Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 374

Nouvel an 2016-1

Le lendemain retour au Blockhaus. Nous sommes l'avant-veille du nouvel an.

Cette année je me laisse porter puisque mes amours (PH, Ludovic et Ernesto) ont tout organisé.

Les américains qui veulent aider à la préparation se font gentiment envoyer bouler et du coup nous passons notre temps à tester les nouvelles installations sportives. Romain qui squatte maintenant en quasi permanence la maison, nous coache, Tyler, Dan et moi. Avec lui on s'essaye à la barre fixe. Nous plaçons sous la barre un très épais coussin de réception en mousse. On ne regrette pas vu les chutes qui nous amènent à nous réceptionner sur la tête, la nuque ou sur les jambes de travers. Sur un tatami classique nous serions sérieusement abimés ! À la fin de la journée nous arrivons à effectuer quelques soleils acceptables.

Quand nous montons au premier nous doucher, nous trouvons en train de combattre la triplette (Max, Enguerrand et Nathan) et Duke avec João. Alors qu'on commence à se délasser sous l'eau chaude qui coule sur nous, les jeunes nous rejoignent et évidemment ça part en sucette (dans le sens premier du terme !). Ils ont beau avoir combattu plus d'une heure, il leur reste de l'énergie pour attaquer encore.

La chair étant faible, nos bites se tendent et aspirent à être manipulées avec dextérité et passion.

La salle d'eau à les bonnes dimensions pour qu'à 9 nous puissions baiser. Je plie Enguerrand contre le lavabo. Sa hauteur est idéale et mon « petit » beau-frère est confortable pour y subir la saillie que je lui mets. Max s'accapare Dan et Nathan exprime son plaisir de se faire emmancher par Romain, lui-même enculé par Tyler, en ne retenant pas ses petits cris. Je vois João désœuvré enfoncer ses 22x6 entre les fesses de Dan et ce dernier accuser le coup. 6 de diamètre ça demande en général un peu de préparation.

Il n'empêche, on est tous en situation et la température monte pas uniquement à cause des douches qui coulent.

Enguerrand me demande de changer de position. Il veut qu'on se voit et qu'on puisse se rouler des pelles. Bien qu'encore mouillés, nous passons côté salle de combat. Il se couche sur le dos puis se place en poirier. Je le domine, pousse de la main ma bite vers son trou et plie les jambes. Il souffle quand je rentre mes 20cm bien profonds. Je le pilonne un moment jusqu'à ce qu'il glisse doucement vers le sol. J'accompagne pour ne pas sortir de son antre bien chaud. On se retrouve moi à genoux lui ses fesses en appuis sur mes cuisses. Je me penche et nous nous roulons un gros patin. Il s'accroche à mon cou comme je vais pour m'écarter et reprendre mes va et vient. J'écarte les genoux, il écarte ses cuisses, je l'écrase contre le tatami. Alors que notre pelle passe du niveau affect au stade vorace, je ressens des contractions sur ma bite plantée profond sans bouger. C'est trop bon. Il me masse la queue avec sa rondelle d'une façon qui me rappelle Jimmy !

Il décolle sa bouche de la mienne le temps de me dire de le laisser faire.

On reprend notre bataille de langue. Ma queue subit alors un « branlage » peu commun. Enguerrand bascule son bassin afin de me sortir de son cul avant de se replanter bien profond. A chacun de ses mouvements, il serre sa rondelle au moins 2 à 3 fois. L'effet « traite » est phénoménal ! Quand mon bassin veut basculer, Enguerrand me le bloque en serrant ses cuisses contre ma taille.

Je le laisse totalement gérer ma monté en puissance. 10mn de ce régime et moi qui était déjà bien excité, explose dans son cul en 8 bonnes giclées appuyé par 8 coups de bassin qui nous pousse d'un bon mètre ! Enguerrand jute à son tour et je récupère sa production pour lui donner à lécher.

On finit par une bonne grosse pelle où je retrouve un peu son « gout ». Couchés sur le tatami à reprendre nos esprits, je le questionne sur ses nouvelles capacités.

Là, il m'avoue un peu honteux, que oui il s'est formé auprès de Jimmy. Je le rassure, pas de honte à avoir quand le résultat est de ce niveau. Il me dit qu'Adam n'avait pas voulu savoir d'où il tenait une telle pratique. Ça déclenche en nous un fou rire qui nous tord quelques minutes.

On se refait, enfin on finit notre douches avec les autres, qui ont bien pris leur pieds de leur côté. Le savonnage puis le séchage se fait en partenariat et bien que nous nous soyons déjà vidés les bites de nos quatre jeunes reprennent du volume.

Nous les laissons, mais avant de partir je leur dit que c'est demain le 31 !! Je leur laisse penser qu'ils doivent un peu s'économiser.

31 décembre

 Réveils dispersés, nous petits déjeunons sur un coin de table pour ne pas gêner mes hommes de service en train de finaliser la préparation de la soirée.

Quand on propose notre aide, on se fait envoyer sur les roses.

PH s'est chargé de toute l'organisation. Mes escorts arrivent tous dans la matinée,  les invités eux, tout au long de la journée. Tous les escorts homo sont là sauf Jona et François encore en service on ne sait où ! Déformation professionnelle, ils font tous une bonne heure de muscu histoire d'être au mieux de leurs formes. Les résidents permanents du blockhaus les accompagnent.

Dès le début d'après-midi ce sont les amis qui sonnent à la porte et ça n'arrête pas ! Et ce ne sont pas les plus éloignés qui arrivent en dernier. Le lad motard de Bordeaux nous amène Jules. Mes deux motards de la gendarmerie ne pourront nous rejoindre que demain. Obligations professionnelles obligent. Alban et Ric suivent rapidement arrivés de la veille chez André le père de Ric. Ce dernier ne se ressent plus de la balle qui lui a traversé le bras. A part deux belles cicatrices, de part et d'autre, l'épisode est pour eux terminé. Il a dû lui aussi faire quelques exercices avant de venir car je le trouve particulièrement à l'étroit dans sa chemise ! Phil et Luc mes amis/escorts de longue date garent leurs nouvelles motos dans le garage. On discute du mérite respectif de leurs nouveaux engins et je les remercie de prioriser notre nouvel an par rapport aux demandes réitérées de leurs propres clients.

Puis les locaux arrivent avec leurs maris respectifs, Pierre et son Olivier, Arnaud et Léo. Jean Black ramène ses 2m et surtout ses 30x5 cachés derrière la braguette à boutons tendue de son jeans. Louis et son Franck qui comme d'habitude m'apporte un cadeau de son grand-père.

Je m'isole avec eux pour ouvrir le paquet. J'appelle aussitôt son GP pour le gronder gentiment de la folie qu'il a encore faite. Une énorme perle dorée montée pour pouvoir s'accrocher à mon piercing d'oreille ! Je la mets aussitôt et elle fait immédiatement sensation.

Suivent dans le désordre, les jumeaux (Tic et Tac) et petit Théo qui ne l'est plus, si petit ! Sauf en taille !! Daniel, Dorian qui m'assure que Julien (son mari traiteur) nous rejoindra dès la fermeture de la boutique avec Nathan reparti l'aider pour aller fermer plus vite ! Kamal suit  Anthony et Guillaume (son petit copain).

Baz et son frère Gaz sont ramenés de la gare par Côme.

Ludovic a réussi à persuader Aymeric son copain d'enfance qui n'avait pas réagi assez vite pour transformer leur amitié en amour, à son grand désespoir maintenant accepté, de venir. Dans la même année de droit, ils sont restés proches et un peu plus depuis mon départ aux USA (mais je n'ai aucune crainte). Il a tourné la page et maintenant n'hésite plus à sortir avec des mecs, sans être encore fixé.

Justin est bien sûr cette année avec nous. Même s'il a admis (participations régulières aux touzes maison) que son Sosthène est trop beau pour lui être exclusif coté rapport sexuel, il préfère être dans les parages cette nuit particulière.

D'Espagne nous arrivent par le même avion Jaime et Yago qui continu à revoir régulièrement Pierre et Olivier chez qui il a « taffer » l'été dernier plus mes deux escorts lutteurs leurs 22 et 23cm bien larges devraient plaire.  Les recrues de ma filiale ibérique font sensation alors qu'ils se mettent en maillot Addicted dès la porte d'entrée refermée. Il n'est encore que 17h !!

Bien que PH ai précisé de ne rien apporter, les bouteilles s'accumulent. Pas de champagne, ils connaissent tous l'exigence maison, mais de bons Whiskys, les parisiens apportent de la vodka pour accompagner le caviar qu'ils ont encore amené cette année, et pas mal de grand bordeaux et bourgogne.

Dans les derniers apparaissent à ma grande surprise et mon grand plaisir, les 2 lieutenants des chasseurs alpins et un des caporaux qui nous avaient encadrés lors des vacances à la neige, celui que j'avais préféré (Stanislas mon coach, grand format musclé et bite XL). Ça me fait super plaisir. Je roule un patin direct à ce dernier et dois me rappeler qu'il n'est pas venu seul pour réussir à me décoller. Le lieutenant comandant du détachement à l'époque me dit que PH les avait tous invités mais qu'avec l'état d'urgence ils étaient les seul en permission.

C'est vrai que j'aurais aimé les avoir tous, ça aurait fait une sacrée attraction pendant la soirée ! Quand ils arrivent au dernier niveau, après avoir laissé leurs sacs à l'étage du dessous, ils sont happés par l'ambiance ! Heureusement pour eux ils connaissent déjà beaucoup de monde. Enguerrand cherche des yeux celui qui l'avait personnellement coaché et est un peu déçu qu'il ne soit pas là. Il accueille quand même comme il se doit nos trois militaires avec de bonnes pelles bien roulées. Avant la fin du tour, ils avaient une coupe de champagne dans la main et leurs paquets avaient déjà été tâtés plusieurs fois. Je garde mon coach avec moi et lui présente Ric.

Les deux « bêtes » se jaugent du regard. Ils sont aussi balaizes l'un que l'autre. Y'a juste coté queue que le militaire est gagnant : 22x6,5 vs 20x5 ! Alors que mon Capo lui tend la main, Ric l'attire vers lui et l'accueille d'un petit patin. Mon regard baisse et je note que le gros gland qui termine les 22cm militaires déforme le tissu du jeans sur sa hanche gauche !

Nous avons à peine entamés l'apéritif que Julien et Nathan nous rejoignent. Bien que toutes les bites soient raides et que certaines rondelles se dilatent rien qu'à l'idée de ce qu'il va se passer, l'apéro reste relativement « habillé ». À ceux qui ne connaissent pas la maison, je fais visiter la terrasse et explique la fonction des deux bâtiments qui nous collent.

Les milit trouvent nos installations sportive dignes d'un bon club sportif. Comme ils sont là jusqu'à dimanche, ils me disent qu'ils pourront comme cela s'entrainer un peu. Anthony qui trainait dans le coin leur dit qu'ils ne seront pas les seuls  et regrette l'absence de Jona et François qui l'aident bien dans l'encadrement sportif.

Pas de diner protocolaire avec mes amis ! Samir et Ammed avec Pablo, aidés de la production de Julien et Nathan ont préparé de grand buffet où chacun peut piocher ce qui lui plait. Le caviar apporté par nos parisiens a du succès et bientôt, pour pouvoir trouver un de ces précieux grains noirs, il faut de la langue les chercher entre des dents amies.

Minuit sonne alors que nous sommes encore tous en position debout !! J'en suis surpris. Du coup, avant que ça parte en orgie romaine, je nous regroupe tous et avec PH et Ludovic nous faisons la distribution de mes petits paquets plats.

Ouvertures, cris, refus de la part de mes militaires, tout comme du cuisinier des 24h moto. Les autres aiment que ça se coordonne avec l'anneau que j'avais offert l'an passé et qu'ils ont tous ce soir.

Petite explication avec les réfractaires et ils finissent par le mettre à leurs poignets. Je m'en sors la bouche endolorie de leurs roulages de pelles.

J'avais prévenu PH que cette année il était interdit de m'offrir quoi que ce soit. Evidemment ils ont désobéi ! Je suis entrainé au rez-de-chaussée jusqu'au garage de l'annexe 2. On traverse le parking encombré de véhicules et avant d'accéder à la cour, un gros paquet barre le passage. Emballé de rose avec un gros nœud, il n'est pas sans rappeler celui que j'avais fait pour la moto d'Éric.

Marc m'aide à soulever le cache et dessous une ZX10R toute neuve rutile. Un mot est sur la selle, j'ouvre l'enveloppe, ils ont tous signé mais ce que je note c'est que ce n'est que pour faire du volume qu'elle est là puisque c'est le modèle 2016 qui me sera livré dès sa sortie.

Ils sont fous !! Mes américains ont un peu de mal à tout comprendre. Les cadeaux et leur symbolique particulière, le mélange Escorts, Amis, Militaires, enfin un peu tout ce qui m'entoure en fait !

Les questions resteront pour plus tard car à partir de ce moment-là les 80 personnes que nous sommes passent en mode « obsédés sexuels ».

Pour ma part je suis accaparé en premier par Ric et Stan(islas) mon Caporal qui tiennent à me faire goûter de leurs deux physiques hors normes. Ils m'entrainent dans la cour de gymnastique et je me retrouve à poil vite fait. Eux aussi d'ailleurs !

Finalement c'est Ric le plus musclé des deux et comme je le savais c'est le milit qui gagne sur les dimensions du sexe. Surtout que bandés comme des taureaux, c'est facile à voir.

Je subis leurs désires de positions pendant toute la durée de notre rapport. Malgré mes 90Kg, je suis une plume entre leurs 4 mains. Je sais que Ric soulève régulièrement 140Kg au développé couché et comme ils en discutent entre eux, Stan prend lui 130 ! C'est bon de se faire baiser sans avoir à réfléchir à quelle position va succéder à une autre. Durant 1 heure, j'ai souvent eu le cul rempli  et pas qu'avec la bite de Stan mais aussi avec celles de passage dans le coin. Souvent en sandwich, j'ai défoncé avec ardeur la rondelle de Ric qui ne se plaignait pas d'un tel traitement. Je me suis même retrouvé à l'enculer en double sodo, ma bite compressée par celle du chasseur alpin tout en mordant fermement ses tétons qui font un bon 7mm de longueur raide. C'était en fin de rapport, et l'excitation supplémentaire lui a été fatale. Son jus s'est mis à pulser entre nos abdos. Nos queues bloquées n'ont laissé échapper de quoi remplir les kpotes que quand sa rondelle nous a libérées. Là, j'ai juté des litres tellement j'attendais ce moment ! Le grognement de Stan nous a indiqué que lui aussi prenait grave son pied ! 

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay