12 Déc.
+ 67 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Découverte et premiers plaisirs

J'étais étudiant et je logeais chez l'habitant. Mon logeur était un homme trentenaire céléibataire. Un samedi en début de soirée, Vincent frappa à ma porte de chambre et me dit :
« -Je viens d'appeler ami qui fait une étude sur la sexualité des jeunes tu pourrais l'intéresser.
-Comment cela ? Répondis-je .
-Il fait des interviews : tu réponds à ses questions.
-Ah .
-Alors ça te dit ?
-Je sais pas.
-Bon écoutes je te propose de le rencontrer et puis si ça ne te branche pas on revient. OK ?
-Ok.
-Je me change et on y va ».
Vincent se retira. Puis réapparu en survêtement. « Tu viens ? ». Je me levai pour le suivre. Ensemble nous descendîmes au parking sous-sol. Il me fit monter dans sa voiture. Le trajet dura environ 30mn. Il arrêta le véhicule devant un pavillon. Il sorti de la voiture franchit la grille du pavillon, je le suivi. Il sonna. Après un bref instant la porte s'ouvrit laissant voir un homme en t-shirt et pantalon de survêtement. 

-Salut Vincent,
-Salut Arthur, je te présente Guillaume dont je t'ai parlé.
-Salut Guillaume.
-Bonjour monsieur, dis-je.
-Appelle-moi Arthur.
-Oui m'sieur heu, Arthur.
-Vincent t'as parler de mon projet ?
-Un peu. Vous faites une étude sur la sexualité des jeunes ?
-Exactement, et donc tu veux y participer n'est-ce pas ?
-Euh oui.
Tout en parlant nous étions arrivé dans un living. Il me fit asseoir. Vincent restant debout.
-Tu devras répondre avec franchise à mes questions.
-Oui bien sûr.
-Pendant l'interview je peux demander aussi de faire des tests, je filme les interviews, cela ne te dérange pas ?
-Non.
-On y va ?
-Oui.
-Bien allons dans le studio d'interview.
Arthur se leva et je le suivi avec Vincent.
Le studio était blanc et très lumineux . Au centre de la pièce y était placé un canapé. Au quatre coin de la pièce étaient placées des discrètes caméras. Arthur me proposa de me mettre à l'aise. Je retirai ma veste de survêtement qu'il prit. Il me dit aussi de retirer mes baskets et mes chaussettes pour être au mieux comme lui. Je le regardai. Il était effectivement pieds nus. Alors je me dit pourquoi pas, surtout qu'il faisait chaud dans cette pièce. Arthur ramassa mes affaire et les donna à Vincent qui sorti de la pièce et revint avec une petite caméra. Arthur s'assit et m'invita à faire de même.
« -Bien nous allons commencer, mais avant règle à respecter ne jamais regarder une caméra. Ok Guillaume ?
-Ok.
-Quel âge as-tu ?
-vingt ans ?
-Est-ce que quelqu'un t'as déjà dit que tu étais mignon.
-Non personne, répondis-je étonné par cette deuxième question.
-As tu eu déjà des relations sexuelles ?
-Aucune, dis-je en rougissant un peu alors même que je m'attendais à cette question.
-As-tu eu l'envie d'en avoir une ?
-Oui.
-Pourquoi ?
-Ben pour savoir ce que cela fait.
-C'est à dire ?
-...
-Si tu jouirais plus qu'en te masturbant ?
-oui.
-Tu te branle souvent ?
-Ca dépend.
-Une fois par semaine, tous les jours ?
-Presque tous les jours.
-Tu te branles où ?
-Dans mon lit.
-Et encore.
-Sous la douche, j'aime bien aussi.
-Oui chez-toi bien sûr mais ailleurs ? Par exemple les toilettes du lycée ?
-Oui cela m'est arrivé, dis-je en rougissant un peu gêné car je sentais aussi ma queue gonfler un peu.
-As tu un lieu que tu préfère ?
-Ben j'aime bien les toilette du stade. Et j'ajoutai. Je le fais à chaque séance de sport sauf quand j'ai piscine .
-Pourquoi les toilettes du stade ?
-Euh, c'est tranquille.
-Tu t'enfermes ?
-Non je fais ça devant un urinoir.
-Tu n'a pas peur d'être surpris ?
-Si mais... euh c'est excitant., dis-je en rougissant complètement. Cette fois je bandai complètement.
-Ce qui t'excite c'est la possibilité d'être surpris ?
-euh je, je crois un peu bafouillège après un instant de silence.
-Et tu as essayé à ailleurs ?
-Oui trois fois à la piscine, dis-je dans un souffle.
-Raconte. »
Comme je ne répondais pas il insista.
« -Alors ?
-Ben ça c'est passé après le bain .J'étais le dernier j'avais aidé à ranger le matériel. J'ai été me doucher. Et sous l'eau j'ai commencé à passer ma main sur mon slip.
-Tu as bandé.
-Oui et je me suis branlé.
-Aurais-tu aimé être dérangé.
-Je sais pas enfin oui peut-être.
-Tu as une tendance un peu exhibitionniste non ?
-Sais pas.
-Je te propose de tenter l'expérience maintenant, tu te déshabilles pour t'exhiber devant moi. »
Je ne répondis pas.  Je regardai chacune de caméra pour terminer par celle tenue par Vincent. Arthur alors ajouta :
-Tu n'ose pas à cause des caméras ?
-Ben heu oui un peu.
-Justement c'est cela l'exhibitionniste ! Alors essaye, c'est l'occasion ! »
Je me sentis rouge. Mon regard croisa le sien. Il avait raison c'était l'occasion. « Commence par retirer ton t-shirt ». Je regardai Vincent puis Arthur qui hocha de la tête. Alors lentement je retirai mon t-shirt. « Bien maintenant le pantalon ». Dans la même lenteur je défis le cordon de serrage de la ceinture et après une inspiration je laissai tomber mon pantalon à mes pieds. Début d'exhibition : le tissu de mon slip moulait ma queue durcie. D'une voix plus dure et autoritaire Arthur dit « le slip ».  Je regardai Arthur qui fit un signe du menton « maintenant ou jamais » ajouta-t-il.  A nouveau je pris mon inspiration et je retirai mon slip. J'étais désormais nu en érection devant deux hommes et des caméras. «Ça t'excite de t'exhiber, n'est-ce pas ? » dit Arthur, il ajouta « Branle-toi ». Lentement je posai une main sur mon sexe tendu et je commençai à aller et venir le long de mon manche. Après un court moment, brusquement il dit « Ça suffit ! Tu va passer au test suivant ». Il se leva se mit devant moi. J'avais arrêté mon geste mais gardé ma main sur la verge tendue.  Il me pris les mains pour les plaquées sur la bosse formée par son sexe sous le pantalon de survêtement. Je rougis violemment.  Il me regarda. Je baissai la tête et je vis mes mains posées sur son pantalon. Je relevai la tête. Il souriait en me fixant avec intensité dans les yeux je ne pu soutenir son regard. Je baissai à nouveau la tête. En voyant mes mains, une pensée me traversa : comment était-il son sexe ? Hésitant je commençai exercer un pression puis le cœur battant à doucement le malaxer. Arthur alors relâcha mes mains et me laissa continuer à le malaxer. Je sentais son sexe se développer. Il durcissait en s'allongeant. Je n'osai pas mais j'avais une envie folle de mettre ma main dans son pantalon.
« -Ça ne te déplaît pas de me caresser n'est-ce pas ? Dit Arthur.
-...
-Tu ne dis rien ? Alors  tu aimes ?
-Je...  cr... crois un peu, oui, bafouillai-je.
-Ok on continue le test. On va voir ta capacité à branler un homme. Pour cela tu vas commencer par terminer de me déshabiller. »
A cette invitation j'allai me saisir du cordon de serrage de son pantalon lorsqu'il me retint. « -Pas tous de suite, commence par t'agenouiller » dit-il. Je le regardai interrogatif, il fit un signe de tête alors mis un genoux puis l'autre à terre. Je levai la tête vers lui. Il me dominait de toute sa sature.  « Maintenant tu y aller. » entend-y-je. Alors la main tremblante d'émoi mais je saisis le cordon de serrage pour le tirer et défaire son nœud puis j'attrapai la ceinture du pantalon pour le faire glisser le long des jambes jusqu'aux pieds. Je découvris le shorty que portait Arthur. Il moulait deux boules surmontées d'un bâton de près de 20cm. Je levai les yeux pour croiser le regard de l'homme qui d'un signe de  tête m'encourragea. Tremblant je passai une main sur  la queue moulée par le tissu et enhardis se fût l'autre. L'instruction suivante arriva « Retire mon shorty ». Avec lenteur et un grand émoi je libérai le membre de l'homme du shorty qui tomba à terre. Son sexe se dressa fier devant moi. « Tu peux me branler. ». Ma main droite se referma sur le manche de l'homme et lentement je commençai le va et vien. Cela dura jusqu'à ce qu'il me saisisse le poignet pour m'arrêter en position basse laissant sa verge décalotés me laissant voir son gland. « On passe à autre chose ». Sa voix se durcie quand il ajouta « tu va me sucer ». Je levai les yeux croisant son regard pour les baisser et fixer son gland. Puis à nouveau je levai les yeux et je bafouillai « j... je... s... sais pas ». Alors d'une voix douce cette fois il dit  « n'ai pas peur, cela va bien se passer, je n'ai pas l'intention de jouir dans ta bouche». A ces mots, à demi rassuré, je baissai la tête pour à nouveau regarder le gland. Tout en maintenant une main sur mon poignet tenant la base de sa teube, il posa m'autre main derrière ma tête et fermemant il exerça une pression m'obligeant à approcher mes lèvres de son sexe. Quand elles touchèrent le gland il s'arrêta un instant. Sans y penser, instinctivement du bout de la langue je vins chatouiller le gland. « C'est bien » dit Arthur. Je m'enhardis à lécher le gland comme la boule d'une sucette cola. Après un instant il lui suffit d'une légère pression derrière la tête pour que je laisse sans résistance pénétrer dans ma bouche son gland. Instintivement je me mis à le têter comme un biberon. Mon initiateur me caressa la tête me faisant frissonne et dit « Pour un débutant tu te débrouille pas mal, on vois que tu y prends goût » ce qui me fit rougir. Il ajouta « Essaye jusqu'au fond de la gorge » et il appuya sur ma tête pour faire pénetrer au maximum sa queue dans ma bouche quand il butta il se retira . Il recommença encore et encore, à chaque fois je pensai que j'allai étouffé à chaque fois que son gland était au fond de ma gorge mais docile je le laissai faire. L'homme dégagea sa queue   « Je te sens mûr pour aller plus loin dans l'expérience, lève toi, tu va t'agenouiller sur le canapé « . Je m'éxécutai naïvement. Il me fit placer à genou sur le canapé les coudes appuyés le cul en l'air. Tout alla très vite. Je senti qu'il m'écartai les fesses et je compris mais je n'eu pas le temps de protester il me pénétra violament et rapidement. Je poussai un cri. Il resta un instant sans bouger puis commença à me limer doucement. Il accéléra puis ralenti. Mes sentiments étaient confus. Je me sentai humilié d'être ainsi sodmisé mais pourtant physiquement j'en ressentai du plaisir. Brutalement Arthur s'arrêta « -je vais jouir, assieds toi maintenant ». J'obéis. En me retournant je vis qu'il avait retiré la capote. Il a se branler devant moi. « Ouvre la bouche » dit mon initiateur. J'ouvris la bouche croyant qu'il allait y pénétrer mais c'est alors qu'il jouit en trois jets puissant inondant mon visage de son jus : j'étais mouillé des cheveux au menton. Une partie avait coulé dans ma bouche. Je restai figé bouche ouverte ne sachant que faire. C'est alors que Vincent dont j'avai oublié la présence se mit devant moi et défi son son pantalon pour sortir sa queue et me la présenta. Je refermai les lèvres sur sa tige. Et suivant le rythme qu'il me donna je le suçai. Cela ne dura pas longtemps. Je sentis son corps se tendre, je voulus me dégager mais fermement il m'obligea à garder son sexe dans ma bouche et il jouit. J'entendis «-Avale ». Je m'exécutai. J'avalai pour la première fois la liqueur d'un homme.

« -Si tu veux te branler vas-y » dit Arthur. Ce que je fis. Enfin à mon tour j'éjaculai. Vincent me jeta mes vêtements. « Habille-toi, on rentre ». J'essuyai le sperme encore poisseux sur mon visage avec mon t-shirt et me vêtis pour suivre Vincent.  Le retour fut silencieux.

Chez Vincent, je pris une douche pour m'apaiser. Cela me calma quelques heures car vite mon dépucelage me revint en mémoire et je me mis à bander pour me soulager je me suis branler. Mais j'ai du me faire jouir 4 ou 5 fois pour être épuisé et enfin m'endormir je ne pensai qu'à mon dépucelage avec un seul désir recommencer!.

Pourleplaizir

chti-mousse@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Découverte et premiers plaisirs

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)