24 Sept.
+ 48 histoires en accès privilège.
24 Sept. : +17 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le mariage de mon meilleur ami

Chapitre 18

Marc s'est endormi sur mes genoux et je commence à avoir des fourmis dans les jambes !!! Comment, je fais ? Bon, pas le choix, je dois le réveiller tout doucement.

J : (je secoue tout doucement son bras) Marc, réveilles-toi c'est l'heure d'aller se coucher.
M : Mmmmmmm quoi ?
J : Aller, debout toi !!!
M : Mmmmmm oui ok. Je dors où ?
J : Tu vas dormir dans mon lit et je prendrais le canapé ok ?
M : Non, tu es chez toi donc c'est moi qui irai sur le canapé.
J : Non, fais moi plaisir s'il te plaît et va dormir dans mon lit.
M : Non je prends le canapé et tu n'as pas le choix.
J : Ok ok comme tu veux mais tu ne viendras pas te plaindre après !

Je lui donne un baiser sur la joue et je pars dans ma chambre. Enfin ma chambre, il n' y a pas de séparation entre le salon et la chambre à part un rideau que j'ai installé. Ce soir je ne le fermerai pas j'ai trop envie de le voir dormir depuis tout ce temps. Je me déshabille en restant en boxer et me mets sous le drap.

M : Eh tu n'aurai rien oublié de me donner par hasard ?
J : Ah oui, excuses moi !!!

Je vais dans mon placard et je lui sors un oreiller et un drap et repart me coucher.

J : Bonne nuit.
M : Bonne nuit (et en chuchotant : bonne nuit mon amour).
J : Qu'est ce que tu disais ?
M : Je disais bonne nuit fais de beaux rêves.
J : Toi aussi.

Je le regarde se déshabiller. Lui aussi reste en boxer. Putain, je commence à bander ; c'est dingue comme il m'excite toujours autant ? Enfin, il se met sous le drap et s'endort immédiatement.
Je tourne dans mon lit pendant plusieurs heures sans pouvoir m'endormir. Je le regarde et je le vois bouger aussi. Puis :

M : Julien, tu dors ?
J : Non, j'ai dut mal à dormir depuis quelques temps.
M : Je t'entends tourner dans ton lit depuis que l'on s'est couché !
J : Tune dormais pas ?
M : Je me suis bien endormi mais pas longtemps.
J : Comment ça se fait, tu n'as pas sommeil ?
M : Non, enfin si mais de savoir que tu es tout proche sans pouvoir être vers toi, ça me bouffe.
J : Commences pas s'il te plaît...
M : Et en plus ton canapé me fait mal au dos.
J : Je t'avais prévenu de choisir mon lit.
M : Je reconnais... Dis est-ce que je peux dormir près de toi cette nuit ?
J : Non Marc, je ne crois pas que cela soit une très bonne idée tu sais ?
M : Je sais bien mais je voudrais juste me blottir dans tes bras. Promis, je ne ferai rien d'autre. J'ai juste besoin d'un câlin s'il te plaît ?
J : Bon ok mais tu me promets que tu ne feras rien de gênant ?
M : Promis.

Il se lève d'un bon et vient me rejoindre dans mon lit qui je dois dire n'est pas très grand.

M : Tu veux bien me prendre dans tes bras s'il te plaît ?
J : Ok mais dors maintenant.
M : Mmmmm et il s'est endormi.

Que s'est agréable. Son odeur, la douceur de sa peau m'ont tellement manquées. Il faut que je fasse attention, mon érection reprend le dessus... Une fois qu'il est bien endormi je me retourne dans le lit et je me retrouve dos à dos avec lui. Mais pas longtemps car s'est lui qui s'est retourné pour m'enlacer. Je me sens quand même très mal vis à vis d'Andrew et je commence moi aussi à tomber dans les bras de Morphée...

Je me lève sous les coups de 7h pour appeler mon taf et dire que je serai absent durant les prochains 48h. Et je retourne me coucher près de Marc. Je lui fais face et je ne peux m'empêcher de la détailler.

Là, il commence à ouvrir les yeux et me regarder avec son sourire qui m'avait tellement manquer. Je fonds sous ce charme !!!

J : Bonjour toi, tu as bien dormit ?
M : Je n'ai pas aussi bien dormi depuis plus d'un an.
J : Ah. Tu veux un café ?
M : Oui mais pas tout de suite. J'ai envie de trainer encore un peu au lit.
J : Ok pas de soucis. Je vais prendre une douche et faire couler le café ok ?
M : Non, j'aimerai que tu restes près de moi s'il te plaît. J'ai des choses à te dire.
J : Oui mais tu te souviens de ce que je t'ai dit hier soir : pas de bêtises !!!
M : Je ferai de mon mieux promis mais je ne te garantie rien !!!
J : Non, s'il te plaît ! Bon qu'est ce que tu voulais me dire ?
M : C'est compliquer à vrai dire. J'ai merdé il y a plus d'un an. Je sais que j'aurais dut laisser tomber Élodie mais j'ai été un vrai lâche.
J : Oui et...
M : Laisses moi terminer, tu veux ? Donc je te disais que j'ai été un vrai lâche et que je comprenais que tu sois parti loin de moi. Depuis le jour où je t'ai laisser, je n'ai jamais put m'empêcher de penser à toi. Tout en toi me manque. Depuis qu'Élodie a sut pour nous, rien ne va plus avec elle. Heureusement que j'ai mon fils. Même son fils, elle ne s'en occupe pas. Je suis malheureux. J'aimerai avoir la force de la quitter mais j'ai peur de faire souffrir notre fils plus tard et qu'il m'en veuille.
J : Mais et toi dans tout ça, tu ne penses pas un peu à ton bonheur ? Tu as ton fils oui mais penses un peu à toi...
M : Je sais je sais !!!

et il se mets à pleurer. Je le prends dans mes bras pour le réconforter.

M : Tu m'a tellement manquer. Je t'aime toujours et il n'y a que toi qui compte pour moi avec mon fils bien sûr mais toi, tu es mon âme sœur. Je le sais maintenant.
J : Je te crois tu sais mais je vis ici maintenant. J'ai trouvé un travail qui me plaît, j'ai un mec bien avec moi et la petite boule de poil que tu vois là-bas dans son panier.
M : Je sais mais réfléchis quand même à ce que je viens de te dire. Je t'aime et je suis sûr que tu m'aime toujours ! Pas vrai ?

Je reste interdit et c'est là qu'il s'est approché un peu plus de moi. Je l'ai regardé faire. Je pense à Andrew mais j'en ai tellement envie. Et là, ses lèvres se collent aux miennes et je sens sa langue essayée de se faire un passage dans ma bouche. Je fais pareil de mon côté.

Je m'enlève de cette étreinte et me mets sur le dos en regardant le plafond.

J : On fait une bêtise là !

Il vient se placer sur moi et me regarde.

M : Tu sais aussi bien que moi que ce n'en est pas une et que tu en as autant envie que moi. Je l'ai sut dès nos retrouvailles hier.
J : Non, c'est fa.....

Pas le temps de finir ma phrase qu'il m'embrasse à nouveau. J'en frissonne tellement c'est bon. Même avec Andrew je ne ressent pas cela.

M : est-ce que tu as envie de moi ?
J : .................. oui.

Il me caresse partout et on se retire mutuellement nos sous-vêtements.

M : Tu m'as manqué mon amour.

Je commence à lui faire des baisers dans le cou et avec ma langue lui lécher ses tétons et je descends petit à petit vers ce pénis qui m'a tant fait du bien. Je me suis mis à le sucer doucement. Je sais qu'il aime ça rien qu'à l'entendre gémir. Puis, il m'attrape les bras et s'installe au-dessus de moi. Il m'embrasse à nouveau et me dit :

M : Je serai très doux avec toi je t'en fais la promesse.

Il commence à me pénétrer tout doucement et commence à faire des va et vient tout en douceur. C'est à ce moment là que mon téléphone sonne.

