Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 390

Mes Escorts-5, Renouvellement-1

En faisant une petite synthèse dans ma tête, je me fais la réflexion que dans à peine un an, pas mal de mes premiers escorts auront terminé leurs études et qu'ils seront quand même moins disponibles.
J'en discute avec Jona qui était arrivé à la même conclusion, lui qui a tous les dossiers en tête. Nous devons recruter rapidement et si possible des premières années afin de les garder quelques temps.
Il me parle alors de ma triplette étendue. Il me dit qu'ils sont déjà venus le voir car je leur aurais soit disant promis de les laisser faire leurs armes. Merde ! J'avais totalement oublié ça.
J'en parle à PH et Ludovic. Ils me disent que je vais avoir du mal à leur refuser ça, ils ont tous les quatre 18ans et surtout ils ont vu que mes escorts supportaient sans soucis la situation, même ceux qui étaient en couple.
Convocation des 4 « merdeux » devant nous trois. En face de nous ils sont tout d'un coup moins assurés. Enguerrand se fait le porte-parole de ses 3 complices. Il nous sort une série de bonnes raisons dont celle d'avoir leur indépendance financière. Ludovic a beau leur dire qu'ils ne sont pas une vraie charge pour nous, ils n'en démordent pas. J'interroge Jalil, Enguerrand et Nathan directement. Eux n'ont pas eu qu'une expérience heureuse du sexe comme Max, même si c'est à des degrés différents.
Enguerrand est bien sûr partant et Jalil me dit que quand c'est volontaire ça n'a pas le même effet (sous-entendu psychologique), Nathan est ok avec les deux autres.
J'accepte mais leur impose qu'ils ne travailleront qu'une fois leurs BAC en poche et seulement s'ils ont minimum mention Bien pour Max et Enguerrand. Pour les deux autres, c'est pareil, ils devront nous présenter des résultats supérieurs à la moyenne pour y avoir droit eux aussi.  Et sur la base d'une liste de clients que je vais établir pour eux. A Enguerrand qui me demande si je retirais toutes les très grosses bites, je confirme et que c'est non négociable. Ils acceptent mais veulent, comme les autres, être mis aux enchères, ils sont tous impatients de savoir ce qu'ils valent.
Je reprends les listes des premières années des Facs et des écoles du coin, celles qui ont été validées par mon service « enquête ». On refait un tri, Jona et moi. On se retrouve avec une liste de 10 nouveaux petits mecs dont il faut creuser la situation. Tous ont un travail en parallèle de leurs études qui leur bouffe et du temps et de l'énergie pour pas grand-chose. Ce sont tous aussi des sportifs amateurs et pratiquants.  
Jona met à jour les dossiers surtout les photos et les casiers judiciaires. Depuis la rentrée certains ont dû abandonner leurs sports, trop pris par leurs travails : étude et alimentaire. Ce sont ceux-là que nous abordons en premier. Pour l'approche, il utilise Enguerrand et Max qui ont et l'âge et le niveau d'étude équivalent. Dans un premiers temps ils nous en « ramènent » 4 sur 4  approchés. Je pense que leurs 6 mois de taf en parallèle des études commencent à leur peser.
Ils y ont été sans fioritures, anticipant leur intégration active dans ma boite, ils leurs ont parlé comme si, avec tous les avantages que ce genre de travail apporte, temps de travail réduit, gros revenus et discrétion totale par rapport à leur milieu.
Avec Jona je décide de voir les 4 ensembles.
Convocation dans un hôtel d'affaire, il faut montrer patte blanche avant d'être reçu au blockhaus.
Quand nous arrivons, les 4 sont dans l'entrée et se regardent discrètement, conscient qu'ils ont quelque chose en commun. Jona se présente et les invite à monter dans la chambre bureau que nous avons retenue.
Dans l'ascenseur on aurait entendu une mouche voler. Moi je les mate. Ils sont mieux en vrai qu'en photo, même si les vêtements sont un peu fatigués ils ont fait un effort.
Jona entre et s'assoit au bureau alors que je prends un des fauteuils bas et qu'ils restent debout.
Jona leur demande  leurs cartes d'identité (pour être sûr que ce sont bien les mecs que nous attendons) puis s'ils ont bien compris en quoi consistait le travail proposé.
Ils ont un peu de mal à verbaliser la chose. Rougeurs sur certains visages, troubles de la parole, ils peinent mais estiment que oui, ils ont compris que « l'Escort » comprend un volet sexuel et que oui ils savent que ce sont des hommes plutôt actifs qu'ils devront côtoyer. Un des aspirants escort nous demande si c'est bien sûr qu'ils ne seront pas « visibles » de chez eux.
Jona met un bémol en expliquant que s'ils sont en ville à accompagner un client au restaurant, il n'est pas statistiquement impossible qu'ils croisent des connaissances, même s'il pense que leurs amis ne naviguent probablement pas dans le milieu hautement friqué.
Questionnement sur leurs pratiques sexuelles.
Deux sont de purs hétéros avec des expériences de quelques années avec plusieurs jeunes filles, les deux autres sont hétéro aussi mais avec branlettes entre potes à l'adolescence. Avec les filles ils se sont jusque-là contentés de les baiser par la chatte et fait faire quelques pipes par les moins dégoutées. Mais ces derniers temps c'était calme plat, pas le temps pour ça avec leurs premières années à réussir impérativement (tous boursiers), ils avaient même été obligés d'arrêter leurs pratiques sportives (foot, handball, boxe française et judo).
D'un signe de tête à Jona, je demande à ce qu'ils se mettent à poil.
Ils s'écartent les uns des autres et se déshabillent. Sans pudeur mais sans grâce, ils s'exécutent et stoppent en sous-vêtements. Dim ou marques de distributeurs, les slips et boxer sont fatigués et ne les mettent pas en valeur.
Ordre de retrait de ces derniers, ils se figent à poil, les yeux regardants droits devant eux, les mains devant leur sexe.
 Ok ils sont canons même si l'absence de sport commence à se voir sur 2. Tous entre 1m80 et 1m86, bien découplés et peu velus (même si c'est trop pour le taf), ils nous laissent voir des organes corrects au repos quand ils mettent leurs bras sur les côtés. D'autant plus que malgré le chauffage monté, le stress réduit souvent cet appendice.
Je me lève et vais vers eux. Ils n'osent pas bouger. Un par un je les examine, des mains je tâte leurs muscles, prends leurs fesses : fermes, vérifie l'épaisseur de leurs pecs et titille leurs tétons pour 2 d'entre eux couronnés de poils.
Ils ne bougent que quand ma main passe sous leurs couilles et les soupèsent. Pas de recul franc, juste un petit sursaut, un bon point pour eux. Sans avoir des monstres en haut des cuisses, bandés je pense qu'ils doivent naviguer dans les 17/19 par 4/5.
Je me recule et leur demande de se branler. Ils mettent un peu de temps à durcir !!  Le premier qui y arrive entraine les autres et bientôt les 4 arborent des engins respectables et je ne m'étais pas trompé.
J'explique les impératifs de la maison : épilation intégrale et entretenue régulièrement sauf le pubis taillé, propreté, langage sans accent, respect des clients (eux seront respecté et pas traités en pute), discrétion impérative sauf avec leurs homologues et entretient de leur musculature allant même vers une optimisation de ces dernières.
Il y en a un pour me dire que c'est difficile de trouver un club où les horaires vont avec leurs disponibilités. Je balaye l'argument et Jona leur annonce que les installations sportives sont incluses dans le contrat et leur accès est quasiment permanent. Lui-même se charge des programmes mais qu'ils intègrent déjà qu'ils devront passer par un module de sport de combat leur permettant de faire face à pas mal de situations, mais aussi de la natation comme de la muscu ou de la gym. Nous disposions de toutes les infrastructures et des coaches nécessaires. 
Les 4 sont un peu sciés de ce qu'ils entendent. Mais sont enthousiastes à cette facette de leur futur taf.
Une nouvelle fois nous les questionnons sur leur acceptation des conditions de base. Ils nous répondent tous que c'est Ok ils galèrent trop en ce moment.
On termine ce  premier entretien avec leurs  convocations chez le médecin et pour les prélèvements sanguins et la recommandation d'être 1er) discrets, 2ème) sobre, 3ème) safe (toute baise devant se faire sous kpote à partir de maintenant).
Cette dernière recommandation les fait sourire eux qui n'ont pas baisé depuis déjà plusieurs mois sauf avec leur main.  

Je les revois un par un au blockhaus quand toutes les analyses et la conclusion du médecin me reviennent positives.
Mick a 18ans ½, en première année de fac d'histoire, c'est le judoka des 4. 1m84, châtain très clair, peu velu et monté 19x4,5.
Je lui fais part de ses résultats. Il me dit qu'il comprend ce que je voulais dire avec la maitrise de son système pileux en me montrant la frise de ses futurs collègues. Cette partie de sa préparation ne lui pose pas de problème. On fait le tour des installations sportive et il voit que je n'ai pas menti. Il est d'autant plus impressionné que nous traversons les tatamis alors que João s'entraine avec un autre de mes escorts. Il connaissait mais n'avait encore jamais vu pratiquer en réel la Capoeira. Je lui précise que nous avions développé un type de combat basé sur le Krav Maga mêlé de ça et d'autres techniques. Ça l'intrigue. Quand il voit la piscine, il m'avoue que ce n'est pas son sport préféré. Je l'assure qu'on exigera pas de lui des chronos mais seulement une bonne maîtrise.
On remonte signer le contrat. Une fois la formalité faite, je lui demande comment il voit son entrée dans le sexe homo. Il a le choix entre une préparation complète mais avec laquelle il ne pourra prétendre offrir à sa première prestation sa virginité et du coup il gagnera moins, ou un dépucelage par un client. Mais comme ils sont tous TTBM et lui totalement vierge, j'ai envie de proposer le premier contrat sur une prestation en trois temps.
Dans le premier cas, je me charge avec Jona et certains de ses collègues de le dépuceler et de lui apprendre les pratiques du sexe entre hommes, fellation, gorge profonde, sodomie passive et préparation aux gros calibres.
Dans le second, on se contente juste de le mettre « propre » : épilation et pratique du lavement, charge au client de l'initier.
Pour qu'il ait tous les éléments du choix je lui indique le montant moyen d'une mise aux enchères d'un escort préparé et celui du seul vierge proposé.
Il siffle quand il entend le premier montant et hallucine au second. Je le laisse réfléchir et il se laisse tenter par la seconde proposition.
Comme ça fait longtemps que je n'ai préparé un escort, je tiens à le faire moi-même. On va dans la salle d'eau du premier et il se met nu pour que je l'enduise de crème dépilatoire. Enfin ça se résume aux aisselles, avants bras et jambes puisqu'il est déjà imberbe du torse et que seule une fine ligne monte de son sexe au nombril. 10mn puis douche. Il en ressort presque tout lisse. Pour la raie des fesses, ses quelques poils disparaissent à la pince à épiler. Je passe au rasage, couilles et le buisson au-dessus de son sexe. Quand je commence il est encore mou mais ne tarde pas à bander ferme quand j'en ai fini de ses couilles et que j'attaque les alentours. Tondeuse à 3mm puis je décide de ce qu'il va garder. 5mn plus tard il ne lui reste qu'un triangle dont la base fait la largeur de sa queue et la pointe à mi-chemin de son nombril.
Il se regarde dans les glaces et me dit que c'est heureux qu'il ne soit plus en club car il aurait eu du mal à expliquer ce changement à ses collègues.
On finit par un lavement afin qu'il fasse connaissance avec cette pratique préliminaire de chaque contrat. Un peu honteux de faire cela avec un tiers, surtout quand il doit courir vers la cuvette des toilettes. Mais il en comprend la finalité et accepte.
Quand il me quitte, je lui dis que je ne lui interdit pas de s'exercer à s'ouvrir l'anus avec 1 ou 2 doigts, pour mes clients ça ne fera pas de différence. Réponse de sa part : «  je vais le faire quand je me branlerai ».

Rick (nom de code)
18ans en 1ère année de BTS Vente pratiquant la boxe Française, il mesure 1m85 et châtain, peu velu lui aussi et monté 18x5.
Comme pour Mick, je lui fais le topo. Seul avec moi, il est beaucoup moins timide et même très détendu au point que je lui demande s'il n'a pas « fumé » avant de venir. Dénégation de sa part avec comme argument que fumer et boxer ça va pas ensemble. Il est juste content que sa situation s'améliore car il devait tout compter et ça le gavait grave. Depuis notre premier rendez-vous il avait été faire le curieux sur les sites gay et  les forums pour se faire une idée.
Je précise donc avec quels types d'homme il va devoir travailler, insistant sur la partie représentation qui n'est pas négligeable (même si je n'en parle pas)  et sur leurs caractéristiques physiques. Là, il me coupe et me dit avoir acheté un gode pour se préparer le trou. Lui avait déjà enculé une meuf et comme elle n'avait pas hurlé, il pense qu'il doit juste se faire à l'idée que c'est lui qui va subir. II me dit avoir pris un gode de ses dimensions.
A mes deux propositions de démarrage, il opte pour la seconde jusqu'à ce que je lui dise que son collègue judoka a choisi la première (dépucelage par le client). Ça le pique et il change d'avis. Pas question qu'un Boxeur fasse moins qu'un judoka ! 
Je profite chastement de son corps puisqu'il a fait le choix 1. Il est plus étroit de bassin que Mick et donne l'impression d'être plus large d'épaules. Il se laisse épiler sans problème et me dit qu'il est suffisamment bon boxeur pour que ça ne porte pas à conséquence avec les potes de son club. Il opte pour une épilation intégrale couilles et pubis compris, son choix.
Il apprend la technique du lavement avec le flexible de douche et trouve ça « fun ».
Je le trouve amusant et comme il passe après Mick, je suis trop excité pour laisser passer l'occasion.
Sa bouche et son trou devant rester « neufs », je lui fais une petite pipe histoire qu'il soit bien ferme et le kpote. Il est tout content de m'enculer. En levrette dans la salle d'eau je me fais mettre en beauté. Son inexpérience avec les mecs ne se sent pas du moins dans cette pratique. Il est amusant à commenter ses impressions. Après une douche commune je lui dis de rester plus « muet » avec mes clients.   

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay