20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Comment mon frère m'a dépucelé -2

Salut tout le monde, c'est Thomas. Désolé pour le délai depuis ma dernière histoire concernant mon frère Jérémy, mais entre les études, le sport et les nanas, je n'ai pas eu énormément de temps. Alors pour la petite histoire, et pour ceux qui m'ont demandé, non, je ne suis plus en couple avec Chloé. Je l'ai quittée, non pas parce qu'elle ne me plaisait pas, mais surtout parce que j'ai disons légèrement permis à d'autres filles de venir dans mon lit, et je ne me sentais pas « à l'aise » dans cette situation, je préfère que les choses soient clairs et là, elles ne l'étaient pas.

Bref, pour reprendre mon histoire, j'étais donc allongé dans mon lit (qui oscillait entre un lit double et un lit simple, comme vous l'aurez compris), dans la nuit, avec le corps surdimensionné de mon grand frère collé au mien. Je n'avais jamais vécu une telle proximité avec un autre homme, pas même avec mon frère. Autant dire, donc, que de sentir son souffle chaud contre mon cou était particulièrement dérangeant et étrange. Mais le pire était à venir, comme vous l'aurez deviné, lorsque je m'aperçus que cette chose énorme et très dure qui touchait ma cuisse gauche, ça n'était pas la jambe ou le bras de Jérém, mais sa queue. Sa putain d'énorme queue, qui dépassait de son boxer trop serré, était en train de se coller à ma cuisse. Je déglutis, je ne sais pas vraiment quoi faire ni où me mettre … encore moins comment. Et deuxième chose terriblement étrange : je me mets à bander dur, très dur. La pire érection de ma vie, jamais je n'avais tant était « dur ». Même avec Chloé, même avec les autres … très surpris, j'en avais même mal à la bite et je ne savais pas quoi faire. J'hésitais à aller dans la salle de bain histoire de me palucher pour me vider un peu, mais si Jérém m'entendait, c'était la honte … mais s'il me voyait bander comme un taureau, ça allait être bizarre aussi, surtout avec tant de proximité. Quoi qu'après tout, bander en pleine nuit … même éjaculer en pleine nuit, c'est « naturel ».

Pourtant, au-delà de cette forte érection me prend également l'envie d'empoigner son énorme pieu. Je ne sais pas pourquoi j'ai cette envie là. C'est une bite, c'est la bite de mon grand frère, et jamais je n'ai eu cette envie. Mais le voir sortir de la douche, dégoulinant d'eau, dix fois plus puissant que moi qui, pourtant, ne me fais jamais emmerdé, ça m'a tellement remué … et là, sentir cette queue bien plus grosse que la mienne. D'ailleurs, je crois que même après la plus intensive des séances de sport, jamais mon cœur n'a battu si vite. Je ne sais pas quoi faire et j'ai chaud, terriblement chaud. A la fois parce que mon frère est un vrai radiateur mais aussi parce que j'ai les hormones en folie là.
D'un geste presque « naturel », enfin, tout autant qu'il le puisse, je glisse ma main le long de mon corps et effleure simplement sa verge. C'est chaud, c'est humide, c'est dur … c'est tellement bizarre. En fait, c'est comme ma queue … mais en plus gros. D'ailleurs, à quel point ? Si je pouvais l'empoigner de la main gauche et la mienne de la main droite, peut-être que je saurai plus … mais il va me sentir, et puis putain, c'est bizarre.

Je le regarde un instant, il est tourné vers moi, il respire fort, mais apparemment il dort. Prenant mon courage à deux mains (et pas que mon courage), je glisse ma main lentement sous mon boxer et saisit ma propre bite. Le plus simple est fait, elle, je la connais. Elle est si large que j'en fais difficilement le tour avec mes doigts, et elle mesure 21 centimètres en érection. Ce qui est, selon les nanas que j'ai fait hurler, plutôt pas mal. Maintenant, au tour de Jérém … lentement, je glisse ma main gauche vers le haut, vu que je l'ai amenée trop bas tout à l'heure, et j'effleure encore son tronc. Mon cœur s'arrête un instant, puis je reprends et, lentement, j'entoure sa bite de mes doigts. Enfin, non, je ne l'entoure pas. C'est juste impossible. J'écarquille les yeux dans la nuit. C'est quoi ce putain de pieu ? Je peux absolument ne pas en faire le tour. En fait, je n'ai même pas besoin de comparer avec la mienne en la touchant, je sais direct que la sienne est limite deux fois plus épaisse. Mon cœur s'emballe, j'ai l'impression tout à coup que je vais jouir. C'est quoi ça ? Jamais ça ne m'est arrivé ! Je lâche aussitôt sa queue, puis je ferme les yeux et essaye de m'endormir. Je me tourne sur le côté, dos à Jérém, il faut que j'arrête, c'est trop bizarre, vraiment trop !
M'endormir après ça, ça relève de l'exploit … mais au bout de deux heures, j'y arrive. Je vais être frais demain matin … . D'ailleurs, en parlant du matin, lorsque mon réveil sonne, j'ouvre lentement et très difficilement un œil et devérouille mon téléphone (en guise de réveil) histoire d'arrêter la sonnerie. Je m'étire, et stoppe aussitôt mon geste. Je suis resté de dos, et Jérém, lui, sur le côté … et sa queue, elle ne touche plus ma cuisse, non. Elle est collée à mon cul. Je me bloque, je stresse, et j'entends Jérém grogner.  Il est réveillé ? Apparemment non, car d'un coup, je me fais assommer. Non, ce n'est pas intentionnel. Il a simplement foutu son bras sur moi, son énorme biceps me compresse, m'étouffe, et il se met à me serrer contre lui, comme si j'étais une nana. Il grogne virilement et appuie violemment son énorme teub contre mon cul. Je suis terriblement gêné, mais surtout, j'ai du mal à respirer et je sens ses deux énormes pecs dans mon dos. Il grogne à mon oreille, et j'essaye de m'extirper, en vain. Il glisse sa main sur mes pecs, les caresse, et putain, mon érection reprend. Je déglutis et essaye de me retirer, quand j'entends un râle léger. Il se met à remuer légèrement son bassin contre mon cul. Ok, il doit rêver qu'il est avec une nana, et il remue son énorme pine contre mon cul. Autant dire, et ça c'est évident, que je n'ai jamais senti une bite comme ça, contre mon cul … .

"- Heu … Jérém … .
Mmmmmh … .'

Il grogne, il dort ce con. J'essaye de le repousser en vain, il est beaucoup trop fort, mais si vous aviez vu la taille de ses biceps, vous auriez pu comprendre que je ne puisse rien.

'HO JEREM !
- Mmmh … quoi …
Dégage, j'suis pas ta nana mec !
- Hein ? Ho désolé !"

Il se met à rire comme un con et me relâche. Sauf qu'il n'enlève pas sa pine de contre mon cul. C'est vraiment très, très bizarre … il est à moitié réveillé, et il arrête pas de me frotter le cul. Je me lève alors d'un geste, enlevant à moitié la couette. Et avec la lumière du jour qui passe à travers les volets, j'aperçois sa bite. Je reste bouche bée, mais quand je le vois ouvrir les yeux, je la referme largement. Il se met à rire et fait un signe de la tête vers ma bite qui dépasse de mon boxer vers mon nombril.

"- T'as pas baisé d'puis quand ?
Heu tu peux parler t'sais !"

Il baisse les yeux vers sa propre queue, qui sort largement plus que la mienne (normal vu la taille) et se met à rire en l'empoignant pour la tirer légèrement.

"-Mmmmh putain ouai … j'crois qu'j'ai bandé toute la nuit haha. Je t'ai pas trop gêné j'espère ?
Heu non, j'ai rien vu.
-D'acc. Bon, allez !"

Il se lève d'un coup. Il est énorme. Il enlève son boxer d'un geste, libérant toute son énorme pine. Je déglutis et j'ai du mal à retirer mes yeux d'elle. Il se met à rire en voyant mon regard, passe à côté de moi et me tape sur les pecs.

"- 26cm frangin, 26. Allez, j'vais à la douche."

Ouai, il a du se douter que dans ma tête, c'était du genre « PUTAIN C'EST QUOI CE TRONC IL MESURE COMBIEN ?! ». Et j'ai ma réponse. Je regarde ma bite, je me sens terriblement petit tout à coup. Il passe à côté de moi et va dans la douche, sans fermer la porte, bien sûr. On a jamais été « aussi proche ». J'avais jamais vu mon frère à poil, à part quand on était gamin bien sûr, et là, il se douche tranquille, la queue dure. Il soupire, sous l'eau bien chaude qui se met à ruisseler sur ses muscles, et m'interpelle.

"- Hey Thom'
Je me retourne, et je le vois saisir son énorme saucisson pour le taper plusieurs fois dans le creux de son autre main, en riant.
- Ça veut pas partir !  Tu connais pas une nana sur Paris qui pourrait m'faire du bien là avant que je parte ?
Heu … non … non mais sérieux Jérém, t'es dégueux ! Et puis je pars après toi normalement, alors j'ai pas envie que tu sautes une nana dans mon lit, surtout quand j'suis là putain."

Je lève les yeux au ciel, je suis énervé sans savoir pourquoi. Il soupire, puis termine de se doucher. Moi, en attendant, je vais dans le renfoncement pour commencer à me préparer un café. De là, il ne me voit pas, et moi, je le vois pas. A part si je me tourne légèrement pour mater le miroir, qui donne une vue direct sur la douche. Et pendant que mon café coule, je sais pas pourquoi mais … je me tourne. Et je le vois, la queue en main, en train de se branler à toute vitesse, en se massant les pecs. Putain … quel batard, il se branle la porte ouverte ! Mais je le comprends, j'ai trop envie aussi … . En le matant, j'empoigne alors ma pine toujours dure, et je commence à me masturber. Je fais des va et vient sur ma queue, je décalotte mon gland, et j'y vais de plus en plus vite. Jérémy est debout dans la douche, l'eau ruisselle sur ses deux énormes pecs, sur ses abdos, sur ses cuisses de taureau poilues. Et sa bite énorme se fait décalotter par à-coups, à chacun de ses va et vient. Il grogne légèrement, je l'entends, quel idiot ! Et d'un coup, je vois deux gros jets de foutre jaillir. Non non, ils ne coulent pas, ils jaillissent bel et bien. Et d'ailleurs, il en fout partout sur le mur en face, putain, adieux la caution. Je serre ma queue violemment et j'y vais à fond, alors et sans me retenir, sans réfléchir, je me mets à jouir. Sauf que moi, j'éjacule direct vers la porte de la douche. Je deviens tout rouge, mais j'arrive pas à me retenir et je jouis, encore, encore et encore. Des gros jets qui jaillissent devant la porte de la salle de bain. J'entends mon frère rire, je le vois sortir. Putain, cette honte ! Je me retourne aussi sec devant la machine à café et j'essaye de prendre ma tasse, mais je tremble, alors que du sperme coule encore légèrement de mon gros gland.
Et tout à coup, l'angoisse, la stupeur, le cauchemar. Je sens son souffle dans mon cou. Mais je sens surtout un truc énorme, épais, mouillé, glissant contre mon cul. J'écarquille les yeux et tourne légèrement la tête. Jérém est là, il colle sa bite à mon cul. J'explose, je le pousse brutalement et je me mets à gueuler.

"- MAIS T'ES MALADE ? PUTAIN DEGAGE SERIEUX !"

Il se met à rire et me bloque les bras d'un coup, sa bite cogne la mienne si fortement que j'ai l'impression qu'il me l'a « cassée ».

"- Ho ta gueule, fais pas ta prude Thom'. Tu sais, y'a pas que toi qui voit dans le miroir. C'était bien de te branler en me matant me palucher moi aussi ? Et cette nuit, t'as kiffé me la prendre ? Et ce matin, c'était bien de me sentir me coller à ton cul, hein ? Allez, tu sais, pas besoin d'appeler une pote à toi, si tu peux me faire pareil."

J'en crois pas mes oreilles. Je reste bouche bée, comme un con, et je sens sa main appuyer brutalement sur mon épaule. Il vient de jouir ! Mais je vais apprendre très vite que Jérém est jamais rassasié, et quand je me retrouve avec sa pine énorme devant moi, encore bien dure, dégoulinante d'eau et de sperme, je le devine facilement … . Deux secondes plus tard, je gouttais pour la première fois au gland de mon frère … .

La suite au plus vite (promis !)

Pour toute réaction : justinandco75@yahoo.fr ;).

Justinancdo

justinandco75@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Comment mon frère m'a dépucelé - Mon frère, cet hétéro bien pervers

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)