18 Nov.
+ 78 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Pemier épisode - Épisode précédent

Aire de repos -03

Ali commence à m'agacer, il me traite comme une chienne, il m'humilie dès qu'il le peut, il insiste pour que je me fasse prendre en double pénétration avec Kader, ce dernier ne me défend pas quand je refuse, je me fais baiser pour avoir du plaisir pas de la douleur, deux grosses queues comme les leurs ça fait plus de 8,5cms, il n'en est pas question, un samedi pendant que Kader m'enculait il a essayé de rentrer sa queue, j'ai tout arrêté, me suis lavé, habillé, j'ai déposé sa clé sur la table du salon et je suis parti, j'ai entendu Kader lui crier dessus, son cousin lui a répondu  « c'est une salope elle reviendra » je m'arrête sur le parking d'un super marché, je tel à Kader, il n'est pas loin et me dit qu'il me rejoint, il monte dans ma voiture, je lui reproche de ne pas m'avoir défendu, son seul argument c'est « on va baiser où maintenant » je lui répond que j'en sais rien, quand on aura une solution on verra bien, on se quitte, je pense que mon idylle avec lui est finie, DOMMAGE, quelques jours plus tard je rencontre un copain homo passif, lui n'aimes que les jeunes, on parle de ma situation, lui aussi pense que c'est dommage de terminer une relation aussi ancienne à cause d'un mec qui ne respecte pas les souhait des autres, il sait que je préfère les Magrébins murs aussi il me dit en connaitre un uniquement actif qui préfère les mecs aux femmes, le hic il a 62ans, mais c'est une machine à enculer, Paul (mon pote) a passé tout un après-midi à ce faire enculer par lui, après une opération Houari ne jouis plus, mais il bande tout le temps, il me propose de lui parler de moi si je suis d'accord, je suis OK, Kader me harcèle de SMS, je fini par ne plus lui répondre, Paul me contacte, il a parlé avec Houari qui veut me voir, rendez-vous est pris, Paul me rejoint et me conduit dans un petit lotissement discret, on gare nos voitures sur le parking visiteur et il me conduit chez notre hôte, nous somment reçus par un homme de fière allure, si je ne connaissais pas son âge je lui aurais donné 55ans à tout casser, Paul nous présentes, je sens que je l'intéresse, il fait un clin d'œil à mon ami qui en profite pour nous laisser seuls, Houari me demande s'il me convient, j'acquiesce, il me dit de l'appelé Momo ce sera plus simple, je remarque sous son pantalon un frémissement, il bande déjà,  il me demande si je veux commencer de suite, je lui dis oui, il me fait signe de le suivre, on entre dans une chambre meublée à l'ancienne, un grand lit en bois, une grande armoire avec des miroirs sur les quatre portes, une coiffeuse avec un grand miroir orientable, il se met à poil, moi aussi, il a de sacrés beaux restes, il est très bien membré, il se couche sur le dos, je le rejoint, je m'empare de cette bite circoncise que je convoite depuis que je suis arrivé, je lèche sa hampe de haut en bas, je m'arrête sur ses couilles que je gobe une par une, elles sont grosses et fermes, dommage qu'il n'y ai pas de foutre à l'intérieur, je lèche son gland et lui titille sa petite fente, il couine de plaisir, je gobe son gland et j'avale sa grosse bite, je la rentre jusqu'au fond de ma gorge, je le suce avec application pendant une bonne dizaine de minutes, il me fait signe de m'empaler sur lui, je me mouille le cul et je positionne son gland contre mon trou, je remarque qu'il regarde le miroir de l'armoire, j'en fais de même, ce que je vois est édifient, mon cul entrain de descendre le long de sa bite, du coup je ralenti le mouvement pour qu'on se régale du spectacle, il a compris et me remercie, ma progression est lente mais efficace, je ne vois plus sa queue mais je la sens bien au fond de mon trou, je commence des va et viens lents mais de toute la longueur de sa bite, je la sort entièrement et je m'enfonce d'un seul coup, ses couilles me frappes les fesses, j'adore ça, il me fait signe de me mettre à quatre pattes, il m'encule avec vigueur, ça dure une bonne demi-heure, je commence à avoir mal au cul, je le lui dit, après quelques aller-retour supplémentaires il s'arrête, mais me laisse sa queue à l'intérieur, il bande toujours, Paul ne m'avait pas menti, il m'allonge et se couche sur moi sa bite toujours dans mes entrailles, il me parle d'Ali et de Kader, Paul lui a tout raconté, il me dit que ce serait dommage de ne plus voir mon amant après de si longues années, il recommence à me baiser lentement tout en m'expliquant qu'il serait d'accord pour nous recevoir, je remonte mon cul pour qu'il puisse pousser sa bite au plus profond de moi, je réfléchis, c'est vrais que j'aime Kader mais il m'a déçu, que faire ? Momo me fait mettre sur le dos, il me déplace légèrement pour se mater dans la glace pendant qu'il va m'enculer, c'est un super coup et il est voyeur, ça m'excite, je passe mes jambes sur ses épaules, il a un sourire et il me pénètre en me déplacent encore un peu pour bien voir sa bite me ramoner, au début lentement, je vois son sexe entrer et sortir de mon cul, je prends un énorme plaisir, je sens que je jouis du cul, lui aussi l'a ressenti, il me souris et me bourre la chatte à grand coups de reins, au bout d'un quart d'heure il ralenti et s'arrête, je ne sais plus où je suis, j'ai le cul trempe, sa bite toujours au fond de moi et surtout bien raide, je laisse descendre mes jambes le long de son corps que j'emprisonne, je vois qu'il est très fatigué, je l'attire sur moi et nous restons enlacés avec toujours sa queue au fond de mon cul meurtri, ça fait une heure et demi que nous avons commencé nos ébats, j'en peu plus et lui non plus, comme je n'ai pas jouis il me demande de me branler, je m'exécute, j'ai toujours sa bite dans le cul, quand enfin j'éjacule je reçois mon sperme sur le ventre et la poitrine, il en ramasse avec ses doigts et me le verse dans la bouche, j'en fais de même, il y a longtemps que je n'avais pas bu mon foutre, quand il n'y avait plus de sperme sur moi il s'est sorti de ma chatte, on s'est levés, direction la salle de bain, une douche, pendant que je m'habillais il me caressait les fesses, lui était encore nu son beau chibre bien droit que j'ai embrassé, on a échangés nos 06, il a enfilé une djellaba sur son corps nu et m'a raccompagné à sa porte, après un regard plein de sous-entendus je suis parti, c'est quand je me suis assis dans la voiture que j'ai ressenti une légère douleur, mon cul avait drôlement était malmené mais j'ai adoré, par reflexe je regarde mon tel il y a un message de Kader, il me supplie de le contacter, Momo est derrière ses carreaux donc je démarre,  je lui fais un petit signe en passant, je m'arrête sur un parking et je tel à Kader, il me répond de suite, il est très heureux de m'entendre, il se confond en excuses, pour enfoncer le clou je lui dis d'où je viens et ce que j'ai fait, il est déçu, je lui parle de la proposition de Momo, à sa voix je sens qu'il renait, je lui demande ses dispos pour la semaine, il va me les donner sur mon email secret, il peut se libérer mardi et jeudi, j'en informe Momo, pour lui pas de problème, les deux si on veut, je tel à Kader, OK pour les deux, il est en manque, mardi je passe prendre Kader près de chez lui, on arrive chez Momo, il nous attendait, je fais les présentations, Momo me dit qu'il va bricoler au garage, je lui demande de rester, j'ai ma petite idée, c'est vrais que je suis devenu salope, on se dessapes, et on va dans la chambre, je compare les deux bites, Momo plus longue mais un tout petit peu moins épaisse, je commence par le sucer, il est couché sur le dos, je suis à quatre pattes, Kader me travail le cul avec ses doigts mouillés de salive, je sens sa langue épaisse s'emparer de mon trou elle fait des va et viens, je bouge mes fesses de contentement, il me salive abondement, j'ai compris je lâche la bite de Momo et je m'empale dessus, Kader positionne sa queue entre mes lèvres, pendant que je m'encule sur la bite de Momo, je lui pratique une bonne pipe, il ne tarde pas à jouir, comme d'habitude je déguste son jus et je l'avale par petites gorgées, Momo qui m'a vu déglutir a tout compris, il me demande de me mettre à quatre pattes, il me défonce le cul, Kader remet sa queue dans ma bouche, je le suce, Momo lui demande de changer de place, je sens de suite la différence de gabarit qui n'est pourtant pas énorme, il m'encule pendant un bon quart d'heure il grogne me souffle dans le cou et je sens son sperme se répandre au fond de mon cul, en plusieurs jets chaud, il me demande si je veux l'enculer, bien sûr et je veux que Momo l'encule après, c'est OK pour tous, je l'encule pour lui faire le passage, pendant qu'il se fait enculer par notre hôte il me suce, je jouis dans sa bonne bouche, il avale et me nettoie la bite, Momo veut mon cul, pas de problème, je m'y colle, Kader me dit avoir le cul en feu, comment je peux supporter que Momo me sodomise aussi longtemps, une question d'habitude quand avec Ali ils s'occupaient de moi, là il comprends, je lui demande s'il en veut encore, oui mais par moi, il vient se placer sous moi, je l'enfourne pendant que Momo est toujours en train de me niquer, on synchronise nos mouvements et on fait le petit train, à chaque poussée de Momo je pousse à fond dans le cul de Kader, il gémit, il tortille du cul, il jouis dans sa main et moi dans son cul, il bois son jus c'est la première fois que je le vois faire ça, je débande, il se sort de dessous moi et pris d'une envie irrésistible il prend ma place, Momo commence à fatiguer mais il bande toujours autant, il se met sur le dos , Kader s'empale dessus, je me positionne derrière lui, je veux lui montrer ce que ça fait de forcer un trou avec deux queues, quand il sent ma bite contre son trou déjà occupé, il a un mouvement de recul, erreur ça permet à mon gland de rentrer, il cri de douleur, mais ne refuse pas l'insertion de ma bite beaucoup plus modeste que la leur, je l'encule, il grimace, pousse des gémissements, Momo coordonne ses va et viens avec moi, Kader pleur, je le caresse il me dit que c'est de bonheur, il a mal mais il aime ça, la douleur fait place au plaisir, il me demande de le pilonner plus fort, il râle, et il jouis sur le ventre de Momo qui n'en peut plus, il est en sueur, je promets à Kader que jeudi c'est moi qui me ferais prendre en double, du moins j'essaierais, il a toujours nos deux bites dans le cul, on se retire et c'est la première fois que je vois la queue de Momo ramollir, passage par la salle de bain, pendant qu'il se lave je suce Momo pour le remercier, il ne rebande pas, tant pis on verra jeudi, on prend congé de notre hôte, qui nous dit qu'on peut revenir tous les jours si on le veut, jeudi sur, après on verra, dans la voiture Kader s'assoie sur une fesse, il me dit avoir très mal mais qu'il a apprécié et qu'il attend jeudi pour que j'y passe aussi, et il renouvellera l'expérience, il ne tari pas d'éloge au sujet de Momo, bon baiseur, bonne bite, super sympa etc. vivement jeudi, je tel à Momo pour lui dire ce que Kader m'avait avoué et que surement j'y passerais aussi, il se mit à rire et me dit qu'il était sûr que j'en arriverais là où j'ai refusé avec Ali, je lui dit qu'il n'y avait aucune comparaison entre lui et Ali, il me propose de passer demain pour en parler, je n'ai pas beaucoup de temps devant moi, je dois emmener ma femme faire des courses au magasin de bricolage, j'arrive chez Momo, il n'est pas seul, un jeune beur d'une trentaine d'année est avec lui, il me présente, Ahmed son neveu, il me prend en aparté et me dit qu'il veut essayer la double sur moi mais pas de suite avec Kader qui est monté comme un âne, son neveu a une queue longue mais fine, un peu comme la mienne, environ 3.5cms , je lui dis que je suis pressé et lui explique pourquoi, il me dit ne t'inquiète pas en vingt minutes, maxi trente ce sera fait, je lui fais confiance, on se met à poil dans la chambre, Momo m'encule à quatre pattes pendant que je suce son neveu, il me baise la bouche avec fougue, je sais qu'il va jouir, gagné il me lâche un paquet de foutre en fond de gorge, je n'ai pas le temps de déguster, j'avale tout, Momo se met sur le dos, je m'empale dessus, et je commence de lents va et viens, par le jeu des miroirs je vois sa queue entrer et sortir de mon cul, ça me procure un plaisir immense, Ahmed se positionne derrière moi, je me penche un maximum pour lui offrir ma rondelle, il s'enduit la bite de gel, et doucement mais surement il pénètre ce cul chaud, dilaté et accueillant, quand son gland passe je pousse un cri de douleur, il s'arrête, son oncle lui demande de continuer, j'ai l'impression que je vais être coupé en deux, Momo m'encule