20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Benji et les autres

Aujourd'hui il neigeait quoi de mieux que d'aller au sauna? Direction Orléans les mecs y sont chauds et le sauna accueillant. Je règle mon entrée et me dirige vers le hammam via les douches. Je pense que je vais passer un bon après midi.                Dans le hammam c'est complet nous nous retrouvons quatre mecs debout et  j'ai bien reluqué le jeune mec qui me précédait. 25 ans tout au plus 1métre 80 environ 70 kg , brun , belle petite gueule carrée, torse glabre. Il m'a bien reluqué aux douches avant d'entrer, comme une invite à le suivre. Moi j'ai cinquante ans crane dégarni mais très poilu, le style bear bien conservé 1,75 mètre pour 90 kilos, j ai quelques kilos de trop qui me donnent du charme. Ma teub est mon atout supplémentaire 19 cm pour cinq de diamètre. Le hammam étant blindé je rebrousse chemin , suivi de ce jeune mec.

J'entre dans le sauna et m'installe face à la porte. Comme il m'emboîte le pas il se retrouve assis à ma gauche à 15 cm de moi. Je bande déjà rien que pour son corps. Ma main gauche est à quelques cm de lui. Je le reluque en coin et ma main s'aventure déjà sur le bas  de ses reins. Il ne la repousse  pas et moi qui me demandait comment faire pour l'accoster, je suis aux anges. Autant dans le hammam l'obscurité et la promiscuité permettent ce genre de geste autant dans le sauna cela se fait moins naturellement. Sa jambe droite vient se poser sur mon genoux gauche. Les poils de sa longue jambe m'électrisent déjà. C'est gagné rien de plus simple me dis-je intérieurement.

Je commence un jeux de caresse. Mes doigts parcourent ses reins en les caressant et en s'initiant sur le bas  de son dos à la limite de la serviette qui enserre sa taille. Ma main droite vient se poser sur sa cuisse velue gauche et la caresser pour s'infiltrer vers son sexe.  Il n'est pas resté inactif puisque sa main est venue se poser sur la serviette verte qui protège, que pour la forme d ailleurs  mon sexe déjà bien en forme. Et il y va allégrement le bougre. Il palpe mon sexe déjà bien déployé. Je fais la même chose et lui susurre de me suivre dans une cabine. Il est ok et n'attendait que cela.

Nous contournons le sauna et j'entre dans la première cabine libre, il me suit et décide d'éponger son corps avant de passer aux choses sérieuses. Ma bouche prend possession de sa bouche et nos langues s'enroulent. Ho quelle surprise il a un piercing au milieu de sa langue. Une première pour moi. Mes mains descendent l'une sur son torse, pendant que l'autre lui maintient la nuque pour prolonger notre étreinte passionnée. Nos sexes se touchent étant un max déployés. Ma main gauche lui titille le bout des mamelons. Il frissonne et souffle légèrement, comme pour m'inviter à continuer. Nous étions debout je me baisse pour commencer par mordiller son sein gauche. Il se cabre le gaillard, il va adorer et je descend jusqu'au point que je souhaitais atteindre. Sa bite est fine et magnifiquement dressée. Elle appelle ma bouche et je ne me fais pas prier pour venir y déposer le bout de ma langue pour commencer. Comme pour goûter ce cornet  de friandises. Humm j'adore elle s'enroule tout autour de son gland pour le parcourir avant de venir l'aspirer, tout entier et ressortir en donnant des petits coups de langue sur toute sa longueur.  Il frémit et pousse des soupirs incitatifs. J'y vais maintenant allégrement je pars de son gland pour redescendre sur ses testicules  que je lèche avec ferveur. Deux belles petites boules ovales que  je gobe entières dans ma bouche. Mon minet roucoule il semble adorer, surtout que le majeur de ma main gauche s'insinue entre ses deux belles fesses. Je me redresse et l'invite à s'allonger sur le ring de la cabine.

Je le précède et il me suit et viens à son tour emboucher mon vit. Humm quelle agréable sensation, ce piercing qui contourne mon gland, et sa bouche m'aspire. Je donne des coups de reins pour mieux m'enfoncer dans sa gorge et je soupire à mon tour, trop bien de recevoir de telles caresses buccales. Mes mains caressent la totalité de son corps. Elles le parcourent de haut en bas en privilégiant ses cuisses velues et son petit postérieur que je malaxe avec ferveur.

Entre deux succions sa bouche vient rencontrer la mienne. Il s'allonge sur moi et nos sexes se touchent. C'est torride il adore le petit jeune. Il redresse son corps et avance son sexe qui vient à la rencontre de ma bouche, et c'est reparti je gloutonne son gland. Il se trémousse et pousse de petits râles. Puis soudain c'est l'explosion, il me dit je viens , il se recule et viens asperger mon torse velu. Environ six jets de liqueur chaude, il se confond d'excuses et me dit regretter d'être parti aussi vite. L'excitation commune, il prend mon sexe en bouche et active sa main. Il me dit ne pas pouvoir se faire pénétrer puisqu'il a joui et que cela lui serait pénible et intenable. Je me laisse faire et ne tarde pas à éjaculer, sous ses caresses. La délivrance, l'extase, le plaisir assouvi. Il vient s'allonger prés de moi nos bouches se ressoudent, et mes doigts caressent tout son corps. Le repos du guerrier en quelque sorte. Nous restons ainsi une vingtaine de minutes et discutons. Il était sur la route, il lui reste plus de trois heures pour atteindre sa destination. La neige a fait qu'il s'est arrêté à Orléans. Il m'avoue adorer les jolis bears qui sont rares. Ce compliment me va droit au cœur et je le complimente en lui disant qu'il est beau gosse et chaud comme je les aime. Nous partons à la douche, puis nous séparons. Il m'a trop chauffé, j'ai éjaculé mais j'ai envie de me faire prendre.

Je poursuit ma quête, et je vais faire un tour au glory hole. La cabine du fond est vide. J'entre et me positionne face au trou du milieu à genoux en attente. J'avais vu qu'un mec attendait dans le couloir. Il arrive une vingtaine de seconde après et me présente son sexe. J'approche ma main pour le palper il n'est pas encore complètement bandé mais cela promet. Douze treize centimètres et un sexe épais. Je renifle il est propre car je déteste gober un zob qui daube. Ma langue pointe son gland et me voilà reparti à tourner tout autour. Il se colle à la paroi et je le prends entièrement en bouche pour le sentir gonfler. Rien n'est plus excitant qu'une queue qui se déploie dans votre bouche pour venir la remplir. Et voilà le résultat se mesure de suite. Je lèche, je suce , j'aspire les mains du mec se cramponnent aux deux autres trous. Il kiffe et moi j'ai une forte envie de me la prendre car elle fait bien 21 cm déployée pour six de diamètre. Je la kiffe trop, il me la faut. Je m'active comme une salope et je dis au travers de la cloison: «viens me baiser, je veux ta queue en moi». C'est une litanie que je répète pendant environ cinq minutes. Et je débloque la porte. Il quitte le trou dans la cloison et entre dans la cabine. Je l'attrape et l'attire vers moi sans lui laisser le temps de me découvrir . Ma bite bande un max et il l'empoigne avec vigueur alors que nos bouches se soudent . Quels bons baisers c'est trop bon la hargne d'un mec. Il me dit s'appeler  Benjamin. Il a 25 ans maxi mesure à peine un mètre quatre vingt. Est bien taillé, gueule virile, torse poilu et une barbe de trois jours. Le style que j'affectionne. Et cette teub que je malaxe avec ferveur. Elle est trop belle et trop kiffante. Des mains se tendent au travers du glory hole. Elles palpent ma queue bandée et j'entends dire: «putain, quelle queue!» Il y a des envieux on dirait de l'autre coté. J'ai bien sur refermée la porte de la cabine car la bite de Benjamin est pour moi et rien que pour moi.

J'en ai jamais pris une aussi grosse. C'est ma journée des premières aujourd'hui. Je vais certainement déguster. En tous cas j'y prends de plus en plus goût. Il faut dire que ma toute première il y a quelques mois seulement était déjà un bon morceau. Je n'avais pas pris de plaisir mais j'y suis revenu, comme tous ceux qui essayent. Dés que tu goûtes la queue, tu es foutu. Tu y reviens.

Je reprends sa queue en bouche. Je suis plié le corps en deux et me faisant palper la queue par les trous du glory hole. Sa main droite atteint mon anus en descendant sur mes reins. Il vient titiller mon petit trou et commence à y introduire son majeur en douceur, puis en profondeur, vite suivi d'un second puis d'un troisième doigts. Je mouille, mon cul est demandeur. J'ai trop envie de me prendre son braquemart. Il choppe un sachet de gel qu'il déchire et vient m'enduire mon anus après avoir baladée sa bite entre mes fesses et les avoir biffées. Il a même commencé à introduire son gland entre elles. Je lui demande de mettre une capote. Il déchire l'enveloppe et vient le mettre  sur sa tige qui parait monstrueuse mais qui me fait tant envie. L'espace d'un instant je me pose la question de savoir s'il ne va pas me déchirer, tellement sa bite est gonflée. J'accroche mes mains aux trous des glory hole. Une bite est présente et je la masturbe,et m'avance même pour la prendre en bouche. Pendant ce temps je tends mes fesses et je sens la belle queue de Benjamin m'élargir le fion. Il est précautionneux et s'introduit en douceur. Je pousse des soupirs et des cris. Il me demande de me taire. Mais moi je lui dis: «baises moi... donne moi ta grosse queue» Cela l'excite et il rentre davantage en moi.« Hou, hou , oui.... vas y, prends bien mon cul». J'agite mon postérieur pour qu'il rentre encore plus loin. Et le voilà qui commence à me cadencer le trou. Il rentre et ressort sans pour autant m'enfiler à fond. C'est divin. Je couine mais j'aime. Il m'invite à me mettre en levrette pour mieux contrôler ses coups de butoir. Il se retire. Je me mets à quatre pattes sur le tapis.

Il ré enduit  mon anus de gel, en met sur son sexe et le voilà reparti. Et là  il me ramone en cadence. Je plonge ma tête dans le tapis de mousse pour étouffer mes cris de plaisir. Car ce n'est que plaisir. Le plaisir de se faire écarteler par un superbe zob. Mélange étrange de douleur et de plaisir mais ou ce dernier l'emporte, tellement je me sens bien. On voudrait que ça ne s'arrête jamais. Son poids l'emporte et je suis désormais étendu de tout mon long à me faire sodomiser à fond. «Oui Benjamin donnes moi ton jus , vas y jouit, j'en veux, baises moi comme la salope que je suis» J'attrape ses cuisses par derrière pour le souder à moi.

Mes paroles doivent l'exciter car je le sens se contracter. Je ne sais combien d'allers retours il a pu faire en moi. Je le sentais se retirer pour revenir encore plus en profondeur. Quel bon baiseur! Il accélère et là je sais qu'il va me donner mon compte. Je pousse des petits soupirs de chienne. Lui éructe et ça y est. Il a joui dans la capote, les derniers coups de butoir plus bestiaux m'ont fait comprendre qu'il se libérait, il râle de plaisir. Il reste abattu sur mon dos quelques minutes. Je remue mon cul, comme pour prolonger ce moment exceptionnel. Je le sens encore bien bandé. Il se retire, me demande si cela va. Bien sur que cela va, c'était trop, trop bon. J'ai tant aimée ta queue. En signe de réponse nous nous roulons des pelles magistrales. Ouvrons la cabine et sortons le sexe encore gonflés sans mettre la serviette. Quatre ou cinq mecs sont dans le couloir.Ils ont du fantasmer et mater au travers des trous des glory hole puisqu'il y en avait des deux cotés de la cabine. Le beau Benjamin me sourit et nous allons prendre une douche, tellement la sueur coule sur nos corps. On se sépare en se remerciant mutuellement pour ce superbe échange charnel. Je ne suis pas repu. J'en veux encore. Je suis dans un état de bien être. Le trou un peu endolori j'ose y poser mes doigts et constate que je suis bien ouvert. Je m'en vais au hammam.

A peine entré, je distingue dans la pénombre la présence d'un mec avec qui j'ai déjà consommé plusieurs fois en tant qu'actif et parfois passif, tout comme lui l'est. Il savait que je venais et je le savais aussi puisqu'on avait prévu de se voir. Je me rapproche de lui. Ça y est il m'a capté. «salut, tu es là depuis longtemps? » me demande t'il.
«Oui depuis une bonne heure, j'étais dans une cabine au glory hole et me suis fait baiser par un petit mec»
«Salope! C'était donc toi» me dit il.
On se roule de bonnes pelles et déjà il titille mes tétons et me branle vigoureusement. Je fais de même.
« Tu es une vraie chienne, je vais te baiser» me dit il encore. Et il vient fouiller mon anus avec ses doigts. Il est brutal et me doigte fort. Je pousse de grands soupirs, c'est bon et douloureux à la fois car il creuse mon boyau interne.

«Salope, t'es une grosse pute, je vais te donner ton compte, tu m'excites trop.Suis moi tu vas voir comme je vais le baiser ton cul». Il passe devant moi et m'attrape par la bite. Il la tient fermement, je bande un max et le suis consentant. Juste le temps de prendre la serviette sur la patère, et il m'emmène dans une cabine proche.

«Salope, t'es une grosse salope, suces moi» Et c'est parti je la veux, je vais l'avoir. Sa queue est beaucoup plus mince que celle de Benjamin. Il doit faire 16x3, mais je la sais vigoureuse. Pour l'instant il me baise la bouche profondément, et s'active. Moi je passe ma langue partout sur son zob et lui titille l'urètre. Il pousse des soupirs et continue «ah ouai t'aimes ça ma salope, tu en veux de la queue» Il chope mes mamelons et les tort dans tous les sens.

Je lui dit que c'est douloureux, mais il s'en moque. Il me relève et me pousse sur
la couche de mousse. «Tu vas voir ma salope, je suis chaud» Il me choppe par les pieds pour venir m'installer face à lui qui est debout. Il enfile une capote et sans ménagement s'enfonce jusqu'à la garde. Mon trou est bien dilaté et je l'accepte sans frémir. Et le voilà qui me pistonne en écartant mes jambes un max.

«Oui Rémi, baises moi , je te veux, je suis venu pour cela» Cela redouble son excitation. «Mets toi en levrette» m'ordonne t'il. Ce que je fais, il se met debout et vient me pistonner son corps en avant au dessus de mon dos. C'est trop bon. J'attrape ses jambes avec mes bras par derrière pour le faire entrer encore plus loin en moi. C'est génial, je kiffe de sentir ses poils sur ses chevilles et sur ses cuisses. Et lui souffle un max. Il attrape ma queue bandée et la masturbe. Je le sens devenir hystérique. Il ne va pas tenir longtemps ainsi me dis-je. Sa voix devient plus bestiale, il prononce le diminutif de mon prénom avec un oh ,ho,ho et  il décharge comme un soulagement. Par de grands coups de reins.

«Putain tu m'as vidé, c'était trop bon, j'en avais trop envie de te baiser. T'es une bonne chienne». Nous nous embrassons avec fougue.

Je me dirige vers les douches. Je me sèche et décide de rentrer, j'ai eu mon compte.

Acool

acool28@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Benji et les autres - Passif chaud

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)