1er Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie photo "Daddy" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 371

Noël 2015-1

 La fin décembre arrive, nous réservons nos places en première pour rentrer en France.

Je reviens, accompagné de Tyler, Dan et Duke son petit frère. Ce dernier, pour qui c'est la première fois qu'il vient en Europe, est assez excité pendant tout le vol.

A Roissy, nous attendent PH, Ludovic et Enguerrand avec Max. Afin d'être tous ensemble, ils ont loué un Grand Espace. Les bagages entassés dans le coffre, nous partons. Je suis à coté de PH qui conduit, derrière nous Ludo est encadré de Tyler et Dan, la troisième banquette est investie des plus jeunes, Duke encadré de mes deux « petits frères ».

Nous avons à peine passé la barrière de péage de saint Arnould que ça s'agite au 3ème rang ! Je me retourne et je ne vois plus qu'une tête, celle de Duke. Vu son sourire, j'imagine sans peine ce que les deux autres font.

Les deux premières rangées sont plus raisonnables même si l'envie de pomper mon mec me taraude.

J'attends qu'on soit bien engagé sur l'autoroute, que le régulateur de vitesse soit enclenché sur 135 Km/h et à mon tout je bascule sur la gauche. En dépit des cris de notre chauffeur, j'arrive à défaire ses jeans et il peut alors dire ce qu'il veut mais sa queue parle pour lui !!

Je recouvre sa bite d'une kpote humaine et ne m'arrête que quand je sens son gland au fond de ma gorge. De la banquette derrière, nous parviens des commentaires sur mon inconscience et mon irrépressible et incontrôlée envie de sexe. Il n'empêche, je me régale !!

Le temps passe vite et nous voilà déjà à notre sortie.

Quelques minutes plus tard nous arrivons au blockhaus. Les travaux à gauches ont l'air terminés alors qu'à droite le bâtiment que j'ai racheté laisse encore voir que les échafaudages à l'intérieur.

Duke et Tyler sont étonnés de l'architecture même si Dan leur en avait déjà parlé.

On passe tout de suite au 3ème laisser les bagages et montons au-dessus. Marc est là à nous attendre avec Nathan. Je lui tombe dans les bras et nous nous roulons un patin digne de notre si longue séparation. Tout bandants, nous nous décollons quand même afin que je présente tout le monde. Si Marc fixe un peu plus Duke que mes deux amis, je ne note pas de recul de ce dernier à l'approche de mon mec. Bon, je me répète mais Marc a plus un physique de 30 que de ses 40 passés.

Alors que nous commençons l'apéritif, nous rejoigne Joao et Romain. La largeur d'épaule de Romain interpelle mes américains, tout comme la peau cuivrée de notre Brésilien.

Tyler est estomaqué par mon aplomb alors que Dan commence à s'y faire (je passe plus de temps avec lui !) et que Duke s'en fiche royalement.

Alors que nous dinons tous ensemble, la fatigue du décalage horaire nous rattrape et nous descendons dormir. Je laisse Enguerrand et les deux jeunes s'occuper de Duke. PH organise les autres invités pendant que Marc profite de mon état de faiblesse pour me faire subir les derniers outrages ! Avec mon consentement cela va sans dire.

Mort de fatigue, je m'endors dès que j'ai joui, alors même que Marc me sodomise encore.

Réveil en pleine nuit au creux des bras de Marc. Je me glisse hors du lit et mate mes amours recomposer l'espace que mon levé a laissé vacant. J'enfile un jock puis je sors voir où sont les autres.

Chambre de Joao et Romain, bien sages tous les deux, évidemment Duke est emmêlé avec la triplette. Tyler et Dan occupent une autre chambre chacun de son coté du lit !

Je monte boire un verre et alors que je vais pour rentrer dans notre chambre, Enguerrand me fait signe de venir. Grosse pelle qui me prouve qu'il est bien réveillé et aussi une érection qui m'indique que je ne lui suis pas indifférent.

Il m'attire dans leur chambre et me fait tomber sur le lit. Je réveille par là même les autres occupants qui aussitôt me font la fête. Max me roule un patin alors que je sens les autres bouches parcourir mon corps. Mon jock est écarté et une douce chaleur recouvre mon sexe jusqu'à sa base. Mes boules occupent une autre bouche alors que la dernière s'occupe de mes tétons (surtout celui qui est intact).

Puis ils tournent, chacun voulant profiter d'une autre partie de mon corps. Duke ne peut s'empêcher de laisser échapper un « amazing » qui résume bien la situation.

Comme je veux me redresser et devenir plus actif, ils m'immobilisent et j'entends Enguerrand me dire qu'ils s'occupent de tout. OK je laisse faire.

Les langues s'occupent à garder mon érection à son plus « gros » niveau et servent aussi à préparer leurs rondelles respectives. C'est tout juste s'ils ne tireraient à la courte paille pour connaitre l'ordre de passage sur ma bite.

Enguerrand grille les autres et s'assoit sur mon gland. Je sens bien son anneau s'ouvrir sous la force de gravité qui le tire vers le bas. Son soupir n'est pas feint et rend jaloux les trois autres. Après quelques minutes à s'éclater sur ma queue, les autres l'éjectent et Duke le remplace. Comme Nathan lui dit que c'est pas sympa car il avait dû en profiter avant de venir en France, Duke lui répond que pas tant que ça et surtout pas avec eux trois à ses côtés.

Ce n'est qu'après les avoir tous eus assis sur moi que nous avons changé les positions pour finir en petit train : moi enculant Max, lui-même enfoncé dans la rondelle d'Enguerrand en train d'envahir les USA eux même défonçant le dernier arrivé de la triplette : Nathan.

Bonnes prises de plaisir pour tous et je finis la nuit dans leurs bras.

Réveil, je rejoins ma chambre : vide, je prends une douche et enfile un aussiebum avant de monter prendre un café.

Tous les autres sont déjà là, bises, pelles ils ont tout l'air de se foutre de moi. Je ne comprends pas jusqu'à ce que les jeunes nous rejoignent et se fixent sur la projection (le « déjeuner sur l'herbe » version vidéo). Je prends de l'angle pour la voir et comprend aussitôt. Ils nous ont photographié tous les 5 et là, sous nos yeux s'étale la preuve. De moi n'est visible que ma tête et quelques parcelles de peau sous l'enchevêtrement des corps imberbes des 4 petits jeunes.

 

Alors que je veux savoir ce qui se passe chez notre nouveau voisin, mes amours m'interdisent la vue depuis la terrasse sous prétexte qu'ils y ont installé le sapin de Noël et que c'est une surprise.

Je passe la matinée avec PH fin de faire le point sur ma petite « société ». De François et Jona nous n'avons que des nouvelles « officielles » que tout va bien mais qu'ils ne sont pas joignable. André que je joins par téléphone me dit de ne pas m'en faire côté comptabilité, tout va bien, même avec l'achat du bâtiment de droite et des travaux. Pierre encore étudiant en architecture a pris le dossier en main et les travaux devisés et commencés par la boite de Maçon sont justement chiffrés.

Je vais directement voir ma nouvelle propriété Annexe 1

Au rez de chaussée, les travaux d'aménagement du garage de mécanique pour moto sont quasiment terminés comme pour le Blockhaus, un grand portail sur la rue permet l'entrée de camion et pareil pour l'accès à la cour qui jouxte notre « serre ». Du coup, un mur de verre sépare ce passage de l'atelier proprement dit. Tout en laissant sur l'épaisseur du bâtiment 3m de profondeur pour garer les motos. Dans l'atelier proprement dit, se trouvent trois ponts pour moto, et autour tout le matériel nécessaire.  A l'étage, l'appartement de Samir et Ammed avance bien. Toutes les cloisons sont montées (il n'y en a pas beaucoup, juste de quoi séparer les chambres et les salles de bain), la plomberie et l'électricité sont aussi finies. Il ne reste que les peintures à faire. Un deuxième appartement a été créé avec la même distribution : un tres grand séjour avec cuisine américaine, deux chambres avec chacune leur dressing et leur salle de bain le tout pour 150m². Au second rien encore.

La cour est encore goudronnée et je me tâte quant à la transformer en jardin. J'y réfléchirais plus tard.

Les deux jours qui nous séparent de Noël se passent à faire visiter la ville et les environs aux Américains.  Nous débarquons aussi chez ma mère. Elle apprécie mes amis d'outre atlantique et nous réussissons à nous éclipser 15mn le temps d'une baise expresse juste destinée à assouvir notre envie commune. Nous convenons de nous retrouver pour le déjeuner du 25 qui pour la première fois aura lieu au Blockhaus en présence des parents de Ludovic et de ceux de Max. Il faut  parfois savoir quand céder aux convenances !! Bon, Pablo l'accompagnera puisque son frère sera arrivé de Barcelone.

Le 24 après déjeuner nous allons chercher Ernesto à l'aéroport. J'y vais avec seulement PH et Ludovic. Embrassades à la sortie de la zone douanière. Cela fait une éternité que je ne l'avais vu et je m'aperçois qu'il m'avait terriblement manqué au besoin que j'ai de l'avoir dans mes bras.  

Quand nous arrivons au Blockhaus, Tyler et Dane sont impressionnés par Ernesto, Dane plus par le paquet qui se devine derrière les boutons de  la braguette alors que c'est plus l'aspect général pour Tyler. Quand je demande où est Duke, réponses amusées : avec les petits bien sûr, chez les parents d'Enguerrand.

Ils rentrent pour le diner. Les trois jeunes sautent sur Ernesto pour lui faire la fête jusqu'à ce qu'il se dégage en les éjectant sur les canapés. Il fait alors le même effet sur Duke qu'il a fait à Dane.

En prévision du lendemain, Samir et Ammed nous ont fait un diner léger. Ce qui convient tout à fait aux activités qui vont suivre. Ça discute principalement en Anglais afuin que nos invités puissent profiter de nos conversations.

Après le café ça dérape !! Ce sont les 4 jeunes qui démarrent en premier.  Duke brule la politesse à son frère en s'attaquant le premier à Ernesto. Je ne le laisse pas seul sur le coup, je suis trop en manque de mon ibère préféré. Quand Duke découvre les 24cm x 6 enserrés du cockring en or rose que je lui avais offert en 2012, il devient encore plus chaud. J'ai beau être plus costaud que lui, c'est quand même sa rondelle qui profite la première de la bite d'Ernesto.

Ce dernier me fait un petit signe d'impuissance avant de limer de bon cœur notre jeune américain. J'arrive à l'éjecter de son « ancrage » et le remplace aussitôt, faudrait pas qu'un gland pareil se prenne un coup de froid !

C'est trop bon ! Je me penche et  je ferme notre échange par une pelle appuyée. Enguerrand vient chercher Duke et lui dit de nous laisser tranquille un moment. Je le regarde et lui fait un clin d'œil qu'il me rend avant de pousser Duke dans les bras de Marc.

Nous avons beau être tous à baiser à coté les uns des autres, j'arrive à m'isoler mentalement et avec Ernesto nous faisons l'amour intensément. Nous échangeons nos places plusieurs fois avant de jouir. Je retrouve avec plaisir la douceur moite de ses profondes entrées. Sa bouche qui m'avale jusqu'aux couilles comme son boyau qui colle à ma bite d'aussi près qu'une kpote. Moi-même je prends un plaisir fou à sentir en moi les va et vient de sa queue qui me fouille au plus profond. Je sais que ce n'est pas possible mais mon imagination créée dans mon cerveau les sensations exactes de l'écartement de mes tissus par le gland gorgé de sang qui termine la hampe sublime qu'Ernesto manie avec dextérité.  A l'occasion d'un retournement de situation, excité à l'extrême, je lui remplis le cul de ma production en même temps que, penché sur lui, je reçois en bouche la sienne. Je garde sur ma langue les deux dernières giclées et me redresse pour les partager avec lui dans un roulage de pelle de la mort !

 Les autres ne se sont pas privés non plus. Quand je relève la tête, je vois que Duke teste les capacités de mon Marc et qu'il a l'air de bien apprécier le mec !  En levrette il me voit et me dit que j'ai vraiment un mec génial.

Les trois américains sont ravi de leur début de séjour et demande si ce genre de « choses » est monnaie courante. Alors que je vais pour leur expliquer que « non, bien sûr, c'est pas si souvent que ça », Enguerrand qui a gardé une grande capacité à dire ce qu'il pense en direct, les assure qu'effectivement quand je suis au Blockhaus, les soirées « sport » et même les autres ont tendance à finir en baise.

Pour atténuer le fait qu'il me contredise, il vient se couler dans mes bras et me rouler une pelle. Quel petit salaud !!

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)