Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 406

Jalil

Puisque je suis de retour, je prends en charge la logistique concernant notre petit protégé, ce faisant je libère PH qui commence un cursus de droit international un peu gourmand en temps de travail. Il a depuis toujours (enfin depuis qu'il connait Marc) été intéressé par ça.

Je fais le point dans les différentes matières et avec ses « professeurs particuliers ». Résultat des courses, il sera fin prêt pour passer son BAC en candidat libre avec une certitude de décrocher une mention.
Quand on parle de son avenir, il ne souhaite que rester chez moi, enfin surtout avec Enguerrand, Max et Nathan !! Concernant son avenir, il n'a pas encore fixé son choix.
Un beau matin nous voyons débarquer son père. En visite au quai d'Orsay, il profite de son passage en France pour venir voir son fils.
Je le rencontre pour la première fois, Jalil m'ayant demandé d'être avec lui pour ce moment crucial. J'insiste pour que ce soit Jona qui l'accompagne, c'est quand même lui qui l'avait tiré de Syrie ! Mais non il estime que je suis principalement impacté par sa présence chez moi et il trouve que j'aurai plus de répondant sur la question sexuelle !
Le père : 40 ans, 1m80 environ, dans les 80Kg musclé, tête plus typée que celle de son fils mais où je retrouve les traits du visage même si une barbe courte tend à les cacher. Il arrive dans une grosse Mercédès de son ambassade (plaque CD).
Les présentations sont un peu « coincées ». L'homme revoit son fils pour la première fois depuis que ce dernier s'est enfui ! Jalil aussi est stressé. Du coup l'ambiance est un peu glaciale. Je propose un café qui est accepté. Ça se gâte quand Samir nous le sert dans sa tenue habituelle, c'est-à-dire en simple short de cuir moulant et brillant de patine. Oups !!
Le visage du paternel se referme. Ça commence à m'énerver passablement. Je prends donc le taureau par les cornes et j'y vais franchement.
Je le remercie d'être passé et je lui fais remarquer que son fils est en bonne santé et que depuis qu'il est chez moi, il a 1) grandi, 2) pris du poids et du muscle et 3) que maintenant il sait se défendre tout seul. J'ajoute qu'il a quasiment rattrapé son retard scolaire et qu'il passera en juin prochain le BAC.
Mais qu'il ne se fasse pas d'illusion, Jalil est homosexuel et maintenant et ici il le vit bien entouré de gens qui ne le jugent pas et qui, eux, ne lui tiennent pas rigueur de son égarement d'adolescent. 
Le père enregistre ma déclaration et prend le temps pour y répondre. Jalil s'est rapproché de moi et me colle tout en regardant ses pieds.
Le père me regarde dans les yeux mais je ne les baisse pas et soutient son regard noir.
Il prend enfin la parole. Il commence par nous dire qu'on l'avait prévenu en haut lieu qu'il devrait composer avec ce qu'il verrait. Il sait que son fils va mieux par les échangent de mail qu'ils ont mais qu'il était quand même étonné de tout ça (en montrant d'un geste le grand séjour où nous sommes.
Puis brusquement il se lève, appelle son fils qui hésite à se lever lui aussi, et l'attrape dans ses bras pour lui faire un vrai câlin de père à fils.
Jalil craque un peu et je vois ses épaules tressauter sous ses pleurs. Le père se met à lui parler en arabe. Jalil me dira plus tard qu'il lui avait dit qu'il était fier de lui, qu'il était heureux qu'il trouve son équilibre même si c'était loin de sa famille, que s'il le voulait bien, sa mère serait follement heureuse de le revoir.
Puis se tournant vers moi, en français il me remercie de tout ce que je fais pour son fils, et me dit que je peux lui demande ce que je veux.
C'est simple, je lui demande juste de continuer à aimer son fils quel que soit ses choix de vie.
Il m'assure que c'est bien le cas et prévient son fils qu'il lui a ouvert un compte à l'UBS de Genève approvisionné de sa part d'héritage car il sait bien qu'il n'est pas éternel surtout dans un pays comme le Liban !
Quand il nous quitte, il me dit qu'il m'enverra un cadeau et qu'il trouvera vexant que je le refuse. Une dernière embrassade avec son fils et il s'e va.
Jalil s'isole dans sa chambre à l'annexe 1. Quand il revient, nous discutons encore un peu. Il me remercie de l'avoir soutenu sinon il se serait écroulé devant son père. Il me demande si cela ne me gêne pas que sa mère passe le voir, elle n'aura qu'à résider à l'hôtel. Pas de problème pour moi ! Avant qu'il ne parte, je l'attrape moi aussi et l'entoure de mes bras. Je le sens se coller tout contre moi, me serrer très fort dans ses bras et poser sa tête sur mon épaule. Nous restons comme cela jusqu'à ce qu'il relève la tête, me regarde et me sourit franchement.
Sous mon regard interrogatif, il m'assure que tout va bien, que c'est grâce à moi et à mes petits amis (il entend par là, Enguerrand, Max et Nathan bien sûr !!)
D'ailleurs quand ces derniers nous rejoignent en fin d'après-midi, il se jette dans leurs bras et je l'entends distinctement leur dire qu'il les aimait tous les trois.
Moi, ça me va bien !

Le quatuor et le sexe :
Ils me tannent régulièrement pour que je leur organise une nouvelle prestation. Leurs expériences estivales s'étant bien passées, ils ont envie de remettre ça. J'ai beau leur expliquer qu'ils n'ont pas besoin d'argent et qu'ils ont quand même un choix certain avec tous les escorts qui passent au blockhaus, ils n'en démordent pas !!
 
Quand je reçois une demande spéciale, je me dis qu'elle est pour eux.
Un de mes clients désire quelques escorts pour assurer le spectacle dans une réception très privée qu'il donne. Il désire que ces derniers fassent l'amour entre eux au centre de son salon alors qu'avec ses invités, ils boiront du champagne et discuterons affaires. Je lui demande des précisions quant au nombre de participant à ce gang bang. Là, il me dit qu'aucun invité ne touchera mes escorts, qu'il s'agit juste de repaitre leurs yeux d'un spectacle exceptionnel. Il aimerait disposer de mes escorts les plus jeunes et qu'ils aient une bonne complicité entre eux. Il ajoute que ce n'est pas parce qu'ils ne seront pas baisés qu'il s'attend à un tarif spécial. Il me dit qu'il veut le top de mon équipe et que pour ça l'argent ne compte pas.
Je réfléchi vite, jeunes, complice sans relation avec les clients : c'est un job pour mes petits ça ! Je lui dis que c'est OK que j'ai ce qu'il lui faut et annonce un prix très « raisonnable » pour 4 petits mecs une nuit entière. En fait j'ai résolu le calcul de la grille tarifaire de mes prestations en appliquant une progression exponentielle.
J'annonce la nouvelle au quatuor. Ils sont contents mais Enguerrand me dit que « ça » ils le font régulièrement et que ce plan ne va pas beaucoup les changer !!
Je surfe alors sur leur responsabilité envers ma société. Il y aura à cette petite fête un bon nombre de clients potentiels et que reposera sur leurs épaules le fait qu'ils le deviennent réellement.
Ils comprennent la problématique et m'assurent qu'ils en auront pour leur argent et qu'ils sont sûrs que tous les participants m'appelleront après ça.
Le jour dit, je supervise moi-même leur préparation. Epilation de la veille, rasage parfait du peu qui reste, tontes des mini touffes pubiennes, avec Ludovic nous les massons avec une crème hydratante qui rend leurs peaux soyeuses. Quand ils sortent de nos mains ils sont tous superbes. Eux même trouvent qu'ils ont quelque chose en plus ! Passage au premier étage pour habillage smoking sur chemise blanche empesée (d'amidon pas de sperme bande de pervers !!), boutons de manchettes en or et nœuds papillons noirs, ils sont méconnaissables. Les pantalons slims  sont juste un peu gonflés par les masses musculaires qui les remplissent mais ça les rends encore plus attirants ! Tous les 4 ont une classe folle. Dessous tout ça, les shorty botomless de chez Addicted feront le 2ème effet kiss cool. Je leur tends les clefs d'une des DS5 de la maison et leur dis d'être sérieux. Ludovic prend son frère à part et lui dit de faire attention aux autres et surtout à Jalil. J'entends Enguerrand qui lui répond de ne pas s'inquiéter, ils savent gérer depuis leurs prestations de l'été dernier.
Retour de prestation :
Enguerrand.
Nous arrivons avant les invités. Le client nous reçoit et est agréablement étonné de ce qu'il a sous les yeux. Notre quatuor à de la gueule c'est sûr !
On le suit. Pendant la reconnaissance des lieux il nous explique le déroulé de la soirée. Quand les invités arriveront, nous nous mêlerons à eux en veillant à ce qu'il ne leur manque rien : champagne, petits fours… même si le personnel de service sera là aussi pour cela. Puis, vers les 22h30, le personnel poussera un grand lit carré de 2m sur 2 au milieu du salon et ce sera alors le moment de montrer ce que nous valons.
En aparté avec mes collègues, je leur dis que c'est lors de la première partie que nous devrons performer à mort pour que les invités deviennent des clients pour Sasha (merci, ndlr).
Les invités arrivent quasiment tous en même temps. Une bonne 20aine d'hommes entre 40 et 60ans tous en smoking aussi. Grosses montres suisses aux poignets, ils transpirent l'argent. Les nôtres acquises cet été font leur effet sur des poignets aussi jeunes ! Si certains semblent étonnés de notre présences, d'autres nous regardent avec de grands sourires entendus.
La première partie de la soirée se déroule comme prévu et nous brillons tous les 4. Alors que c'était à nous de nous préoccuper des invités, c'est l'inverse qui se produit. Nous avons chacun pas moins de 4 à 5 types qui s'intéressent à nos petites personnes. Quand l'heure arrive, chacun sur un coté du lit, nous exécutons notre strip-tease. Dès que nos vestes tombent, les conversations font de même. C'est dans un silence limite oppressant que nous avons quitté nos vêtements.
J'ai devant moi, me fixant, 5 hommes. Je n'ai pas hérité des plus moches ni des plus vieux. Dans mes « gesticulations » pour me dénuder, je note que ceux de Jalil (à l'opposé de moi) sont comme les miens ! Pauvres Max et Nathan !!
On se dévêt jusqu'aux boxer bottom-less et nous tombons sur le dos, bras en croix. Là commence la chorégraphie que nous avions répétée. Jalil et moi restons sur le dos, Max se retourne et vient me rouler un patin comme Nathan avec Jalil. Les deux sont à 4 pattes les reins bien cambrés. Nous bandons tous ! Nos partenaires mouvent au-dessus de nous et nous effectuons deux 69 sans retenue. Les gorges profondes provoquent les premières réactions de nos spectateurs. A partir de ce moment-là, nous serons constamment sous les commentaires de ces hommes. La plus part du temps félicités et applaudis, parfois orientés dans nos positions.
D'un 69 à 2 nous sommes passés à un 69 à 4. Puis à la préparation de nos rondelles avant de leur faire un show des diverses positions possible de sodomie à 2 puis à 4.
Nous sourions quand certaines positions nous valent des exclamations étonnées. Les sodo chandelles avec auto-fellations des enculés (en l'occurrence Max et Jalil)  se sont carrément faites sous les applaudissements !
De même, les 2 sodo debout de face, les enculés plantés sur les bites mais dos aux enculeurs et se léchant le museau ont fait quelques adeptes aussi !! J'avais mon Jalil en kpote et Nathan supportait Max.
Max nous dira lors des douches que pendant toute notre prestation, les mecs sont partis de la salle au moins une fois et sûrement pour se branler la queue !!
Nous sommes tellement habitués à faire l'amour ensemble que nous réussissons à nous retenir un bon moment.
L'apothéose est atteinte avec la double sodo de Jalil par, dans un premier temps Max et moi, puis au final par Nathan et toujours moi soit 2 bites de 19x5.
L'acmé de notre exhibition : Jalil se jute sur le ventre alors qu'il reçoit en même temps les produits de nos trois paires de couilles. Le tout sous les applaudissements redoublés de notre aéropage.
On ramasse nos shorty et sortons nous laver.  L'eau coule sur nos corps et nous débriefons entre nous. Jalil est très content et nous fait remarquer qu'il a totalement oublié où il était tout pendant qu'on faisait l'amour. On se roule encore quelques patin et secs, reculotté (enfin presque), nous regagnons la salle.
Le grand lit à disparu, et nous sommes de accueillis par des applaudissements. Nous sommes tous questionnés sur 1) notre disponibilité à refaire notre prestation, 2) sur la « possibilité » pour le client de profiter de notre savoir-faire et 3) quelles en étaient les conditions (sous-entendu mais bien compris tarifaires) ?
Pour les deux premières nos réponses sont : bien sûr, tout est possible et pour la dernière nous les envoyons sur le site d'escort de Sasha.
J'entends notre client donner le montant de notre prestation à l'un de ses amis et ajouter qu'il nous donnera en plus et à chacun une prime substantielle vu l'excellence du spectacle. Il nous remercie et nous nous éclipsons avant de revenir tirés à 4 épingles comme dirait ma mère.
Nous saluons les invités et rejoignons notre voiture accompagné de notre hôte. C'est à ce moment-là qu'il nous remet de grosses enveloppes. Comme je m'étonne de leurs volumes, il nous dit que tous ses invités ont voulu marquer ainsi leur satisfaction.
On fait trois Km et on s'arrête. Chacun compte son enveloppe et plus nous comptons plus nos yeux s'écarquillent !! Pas de billets de moins de 200€.  A la fin, chacun a reçu l'équivalent de la prestation globale négociée par Sasha !!!!
Comme dit Nathan : « Putain de soirée !!! ».    
Sasha : je suis étonné quand même, très fier et content pour mes petits. C'est la reconnaissance d'une véritable prestation haut de gamme. Ils ont été parfaits selon le retour client.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay