Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Bisexuel à 66

C 'était un comble,  glisser vers  la bisexualité à 66 ans !

Mon épouse ne montrant plus beaucoup d'ardeur  dans ses désirs de libido je naviguais sur le net à la recherche de sites  pornos  c'est alors que je suis tombé sur des pages gays. Cela m'amusait, bien enfermé dans mon hétérosexualité,  je n'avais pas l'idée qu'un  jour je puisse franchir le pas. Au fil de mes visites sur le net, j'observais cependant que peu à peu, ces images ne m'étaient pas indifférentes et je me suis mis, un jour, à bander  en regardant des mecs se sucer.

Puis j'ai lu des informations sur les saunas gays. Lentement l'idée progressivement  m'est venue de m'y rendre sans que vraiment j'ose aller au bout de mon désir.

Un jour où je me retrouvais seul  et ou  quelques tiraillements du côté de mon  pénis traduisaient une envie de jouir, je  me décidais à oser  franchir la porte d'un sauna Gay que j'avais repéré   lors d'une visite sur le net et qui de se trouvait à 10 minutes de mon domicile.

Malgré mon âge, j'étais dans mes petits souliers et  je sentais mon cœur s'accélérait à mesure que j'approchais.  Après un premier passage  pour un peu repérer  J'osais enfin sonner. Les secondes me semblait des heures car j'avais peur, debout devant cette porte, de me faire reconnaitre.

  Enfin la porte  s'ouvre ouf ! Je me retrouve dans une sorte de sas  face à un guichet.   Après un bonjour discret, on me tend une petite pochette fermée par du velcro qui peut accrocher au bras ou à la cheville à laquelle est  fixée  la clé. A  l'  intérieur de la pochette, un préservatif et un lubrifiant,  un  numéro de vestiaire y  est  aussi inscrit. Bon après- midi ! me dit le type derrière le guichet avec un petit sourire.

  Une autre  porte  s'ouvre et je me retrouve dans une pièce dont les murs sont tapissés de casiers. Quelques photos d'hommes nus  aux fesses bien galbées ornent aussi cette pièce. Je repère mon numéro,  le 45, et J'  ouvre la porte et y  trouve une serviette.

Je suis seul, ça tombe bien. Je commence à me déshabiller  mon cœur bat de plus en plus vite. J'étais en slip quand  un autre arrivant   pénètre dans la pièce, je me dis que les affaires marchent bien dans les saunas. Il est jeune et j'ai un peu honte de me trouver là, mais je me dis  qu'il doit avoir l'habitude lui. Pas de  bonjour, pas de regard, une sorte d'indifférence. Sans un mot il se  déshabille lui aussi.

 Il faut bien que  je retire mon slip   et  devant ce jeune je me sentais  tout à coup paralysé.

  Comme  j'étais là pour  ça,  je tombe le slip, et  le range dans le casier  Je vois bien que l'autre me reluque de biais. J'enroule vite la serviette autour de mes reins, ferme le placard, fixe la pochette à ma cheville et pénètre dans  un couloir étroit  et sombre.  Au bout de ce couloir une lumière où j'aperçois  déambuler quelques personnes qui se croisent.

 L'obscurité brutale me rend un peu aveugle. J'arrive au bout  de ce  couloir et repère la douche.  Un jeune homme est en train de se doucher.  Il me regarde, me sourit  et tout en me regardant, se caresse le sexe. Ca commence bien me dis- je.  Je sens mon cœur battre  et l'adrénaline se secréter. C'est pas bon pour l'érection  pensais je .

 Sous le jet, Je  l'ignore, ou plutôt je fais semblant de l'ignorer car  mon regard est  vissé sur sa bite  qui commence, sous la caresse,  à être bien raide. Sans  aucune gêne, il se branle à présent vigoureusement. C'est le moment  que je choisis pour prendre ma serviette, me sécher  et quitter la douche. Sans doute le type   a dû se dire quel con !!  Mais comme Je suis novice de ce genre d'endroit, je m'en fou !.

  Je   cherche à  présent à repérer les lieux. Je trouve  un autre couloir avec plein de portes  derrière lesquelles  se trouvent  sur des banquettes, des matelas. . Dans chaque box, une lumière tamisée d'ambiance..

Au fond, une autre porte sur laquelle il est inscrit HAMMAM. A droite un portemanteau où trois serviettes sont accrochées. J'en déduis qu'il faut y entrer complétement nu.

J'accroche ma serviette et J'entre. Je suis  surpris par cette chaleur humide  mais   surtout par l'obscurité de l'endroit,  je ne vois quasiment rien.

Dans ces cas- là, il faut avancer  avec prudence.  En me tenant au mur, j'avance un pas puis un autre. Je bute sur une  banquette  et je décide de m'assoir et d'attendre  que mes yeux s'  accommodent avec la lumière.

Je suis à peine   assis que  je sens une main  toucher ma jambe, puis se poser sur ma cuisse. Je ne peux retenir un geste de surprise et contracter ma jambe. Mon voisin a sans doute perçu cette contraction comme une acceptation car   sa main   remonte le long de ma cuisse et   cherche mon sexe. Elle le touche et entreprend de le branler doucement.  Je ne sais si c'est le désir  de braver les interdits ou le plaisir de découvrir une nouvelle chose, mais je  sens mon sexe se durcir presque instantanément. Je commence doucement à distinguer les  choses.  Il s'agit d'une pièce rectangulaire avec des banquettes en L     Au fond des ombres s'agitent et je perçois quelques  gémissements de plaisir qui me font comprendre  le genre de leur jeu .

A présent mon voisin  a passé sa main gauche derrière mon dos et  c'est  sa main droite qui se pose sur mon sexe, continuant le travail d'une main légère et manifestement experte.

 Il se rapproche, sa cuisse touche la mienne.  Je commence à trouver qu'il fait très chaud dans ce Hammam et je suis tiraillé  entre  l'envie de partir et celui d'attendre ce que va me proposer mon inconnu.

Il s'est encore approché de moi   et son buste touche à présent mon épaule .Je sens sa bouche dans mon cou, alors que sa main me titille le sein. je n'ai jamais rien ressenti d'aussi bon. Jamais je ne pensais que je pouvais être aussi sensible à  ce  genre  de caresse. Mes tétons se durcissent. Il me murmure : «  sortons d'ici et allons dans une cabine ? »

Je ne sais plus quoi faire…à mon âge.

Le suivre, partir et m'échapper de ce lieu dans lequel je n'aurais jamais du pénétrer. ?  Mon sexe est tendu comme jamais. Il y a longtemps que ma bite n'a pas  été aussi raide 

Je n'ai pas trop le temps de me poser des questions, cat il s'est levé m'a pris la main et m'entraîne dehors.

Je suis surpris par la fraicheur du couloir et  la lumière soudainement plus forte par rapport à la pénombre du hammam.

  Les serviettes sont ramassées et en en quelques pas nous nous retrouvons dans une cabine,   il ferme la porte qu'il verrouille aussitôt.

Pour la première fois, je peux regarder dans la lumière mon inconnu.

Il doit avoir une petite cinquantaine, les tempes grisonnantes, pas de ventre,   la peau légèrement bronzée sans aucune trace de maillot. Il est debout devant moi, se rapproche et m'embrasse sur la bouche. Je suis très surpris  et je résiste un peu. Il doit sentir mon  inexpérience en la matière avec un homme et  il a  la délicatesse de ne pas insister  Il m'allonge sur  le matelas, puis se couche sur moi. Je sens son sexe sur mon ventre

Sa bouche  s'attarde  sur mon sein  et  elle me donne  un plaisir que jamais je n'ai ressenti avec une femme. Il est doux, sa langue me titille tout doucement le téton  le contourne  puis l'enferme entre ses dents sans le mordre en exerçant une simple pression  puis il recommence. Je suis en train de découvrir avec  cet homme une  nouvelle sexualité.

Sa langue  recommence sur l'autre sein doucement  il les lèche plus qu'il ne les suce  Sous cette caresse  ils se durcissent à m'en faire mal. Je sens le désir dans mon bas-ventre et ma queue devenir raide et bien dur. Ses mains me caressent le cou  et les épaules. Allongé sur moi, sa bouche remonte dans mon cou puis derrière l'oreille, elle remonte le long de ma joue et  trouve  pour la seconde fois ma bouche. Je suis subjugué par ce baiser soudain.  Ma  bouche s'ouvre tout naturellement  pour laisser passer sa langue qui se mélange à la mienne

De sa main droite, il écarte ma cuisse et la remonte doucement. Puis sa main s'introduit  entre mes fesses et me caresse les couilles.

C'est incroyable comme cet homme a les gestes doux.  Tout est caresse

Il murmure à mon oreille » j'ai très envie de toi «  puis attaque à nouveau ma bouche. Cette  fois son  baiser est plus fougueux. Il dévore ma bouche et  suce  ma langue lentement, en me léchant, il descend entre mes seins puis sur mon ventre ;  enfin  sa bouche  se pose sur  mon pénis qu'il engloutit aussitôt. Ma bite est au fond de sa bouche, il l'a entièrement absorbée.  Je suis en train de basculer et de  perdre la tête 

Après qu'il  m'ait sucé longuement, c'est  à mon tour de prendre ses lèvres et de pénétrer sa bouche. Elle a le gout de mon corps, elle a le gout de mon sexe, Je bois sa salive Je ne pense qu'à cette bouche que j'embrasse et qui était  sur ma bite il y a quelques secondes. Il s'est relevé, et s'est mis à genoux devant moi il  s'assoit sur ma poitrine et  me  présente son sexe que j'absorbe immédiatement  sans scrupule.

Sa queue a bon gout, légèrement salée. Je tente de faire le mieux possible. Je ne dois pas être excellent car il m'écarte  et sa bouche redescend vers  ma queue  qui est raide à éclater. Sans doute veut- il  me montrer  la manière de  faire. Il s'active  dans de doux va et vient de plus en plus rapide. Je sens le désir monter, Je suis proche de la jouissance et je lui   fais comprendre que je vais éjaculer.  Au contraire il résiste  et je comprends qu'il veut boire mon sperme.  Il redouble d'ardeur et ne veut pas lâcher mon sexe. J'éclate dans sa bouche. Il continue de me sucer et m'aspire véritablement. J'ai l'impression qu'il va chercher mon sperme jusque dans mes couilles.    Ma semence  est dans sa bouche, il se redresse et avant que j'ai pu faire un quelconque geste,  il a plaqué ses lèvres sur les miennes.  C'est  mon propre foutre qu'il  déverse   dans ma bouche. Je découvre pour la première fois ce gout  et je ne le  déteste pas, même si je suis un peu surpris  Il  me prend la tête et me force à prendre son sexe en bouche. Je n'ai à peine le temps de réagir que je reçois en peine gorge des giclées chaudes et abondantes.

Sa bouche, comme tout à l'heure  est à nouveau sur la mienne   nos langues échangent  à la fois la salive et le sperme. Je ne sais plus où je suis !!!

Je suis bien, très bien   Il s'est allongé à mes côtés et me caresse doucement le sexe. Je ne sais combien de temps cela a duré. Peut- être ai-je sommeillé ? Lorsque je suis  de nouveau en état de conscience  Il se redresse, me sourit, m'embrasse  me dit qu'il a bien aimé mon corps.

Moi j'aurais aimé qu'il me donne un contact, son téléphone, un rendez-vous, mais non, Il s'est de nouveau enroulé dans sa serviette, a ouvert la porte m'a dit  «  bye » et a disparu.

Je suis resté deux à trois minutes encore dans la cabine, encore sous le coup de ce que je venais de vivre  lorsque   la porte   à nouveau s'ouvre. Je suis en face d'un gros monsieur ventru,  dans une serviette qui a du mal à contenir son  embonpoint,  il ente de pénétrer dans la cabine  mais je lui fais  très vite comprendre que je n'ai pas envie. Je le repousse en disant non de la tête

.Je reviens   à la réalité, je sors et vais rejoindre  la douche, encore quelques gouttes de sperme s'échappent du méat de mon pénis. L'eau chaude sur ma queue, l'ambiance, la pénombre de la douche, tout cela me fait bander de nouveau. Je n'arrive pas à contenir mon érection. Plus l'eau coule sur mon corps pus je bande.

Au lieu de regagner les vestiaires, ce que j'avais décidé de faire, j'entre à nouveau dans le Hammam.  Je suis comme envoûté et  je   décide de prendre l'initiative. A peine assis à côté d'un mec, je lui caresse la cuisse et remonte  jusqu'à son pénis.( je sais comment il faut faire maintenant ) Il ne tarde pas à bander lui aussi. Je me penche vers lui  et lui roule une pelle. Nos langues se mélangent  et j'aime çà.  Mon baiser est  langoureux  et je sens mon partenaire   partager ce plaisir ; Je quitte sa bouche, m'agenouille et lui prends la queue dans la bouche.  Tiens, la sienne aussi est salée ; Je lèche son gland doucement puis le long de sa verge  je descends vers ses couilles que je prends dans la bouche.  De ma main droite j'explore ses fesses et introduit un doigt dans son anus …  puis un second. Il a incliné la tête en arrière et émet des soupirs de plaisir. J'ai chaud. Tout mon corps ruisselle à la fois d'eau et de transpiration. J'entends le bruit du velcro et peu de temps après, m'ayant redressé il  pose une capote sur ma bite.  Puis il prend ma bite dans sa bouche  la suce quelques instants et une fois bien dure  me dit à l'oreille : encule moi.

Il ne faut pas me le dire deux fois  je le retourne  et descend avec ma bite le long de sa raie des fesses.   Son anus est dilaté et je n'ai  pas de peine à l'introduire. D'un coup sec, je suis au fond de son rectum  j'ai mes deux mains posées sur ses hanches et je le pistonne  à fond. Je ne sais plus qui je suis,  ce que je fais, plus rien de compte que la jouissance, ce plaisir que je sens monté en moi et que je tente de dominer pour que le plaisir soit retardé.  J'aimerai pouvoir le baiser ainsi des heures. Lui, comme une vraie chienne  m'aide de ses hanches et se synchronise sur mes coups de rein.

Je ne sais combien de temps nous sommes restés ainsi. Tout à coup j'ai éjaculé et gueulant. Je ne me suis même pas rendu compte que  durant ma besogne  des mecs étaient debout, nous entourant la bite à la main, ils étaient en pleine branle  tout excité  de nous regarder. Mon partenaire retire ma capote et entreprend de me nettoyer la bite encore tout gluante de sperme ; Fort de l'expérience de tout à l'heure je lui demande de m'embrasser et je me retrouve à nouveau avec mon foutre dans la bouche  alors  que  je sens sur mon cops une belle giclée. C'est un des  mecs qui se branlaient  qui a lâché sa semence. 

Nous sommes allés ensemble sous la douche. Mon partenaire me dit à l'oreille : Je reviens mercredi à 17 heures ce serait bien de se revoir.

J'ai regagné les vestiaires et suis reparti.   Dehors la nuit était tombée. Dix minutes après j'étais chez moi  et je regardais mon agenda   en me jurant que  je ferai en sorte d'être libre mercredi prochain.

Eric

ericgirod34@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le Mateur - Un bel après-midi - Maison - Le dentiste -Ray - Patrick - Le sexshop - La curieuse villa - Rencontre au sauna - Sur la plage - Bisexuel à 66

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay