12 Déc.
+ 67 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 391

Mes Escorts-5, Renouvellement-2

Je laisse les deux autres à Jona, ça m'amuse de les réceptionner mais j'ai moins de temps !
Gabin 18ans, Hétéro, première année fac de science, 1m82, brun, un peu velu et monté 18x4.5.
Il pratiquait le handball mais a dû  arrêter car avec les entrainements sur semaine plus les matchs le WE et son travail certains soirs c'était devenu incompatible avec ses études.

Jona m'appelle car lui a préféré aller à sa première prestation bien préparé et il sait que j'aime tester moi-même les services que je propose. Donc finalement je vais m'en occuper un peu !
Quand j'arrive, Gabin est déjà tout lisse et psychologiquement prêt à se faire dépuceler. Je l'emmène dans une des chambres de l'étage.  J'admire ses cuisses épaisses et son torse large. Il me dit qu'il est soulagé d'avoir quitté son club car comme « ça », dit-il en me montrant son corps de la main, il aurait eu du mal sous les douches avec ses potes à côté de lui.
Je l'assure qu'il est devenu très apetissant et qu'il aurait fait des émules plus que des ennemis. Je bande devant son cul très rond. 
Je le prends contre moi et commence par une pelle. Il se donne à fond le petit ! En quelques minutes il bande dur contre ma cuisse. Je caresse son dos alors que nos langues continuent à se chercher. Mes mains descendent et empoignent ses fesses. Pas de gras, que du muscle sous mes mains !  Il les serre avant de se relâcher et de laisser passer mes doigts dans sa fente. Sa pelle se « voracifie » alors que j'atteins sa rosette.
Je le prends aux épaules et le projette sur le lit. Comme il atterri sur le dos, je le retourne et le positionne à 4 pattes le cul en l'air. Je commence alors à lui travailler la rondelle. Massage rotatif au gel, je le chauffe car je veux que ce soit lui qui me supplie d'aller plus loin. Ça plus des pressions sur son périnée qui le font bander encore plus, ajouté au fait que je ne touche pas sa queue ni ses boules et que je l'empêche de le faire, et j'arrive à mes fins. Il cambre encore plus son dos et me souffle un « vas-y défonce moi » qui dénote son état d'excitation.

Je n'y vais qu'avec les doigts. Un puis deux et bientôt 3 jouent à ouvrir sa rondelle. De sa tête enfoncée dans la couette me parviennent gémissements et supplications.
Quand je l'estime prêt, je monte sur le lit, place mes pieds de part et d'autre de ses genoux et plie les miens pour pointer mon gland sur son orifice encore inexploré.
Pas besoin de poppers, je le plante et direct enfile mes 20cm entiers. Pas de hurlement mais un long gémissement qui accompagne ma progression.
Par les cheveux je décolle sa tête du matelas et lui demande si ça va.
Réponse étranglée de l'intéressé « oui mais si tu peux attendre un peu avant de me limer le cul… ». Je peux comprendre ça et d'ailleurs il est tellement serré sur ma bite que je me ferais mal à bouger.
Il se détend enfin, je commence mon travail de dépucelage proprement dit. Quand sa rondelle s'est faite à mon diamètre, je n'hésite plus à sortir complètement pour y revenir aussitôt. Ses gémissements ont laissés place à des halètements de bon augure.
Je cesse un moment me dékpote et lui demande de me sucer. Il s'y prend comme les meufs qui ont dû lui faire des pipes. Je lui explique alors la différence et lui dis de me faire ce que lui aurait voulu de leur part. C'est tout de suite meilleur. Il cesse de léchouiller mon gland pour venir l'engloutir. Il y va tout seul de plus en plus profond et je le surprends à me faire une gorge profonde. Si la première est passée la seconde lui vaut un réflexe de régurgitation. Il insiste et ça se calme un peu. Sa position face à moi n'est pas la plus favorable pour commencer cette pratique. Je le mets sur le dos la tête en dehors du matelas et vient m'enfoncer dans sa gorge. Là, sans difficultés ni renvois, il me mange entier. Bonnes prédispositions !
Quand je sors et que je le félicite, il me dit que c'est comme ça qu'il aurait aimé être pompé par les meufs qu'il s'est fait.  
Je ne le laisse pas disserter et l'empêche à nouveau de parler. Je tâte sa rondelle qui s'est refermée. Il est temps d'y retourner.
Je le prends cette fois ci de face, ses jambes bien écartées pour que je puisse en même temps lui rouler un patin.
Il est tellement excité qu'il jute sans se toucher. Je continue à le limer une petite 10aine de minute pour jouir à mon tour. Il subit sans chercher à se dérober, Bon point pour lui.     

Nouveau passage sous les douches. Je lui dis qu'il a passé le premier teste avec succès, maintenant il ne s'agissait plus que de le formater au bon diamètre !
Pour cela il revient encore deux soirs où João et ses 22x6 suivis de Florian et ses 18x7 font le travail. J'étais présent et avec un peu de poppers Gabin s'est fait à ces nouvelles dimensions. Maintenant il est impatient de commencer et d'avoir son premier salaire.

Fabrice 18ans, Hétéro en première année d'école d'infirmier, 1m83, blond, peu velu et monté 17x5. C'est au football qu'il a eu son expérience homo. Enfin façon de dire pour de simples branlettes en groupe après certains match.
Comme pour Gabin, Jona s'occupe de tout jusqu'au test puisque lui aussi a opté pour un dépucelage maison avant d'entrer dans le grand bain.
Il est pas mal et sa blondeur le rajeunit. Par contre si son sport lui a taillé de beaux fessiers et de belles jambes, le haut est un peu à la traine et je ne me cache pas de le lui dire. En prenant exemple sur des Ronaldo et concert, je lui démontre qu'ils travaillent aussi cette partie de leurs anatomies et que c'est franchement encore plus bandant.
Épilé du très peu qui poussait sur lui et le pubis tondu ras, il faut passer la main dessus pour voir qu'il n'est pas total imberbe.
Je commence par lui demander une pipe. Vu comme elle est réussie, je lui demande s'il était sur de n'en n'avoir jamais fait. Il est un peu gêné mais avoue qu'avec un certain milieu de terrain de son équipe d'il y a quelques années, lui était attaquant, ils avaient été plus loin que la branlette avouée. Mais comme il avait parlé en dernier des 4 et que tous les autres étaient hétéros, il n'avait pas osé nous le dire. En plus c'était vrai qu'il se faisait des petites meufs. 
Il s'y prend bien et me fait raidir efficacement, ce qui n'est pas très dur, mais en variant sa façon de m'exciter ce qui est plus intéressant. 
Avec son coéquipier ils avaient été jusqu'aux sodos réciproques mais que ça faisait presqu'un an qu'ils ne se voyaient plus lui étant parti faire ses études à Paris. C'était aussi la raison pour laquelle il n'avait pu choisir notre première proposition sans mentir.
Je le remercie pour son honnêteté et lui demande de s'occuper de moi.
Il me suce encore quelques minutes avant de me pousser dos sur le lit. Il y reprend sa pipe et l'améliore par un placement en 69 qui lui permet de me faire des gorges profondes. Il est plein de surprise ce petit Fabrice ! Quand il cesse c'est pour me demander une kpote et du gel. Il m'habille et enjambe mon bassin. Une couche de gel sur ma tige et sur ses fesses et il entreprend de s'assoir dessus. Moi je suis raide donc pas de soucis, par contre lui ne s'est pas fait enculer depuis plusieurs mois !
Je le regarde, il grimace un peu mais insiste et sa rondelle cède. Vu la pression qu'il avait mise, il se retrouve direct assis sur mes cuisses et le souffle coupé. Moi je suis hyper-serré et c'est trop bon. Il reste sans bouger quelques 10aines de secondes et vaillamment se soulève. Il se penche au-dessus de moi, pose ses mains sur mes épaules et commence à onduler de l'arrière train le temps de se réhabituer aux sensations. Quand il s'estime assez ouvert, il monte en puissance progressivement pour finir par galoper sur ma bite. Je vois même qu'il retrouve des plaisirs sinon oubliés du moins perdus depuis quelques mois. Je me redresse, il accompagne le mouvement et s'accroche à moi quand je me lève. Les plis de ses genoux au creux de mes bras, ses fesses sont écartées au maximum et il ne lui manque aucun mm de mes 20cm. Accroché à mon cou, sa tête contre la mienne, il me souffle que cela lui avait manqué.
Bon petit lui aussi et plus rapidement en situation d'Escort.
On se termine mutuellement alors que je l'ai reposé sur le lit et que, en tenant ses jambes au chevilles bien écartées, je l'encule plus hard. Il se jute dessus et je rempli ma kpote.

C'est donc lui qui décroche le premier des 4 un contrat. Son aspect juvénile malgré ses 18ans fait monter les enchères, ça plus la blancheur de sa peau si appréciée de mes blacks les plus noirs de teint.
Pour sa première, le client est dans la moyenne (de mes clients) avec un attirail de 26 x6.5. Comme les 4 DS3 ne sont pas encore arrivées, il emprunte une RCZ de la maison et comme ce n'est pas une prestation de représentation je le laisse y aller en jeans (de marque) et gros blouson de cuir.
J'attends son retour et  ce n'est que vers les 3heure du matin qu'il revient au Blockhaus.
Il est tout content de lui et surtout l'appréhension qu'il avait de mal faire s'est dilué face à la gentillesse de mon client. Ce denier avait pris le temps de bien lui préparer la rondelle en la lui mangeant pendant plus d'une heure. ça plus une bonne couche de gel et deux sniff de poppers et les 26x6,5 étaient rentrés comme dans du beurre, enfin presque.
Ayant omis de préciser pour les enveloppes bonus, il me tend celle que lui a remis le client. Par curiosité je regarde le montant avant de la        lui rendre et de lui dire que les bonus sont personnels et n'entrent pas dans ma comptabilité. J'ajoute qu'il avait bien du plaire pour une telle prime. Il rougit et bafouille que le client avait apprécié de lui défoncer la gorge c'est pour ça qu'il avait la voix un peu grave.
Encore sur son petit nuage, il est prêt à repartir quand je veux. Je le calme et lui dit qu'il ne doit pas négliger ses études et qu'avec ce qu'il vient de mettre sur son compte il pourrait même vivre toute la fin d'année dessus.   
Et puis l'été ne va pas tarder et il va pouvoir accompagner un client pendant ses vacances. Lui qui avait prévu de travailler en plus de son stage est très content car serveur même en station c'est quand même pas le Pérou. Je lui précise que contrairement à ses jobs précédents, là c'est du full service 24h/24.
Il me répond que tant qu'à être Gay for pay, autant engranger un maximum.     

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)