18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le mariage de mon meilleur ami

Chapitre 8

J'ai roulé jusqu'à sa maison mais pas âme qui vive !!!
J'ai beau essayer de l'appeler mais il ne répond ni à mes appels ni à mes sms.
Où est ce qu'il a bien put aller. Je roule un peu partout en ville mais je n'aperçois pas sa caisse.
Putain je vais le tuer ce connard de Jeff...

D'un seul coup mon téléphone se met à sonné et je m'empresse de répondre.

J : Putain mais t'es où ? Je te cherche partout en ville...
M : Qu'est ce que ça peut te faire ? T'as l'autre con non ? Tu n'as pas besoin de moi !!! Tu t'es bien foutu de moi dis donc...
J : Tu délires là !!! C'est lui qui m'a embrassé !!!
M : Arrêtes je vous ai vu de loin, tu l'as bien suivi dehors ?
J : C'est lui qui m'a forcer à le suivre et pour te le prouver il m'a laisser sa marque de main sur le poignet !!!
M : Tu ne me racontes pas de conneries là ?
J : Tu sais très bien que non !!! Bon t'es où exactement ?
M : Je suis assis devant la porte de ton appart.
J : Ok j'arrive mais t'abuses quand même d'être parti comme un voleur... sans même essayer de comprendre.

Ça va, je suis tout près donc je ne mets que cinq minutes pour arriver chez moi.
Je monte les trois étages et je le retrouve recroquevillé sur lui avec sa tête dans ses mains.
Là il lève la tête me voit et me chope le bras. En voyant la marque sur mon poignet, il me renverse sur lui et m'embrasse.

M : Je suis désole, je suis désolé...
J : Ce n'est pas grave mais pourquoi tu t'es mis dans cet état ?
M : Je crois que j'ai été jaloux. Mais lui, il a dut raconté toute l'histoire autour de lui non ?
J : Non t'inquiètes pas, je m'en suis occupé et nous n'avons aucun soucis à se faire.

Je lui explique donc toute l'histoire et il se love contre moi.

J : Debout monsieur le jaloux, viens te rafraîchir un coup à l'intérieur car on va devoir y retourner !!! Tu te souviens que c'est la jour de ton mariage aujourd'hui ?
M : Oui je sais mais là je ne me sens pas d'attaque !!!
J : Ben t'as plutôt intérêt de faire semblant alors car que tu le veuilles ou non, je te ramène là-bas...

On rentre donc chez moi et il m'embrasse avec fougue mais aussi avec tendresse. J'adore ça en plus qu'est ce que je suis bien dans ses bras !!! J'y resterai bien des heures mais bon pas le temps de trainer !!!

J : Go, faut qu'on décolle !!!
M : Ok mais on prend ta voiture, je n'ai pas envie de conduire.

Et il me pose un baiser sur le front et on repart !!!

Arrivé à la salle, Élodie est dehors et elle a l'air vraiment furax !!!

E : Mais vous......
M : C'est bon lâches moi deux minutes et demande à ton frère de me faire chier avant que je ne lui pète vraiment ses dents.
E : Qu'est ce qu'il t'as fait celui-là encore ?
J : Des conneries entre eux laisses le donc, l'essentiel c'est qu'il soit là non ?
E : Oui merci tu as raison Julien.
J : Bon nous on va à l'intérieur ok ?
M : Je te suis...

Je pars à ma place et Marc me suis de près. Je m'assois et il me sort comme ça :

M : Putain ma poule, tu sais que ton cul est très très bandant dans ce pantalon ?
J : Merci mais toi aussi dans ce costard tu es très sexy très cher !!!

Il se penche vers moi et me sort de but en blanc :

M : Chéri, j'ai envie de ton cul là tout de suite !!! Tu ne peux même pas imaginer à quel point j'ai envie de toi ?
J : Gros cochon, et comment on fait cette fois-ci ?
M : Mmmmm laisses moi réfléchir... Mais j'y pense, les cuisiniers sont pari : on a qu'à aller en cuisine !!! Vite fait bien fait !!! S'il te plaît !!!
J : Là ça craint quand même on a plus de chance de se faire griller !!! T'imagines ?
M : Je m'en tape, je te veux !!! Tu es à moi et j'ai envie de toi ! Dis moi que toi tu n'en as pas envie en me regardant dans les yeux ?
J : Ok ! Bon je pars en premier et tu me rejoints dans cinq petites minutes...

Je me lève et part en essayant d'être le plus discret possible car ce con m'a foutu la gaule en me parlant comme ça !!!
Arrivé en cuisine, je reçois un sms venant de sa part :

M : Mon beau-père est vers moi je vais essayé de ne pas être long. Baisses ton fut ma ptite salope, je vais bien m'occuper de toi...

Je poirote pendant plus de 25 minutes le cul à l'air dans le noir et là j'entends du bruit...

M : (en chuchotant) c'est moi...

Je le sens proche de mon cul mais au lieu de m'enculer directement je sens qu'il est en train de me lécher !!! Oh qu'est ce qu'il fait ça bien... Ça dure cinq minutes avant qu'il ne se lève.

M : t'es prêts pour une défonce bien sauvage j'espère ?
J : Mmmmm vas-y....

Je n'ai même pas le temps de finir ma phrase qui me la met direct . Heureusement qu'il y a les plan de travail pour que je me maintienne car il y va comme un sauvage. C'est tellement bon mais cela ne dure pas si longtemps.. Il est tellement excité qu'il se retire et vient me la mettre en bouche...

M : Vas-y prends la bien en bouche et avales moi ça !!!

toujours pas le temps de répondre qu'il m'agrippe les cheveux et me gicle tout son jus en bouche. Je n'ai pas eut le choix que de tout avaler.

M : Ouah c'était ouah !!!!
J : Tu y es aller un peu fort quand même...
M : Viens là toi !!!

Et il m'embrasse.

M : Je crois que je... non rien.

Il se relève range sa queue et me dit de me rhabillé aussi.

J : Tu allais dire quoi ?
M : Laisses tomber, rejoins moi à table...

Il me plante là comme ça. Est ce qu'il allait dire ce que je pense ?

Chapitre 9

Je suis encore abasourdi pour ce qu'il allait me dire !!! J'en suis tout chamboulé mais il faut que je sache vraiment ce qu'il ressent ? Est-ce juste pour la baise ou alors : non je dois me tromper !!!

Je me relève quand même avec un peu de mal car là, il y est allé vraiment fort le salaud !!! Je remonte mon fut et sors de cette cuisine assez discrètement !!! Du moins, je le croyais car je vois Jeff en train de me lancer des regards qui me glacent le dos.

Je retourne m'assoir et en assaillant :

J : Aille aille
M : Qu'est ce que t'as ma poule ?
J : D'après toi, tu m'as explosé le cul tout à l'heure !!!

Lui se met à rigoler et il ne s'arrête plus !!!

J : Hey, mais ce n'est pas drôle !!! Tu ne pourras pas y retourner tout de suite !!!
M : On verra bien !
J : Ah non, faut le laisser se reposer un peu quand même !
M : Ben moi je sais ce qui lui ferai du bien ?
J : Quoi donc ?
M : Ma grande langue ! Tu as aimé ça tout à l'heure non ?

Je ne sais même pas pourquoi mais j'ai eut un coup de chaud et je me suis mit à rougir ce qu'il a bien remarqué.

M : Eh, mais tu rougis ma poule !!!
J : Tiens en parlant de tout à l'heure : tu allais me dire quoi avant de sortir de la cuisine ?

Le DJ était en train de passer des slows et c'est là que madame Élodie a prit le bras de Marc pour aller danser !!! Il m'a regardé, a haussé les épaules et est parti danser.

Mais qu'est ce qu'il est beau !!! Cela vient de moi où il me regarde en dansant ? Bon et si j'allais invité sa sœur à danser vu qu'elle n'est pas venue accompagner !!! Ah oui j'oubliais, elle s'appelle Ophélie et est plus jeune que nous mais c'est un canon pour une fille !!!

J : Eh ma p'tite Milie, tu veux danser ?
O : Merci y'a pas un plouc qui a daigné m"inviter !!!
J : A part moi lol !!!
O : Eh oui !

Alors on se place à côté des mariés mais je ne peux m'empêcher de mater Marc !!! Je n'entendais même plus la musique ni quoi que ce soit d'autre!

O : Eh oh, je suis là !!!
J : Euh oui qu'est ce que tu disais ?
O : Je te demandais si tu avais trouvé un petit copain ?
J : En quelque sorte oui.
O : Vas-y racontes !!!
J : Mais qu'est ce que tu es curieuse ?
O : On ne se refait pas !!! Bon, il s"appelle comment ?

J'étais toujours dans mes pensées quand elle me secoua.

O : Eh, je suis là !!!
J : Tu disais ?
O : Comment il s'appelle ?
J : Secret défense !

Putain mais il est vraiment sexy quand même !!!

O : Eh sinon, depuis quand tu baises avec mon grand frère ?

Je me suis stoppé net et j'étais comme tétanisé !!!

J : QUOI !!!
O : Ben je te demandais depuis quand tu baises avec mon frangin ?
J : Je euh....
O : Arrêtes, je ne dirais rien, je suis même contente, je ne peux pas la saquer cette groniasse d'Élodie !!! Et puis votre petit jeu toute la journée autour : on dirait que c'est récent non ?
J : Si je te le dis, tu me promets que tu garderas ça pour toi ? Tu n'en parles même pas à ton frère !!!
O : Yes !!!

Je lui explique donc que ça date d'aujourd'hui sans lui parler des scènes bien hot qui s'est passé entre lui et moi. Par contre, je lui explique ce qu'il allait me dire dans la cuisine et elle aussi ne sais pas trop quoi en penser.

O : Bon en tout cas, j'espère que vous deux ça marchera !

Elle me fait un bisous sur la joue et retourne s'assoir.

M : Une danse mon beau ?
J : Euh...
M : Aller viens pas là toi et (il me sers dans ses bras pour le dernier slow) ! Elle te disais quoi ma sœur ?
J : Rien de spécial, on discutait de tout et de rien !
M : Ok d'acc...

Heureusement qu'il faisait quasiment noir sur la piste car monsieur commençait à ma mettre des mains au cul et je dois dire que c'était très agréable.

J : Sinon, tu allais me dire quoi dans la cuisine tout à l'heure ?
M : Bah rien pourquoi ?
J : Tu m'as sorti : je crois que je et tu es parti !!!
M : Non mais c'est rien laisses tomber, je ne m'en souviens plus de toute façon !!!
J : Dis le moi bordel fait pas ta sainte ni touche !!!
M : OK : JE T'AIME !!! Et cela ne date pas d'aujourd'hui ! Je crois que cela fait un peu plus d'un an que mes sentiments ont changé pour toi !!! T'es content maintenant ?

Je le regarde et je le vois avec une petite larme au coin de l'œil.

J : Moi aussi je t'aime. Mais si tu as ses sentiments pour moi pourquoi ne m'avoir rien dit et pourquoi tu t'es marié ?
M : Je ne comprenais pas ses sentiments. Tu veux bien qu'on aille dehors s'il te plaît ? Je suis en train d'étouffer là !

Nous allons dehors mais à l"écart des regards.

M : Pffffff, j'étouffe !!!
J : Viens par là.

Je me suis approché, lui ai ôté la cravate et défait deux boutons de sa chemise.

J : Ça va mieux là ?
M : Oui merci. Je peux te demander quelque chose ?
J : Oui bien entendu. Quoi ?
M : Embrasses moi et sers moi dans tes bras !

C'est donc ce que je fis mais pas pour longtemps !!! J'entendais Élodie appelé Marc.

E : Marc, Marc, où es-tu ? Marc ?
M : Oui j'arrive.

Il me regarde avec un regard que je ne lui connaissais pas encore.

M : Je suis désolé.

Chapitre 10

Désolé de quoi ?

Bref, il est presque 4h du matin et je me retrouve comme un con dans le noir. Je commence à être un peu naze et la journée à été plutôt longue.

Je crois que je ne vais pas tarder à rentrer et apparemment je ne suis pas le seul car la salle s'est quand même pas mal vidée.

Je Vais vers Marc et lui dit :

J : Bon, je crois que je vais pas tarder à rentrer car je suis bien naze.
M : Non, restes s'il te plaît ? Em plus ma voiture est chez toi.
J : Ben rentres avec ta femme lol !
M : Le problème c'est que ce n'est pas elle qui conduisait et toutes les places à l'intérieur sont prises.
J : Ah ok et ta sœur ?
M : Elle vient de partir.
J : Bon, ben tu sais quoi je vais dans ma voiture dormir le temps qu'il n'y ai plus personne et comme ça je te raccompagnerai chez toi ensuite.
M : T'es sûr que ça ne te déranges pas ?
J : Mais non t'inquiètes.
M : Si ça ne tenais qu'à moi, je rentrerai avec toi et chez toi. Allez, vas-y, tu tombes de sommeil.
J : A tout à l'heure.
M : Ouai

Je suis allé à ma voiture et me suis installé sur la banquette arrière. J'ai dut m'endormir en très peu de temps.

A mon réveil, je me suis demandé ce qui s'était passé. Je suis dans mon lit, à poil. Je regardes mon portable et il est 12h45. Merde, je ne me souviens de rien. Je me retourne dans mon lit mais je n'ai plus sommeil alors je me lève et vais me faire couler du café.

Tiens, cette quoi cette enveloppe à côté de la cafetière ? Je l'ouvre et je vois que c'est un mot de Marc !

Coucou mon beau,

Lorsque je suis arrivé à ta voiture tu étais en train de dormir profondément. J'ai donc prit tes clés et je t'ai conduit chez toi mais vu que tu dormais toujours, je t'ai porté à ton appart et t'es mis au lit.

Ne t'inquiètes pas je n'ai pas profité de toi lol !

Encore merci pour la journée d'hier !!! J'ai adoré et je ne regrette surtout pas de t'avoir dit que je t'aimais.

Tu sais que je dois partir en lune de miel dès demain après-midi alors j'ai vu avec Élodie que j'allais sûrement passé la soirée avec toi et ça l'arrange car elle veut aussi profiter aussi d'une soirée avec ses copines.
Je te rejoindrai donc chez toi tout à l'heure une fois qu'on aura nettoyé la salle et rendu les clés.

Bon et bien je te dis à tout à l'heure.

Je t'aime.

Marc.

PS : J'ai tes clés d'appart donc tu ne peux pas sortir lol !

Je suis sur un petit nuage. J'enfile tout de même un boxer, je me sers un café et me fou sur le canapé devant la télé. Et je traine comme ça pendant au moins une bonne petite heure.

Si je me bougeais un coup !!! Je vais prendre ma douche, et fais un peu de ménage et change mes draps.

Mon téléphone bip et je vois que c'est Marc qui m'envoie un texto :

M : Je serai là dans 45 minutes environs.
J : Ok à tout à l'heure, j'ai hâte.

Il ne devrait pas tarder maintenant et au même moment j'entends la porte s'ouvrir.

M : Je suis là !!!
J : Je suis sur le canapé.

Il arrive se jette sur le canapé et viens se lover contre moi.

J : Ouah, mais où est la bête en rut d'hier ?
M : J'ai peut être envie de faire autre chose que du bestial avec toi. Bien que j'aime ça je reconnais, là j'ai juste envie de sentir ton corps contre le mien alors embrasse moi tout de suite.
J : Ça me plaît bien comme idée.

Il se lève et me dis qu'il est vraiment naze.

J : Ben comment ça se fait ?
M : Je suis rentré chez moi tout à l'heure mais je ne suis pas arrivé à trouver le sommeil. Je ne faisais que pensé à toi et du coup, je suis parti à la salle pour la nettoyé.
J : Oh je vois ! Tu veux aller dormir un peu ?
M : Oui mais pas tout seul : est-ce que tu veux venir à mes côté.
J : Mais oui t'inquiètes.

Arrivé vers le lit, je commence à le déshabiller complètement et lui me fait pareil.
Il m'embrasse tendrement et me porte dans ses bras.

M : J'ai envie de tendresse !

On s'allonge sur le lit : moi sur le dos et lui sur moi. Il m'embrasse encore et me parcours le corps de baisers. Il descend jusqu'à ma queue qui s'est redressée et lui fait pleins de petits bisous.

M : Tu te rends compte que c'est la première fois que je vais faire ça ?
J : Je ne t'oblige à rien.
M : J'en ai envie.

Il continue à me faire des bisous et commence à me sucer tout doucement. On sent que c'est la première fois mais il fait ça bien quand même. Puis il remonte vers ma bouche et m'embrasse à nouveau.

M : J'ai envie de te faire l'amour.

Toujours en me regardant droit dans les yeux, il se positionne bien et lace sa queue bien dure contre mon petit trou et commence à la rentrer tout doucement.
Une fois à l'intérieur, il me regarde, m'embrasse et commence des va et vient réguliers.

C'est tellement bon, je n'ai jamais ressenti cette sensation avant. Il m'a fait l'amour comme ça pendant environ une heure. Quand il s'est mit à jouir en moi, il s'est mit à avoir des frissons partout et se mettre à trembler. Et il s'est blotti dans mes bras.

M : Merci, j'ai adoré. Je suis vraiment dingue de toi. Même avec Élodie, cette sensation de bien être je ne l'ai jamais connue.

Puis il s'est endormi.

Vers 21h, il s'est réveillé et nous avons passé toute la nuit à discuter, à faire l'amour un coup avec tendresse et l'autre avec fougue.
On s'est endormit sur les 4h du matin et vers 11h, il m'a réveillé tout en douceur avec le café et les croissants qu'il était allé acheter.

M : Je dois partir dans une heure alors je veux profiter un peu de toi avant de partir.
J : Oui 15 jours ça va être long.
M : à qui le dis tu ?

Je fini mon petit déj et vais à la douche. Il m'y rejoint et là : il m'a prit debout sous la douche comme une bête féroce.

M : Tu sais que tu es ma petite salope à moi ?
J : Mmmmmm oui.
M : Et tu n'as pas intérêt à aller voir ailleurs ?
J : Mmmmm non vas y plus fort...
M : On dirait que tu aimes ça dis donc ?
J : Oh oui tu ne peux même pas imaginer...
M : Tu veux que je vienne en toi ma ptite salope ?
J : Non....

Et là, je me déboîte de sa grosse queue et me mets à genoux, lui fait une bonne gorge profonde. Putain que c'est bon : il me baise la bouche et j'adore ça !!!

M : Aaaaaaaaaaahhhhhhhh putain oui prends ça...

Il me jute une tonne de jus. Il y en a tellement qu'une partie s'écoule en dehors de ma bouche.

M : Avales maintenant.

C'est ce que j'ai fait. Je me relève, il prend son doigt et récupère le jus qu'il reste sur mon visage. Il me le met en bouche et j'avale.

M : J'ai kiffé mmmmm merci.
J : Non merci à toi.

Il m'embrasse et on finit de prendre notre douche.

Il est temps qu'il parte et je crois que je ne vais pas le supporter. Mais surtout, je ne lui montre pas.

M : Tu vas me manquer.
J : Toi aussi tu vas me manquer.
M : Je t'aime et je t'appartient.
J : Moi aussi je t'aime.

Il ouvre la porte, m'embrasse avec passion et s'en va.

Là, je m'écroule par terre et me mets à chialer comme une gonzesse. Je l'ai dans la peau et je ne veux pas le perdre. Je l'aime.

Je reçois un sms :

M : Je t'aime et 15 jours ça va vite passer ne t'inquiètes pas.

Chapitre 11

15 jours....
Qu'est-ce que c'est long d'attendre... J'ai reçu une petite carte venant de sa part :

Coucou toi,
Ici il fait super beau et l'eau est bonne... Il ne manque qu'une seule chose pour que tout soit parfait : TOI !!!

Tu me manques énormément !

Ton Marc qui t'aime.

C'est vrai que c'est un petit mot mais qu'est ce que cela m'a fait du bien.

Bon son retour est prévu pour la fin de journée et normalement je le vois demain. Vivement.

Bon si je me bougeais un peu aujourd'hui...

Je prend mes clé, mon portable et je file à la piscine municipale.
Arrivé là-bas, je me change, mets un slip de bain blanc qui me met en valeur, prends ma serviette, un bouquin et mes lunettes de soleil et direction la piscine extérieur.

Hop, je me trouve une place de choix sur une chaise longue et je m'allonge et profite de se superbe temps.

J'ai dut m'assoupir un petit moment car lorsque j'ouvre les yeux je me retrouve à côté d'Ophélie.

O : Ah ben quand même, tu émerges enfin !!!
J : Salut toi, mais tu aurais dût me réveiller !
O : J'ai bien essayé mais tu dormais profondément apparemment ! Par contre, tu as du faire un super rêve ? (et elle se met à rire)
J : Ben écoutes non je ne crois pas !!! Pourquoi ?
O : Je serai toi, je m'allongerai sur le ventre !!! (elle me dis ça en regardant ma queue)
J : Merde !!! (et je deviens écarlate)
O : C'est mon frère qui doit être content lol ?
J : Arrêtes tes conneries ! Au fait tu as des nouvelles ?
O : Ben écoutes, je l'ai eut au téléphone hier soir et il me disait qu'ils allaient sûrement rentrer tard dans la nuit de ce soir. Pourquoi, tu n'en as pas eut ?
J : Si si, j'ai eut une carte postale. Il t'a dit autre chose ?
O : Tu veux savoir s'il a dit quelque chose sur toi ?
J : Ben...
O : Il m'a juste dit qu'il se faisait chier là-bas, que c'était beau et tout mais qu'il n'arrêtait pas de se disputer avec la groniasse !!! Et qu'il avait hâte de rentrer chez lui...
J : Ah ok, c'est pas cool s'il s'est fait chier là-bas !!!
O : Comme tu dis et tu sais il en faut pour la supporter l'autre.
J : Ok et toi qu'est ce que tu me racontes de beau depuis le mariage ?
O : Rien de spéciale à part que j'ai rencontré quelqu'un !!!
J : Sans déconner et il s'appelle comment ?
O : Mike. Il est américain. Il est juste là pour quelques mois !!!
J : C'est cool pour toi ! Tu me le présenteras ?
O : On verra parce que je n'ai pas envie que tu le fasses devenir gay comme mon frère lol !!!
J : Ptite conne va.
O : Moi aussi je t'aime futur beau frère !!! Du moins futur quand mon frère aura divorcé !
J : Mouai...

Les heures passent et je repars de la piscine et vais faire quelques courses.

Il est déjà 19h30 et je rentre chez moi mais pourquoi faire !!! Encore toute la nuit à attendre...
Bref, je me fais un petit plateau TV et la regarde jusque tard dans mon lit. Et je me suis endormi comme une masse sans l'éteindre.

Dans la nuit, je me suis réveillé et j'ai trouvé assez étrange qu'il n'y ai aucun bruit. Je ne fais quand même pas de crise et somnambulisme et ai arrêter la TV ? Je deviens fou !!!
Je vais faire un tour à la salle de bain pour me rafraîchir le visage et pars à la cuisine pour prendre un verre d'eau fraîche.
Bien sûr, je n'allume rien, je connais assez mon appart. J'ouvre le frigo et avec la lumière de celui-ci, je vois une veste qui traine sur une des chaises !!! Elle n'est pas à moi celle-là ? Putain, mais y'a quelqu'un chez moi ou quoi !!!
Je prend mon courage à deux mains, allumes le petite lampe du salon et là, je le vois : il est allongé sur le canapé et dors paisiblement (oui il avait un double de mes clé d'appart comme j'ai un double de sa maison).
Qu'est ce que je fais, je le réveille ou le laisse dormir ? Il est déjà 5h du matin alors je le laisse dormir mais je suis tellement heureux de le voir que je m'assois à même le sol devant lui et le contemple.
Qu'est ce qu'il est beau. On dirait un ange.
Je me suis tout de même fait avoir et me suis endormi assis et la tête sur le rebord du canapé. Et quand j'ouvre les yeux, c'est lui qui me regarde avec un sourire qui me fait fondre.

M : Bonjour toi.

Je ne lui répond même pas et m'empresse de l'embrasser.

J : Enfin, qu'est ce que tu m'a manqué !!! Mais dis moi : pourquoi tu as dormi chez moi cette nuit ?
M : Je me suis engueuler dans l'avion avec Élodie !!! Tout le trajet, t'y crois toi ? Alors, on est rentré à la maison et je lui ai dit que je dormirai pas là. Mais elle sait que je suis là.
J : Ok.
M : Pourquoi tu me regardes comme ça ?
J : J'ai envie de toi maintenant.

Je me lève et il me porte jusque dans la chambre et me pose avec douceur sur le lit. Il enlève son débardeur et s'allonge sur moi en me regardant.

M : Tu sais que t'es craquant au réveil toi ?
J : Tais toi idiot et embrasses moi sinon, je te renvoie chez ta femme !!!
M : Tu ne ferais pas ça (dit il avec un grand sourire aux lèvres) ?
J : Tu veux parier ?
M : Non.

Et il m'embrasse et commence à me caresser partout.

M : Ton odeur aussi me manquait !!!

On change de position et je commence à lui dégrafer son jean, le lui baisser (je baisse en même temps son boxer) et le jette au hasard dans la pièce.

J : Bonjour vous, toujours aussi dure à ce que je vois...

Et je la gobe d'un coup. Il commence à gémir et au bout de 10 minutes d'une pipe intense il me demande :

M : Arrêtes, je n'ai pas envie de venir comme ça...
J : Et comment alors (avec un regard un peu lubrique) ?
M : j'ai envie d'être en toi. J'ai envie de ton ptit cul.

Il s'est levé et m'a pris dans ses bras.

M : Cramponnes toi bien à moi ok ?
J : Mmmmmmmm

Et là je m'agrippe autour de son cou et mes jambes autour de sa taille et il me colle contre le mur... Il commence à rentrer en moi tout doucement et comme ça pendant quelques minutes puis il s'est mit à accélérer.

M : Qu'est ce que c'est bon de se sentir en toi....

Tout en me portant, il me repose sur le lit en me prend avec tendresse.

On à fait l'amour comme ça pendant 30 minutes encore jusqu'à ce qu'il jute en moi.

M : Ouah, quelles retrouvailles ?
J : Oh oui.

On se regarde, s'embrasse à nouveau et il me prend dans ses bras. Je resterai tout le temps comme ça. Je suis dos à lui et il m'embrasse partout dans le coup et je sens que sa queue reprend du volume.

Je me retourne et le regarde.

M : J'ai encore envie...

Chapitre 12

Après avoir fait l'amour toute la matin, Marc s'est assoupit comme un gros bébé. Je me suis tout de même levé et je suis allé prendre un douche pendant que le café finissait de coulé.

Je me suis ensuite assis les jambes croisées et ma tasse de café à la main la tête dans les nuages. Je me sentais tellement bien... Puis, retour à la réalité car on frappe à la porte.
Je vais ouvrir et c'est Élodie.

E : Il est là ?
Et sans me demander, elle rentre comme un furie dans mon appart. Je lui attrape le bras et lui dit de la fermer car il est en train de dormir.

E : (en pleure) Je sais tout, je sais tout ce qui se passe entre vous !!! Tu me dégoûtes !!! MARC, MARC, t'as plutôt intérêt à te bouger le cul vite fait !!!

Et elle rentre dans la chambre et le découvre nu sur le lit.

M : Mais qu'est ce que tu fou là putain ?
E : Je suis là parce que Jeff m'a tout avoué !!! Bande de sales pervers...
M : Mais...
E : Surtout ne dis rien que tu pourrais regretter !!! Tu m'entends !!! Je t'aime et tu me fais ça, à moi ? Je t'ai tout donné !!!
J : Écoutes Élodie : ...
E : Toi fermes là, tu me dégoûtes ! Dégages de ma vue.

Marc me fait oui de la tête et je sors de la chambre et ferme la porte. Je me réfugie sur le canapé en attendant que la tempête ne s'apaise un peu ce que je doute fort. J'ai attendu plus d'une heure en fumant clopes sur clopes avant qu'elle ne sorte et ne claque ma porte d'entrée.
Là je me tourne du côté de ma chambre et je vois Marc en larmes assis sur le lit en train de s'habiller.

J : Alors ?
M : Je dois rentré ... sniff ... je suis désolé mais je dois rentré.
J : Pourquoi, je ne comprends rien. Expliques-moi ce qu'il se passe ?
M : Elle est enceinte !!! Je vais être papa. Mais je ne peux pas la quitter, je suis vraiment désolé...
J : Non, mais elle dit peut-être ça pour que tu reste avec elle ?
M : Non, avant notre départ en lune de miel elle avait pris rendez-vous avec son médecin ce matin. Jeff l'accompagnait et lorsqu'elle lui a dit, il n'a pas put lui mentir plus longtemps...
J : Mais tu ne vas pas me quitter ?
M : Je suis vraiment désolé, je t'aime mais je n'ai pas le choix !!! Je ne peux pas la laisser comme ça avec notre enfant. Je sais ce que s'est de ne pas avoir de parents, s'il te plaît pardonnes moi !!!
J : Mais.... (et là, je craque, je m'écroule par terre et me met à pleurer).

Marc me prend dans ses bras et me dit :

M : Je n'ai jamais aimé quelqu'un comme ça. Je t'aimerai toujours mais je ne peux pas faire autrement...

Il m'embrasse en pleurant lui aussi, prend ses affaires et me laisse comme ça, seul !!!
Je suis en pleure et je suis anéanti !!! Je ne sais plus quoi faire...

Chapitre 13

Cela fait déjà un mois que Marc m'a laisser en plan et je n'ai eut aucunes nouvelles de lui malgré mes appels et mes sms.
J'ai repris le taf (je suis responsable d'un magasin de prêt-à-porter pour homme assez connu) et je n'ai envie de parler à personne. Tout le monde m'emmerde mais bon au magasin je ne dois rien laisser paraître !!!

Puis un jour, je vois rentré Ophélie dans le magasin qui se dirige directement vers moi.

O : Coucou, ça va toi ?
J : Bof, j'ai pas trop envie de parler tu comprends ?
O : tu es en pause à quelle heure ?
J : Dans 30 minutes. Pourquoi ?
O : Faut que je te parle. Tu me retrouves durant ta pause au café qui est au coin de la rue ok ?
J : J'ai pas trop le choix non ?
O : Non et tu as intérêt à ne plus faire cette tête, ça ne te va pas du tout !!!

Ma pause arrive et je pars rejoindre Ophélie. Qui sait, elle me donnera peut-être des nouvelles de son frère.

O : Je suis là !
J : qu'est ce que tu voulais me dire alors ?
O : Je voulais déjà prendre de tes nouvelles car je m'inquiètes pour toi.
J : Non, ça va, je fais aller ou du moins, j'essaie.
O : Je comprends.

Le serveur : Vous désirez quelque chose Messieurs Dames ?

O : Un café
J : Deux s'il vous plaît.

J : Je voulais te demander des nouvelles de Marc parce que de mon côté, c'est le néant complet. Il ne répond plus à mes appels ni à mes sms.
O : Écoutes, pour être franche, il ne va pas bien du tout. Il déprime mais la seule chose qui lui remonte le moral : c'est qu'il va être papa...
J : Pourquoi il déprime ?
O : Pour la même raison que toi !!! Je lui ai avouer que j'étais au courant depuis le début. Et à vrai dire si je suis là c'est parce que c'est lui qui m'a demandé de venir te voir.
J : Je lui manque ?
O : Il ne fait que parler de toi mais Élodie et sans arrêt sur son dos à l'épier et c'est pour ça qu'il ne te répond pas.
J : Je comprends mais pourquoi, il ne la quitte pas ?
O : Parce qu'il ne veut pas que son enfant ait des parents séparés.

Le serveur : Tenez vos café, cela fait 3 euros 50 svp ?

On lui donne sa putain de monnaie et il se casse.
J : Pour moi c'est une excuse bidon !!!
O : Tu ne peux pas dire ça !!!
J : Et bien si au contraire, s'il m'aimait vraiment, il serait avec moi et pas avec cette salope !!! Bon c'est pas tout mais il faut que je retourne bosser...
O : Ok pas de soucis mais tiens, il t'a écrit une lettre mais promets moi de la lire chez toi.
J : Ok bye
O : Bye

Je retourne au taf avec une boule au ventre et rien que de savoir qu'il m'a écrit une lettre je ne sais plus ce que je dois faire. J'y pense tout le reste de la journée et je suis pressé d'arriver chez moi car si je l'ouvre ici, je crois que je vais m'effondrer !!!

Deux heures plus tard, j'arrive chez moi, lance mon sac et déchire l'enveloppe.

Mon cher Julien,

Si je t'écris si tardivement, ce n'est pas parce que je ne voulais pas mais parce qu'Élodie ne m'en laissait pas le choix.

Chaque jour, je me lève et je ne fais que de penser à toi, ta façon d'être, ton odeur, tes yeux, ta bouche. Tout me manque chez toi.

Je vais au travail et je pense à toi. L'autre jour, j'étais parti en livraison pour le taf et je suis passé devant ta boutique, ça a été très dur pour moi de t'y voir. En tout cas, tu avais l'air d'être en forme et je m'en réjouis.

Je sais que tu m'en veux et je comprends mais s'il te plaît, essaie de comprendre ce choix que j'ai fait... Il n'est peut-être pas compréhensible pour toi mais j'espère de tout mon cœur que tu le comprendras un jour.

Bref, j'espère que je pourrais te revoir un de ces jours sans que tu ne m'en veuilles.

Je te laisse sur ces quelques lignes.

Je t'aime et t'aimerai toujours.

Marc

Rien qu'à lire tout ça je m'effondre sur mon lit et je me mets à pleurer encore plus.
Je ne peux plus rester dans cet appart. Je ne peux plus reste dans cette ville ou même cette région. Il faut que je change d'air. Il faut que je redémarre une nouvelle vie ailleurs. Je n'en peux plus....

Chapitre 14

Un an plus tard...

Un an : un an déjà que je suis parti de cette foutu ville !!! Je pense toujours à Marc et il restera toujours dans mon cœur...

Mais bon, nouveau jour, nouvelle ville et surtout : nouveau pays. Eh oui je me suis exilé aux Etats-Unis. Plus précisément à San Francisco !!! Je sais c'est un cliché mais c'est une ville qui m'a toujours attirée.
Je revis enfin.

J'ai aussi rencontré quelqu'un depuis peu : il s'appelle Andrew et à trois ans de plus que moi. Il est grand, bien baraqué, blond aux yeux bleus et une queue bien proportionnée lol.
On vit tout de même chacun de notre côté, je ne veux pas revivre l'histoire précédente. Il est tout de même au courant de ce qui s'est passé et comprend très bien ma réaction.

Bref, j'ai un job de vendeur chez Banana Republic et j'en suis très heureux. Le rêve américain quoi !!! Par contre, je n'ai qu'un petit appartement proche de China Town mais cela me convient bien pour le moment.

Aujourd'hui, je ne bosse pas et je crois que je vais allé faire les boutiques avec une patriote française que j'ai rencontré ici. Elle s'appelle Sarah et c'est une fille un peu réservée.

J : Eh Sandra, mais qu'est ce que tu foutais ? Ça fait presque une heure que je t'attends devant le Bart (c'est leur sorte de métro) !!!
S : Oui, je sais c'est bon, je me suis loupé ce matin en me levant !!! L'essentiel ; c'est que je sois là non ? Bon, j'ai besoin d'un café, on va au Starbuks ?

On passe se cherche chacun un "Grande Caffee Late" (un café au lait en quelque sorte) et on commence à flâner chez Maicy's !!!

S : Ça te dis ce midi de manger aux Cheesecake Factory ? Ça fait un bail qu'on y est pas allé ?
J : Non pas trop je pensais rentrer chez moi et me poser un coup à ne rien faire si ça ne te dérange pas ?
S : Non mais promit la prochaine fois on y va ?
J : Ok.

On fait toute une matinée de shopping et je rentre chez moi vers 13h. Je me pose sur mon canapé, pense comme je le fais à chaque fois et m'endort.

La veille en France :

Il est tard dans la nuit, Marc vient de donné le biberon à son petit garçon (Aloys) et décide d'allumer son PC et de faire un tour sur facebook. Et comme à chaque fois, il va sur le profil de Julien et ne peux s'empêcher de pleurer en voyant ses photos. Et comme à chaque fois, il se connecte sur sa boîte mail et écrit un message pour Julien qu'il efface aussitôt. Cette nuit là son fils s'est mit à pleurer et Marc en voulant se dépêcher à cliqué sur envoyer.

M : Putain de merde non !!!

Retour à San Francisco :

Julien commençait à se réveiller et prit son portable.

J : Oui, allo c'est moi mon cœur ! Tu veux passer ce soir ?
A : Non j'ai un peu de taf à terminer mais toi tu n'as qu'à venir et tu resteras pour la nuit si ça te convient ?
J : Ok je prépare mes affaires et je suis là dans une heure.
A : Ok à toute je t'aime.
J : Moi aussi.

J'arrive une heure plus tard chez mon chéri et Il avait tout préparé : repas etc... Bon pour le repas, il ne s'est pas foulé, il est allé commander des burgers au Burger King du coin.

J : Ouahhh, quel repas gastronomique !
A : Que vous êtes moqueur vous les ptits français !!! Bon allé, à table.

On mange tranquillement devant une série à la con et une fois tout rangé, il me prend et me tire dans sa chambre.

A : Qu'aimerai tu faire ce soir ?
J : Bandes moi les yeux et attaches moi. Ce soir je serais ton objet !!!

Il me met un bandeau sur les yeux et m'attache au lit. Ce n'est pas 50 nuances de Grey que je vais vivre mais plutôt 50 nuances d'Andrew car c'est un homme très pervers quand il s'y met...

Il m'a enfoncé sa queue tout au fond de ma gorge et à commencé à me défoncer la bouche comme s'il se trouvait dans mon cul. Il m'a limer la bouche pendant un quart d'heure sans s'arrêter. Je n'en pouvais plus, j'avais un peu de bave qui me coulait sur la joue et j'avais des crampe à la mâchoire. Puis d'un seul coup, il se mit bien au fond de ma gorge et la ce fut un vrai geyser !!! Je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai tout avaler bien que j'ai cru que j'allais m'étouffer.
Il se retire d'un coup, me détache et me dit :

A : ça, ce ne sont que les préliminaires mon cher !!!

Oh putain qu'est ce que j'allais prendre !!!
Il m'a baisé mais vraiment baisé durant plus de deux heure dans toutes les pièces de son appart. Debout, sur le dos, à quatre pattes, assis sur lui, sur la table, dans la douche et contre la fenêtre !!! Je peux vous dire que mon cul s'en est souvenu !!!

Il s'est enfin endormi et je n'arrive pas à dormir !!! Je vais me connecter sur le net, fait un tour par facebook et comme a mon habitude, je regarde les photos de Marc et son fils !!! C'est son portrait tout craché et ça lui va bien d'être papa... Le petit pincement au cœur comme d'hab...
Je vais voir si j'ai reçu des mails et oui un. Tient pourquoi il m'envoie un message depuis tout ce temps !!!
J'ouvre donc et je lis :

Julien,

Tu me manques toujours, il n'y a pas un jour où je ne penses à toi.

Je ne peux plus vivre comme ça. Pourquoi es-tu parti si loin de moi ? Je sais que c'est de ma faute tout ça mais pourquoi là-bas ?

En tout cas, saches que je ne veux que ton bonheur et que tu t'es trouvé quelqu'un qui ne te fera pas de mal ?

Je serai toujours là pour toi.

Tu me manques tant.

Je t'aime

Marc

Tiens il y a une pièce jointe avec ! Je l'ouvre et c'est un son. J'entends juste sa voix qui me dit : Je t'aime.
Ah cette vois, qu'est ce qu'elle me manque. Douce et masculine à la fois...

J : Je t'aime aussi (en chuchotant).
A : Tu parles à qui ?

Tounet777

tounet777@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage de mon meilleur ami

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)