14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Première nuit de salope

Bonjour, après plusieurs mois sans se voir, Sylvain et moi nous sommes retrouvés, à nouveau pour un enterrement de vie de garçon. Mais cette fois, rien ne se passe, il n'est là que le vendredi soir, rentre chez lui dans la nuit et a un anniversaire de mariage à quelques kilomètres avec toute sa famille pour le reste du week end. Je le savais depuis le départ, mais je suis déçu de ne pas pouvoir au moins le toucher.
Le lundi matin, je tente ma chance, le sachant en vacances, et lui propose un café lui précisant bien que je suis seul à la maison, ma femme est partie chez sa mère avec les enfants. Il me répond qu'il ne peut pas, il doit emmener sa femme et ses enfants au train en début d'après midi, mais qu'il est ok pour un apéro, vers 21h.
C'est bon, je suis comme un fou, je vais direct dans mon lit, me branle en me doigtant, me caressant les pecs, je jouis partout sur mon torse. L'après midi passe trop lentement et je décide de regarder quelques pornos pour me rebranler et tenir le plus longtemps possible avec lui. Une douche, je suis prêt.
21h, il arrive :

- salut
- salut, alors toi aussi tu es seul ? me demande-t-il
- oui, tranquille sans personne, c'est pas du luxe pour récupérer de ce week end !
On discute de la fin de week end qu'il a manqué, on prend quelques bières en discutant, de tout de rien, la nuit arrive, j'allume une lampe douce, lui propose à manger
- avec l'apéro, j'ai plus faim, mais si t'as un film de cul, je suis pas contre dit-il en rigolant, un peu gêné il me semble
- pas de souci, lève-toi je vais déplier le canap', on sera plus à l'aise
Je déplie le canapé, branche mon pc à la télé et lance un film porno téléchargé il y a un petit moment. Des filles qui sucent, qui se font prendre, enculer, etc. rien que du classique. En me retournant, je vois que Sylvain est déjà à poil, avec cette chaleur, il n'a pas eu grand chose à enlever. Je me déshabille et le rejoins, me mettant tout prêt de lui. Rapidement, je m'empare de sa bite, lui de la mienne. On se branle en regardant une blonde sucer une énorme queue et je descend lécher son gland et engloutir sa bite comme j'aime le faire.
- t'es pas obligé, tu sais
- j'adore te sucer
- comme tu veux
Je me relève et viens à coté de lui
- t'as rien compris
- quoi
Je ne sais pas si je devrais lui dire mais j'en crève d'envie, au pire il se barre et voilà, au mieux la nuit est à nous
- je suis pas gay, mais tu as un pouvoir sur moi. J'ai envie de tout faire avec toi. J'adore sucer ta belle bite, boire ton foutre. J'adorerais que tu fasses ce que tu veux de moi, me baiser comme une salope, faire ce que fait pas ta femme, je suis à toi si tu veux.
Il me regarde interloqué, ne dit rien, j'ai été trop loin. Après quelques secondes, je redescend vers sa bite et recommence à le sucer, en regardant la télé, je n'ose pas croiser son regard. Il ne bouge pas, respire fort mais ne dit rien. Au bout de quelques minutes, il me dit
- s tu veux boire mon foutre, ça arrive, régale-toi ! le ton est à la fois excité et réprobateur, du style, fais toi plaisir et laisse moi.
Je décide alors de tenter le tout pour le tout, je me mets entre ses jambes, et le branle énergiquement, le gland en bouche et je le regarde droit dans les yeux. Il rejette sa tête en arrière et le premier jet me remplit la bouche, puis un second, et encore 2 ou 3 ensuite. Je reprend sa queue entière dans ma bouche et son regard croise le mien, tandis que je nettoie son vit et avale toute sa semence salée.
Je m'allonge à ses côtés, prend mon sexe en main et me branle doucement, il me remplace, se met à genoux entre mes jambes, me caresse les couilles
-assieds-toi
Je m'assois le dos contre le dossier, il continue de me branler.
- vas-y, ouvre ta bouche et lâche ton foutre
Je jouis une belle quantité de sperme qui atteint ma langue, mon visage, mon torse et un peu mon menton. Je récupère la semence du menton et la porte à ma bouche en le regardant. Un petit silence pesant s'installe, on entend juste les gémissements du film
- c'est excitant de te voir boire ton foutre, me dit-il d'un ton neutre
- je préfère boire le tien
- écoute, je sais pas quoi te dire, je suis pas gay, mais j'ai quelques fantasmes
- dis moi, si je peux, je le réalise
- je sais pas
- tu veux que je te suces encore, je peux faire ça toute la nuit, te boire à chaque fois, ou si tu préfères me jouir sur le visage, sur le cul, le corps, ou tu veux
- j'avoue que j'ai adoré que tu me fasses jouir dans ta bouche, ma femme le fait jamais, elle l'a fait une fois mais a recraché et détesté
- le goût est pas terrible, mais le fait de sentir que tu jouis en moi, c'est génial
- le goût est pas bon ?
- bof
il récupère une goutte qui était sur mon torse et la porte à sa bouche
- effectivement, c'est bizarre
- t'auras qu'à me faire jouir dans ta bouche pour gouter, dis-je en riant
- tu te proposais pas pour être ma salope, tu inverses les rôles là, non ?
- j'ai jamais dit que je voulais être ta salope, j'ai dit me baiser comme une salope, mais si tu veux me traiter comme une chienne, te gêne pas, dis-je en reprenant a bite en main, qui reprend du volume
il se relève sur ses genoux, approche sa queue de ma bouche
- suce moi salope, fais moi bander
Je le regarde dans les yeux et gobe son gland, faisant tourner ma langue autour de ce champignon. Puis je prends sa queue entière en gorge profonde, et multiplie les allers retours, lui me donne le rythme avec ses mains sur ma tête
- allonge toi avec la tête dans le vide, je veux te baiser la bouche
Je m'allonge sur le dos, laissant ma tête dans le vide, et il rentre sa bite doucement, puis accélérant le rythme jusqu'à me baiser la bouche, mais sans pour autant aller trop loin pour ne pas me faire suffoquer
- j'adore te baiser la bouche, tu aimes ça salope, que je te baise hein ?
- j'adore, continue
il se penche et prend mes couilles à pleine main, les malaxe, je suis bandé comme jamais, traité comme j'en avais rêvé pendant des années, soumis sans être esclave. Il avance pour me lécher le gland
- reviens sur le canapé
je remets ma tête sur le canapé, il me remets directement sa queue et me pilonne la bouche tout en me suçant et branlant timidement. sa main descend sur mes couilles, sous mes couilles,  puis s'insinue entre mes fesses. Je relève les cuisses et les écarte
- humm, tu en veux toi
Je sens qu'il se met dans le rôle du mâle dominant, qui voit en moi un vide couilles. il passe son doigt sur mon anus, je suis en transe
- tu mouilles salope, je suis sur que tu te doigtes comme une chienne quand tu es seul
Je ne peux pas répondre car il continue de me remplir la bouche. il sort sa queue
- réponds, tu te doigtes en pensant à moi ?
- oui
- tu penses à quoi ?
- que tu me baises
- que je te baises comment ?
- comme un pute, une chienne
Il remet sa queue et me baise de plus en plus vite, enfonce son doigt dans mon cul et me ramone
- tu le sens mon doigt qui te baises ? j't'encule avec mon doigt, je te prend le cul
Et il éjacule à ce moment là, restant enfoncé au fond de ma gorge, se vidant en gémissant bruyamment, heureusement que mes voisins sont en vacances. Il ralentit le mouvement, me laissant le temps de bien nettoyer son dard qui ramollit, mais continue de me doigter de plus en plus vite. Il garde son doigt en moi, se positionne entre mes cuisses et me branle franchement
- je vais pas tarder à jouir à ce rythme là, continue
il me soulève alors les fesses et se relève me mettant en position pour une auto ejac faciale
- tu vas te juter à la gueule, je veux te voir bouffer ton propre sperme
il me doigte et me branle, je jouis rapidement et tout mon foutre s'abat sur mon visage, sur ma langue sortie
- c'est ça, bois, avec du sperme sur la gueule et un doigt dans le cul, là tu es une vraie salope.
les dernières gouttes tombent, il me maintient et passe sa langue sur ma raie
- j'ai jamais bouffé un cul, ça va être une première
et il me lèche franchement la rondelle, la sensation est géniale, surtout que je suis toujours sur un nuage après mon ejac, mais la position est inconfortable, je lui dis et il me met à 4 pattes sur le canapé et continue son travail
- tu aimes quand je te lèche le cul
- oui, c'est une première pour moi aussi, c'est génial
Il me lèche encore quelques minutes puis stoppe, il est crevé et demande une pause. Je suis encore plein de sperme et propose donc une douche, on se savonne, il est derrière moi, me caresse, met du savon sur sa queue puis la passe et la repasse dans ma raie, moment très sensuel, lent et excitant. La douche dure longtemps, il passe ses mains partout sur mon torse. Il en profite pour me prendre le sexe en main, me pincer tendrement les tétons
- tu bandes, tu en veux encore ?
- oui
- tu veux que je t'encule ?
- oui
- ici ?
- ou tu veux, baise moi comme tu veux, je veux ta queue en moi, je gémis tellement je suis excité d'être soumis à son désir, je suis dans un état second, il peut faire ce qu'il veut
- demande moi de t'enculer
- encule-moi, prend moi
- c'est tout ?
- j'veux que tu me baises comme une salope, défonce moi, fais tout ce que tu veux
Je le sens se décoller de mes fesses et positionner son gland sur mon anus. Etant mariés tous les deux, les tests faits et aucune incartade, on est sur d'être sains, donc pas de souci. Il force mais l'entrée n'est pas aisée
- descend sur ma queue, je veux pas te faire mal, je veux ton cul pour toute la nuit
Doucement, je sens mon cul s'ouvrir, je me suis déjà mis un concombre et son sexe est plus petit, je suis donc confiant. Son gland entre, et je descends doucement. Une douleur apparaît, je remonte, redescends. Au bout de 4 allers retours, je sens ses couilles contre mes fesses. Il est en moi, je suis ouvert, je suis enfin rempli par sa bite ! Je bouge, je me baise et j'adore ça, c'est encore meilleur que ce que je pensais. Savoir que ce n'est pas un jouet, mais bien un mec qui a sa bite en moi, qui me possède, la sensation est extraordinaire.
- penche-toi
Je mets mes mains contre le mur, me penche, ses mains se posent sur mes hanches et il prend les choses en main, doucement puis accélère, me défonce comme je lui avais demandé.
- tu sens comme je suis dur en toi, tu es tout serré ma salope, j'aime ton cul
il coupe l'eau, se retire doucement
- on se sèche et je veux te baiser dans ton lit
On se sèche rapidement et me voilà à 4 pattes sur mon lit, ouvert, attendant mon amant. IL se colle à moi et passe sa bite dans ma raie, je bouge pour lui permettre d'accéder à mon trou
- t'es impatient, tu la veux encore ?
- oui
- attends
- s'il te plaît, remets la moi
il ne m'écoute pas, et continue de lentement se branler entre mes fesses. Puis enfin, après ce qui m'a paru des heures, il revient en moi. Il est doux, assez lent, sortant ses 16cm entièrement pour les remettre violemment d'un coup, ce qui m'envoie des éclairs dans les reins, qui me font penser que je vais jouir à chaque fois. Il me met sur le dos, se remet en moi et me branle en même temps, je sens que ça monte
- tu vas jouir salope ?
- oui
Il ressort de mon cul et à ma grande surprise, me suce et me fait venir dans sa bouche
- c'est génial de te sentir te vider dans ma bouche tu as raison, le gout est pas mal je trouve
- merci c'était trop bon de jouir dans ta bouche
Il se remet alors en position et remet sa queue en moi
- tu veux que je jouisse ou ?
- ou tu veux
- je vais te remplir le cul alors, mets toi à plat ventre
Je me positionne, il me chevauche et se déchaîne, me défonçant, rebondissant sur mes fesses, me pilonnant
- je vais venir, je vais te remplir
Il jouis en moi, je sens les soubresauts de sa queue puis un liquide chaud qui m'inonde.
Après un tour aux toilettes, je reviens dans le salon, il est sur le canapé, encore nu, à regarder la télé.
- j'ai averti mes parents que j'avais trop bu et que tu m'hébergeais pour la nuit
La nuit n'est pas finie...

Après toutes ces baises, on est crevés, on décide de regarder un film "normal", 2h de détente sur le canapé, sans se toucher, mais cette pause est salvatrice même si je sens le sommeil me gagner et je vois que Sylvain lutte pour rester éveillé lui aussi. Le film se termine, je zappe et canal plus me demande le code parental.
- un petit film X pour finir ?
- allez, vendu, me lance Sylvain en se redressant
A l'écran apparaît une brune superbe qui suce une énorme bite goulument. Je suis allongé sur le coté, dos à Sylvain qui vient contre moi, son sexe reprenant de la vigueur
- elle est bandante, la vache
- oui, elle te fait de l'effet
Il passe sa main devant et touche mon sexe qui commence à se réveiller
- à toi aussi on dirait. Regarde comme elle aime sucer, tu as vu ?
- oui, elle a l'air d'aimer ça
Il bande maintenant franchement et se frotte sur mes fesses
- elle m'excite cette pute, tu sens comme elle m'excite ? me chuchote-t-il à l'oreille
Je passe ma main derrière sa nuque et commence à onduler des fesses, je me sens à nouveau en chaleur. Je descend ma main, prend son sexe et le positionne sur mon anus. Je pousse, lui aussi et le voilà à nouveau en moi. Tandis que la brune à l'écran se fait littéralement défoncé, Sylvain me prend lentement, sortant presque entièrement son sexe et le re-rentrant dans une lenteur qui me comble. Je gémis, je suis au bord de la jouissance sans me toucher, le plaisir monte lentement, je tremble
- j'adore quand tu me prends comme ça
Il s'enfonce entièrement en moi, stoppe et donne de petits coups de reins qui me flattent la prostate, je deviens fou, je veux jouir, je veux qu'il me fasse venir qu'avec sa queue
- encore, continue comme ça, j'en peux plus
Il recommence ses va et vient lents, me chuchote qu'il aime mon cul, qu'il pourrait me baiser comme ça des heures. Plus rien ne compte pour moi que son sexe qui me donne un plaisir encore inconnu, une extase comme je ne l'avais même jamais imaginé. La brune à l'écran est à présent à genoux, branlant frénétiquement le monstre qui vient de l'enculer et reçoit du sperme plein la langue et le visage
- je veux que tu me fasses jouir comme ça tout à l'heure, me chuchote Sylvain, je veux voir mon sperme sur ta langue, que tu me branles en me regardant
Et il reprend son oeuvre lentement, longuement. Je ferme les yeux, profite et je sens Sylvain après un petit moment accélérer
- je veux te baiser comme elle
Je regarde la télé, l'homme est assis sur le canapé, la femme est dos à lui, les pieds bien ancrés au sol, montant et descendant sur le sexe de son partenaire. Sylvain sort de mes fesses, se met au bord du canapé, je fais maintenant face à la télé, je descends doucement sur son sexe qui rentre sans souci et commence a bouger
- vas-y branle moi avec ton cul
j'accélère le rythme, me calant sur celui de l'actrice, qui ressort la queue de l'acteur et se l'enfonce dans le cul
- tu as vu, vous êtes 2 salopes enculées pareil en même temps
j'ai les cuisses qui brulent, le cul en feu mais j'aime aller vite, me sentir chienne et une sorte d'affinité virtuelle se crée quand je regarde cette belle femme aux seins parfaits qui va et vient au même rythme que moi sur une belle bite.
- je vais pas tarder à jouir
j'accélère encore
- ça vient !
je me relève, me retourne et Sylvain s'approche, je prends sa queue en main, tire la langue que son sperme vient rapidement couvrir, certains jets me barbouillant le visage.
- nettoie ma bite
je ne me fais pas prier, et lui rend une bite luisante, propre comme un sou neuf.
- c'est à mon tour de te faire ce que tu veux, je crois que tu le mérites
Je le fais mettre  plat ventre sur le canapé, je vois son superbe cul et je glisse ma bite entre ses fesses, me branle quelques minutes doucement. Je pointe mon gland sur son trou, pousse légèrement
- non, pas ça désolé, je suis pas prêt encore
- je vais te lécher alors
- non je veux pas me faire enculer
- ok, mets toi sur le côté alors
je me mets à genoux sur le canapé et approche ma bite de sa bouche. Je l'enfonce doucement, il se laisse faire
- vas-y suce doucement mon gland
Il s'exécute, sa langue tourne autour, il le prend doucement entre ses lèvres, c'est très sensuel. J'en profite pour lui caresser les fesses, je m'insinue entre ses globes et titille son anus. Je passe mon doigt dessus et l'introduis doucement. Il ne dit rien, je commence des allers retours plus francs, il respire fort
- tu aimes sentir mon doigt dans ton cul ?
- oui, c'est la première fois que j'ai un truc là, c'est pas mal
- tu veux que j'y mettes un 2ème ?
- si tu veux
- non, demande moi
Il hésite, me regarde et finit par murmurer
- mets en un deuxième s'il te plait

Je mets mes doigts dans sa bouche, il les lèche en me regardant, puis je le pénètre à nouveau, remettant mon sexe dans sa bouche.  Je commence à accélérer les allers retours dans sa bouche et j'introduis un troisième doigt. Je sors ma queue, me déplace vers ses fesses et le baise maintenant franchement avec mes doigts. JE lui demande de relever ses fesses, et il s'exécute sans broncher, je passe maintenant ma langue sur sa raie, il gémit. Je retire mes doigts
- non, continue
mais je ne l'écoute pas et lèche son anus qui palpite
- humm c'est bon ça aussi
Je lui bouffe le cul, il dandine des fesses, cherchant ma langue quand je me retire
- t'as gagné, mets la moi, je veux te sentir en moi, gémit-il
Je jubile, me mets à genoux et présente mon gland. Je pousse et la préparation a été bonne car ma bite coulisse sans effort. Il me dit que tout va bien quand je lui demande s'il a mal, mais non, il aime ça. Je vois ma queue disparaître dans son superbe cul imberbe, musclé comme il faut, presque un cul de femme. Je suis maintenant au fond de lui et je le prend doucement.
- vas-y, plus fort
j'accélère et le prend à bonne cadence un bon moment, le changement de position tout à l'heure a fait retomber mon excitation et je sens que je peux y aller franchement avant de jouir. Je le baise sans retenue, en levrette, il me dit qu'il aime ça
Je le retourne, sur le dos, relève ses jambes et  me remets en lui, il a les yeux fermés, il ne bande pas mais gémit fort. Il ouvre ses yeux et son regard est celui d'une personne en transe, il adore avoir mes 19cm dans le cul !! Ce regard me transperce et la jouissance monte maintenant dangereusement
- je veux jouir dans ta bouche, tu es prêt
- attends, encore un peu, tu vas me faire jouir avec ta bite, dit-il en suppliant presque
Je fais le maximum pour tenir, pense à toutes les choses pouvant me faire ralentir, je tiens quelques minutes de plus, il crie, son sperme sort de sa bite à peine bandée. C'en est trop je sors, présente ma queue devant sa bouche, il me branle, enfermant mon gland entre ses lèvres et je jouis comme jamais, une petite quantité de foutre mais une sensation inouie ! On s'allonge, crevés. A la télé la scène finale montre une femme en double, une autre en train de se faire prendre pendant qu'elle suce
- ça doit être bon ça non, une bite dans le cul une dans la bouche, me dit-il
- moi ce que j'adorerais, c'est me faire sucer pendant qu'on me prend
- je suis pas assez souple, rigole Sylvain
Les éjaculations s'enchainent et le film se termine. On va se coucher.
Le lendemain matin, Sylvain se lève avant moi et me dit qu'il va chercher le petit dej, il revient avec les croissants et pains au chocolat, ça fait du bien de reprendre des forces, j'ai le cul endolori, les bourses vides mais je sens que tout peut repartir très vite
- j'ai un autre cadeau, dit Sylvain
Il sort alors un gode de 20cm avec ventouse
- si tu es d'accord, on pourrait essayer, tu t'empales dessus et tu me suces en même temps et je te suce ensuite
- ok

Le petit dej fini, on se dirige sous la douche, le carrelage étant le meilleur moyen de faire tenir les ventouses, ma douche à l'italienne va enfin servir !! Il me prépare un peu le trou, fixe le gode assez bas, je me présente à 4 pattes et m'introduis le sexe en plastique dans l'anus, j'ai un peu mal, il est plus gros que le sexe de Sylvain et la soirée d'hier a laissé quelques traces. Rapidement, je l'ai au fond de moi, et commence les allers retours, les sensations reviennent, je veux encore être baisé. Sylvain s'avance et présente sa queue que j'enfourne comme un possédé. C'est bon de se sentir rempli des 2 cotés
- t'avais raison, c'est super une bite dans chaque trou
- j'étais sur que tu aimerais ça ma salope
il me prend la tête entre les mains et commence à me baiser la bouche tandis que je m'acharne sur le gode qui me donne un plaisir énorme, je ne pensais d'ailleurs pas qu'on pouvait avoir autant de plaisir avec un bout de latex. Sylvain se recule et s'allonge pour entamer un 69, j'ai maintenant plus que ce que je pouvais rêver, un gode dans le cul, une bite dans la bouche et une pipe. Je jouis rapidement, hurlant littéralement mon plaisir. Sylvain me relève, il veut e prendre une dernière fois. Je suis debout, appuyé contre le mur et il me défonce littéralement, chuchotant à mon oreille
- je te défonce, tu aimes ça salope, tu vas me faire jouir avec ton cul
- donne mon ton jus, je veux ton sperme dans ma bouche
Il sort, je me mets allongé, il se mets sur moi, son gland dans ma bouche et jouis en moi, je sors son sexe et prend les derniers jets sur mon visage, étale avec son sexe sa semence et me régale une dernière fois de ce nectar.

Une bonne douche et il est temps pour Sylvain de repartir, il a un rendez-vous de travail en fin d'après-midi avant de repartir sur Paris. Je dois moi aussi aller rejoindre ma famille pour les vacances.
Ce début de mois de Juillet restera je pense longtemps dans ma mémoire, j'ai bien caché le gode et espère m'e servir souvent.

Franck

francky442001@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Première sur Internet - Le mariage - L'aire d'autoroute - Mon voisin du dessous
A l'hôtel - Première nuit de salope - 1ère avec un inconnu - Match de foot - La piscine

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)