14 Août.
57 histoires en accès privilège.
13 Août : 16 histoires en accès public + Nouvelles photos

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Il suffit d'une bousculade

Ça faisait un petit moment que j'avais envie de réécrire une fiction et aujourd'hui je suis d'humeur à en commencer une. Elle sera en plusieurs épisodes suivant l'engouement des internautes alors laissez des avis sur ma boîte mail pour savoir si je continue ou non.

Dans cette fiction, je parlerai à la première personne et incarnerai un jeune homme de 21 ans appelé Matthieu, assez bien foutu avec un visage à faire tomber tous les anges. Il est officiellement hétéro mais secrètement il sait qu'il est aussi attiré par les hommes et préfère garder cela pour lui. Bonne lecture ! ---

CHAPITRE 1 : L'inconnu du bus.

Comme tous les matins, je me lève pour aller en cours et comme d'habitude j'ai la tête dans le brouillard. Après m'être préparé, je suis prêt à partir au campus de ma fac à Reims et c'est avec ma musique que je quitte la maison. Je me passe rarement de musique le matin car c'est un peu ce qui me permet d'émerger doucement de mes rêves. Donc je monte dans le bus, et va m'installer au fond. En général, ce sont souvent les mêmes personnes à cette heure là donc je note rien d'exceptionnel... Enfin seulement jusqu'à un certain arrêt. En effet, une personne venait de monter dans le bus que je n'avais jamais vu et qui bizarrement ne m'a pas laissé indifférent. C'était un jeune, d'une vingtaine d'année peut-être, de taille moyenne avec une coupe rasée sur un côté, enfin vous voyez la coupe à la mode chez les footeux. Son visage était doux mais fort à la fois et ses yeux étaient d'un bleu qui tranchait avec ses cheveux sombres rendant son visage plus mystérieux.

J'ai pris l'habitude de regarder les personnes qui me plaisent en saccader histoire de ne pas me faire prendre sur le fait. Durant tout le trajet j'alterne donc entre le paysage et ce jeune homme que je ne connais pas. Lorsqu'arrive mon arrêt, je vais pour descendre quand le jeune homme me bouscule en voulant lui aussi sortir. Nos regards se croisent instinctivement afin de s'excuser et je pense qu'à ce moment je me suis senti tout con et je n'arrivais pas à décrocher mon regard de ses yeux. Le temps de reprendre mes esprits j'étais mécaniquement sorti du bus et lui poursuivait son chemin comme s'il ne c'était rien passé. Nous allions les deux rejoindre le tram et j'ai profité de la centaine de mètre qui séparait les deux arrêts pour le mater de derrière sans risquer de me faire prendre. Sa démarche était assurée et son style vestimentaire était très à la mode, j'en ai vite déduis que c'était quelqu'un qui faisait attention à son image et aimait bien le montrer. Normalement ce genre de personnes me repoussent et m'exaspèrent plus qu'autre chose mais lui c'était différent... Enfin c'était peut-être parce que son cul était super bien moulé dans son jeans... Arrivé dans le tram, je prend une place en espérant avoir une bonne vue sur lui mais il alla s'installer un peu loin et de plus il était face à moi donc si mes regards étaient trop insistants je risquais de me faire avoir. Malheureusement il sorti aussi trop tôt à mon goût et j'imprégnais son image dans mon esprit en espérant le recroiser un jour. Après cette journée, je ne l'ai pas revu avant longtemps. Mais un mois plus tard je le revis dans le bus et comme la première fois je l'observais avec insistance tout en essayant de ne pas me faire griller.

En rentrant chez moi, je ne cessais de me remettre en question parce qu'il était clair qu'il m'obsédait bien plus qu'en temps normal et que chaque moments de répit dans mes journées étaient consacrés à tenter de me remettre son visage en tête. Cette obsession me faisait fantasmer d'un côté mais d'un autre elle me faisait peur... Peur car la situation mettait en action la partie "sombre" de moi, celle qui est secrète et cachée et où personne ne se doutait de son existence. Je continuais donc ma vie en attendant de le recroiser dans le bus ce qui n'est plus arrivé..

Mais c'est bien plus tard et autre part que je suis enfin rentrer en contact avec ce bel homme puisqu'en effet la situation a basculé trois mois plus tard durant une soirée. C'était une soirée étudiante comme on voit toutes les semaines sauf que celle-ci n'était pas comme toutes les autres. J'étais donc avec mes amis de fac dans notre bar favori là où l'ambiance est la meilleure. Ce soir là il y avait beaucoup de monde et il était difficile de circuler dans le bar sans bousculer tout le monde. Ayant eu la tâche d'aller chercher des bières au bar, je me lance dans cette foule de gens pour rejoindre le comptoir. Je passe donc ma commande et après avoir payé je prend l'alcool et retourne à ma table. Sauf qu'en me retournant je bouscule la personne derrière et par réflexe je fixe les verres en espérant ne pas en mettre partout.

C'est là que j'entendis :
"C'est dans tes habitudes de bousculer tout le monde ?"

Il était là ! C'était lui... Je relève les yeux et je me perdis directement dans son visage en regardant minutieusement tous les aspects de celui-ci. Ses yeux était d'un bleu étincelant et profond et ses sourcils rendaient son regard impénétrable. Ses pommettes étaient relevées comme il fallait et son nez ne gâchait en rien son visage. Mais ce qui m'a le plus submergé était sa bouche... Il arborait un sourire jovial qui révélait toutes ses dents. Lorsque je l'avais croisé dans le bus, je n'avais pas eu l'occasion de le voir sourire et maintenant que je le vois je me dis que ce n'était pas une mauvaise chose car j'imagine pas les fantasmes que j'aurais fait avec ce sourire.

"Tu te lances dans une imitation de statue ou bien ton cerveau n'a plus de batterie ?"

Putain merde... Il m'a pris par surprise et ducoup je n'ai pas pu feinter l'indifférence... Fallait que je trouve quelque chose et vite sinon j'allais me faire griller plus que je ne le suis déjà...

"Ahaha très drôle ! En réalité je ne pensais pas que t'allais te rappeler de cet événement anodin qui s'est déroulé il y a trois mois..."

"Tu rigoles ? Avec l'entorse que tu m'as foutu ça me paraît logique que je m'en rappelle !"

"De quoi ? Quelle entorse ?"

"C'est bon détend-toi l'ami je rigolais !"

Je ne savais plus quoi penser... Le mec apparaît comme ça, il me fait des blagues, me surnomme "l'ami" mais surtout... oui surtout... il se rappelle de notre bousculade à la sortie du bus.

"Fais gaffe tu recommences ton imitation ! Trouve vite une autre excuse ou sinon je vais croire que je te perturbes !"

"Euh désolé.. J'étais entrain de penser que mes potes attendaient les bières et que ça fait déjà un bon petit moment"

"Bon ben t'as finalement choisi l'autre excuse... Reviens me voir quand t'as changé d'avis !"

Et c'est sur cette phrase et un sourire plein de sous-entendu qu'il s'éloigna du bar. J'étais complètement retourné et je réfléchissais tellement que les réflexions de mes potes concernant le temps que j'ai mis pour acheter les boissons passaient au-dessus de moi. Je m'assois donc à la table et reprend la soirée normalement. Enfin j'ai feins que rien ne c'était passé alors que quelque chose d'énorme venait de se passer. Je repensais à sa dernière phrase et je ne cessais pas de la retourner dans tous les sens. M'a-t-il ouvertement dit qu'il était intéressé par moi et qu'il me laisse une dernière chance ou bien étais-ce tout simplement pour rigoler d'un simple fait ? Mais plus le temps passer et plus j'étais persuadé qu'il me tendait une perche. Et de toute manière, il est là alors je serais vraiment un con si je laissais ça passer. Je décida alors de le rechercher même si je savais pas vraiment quoi encore lui dire... Après avoir dit à mes potes que je revenais, je suis parti à sa recherche et au bout de 5 minutes à valser entre tout ce monde je sens quelqu'un qui me bouscule plus fortement que normalement.

"C'est vrai que moi aussi j'y prends goût !"

Encore une fois c'est lui qui venait à ma rencontre et comme je suis pris par surprise je reste encore comme un con à chercher une réponse adéquat... Mais il continua :

"Alors t'as changé d'avis ou bien tu me cherchais pour me dire la dernière blague que t'as entendu à la radio ?"

"Qui te dit que je te cherchais déjà ?"

"Arrête de me prendre pour un con, tu crois que je te vois pas m'observer ? Alors que toi tu n'as pas l'air d'avoir observé que je t'observais depuis tout ce temps !"

"Euh tu peux ralentir, je comprends rien à ta phrase !"

"Bref, on va faire un tour ?"

Sa dernière phrase était empreint d'insistance et d'excitation ce qui ne m'a pas laissé le choix de lui répondre un "oui" !

On sorti du bar pour ce retrouver dans la rue. Tout était plus calme et j'avais l'impression de pouvoir respirer.

"Aufaite, moi c'est Romain... Et toi ?

"Euh Matthieu !"

Je n'avais pas encore pu entendre sa vraie voix à cause du bruit dans le bar et lorsqu'il énonça son prénom je suis pris d'une vague de bien-être par sa voix douce et grave. On parti fait un tour de la ville tout en faisant connaissance. Il avait 20 ans et faisait des études dans les sciences de l'ingénieur. Il habitait à Reims depuis toujours et connaissais donc très bien cette ville. Alors qu'on parlait comme des amis peuvent se parler j'exprima la question qui me taraudait depuis un bon moment.

"Romain, comment t'as su que tu m'intéressais ?"

"En réalité ? Je ne le savais pas.. Depuis que je t'ai vu dans le bus je suis plus le même.. Dumoins quelque chose en plus est arrivé dans ma vie, je suis plus heureux, et sans faire de conclusions hâtives je pense que tu y es pour quelque chose... Ducoup quand je t'ai vu ce soir j'ai provoqué le destin..."

"Mais comment tu fais pour rester si conscient et assuré ? Et comment t'en as déduis que tu m'intéressais ?"

"Ah ça... C'était du faux, en vrai j'étais en plein stress et tentait de rester cohérent... Après c'est vrai que je tentais ma chance même si j'avais déjà remarqué à plusieurs reprises que tu me matais.."

Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment précis j'ai eu envie de l'embrasser. J'ai donc passé ma main derrière sa tête et l'ai approché de moi pour pouvoir l'embrasser. Notre baiser a suspendu le temps et après quelques secondes intemporelles nous nous sommes détachés. Heureusement pour nous, nous étions dans une petite ruelle déserte. En effet, cette pulsion aurait pu mettre en danger mon secret que je tente de garder pour moi mais qui est devenu très difficile depuis que j'ai croisé Romain. C'est à ce moment là que mon portable à choisi pour sonner... C'est mes potes qui me cherchaient...

"Désolé Romain mais mes potes me cherchent et je leur avais promis de faire un after chez moi... Je.. Euh.. Tu veux venir ?"

"T'es gentil mais non faut que je rejoigne aussi mes potes.. Mais peut-être qu'on pourrait se revoir bientôt autour d'une soirée en solo..."

Avant de retourner au bar nous nous embrassons à nouveau puis échangeons nos numéros de téléphone. Lorsque nous arrivons devant le bar, nos deux bandes de potes nous attendaient dehors et c'est à ce moment que l'un de ses potes à balancer :

"Hé Romain tu faisais quoi ?! On t'attend depuis 15 minutes !"

"Désolé les gars mais j'étais avec Matthieu et on est allé voir un pote commun qui habitait à côté !"

J'ignore comment il fait pour trouver des excuses aussi rapidement sans sourciller à un seul moment... On se dit aurevoir comme des amis le ferait et chacun repart de son côté. Ma soirée continue et bizarrement j'étais d'une euphorie notable et mes potes n'ont pas manqué de me le faire remarquer... Alors que tout le monde rentrait chez soi, je partis me coucher et c'est à ce moment précis que mon portable vibra.

"Bonne nuit Mathy, à très vite j'espère... <3"

A la lecture de ce message, je mis un long moment à m'endormir et je n'arrêtais pas de revivre cette soirée qui venait de bousculer ma routine.. J'étais heureux.

--- C'est la fin de la première partie. J'ai fait le choix de ne pas inclure de scènes de sexe pour la simple raison que je voulais déjà installer le contexte. Maintenant à vous de décider si Romain et Matthieu se reverront ou pas. Envoyez moi des mails !

Ninemark

ninemark@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Voyage Initiatique - Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

Maître Olivier Chopassif
Hétéro ? Eric
Quel petit gourmand ce cousin ! Mister Anoniman
Triangle à géométrie variable… Yan
Kacem Rafael
Un bon gros colis Ghost writer
Le nouveau voisin Frank
La bite de "papa" Ghost writer

Nouveaux épisodes

Le mec idéal -27 Pititgayy
Vendredi soir aux Tuileries -03 Stéphane Juin
Le moniteur moto -03 Sketfan
Le moniteur moto -04 Sketfan
Ce voisin discret -02 Elliot
Mon rêve américain -04 Maxou
Le voisin d'en face -02 Charly Chast
Julien en famille -09 Marco10e

Aout 2018

2 copains d'enfance Maxodu
Le cirque itinérant Matt
Oumar le Malien Adama
Site de rencontre Candide78
Le donjon SM de Dan Bearwan
Prof de sciences Anoniman
J'essaye l'escrime -01 Ulrich35
Il était temps ! Nynyon
Voyage Initiatique -04 Ninemark
Voyage Initiatique -05 Ninemark
Chambres à louer -06 Jeanmarc
Sur la digue Rafael
De la balade a la transformation Jonathanpraline
Mon meilleur ami et moi Wawan
L'inconnu de la poste Pititgayy
Remis à ma place Pititgayy
Un ange Angeldevil
Charmant voisin Discrétion exigée
Humiliation et sadisme Orly
Mes deux papas Bearwan
Un jogging surprise Loic Du 56
Plus on est de fou... rom.3004
Mon univers rocambolesque Grandhomme44
Chroniques de Lope75 Lope75
L'annonce Stephanebrest
Visite de Mehdi Chopassif
After work Imbot4top
Mon coéquipier hétéro Étalon
Ce premier massage Nicolas 89
Scouts Frank
Travaux d'été entre voisins Corentin
Une fin de soirée inattendue Nicolas 89
Formatage d'une nouvelle vie PhallusBareback
Mes premières fois Tdmiens0
Moi, Kevin, Mâle Alpha Kevin Alpha
Marc Chopassif
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)