur mes tétons. — T'as cas venir aussi, Pedro. Y'a de la place pour deux, répond Medhi.

Pedro ne se fait pas prier et vire son survet et son slip pour se glisser derrière moi. Sa queue est déjà énorme et sans sommation, ni avertissement, il se glisse contre la queue de son pote pour élargir mon trou déjà bien dilaté. Il force un peu, ce qui me fait gémir tant mon cul n'a pas l'habitude à aussi rude traitement. En quelques secondes il a enfoncé toute sa queue en moi et je sens les poils de son torse se coller contre mon dos. Max, le blond continue de me regarder en souriant la main négligemment posé sur la tête du rottweiler qu'il carresse du bout des doigts. Une fois Pedro enfoncé jusqu'à la garde, il commence des mouvements d'une rapidement déconcertante. Un vrai marteau piqueur ! Il me labourre litéralement le fondement et je sens mon cul chauffer à mesure de ces mouvements ultra rapides. — Ouah, ta queue qui frotte contre la mienne, ça va me faire venir, gémit Medhi. En à peine quelques mouvements, je sens Medhi parcouru par quelques spasmes et plusieurs jets m'inonder. Pedro continue son ramonage intensif pendant plusieurs minutes interminables. Ma queue va exploser, et sans la toucher, je sais que je ne vais pas tarder à jouir. Soudain il s'enfonce au fond de moi et gémit comme une bête en se vidant dans mon intestin. Ma queue n'en peut alors plus et je me vide violemment sur le torse de Medhien trois jets puissants.

— Espèce de chienne ! Tu t'es permise de jouir et en plus sur moi.

Medhi me décroche une violente baffe qui les fait déculer tout deux et m'envoie par terre. Mon cul n'a, lui, pas touché le sol car Medhi a gardé fermement serré la laisse. J'ai cru que mes couilles allaient se détacher de mon corps. Pedro se marre en remettant son froc et se rassoie dans le canapé. Medhi me force alors à lécher mon sperme sur son torse. Je n'avais plus goûté ma propre semence depuis mon adolescence. — Je pense qu'une chienne pareil, mérite une punition à hauteur de la faute, dit Pedro. Le blond me sourit tendrement et sort une autre ficelle de sa poche.

— A quatre pattes sur le tapis, ordonne Medhi.

Le blond attache alors une boucle autour de mon gland en le serrant si fort que je ne peux m'empêcher de serrer les dents. Il attache alors l'extrémité de la ficelle à ma cheville. Ma queue est complètement tirée vers l'arrière et même si elle ramollit pour le moment, la tension est très douloureuse. Il attache l'autre extrémité de la laisse reliée à mes couilles à mon poignet. Mes couilles et ma queue forment alors une torsion douloureuse et je n'ose plus bouger afin de limiter la douleur.

— Bon, il est tant de punir cette chienne, dit Medhi. Tu prends combien pour les deux iench ? demande Pedro. — On se passera de la pleine, mais ça fera 15 € par "participant".

Je suis alors pris de panique. Ils vont réellement me forcer à faire des trucs avec les deux clébards ?

— Regarde, Tex est déjà prêt, dit Medhi en montrant le bout rouge du rottweiler qui commence à poindre hors de sa gaine. — Aller, petite chienne. Tu vas commencer par faire une petite gâterie à Tex. tu vois bien qu'il n'attend que ça, rajoute Medhi.

Max approche alors le rottweiler de moi et positionne ses flancs devant mon visage. Je reste figé et n'ose pas bouger. Il est hors de question que je fasse une chose pareille. Devant mon refus manifeste, Medhi et Pedro attrape chacun ma cheville et mon poignet attachés et tire doucement chacun de leur côté. La douleur dans mes parties me fait geindre comme un enfant et les larmes coulent abondamment sur mes joues. Je suis dans un état second. Rabaissé, humilié, violé et torturé, coupé de ma vie depuis je ne sais plus combien de jours maintenant. Ma tête avance mécaniquement sous les pattes du chien et ma main libre attrape son fourreau de poils. Je dirige le bout rouge de l'animal vers ma bouche et pose doucement ma langue dessus. Le goût n'est pas significatif. Un peu salé, mais peu prononcé. La pointe devient plus longue et la tige commence à prendre des proportions plus importantes. Je fais entrer la verge du chien dans ma bouche et commence à sucer.

— C'est bien, une bonne petite chienne, ajoute Pedro. Je suce vigoureusement la queue de Tex et il commence à s'écouler du liquide qui me remplit bientôt la bouche. Sans réfléchir, j'avale cette liqueur salée et continue à gater le chien qui m'encourage par ses halètements saccadés. — C'est bon, il semble prêt pour la suite, dit le blond avec un fort accent germanique.

Il fait alors ressortir la queue du chien de ma bouche et conduit l'animal vers ma croupe. Il aide alors le chien à se positionner derrière moi et guide sa tige vers mon trou déjà béant. Le chien fait quelques mouvements de rein dans le vide et quelques uns entre mes fesses. Je sens du liquide m'inonder la raie. Comme si, j'avais encore besoin d'être lubrifié ? Soudain, sa tige trouve l'entrée et il se plonge profondément en moi. Il s'agite avec vigueur en moi et je sens sa tige coulisser tout du long dans mon conduit pendant plusieurs minutes. Il s'enfonce alors d'un coup tout au fond de moi et s'arrête brusquement. Je sens alors une énorme boule gonfler à la base de sa queue et élargir mes chairs au-délà du possible. Ses haletements se font encore plus saccadés et je le sens se vider en moi et me remplir encore et encore. Le déchirement que cette boule fait à mon trou me fait pleurer et geindre de plus en plus. — Oh elle pleure, la petite chienne. Surement parce qu'elle a besoin de faire plaisir à Marcus également. Le pauvre, il est jaloux, plaisante Medhi.

Max fait alors avancer le dogue allemand jusqu'à mon visage et obéissant, sans même que l'on me le demande, j'attrape la queue déjà longue du deuxième chien et commence à la sucer avec intensité. Le chien hâlète fortement et sa queue devient de plus en plus longue et large. Il m'inonde litérallement la gorge de son jus et j'avale la moindre goutte qu'il me donne.

— Regardez moi cette gourmande. Tu l'as bien dressée Julien, complimente Medhi. Je sens Tex remuer dans mon dos et essayer de sortir de moi. Son flot semble s'être tari. Il recule d'un coup, violemment et la boule à la base de sa queue sort d'un coup me laissant sentir un courant d'air dans tout l'intestin.

— La place est libre Marcus, dit alors Max. Les chiens semblent avoir compris et échangent leurs places. Max aide le dogue allemand à trouver l'entrée de mon cul et le rottweiler retrouve le chemin de ma bouche rapidement, désirant que je nettoie efficacement sa queue gluante.

Marcus semble avoir trouvé d'un coup l'entrée de mon cul et s'enfonce profondément au fond de moi. Il s'agite frénétiquement et violemment en moi. Sa queue est bien plus massive que celle de son collègue canin et me fait mal à chaque mouvement. La queue de Tex baisse en volume au fur et à mesure que la lui nettoie et satisfait de son traitement retourne se coucher au pied du divan. Marcus continue ses mouvements et ne semblent plus vouloir s'arrêter. Il me lime encore et encore. Tout à coup, il se fige et s'enfonce bien au fond pour se vider les couilles. Sa boule commence à gonfler et sa taille est inimaginable. J'ai l'impression de m'être assis sur une boule de bowling. Mon ventre me fait mal également avec tout le jus qu'il est en train de répandre en moi. Les trois mecs assis dans le canapé regardent en souriant les larmes coulant sur mes joues. Julien adossé de l'autre côté de la pièce a un sourire en coin en contemplant le spectacle. Au bout de plusieurs minutes, je sens Marcus essayer de sortir. Il tire violemment sur sa queue pour la ressortir de moi, m'entrainant vers l'arrière. Mon poignet tire alors sur mes couilles redoublant la douleur. Finalement dans un "plop" sonore, marcus parvient à se libérer et vient docilement se faire nettoyer. Le travail terminé je m'effondre et sens mon cul dilattée se délécter mis au repos. Un autre plug vient mettre un terme rapidement à cette libération. Sa taille semble énorme, au moins de la taille du noeud de Marcus.

— Ok les enfants ! 50 € et 3 capotes pleines pour l'ensemble puisque Max n'a pas participé, dit Julien. — Ja, mais c'est parce que je compte revenir bientôt. Aujourd'hui n'était qu'un test, explique Max.

Medhi paye la part en argent pour tout le monde et les trois capotes pleines sont vite vidées dans le verre, déjà rempli du trop plein des clients précédents. Un grand verre de presque 25 cl de foutre s'agite devant mon nez et, docilement, comme hypnotisé voire excité, j'ouvre la bouche et avale la très grande quantité de sperme du verre. Le goût est agréable. On dirait que je commence à adorer le gout du sperme comme le fait de ne pas avoir d'autres choix que d'avaler ce que l'on me donne.

Julien raccompagne les trois mecs et les chiens et referme la porte de la cave.

— Presque 100 € gagné en quelques heures. Pour une première, c'est plutôt pas mal. t'as le droit de dormir par terre au pied du canapé. Tu l'as bien mérité. Je suis presque content d'être félicité par Julien et m'endors presque aussitôt. Le cul plein de foutre de deux chiens et bouché par un plug énorme, les couilles et la queue ligotées mais avec la satisfaction d'avoir comblé les désirs de mon maître.

Liuthar

liuthar75@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Descente aux enfers -

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)