à grands coups de rein, son neveux coordonne ses va et viens avec lui, j'ai le cul qui explose, j'ai mal mais en même temps je ressent un plaisir inégalable, je jouis du cul, Ahmed se répand en moi par de longs jets de sperme, il se retire et va direct se laver je reste avec la bite de Momo en moi il continu ses lents va et viens pour apaiser ma douleur, je suis penché sur lui, j'embrasse son corps, son cou, je lui suce les tétons, je lui demande de me niquer plus fort, il se retire, je me met sur le dos, mes jambes sur ses épaules et il m'encule en me pilonnant avec force, sans que je me touche la bite j'éjacule, j'en ai plein le ventre, une fois de plus il me fait boire mon jus avec ses doigts, il me dit que demain j'aurais moins mal, j'en suis pas sûr car la bite de Kader est beaucoup plus grosse que celle de son neveu, il me dit en me montrant le tube de gel que bien préparé ce sera comme une lettre à la poste,  Ahmed vient nous dire au revoir il me roule une pelle et me dit à une autre fois peut être, je ne réponds pas mais il a capté mon regard approbateur, à ce moment je pense que finalement je n'aimes que les arabes et leurs belles queues, je me lave avec la poire, plusieurs jets, enfin l'eau sort claire, je prends une douche, m'habille, j'embrasse Momo et je m'en vais le cul meurtri mais des rêves plein la tête, sur mon pare-brise un mot « je te kif grave c'est quand tu veux, 06 .. .. .. .. » je souris j'ai un nouvel amant, le jour J est arrivé, Kader est déjà arrivé, lui et Momo sont à poil, devant leur regard coupable je devine ce qui s'est passé, Momo m'annonce qu'en m'attendant il a niquer Kader, ça ne m'ennuie nullement, je leur dis qu'ils ont bien fait, j'en profite pour dire à Momo que j'en pince beaucoup pour son neveu, et que j'ai l'intention de le revoir, il me dit qu'il est au courant Ahmed lui a tel ,  entre temps je me suis mis à poil, Momo me caresse le cul et Kader me suce la bite il veut mon jus aussi il s'active pour me faire jouir, on est au milieu du salon, Momo me branle l'anus avec trois doigts, j'éjacule, Kader avale tout mon jus, il me nettoie la bite, direction la chambre, pendant que je suce Kader Momo me prépare le cul avec du gel, il rentre trois doigts puis quatre, je sens qu'il rajoute le pouce, il met encore du gel, sa main entre comme dans du beurre jusqu'au poignet, il me first, c'est la première fois que j'ai une main entière dans le cul, il ferme le poing et me fait des va et viens, il la sort entièrement et recommence et ça plusieurs fois, au bout d'un moment je ne sens presque pas sa main entrer, maintenant c'est avec le poing fermé qu'il y entre, là par contre ça me fait mal, mais dès qu'il est à l'intérieur je commence à apprécier, Momo comprend que je suis prêt, il se couche sur le dos et je m'empale de suite sur son gros pieux, Kader s'enduit la queue de gel, elle rentre presque toute seule, j'ai deux grosses bites dans le cul, et je n'ai pas mal, ils synchronisent leurs mouvements, je sens bien ses deux grosses bites fouiller mes entrailles, j'adore, quand Kader éjacule je sens ses longs jets de sperme remplir ma cavité anale, je jouis comme un malade, j'en ai mal à la queue, Momo a reçu tout mon jus sur son ventre, je le surprend a en mettre dans sa bouche, il a l'air d'apprécier, Kader se sort le premier, je me dégage de la bite de Momo, je me laisse descendre le long de son corps, je bois mon jus répandu sur son ventre, content me demande Momo avec un grand sourire, oui j'ai très mal au cul mais je me suis régalé, pourquoi ne l'ai-je pas fait avant, pourtant tu as refusé avec Ali, oui mais lui me prenait pour une pute et je n'étais pas prêt pour ça avec lui, toi tu t'est occupé de moi, ça m'a détendu, mis en confiance et mon cul s'est dilaté sans trop de douleur, tu es vraiment un expert, il me sourit, il a des projets pour moi avec son neveu et Kader, une bonne partouze à quatre, je suis partant, je sais que je vais en prendre plein le cul avec ces trois superbes bites. On se lave, se rhabille, s'embrasse et on se sépare.

Bientôt pour la suite.

Jeanmi31

jeanmi31@sfr.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Aire de repos

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)