7 Déc.
+ 47 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Les douaniers, les candidats présumés au djihad et l'exhibitionniste

Bonjour, je me présente, Kevin, 22 ans, raisonnablement sportif, 1m82 pour 73 kg, blond et imberbe. J'ai une salle habitude. J'adore m'exhiber. Mon trip, partir en voiture baiser mon jogging sous lequel j'ai pris soin de mettre bas jarretelles et un string noir. Ensuite, je dépasse tous les camionneurs lentement afin qu'ils puissent me mater. Pas tous, mais beaucoup, me font des appels de phares ou klaxonnent.  Ça me fait bander comme un malade ! Chacun son truc  …
Je suis Belge et j'étais ce jour-là sur la route de France pour rejoindre l'appartement familial pour un week end au grand air. Avec les événements, la France surveillait ses frontières et je me retrouvais dans les embouteillages ! Une heure au pas avant le poste frontière. Devant moi, une voiture avec 4 mecs dont l'un portait une sorte de calotte arabe sur la tête. Je me dis en mois même que si j'étais arabe en cette période, j'éviterais tout signe distinctif mais soit, ce n'était pas mon problème.
J'avais baissé mon jogging jusqu'aux chevilles, laissant apparaître des bas blancs dim avec le rebord en dentelle. J'avais mis un petit string blanc à dentelle. Comme, il faisait déjà nuit, j'avais pensé que le blanc se verrait mieux. Et de fait, ce ne fut pas long pour qu'un camionneur Espagnol ralentisse à ma hauteur et klaxonne. Heureusement pour moi , la file de gauche allait un peu plus vite. A peine dépassé, que j'eu en prime quelques appels de phares. Dans ces embouteillages, cela mis la puce à l'oreille des autres chauffeurs. Certains sages ou coincés m'ignoraient totalement mais le plus souvent, ils mataient.  D'autres plus vicieux allaient même jusqu'à ouvrir leur fenêtre pour mieux voir et faisaient quelques signes de la main de type 'branlette'.  Cela faisait une demi-heure, que je prenais un plaisir à cette exhibition, d'autant que les 4 mecs devant moi, se demandaient manifestement ce qui se passaient. A un certain moment, ce fut un camionneur français qui la fenêtre ouverte, restait à ma hauteur.  La seconde bande sur laquelle je me trouvais ralenti et il du à regret me dépasser. Les mecs devant l'interpellèrent et une discussion s'engagea. Huuummm excitant, le chauffeur devait leur raconté qu'ils étaient suivis pas une salope ! Cela me faisait bander encore plus ! Mais prudence, nous approchions de la frontière. Je remontai mon jogging. Avec ma petite tête de blondinet, pas de risque je ne me fasse arrêter. La frontière était organisée en 3 barrages.
Premier barrage, bardaf pour les 4 mecs devant moi ! Fallait s'y attendre.
Deuxième barrage, je fais mon plus beau sourire au militaire, je passe.
Mais que se passe-t-il, le militaire du 3ième barrage semble se mettre en travers de la route devant moi. Je jette un coup rapide dans le rétro et là je vois les 4 arabes, en djelhaba, discuter vivement avec des policiers – douaniers et pointant du doigt dans ma direction.
Deux douaniers ont rejoint le militaire. Et me demande déjà mes papiers. Je leur présente. Le rouge mon monte aux joues ! C'est la première fois de ma vie que j'ai à faire aux forces de l'ordre. L'un des douaniers me demande de sortir du véhicule. Il palpe mes jambes et doit sentir à travers le fin tissu de mon jogging, l'élastique de mes bas dim. Il s'y attarde d'ailleurs … ça pue l'embrouille … ça craint … Il me demande de le suivre. Encadré des deux douaniers, je me dirige vers un poste des douanes en état de décrépitude avancée puisque plus utilisé depuis les années 90 ! Je suis placé dans une cellule avec des barreaux sur 3 côtés. Les 4 mecs en djellaba sont mis dans la cellule voisine. Il n'y a que deux cellules qui donnent sur les deux bureaux où s'affairent mes deux douaniers et deux policiers pour les arabes accompagné d'un militaire. Je suis mal. Je regarde mes pieds. Pas longtemps car un douanier entre dans ma cellule et me demande froidement d'enlever mon jogging ! A ce moment, je manque de tombé dans les pommes ! Je murmure
-       je ne peux pas Monsieur.
-       Et pourquoi donc
-       Ben … j'ai pas de slip …
-       On est  entre mecs. On veut s'assurer que tu ne caches rien
-       Monsieur, s'il vous plait, je veux bien mais pas ici, il y a du monde, … s'il vous plait …
Sa voix monte
-       Bordel, on n'a pas que ça à faire ! à poils ! c'est un ordre !
Je tremble. Un rapide coup d'œil, les 4 arabes se marrent, le second douanier a rejoint son collègue dans la cellule et les policiers comme le militaire regardent dans ma direction …. Je suis perdu … Plus du tout excité pour le coup ! Ma bite doit faire 2cm ! Elle a peut-être même disparu tellement je tremble !
A ce moment, le second douanier se penche en avant et baisse d'un seul coup mon jogging ! Je me retrouve en bas dim blanc et string dentelle !
-       Enlevez totalement votre jogging
Je m'exécute. Les douaniers ressortent sans un mot avec mon jogging en main ! Les policiers annoncent aux 4 mecs dans la cellule voisine qu'ils ont une mauvaise nouvelle pour eux. Ils sont repris sur le fichier S. Le Procureur de la République doit venir pour considérer l'affaire.
Je suis assis sur un banc, la tête dans les mains pour ne plus rien voir. Il y a du mouvement, les policiers quittent le cabanon, un 3ième douanier entre avec un mec baraqué, de type roumain. Un camionneur manifestement, par très coopératif. Il semble saoul. En cellule ! Mais laquelle ? Elles sont occupées. Un des douaniers dit alors
-       Mets la tapette avec les arabes, pas envie qu'elle se fasse violer par le roumain qui le mate déjà de manière gourmande !
Je suis alors sorti manu militari de ma cellule pour être jeté avec les 4 mecs en djellaba déjà assis sur le seul banc disponible. Je dois rester debout. Gêné, je leur tourne le dos pour pleurer dans mes mains.
Les douaniers sortent avec le militaire du cabanon. Je suis donc là seul avec 4 candidats présumés djihadistes dans ma cellule et un alcoolique dans la cellule voisine !
Le roumain est agité, il a déjà sorti sa bite et passe sa main à travers les barreaux pour atteindre mes fesses. Je veux me réfugier de l'autre côté de la cellule mais trébuche et tombe assis sur les genoux d'un des djihadistes qui se lève d'un coup. Les 3 autres me saisissent alors. Ils parlent en rabe. Je ne comprends rien, j'ai beau crier à l'aide. Personne ne vient. Ils me tirent de manière à coller mon cul contre les barreaux où le roumain a vite fait de me palper le cul et d'enfoncer un gros doit dedans. Très vite, je sens la bite de ce gros roumain entrer dans mes fesses. Je suis toujours maintenus pas les arabes. Je pleure, je leur demande de me lâcher, je ferai tout ce qu'ils veulent. Je constate qu'ils ont de plus en plus difficile à cacher une érection sous leur djelaba ! L'un d'eux me présente sa grosse queue qu'il me fait sucer. Ces mecs  se lâchent brusquement et je deviens en quelques secondes un trou à bites. Pas de capote sur place, le roumain m'a jouis dans le cul, le premier arabe dans la bouche, mais un second s'engouffré dans mon cul encore ouvert et graissé à souhait par le sperme du roumains. Je me fais culbuter dans toutes les positions. Mon string est déchiré. Mes bas souillés. Je suis souillé également, je sens le sperme couler de mon trou. J'ai du sperme dans les cheveux. Un gout âcre en bouche.
Quand le Procureur de la République entre, il semble consterné par le spectacle. Les 5 mecs sont assis sagement sur un banc, je suis nu, souillés, couché sur le sol. Aucun doute sur ce qui vient de se passer. Je vois qu'il réprimande les douaniers. Un douanier vient vers moi et me tend mon jogging, que ej remets difficilement. Le Procureur, comme si de rien n'était, m'indique que pour une fois c'est bon et que je peux déguerpir.  Je fais une tentative pour me plaindre mais très vite, il me fait comprendre que j'ai intérêt à la fermer ou je vole en taule pour exhibition … Devant cet abus d'autorité, je quitte le poste de douane et rejoins ma voiture sous les regards des militaires et douaniers.

LEXA

nakibe@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Si jeune et déjà salope - Découvertes multiples - Sacrifice familial - À la recherche de mon père - Le monde est si petit - Soirée surprise - Découverte qui m'a transformé -

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)