M : Ne réponds pas s'il te plaît ?

Je regarde qui m'appelle, regarde Marc et lui dit :

Je suis obliger de répondre désolé.

A : Coucou mon amour, je te dérange ?
J : Non mais j'allais ....... paaaartiir...

Là, je regarde Marc qui continuais à me faire l'amour...

A : Ok, je voulais savoir si je pouvais passer voir mon grand malade ?
J : Nonnnn, je pars cheez le médecinnn !!!
A : T'es sûr que ça va ?
J : Oh oui, je te laisseeee, je dois yyy aller...
A : Ok.

Et je lui raccroche au nez.

J : T'es dingue ou quoi ?
M : Non, je ne te veux rien qu'à moi....

Chapitre 19

Rien qu'à toi ?
M : Mmmm, oui tu sens bien comme je suis dur en toi là !!!
J : Oh oui continue comme ça, c'est trop bon.

Il a continuer à faire des va et viens lentement puis, il m'a retourner sur le ventre comme une bête.

M : Tu veux que je continue avec tendresse ou tu veux que je sois bestial ?
J : Vas-y prends moi !!! Je n'attends que ça depuis si longt.....

Je n'ai pas eut le temps de fini qu'il avait rentré sa queue avec une grande violence. Il s'est déchaîné dans mon cul comme une brute. De temps en temps, il l'a ressortait et me remettait avec cette même violence. Il me tira les cheveux vers l'arrière et me roula une pelle magistrale. Je ne le connaissais pas encore sous cet angle. Puis, il s'est agrippé à mes hanches et m'a dit :

M : Oh putain, je vais tout te mettre toi....

Et là, il s'est bien planté au fond de moi et dans un râle s'est mit à jouir en moi. Je sentais tout son jus se déverser en moi et putain que c'était bon.

Il s'est retiré à nouveau et j'ai cru qu'il allait s'allonger et j'ai voulu m'extirper pour reprendre mon souffle mais non, il m'a à nouveau remis sur le dos et à repousser sa queue en moi.

M : Où tu croyais aller comme ça ?
J : Nul part, je voulais juste m'allonger mais qu'est ce que tu fais ?
M : J'ai encore envie de toi. Mais cette fois-ci je te promets, je serai très tendre avec toi et ton ptit cul qui n'a pas changé.
J : Oh mais je vois que tu es en forme dis donc...

Il s'est allongé sur moi et à commencer à me remettre des coups de reins très tendrement et à pauser ses lèvres sur les miennes. J'étais au paradis...
Il m'a refait l'amour dans cette position et juste cette position en m 'embrassant et me regardant dans les yeux durant encore vingt minutes.

Une fois terminer, je me suis blotti dans ses bras. Il m'a regardé et m'a dit que j'étais l'amour de sa vie. Je n'ai pas put m'en empêché mais une larme est tombée. Il m'a embrasser et s'est levé.

J : Qu'est ce que tu fais ?
M : J'ai faim !!! Ça te dise qu'on sorte se commander quelques choses et je crois que ta chienne à aussi besoin de se défouler un peu ?
J : Ok mais avant, je vais sous la douche.
M : On peut tenir à deux dedans ?
J : Oui.
M : Cool, je te frotterais le dos.

Après cette douche, nous sommes tous les trois sorti. Il tenait Cora en laisse d'une main et m'a prit la mienne dans l'autre. J'étais comblé.

Nous sommes allé jusqu'à China Town pour nous commander un repas à emporter chinois.

En sortant du resto, Marc m'a pris contre lui et m'a embrasser comme ça devant tout le monde.
Puis nous sommes repartit à l'appart pour manger.

Le problème, c'est que je n'avais pas vu Andrew sur le trottoir d'en face.

Chapitre 20

Nous sommes rentré à mon appartement et nous avons mangé tranquillement. Puis, nous avons passé l'après-midi à discuter de tout et de rien. Il me parlait et me montrait des photos de son bébé. Qu'est ce qu'il est beau quand il sourit quand même et c'est à ce moment que mon regard à croisé le sien.

M : Pourquoi tu me regardes comme ça ?
J : Pour rien, j'aime te regarder parler c'est tout et j'en profite.
M : Pourquoi tu dis ça ?
J : Ben, c'est juste que demain : tu pars dans l'après-midi et qu'après je ne te reverrai plus !!!
M : Ne dis pas ça !
J : C'est la vérité, il faut voir les choses en face !!! Tu va retourner vivre avec ta foutue femme et ton p'tiot et moi dans tout ça, je vais me retrouvé une fois de plus sans toi.
M : Ce n'est pas le moment d'en parler !!! Si tu veux bien on en reparle plus tard.
J : Ok mais le problème sera toujours présent !!!

Là, il se lève tout en me portant jusqu'à la chambre et me dépose sur le lit. Il commence à se dévêtir en ne laissant que son boxer. Il s'allonge ensuite sur moi et vient m'embrasser. Je ne reste pas à rien faire : je le caresse partout et me relève pour me déshabiller moi aussi. Une fois nu, je m'allonge entre ses jambes et commence à lui caresser sa queue et la prendre en bouche à travers le tissu. Mmmmm elle durcie en une fraction de seconde. Je l'entends gémir de plus en plus et une petite tâche de pré-sperme s'est formée sur son boxer. Je me décide donc à lui retirer celui-ci avec les dents et m'empresse ensuite de lui mettre des petits coups de langue sur la base de son gland pour recueillir ce bon nectar que j'adore tant.
Puis, sans prévenir, j'avale sa queue jusqu'à la base ce qui a eut pour effet de le faire sursauter et gémir comme un fou. Tout en le suçant, je lui titillais les tétons avec mes deux mains. Je lui ai aussi gober ses deux couilles bien pendantes qui ne demandaient qu'à être vidées une nouvelles fois.
Puis, je l'ai embrasser partout sur le corps en remontant jusqu'à sa belle bouche aux lèvres charnues. On s'est embrasser comme deux jeunes ados qui se découvrent !!! Mais nous, nous nous redécouvrions ! C'était l'extase totale.
Je me suis assis sur lui et j'ai enfin pris en mais cette colonne de chair bien dure que j'ai dirigé vers mon petit trou tout humide qui ne demandait qu'une chose : prends moi !!! J'étais comme un "cow boy" sur un étalon sauvage !!! Aucun nuage à l'horizon : il est à moi, je suis à lui !!!

Le problème, c'est que ni lui, ni moi n'avions entendu la porte s'ouvrir et des pas se dirigeant vers la chambre. C'est à se moment la que ma chienne Cora s'est mise à aboyer !!! Toujours assis sur mon amant avec se queue en moi, je me suis retourné et j'ai aperçu Andrew avec un visage de fantôme et la bouche ouverte. Il était horrifié par ce qu'il voyait. J'ai rabattu les draps sur Marc et je me suis dépêché d'enfiler un boxer pour rattraper Andrew qui venait de claquer la porte d'entrée. Mais c'était trop tard.

Je suis retourné dans la chambre et j'ai vu Marc qui commençait à se rhabillé. J'ai fait de même et j'ai attrapé mon téléphone !!!
Je ne tombais que sur la messagerie vocale :

J : Je suis désolé, il faut que j'y aille, il faut que je le rattrape !!! Je ne peux pas le laisser comme ça, tu comprends ?
M : Oui mais laisses moi venir avec toi, je ne veux pas rester encore seul sans toi.
J : Non, s'il te plaît restes ici !!!
M : Non, tu n'as pas le choix, je viens avec toi et c'est tout.
J : Je ne vais pas me battre avec toi !!! Allez, on se dépêche.

Nous sommes sorti de chez moi et avons pris le Bart pour aller chez Andrew.

En bas de chez lui, j'ai demandé à Marc de m'attendre dans la rue avec la chienne.

Je suis rentré chez Andrew et je l'ai vu sur son canapé la tête entre les deux mains.

A : Putain espèce de connard, qu'est ce que tu fou là, fiches moi la paix tu veux ?
J : S'il te plaît, laisses moi t'expliquer je t'en supplie ?
A : Y'a rien à expliquer, j'ai bien vu ce que tu faisais avec ce mec !!! Mais d'ailleurs, qu'est ce qu'il foutait là celui-là ? Je croyais que tu voulais plus le voir ? Je sais que tu m'as menti aujourd'hui et que tu n'étais pas malade !!!
J : Comment ....
A : J'étais parti ce midi t'acheter une soupe chinoise à China Town et là, je t'ai vu embrasser un type sur le trottoir d'en face. Au départ, je n'en étais pas sûr et j'avais un doute ! C'est pour ça que je suis venu ce soir chez toi pour en être sûr et j'avais raison !!!
Tu m'as vraiment prit pour le dernier des cons !!! Je ne veux plus jamais te revoir alors maintenant dégages de chez moi et ne reviens jamais !
J : Mais tu ne peux pas faire ça, je tiens à toi et je te suis reconnaissant par rapport à tout ce que tu as fais pour moi !!!
A : Reconnaissant ? Tu te fous de ma gueule là ? Te voir embrocher sur ton ex comme tu l'étais, tu appelles ça être reconnaissant ?

Là, il me prit par le bras et m'emmena direct vers la sortie et me poussa violemment sur le palier !!! J'en ai eut froid dans le dos, je ne l'avais jamais vu comme cela auparavant !!!

A : Surtout, oublies mon numéro, et tout ce qui me concerne !!! Pour moi, tu n'es plus rien, vas pourrir en enfer !!!

Et il claqua la porte de son appartement. Je suis retourné avec les larmes aux yeux vers Marc qui m'attendait appuyé contre la devanture du magasin Virgin !!!

M : Alors, qu'est-ce qui s'est passé, racontes moi ? Mais c'est quoi ces traces de marques sur ton bras ?
J : C'est rien, il m'a mit dehors et il ne veux plus me voir mais je tiens à lui tu comprends !!! Il a été là pour me réconforter dans les pires moments mais j'ai tout merder !!!
M : Tu regrettes ce qui s'est passé entre nous ?
J : Non, oui, enfin non je le voulais bien sûr mais je n'aurait pas dût retomber dans tes bras comme ça. Je suis désolé.
M : Désolé de quoi, je ne comprends pas où tu veux en venir là ?
J : Je t'aime depuis toujours et quand tu es avec moi, je suis le plus heureux mais le problème c'est que tu ne vas pas quitter ta femme et venir vivre avec moi !!! Tu en es incapable !!!
M : Mais,...
J : Laisses moi terminer. Tu m'as abandonner il y a plus d'un an en ne me donnant plus de nouvelles à part une simple lettre. Je t'en ai voulu et je t'en veux toujours un peu. Je crois que le mieux pour tous les deux c'est que tu retournes en France chez ta femme et que tu m'oublies une fois pour de bon !!! On va rentrer récupérer tes affaires et je te paie une chambre d'hôtel près de l'aéroport pour ce soir.

M : Tu ne peux pas faire ça, je t'aime et je ne veux pas te perdre à nouveau.
J : Tu n'as pas le choix cette fois-ci.

Nous sommes retourné chez moi et il a repris ses affaires. Je l'ai accompagné à un hôtel proche de l'aéroport.

M : (en pleurs) Je t'aime, je ne veux pas être seul sans toi !!!
J : (en pleurs aussi) Je sais, je t'aime aussi mais c'est aussi très dur pour moi de te laisser !!! Je t'aimerai probablement tout le reste de ma vie mais c'est comme ça : je ne veux plus souffrir !!!
M : Je suis désolé.
J : Moi aussi je suis désolé.

Il s'est approché de moi et m'a embrasser comme à notre toute première fois.

M : Je ne t'oublierai jamais (et il a tourner les talons dans son hôtel).

Je suis reparti sans même me retourner car c'était trop dur.

La nuit dans mon lit, je n'ai rien dormi... Je n'ai fait que penser à Andrew, puis à Marc et je ne savais plus une fois de plus où j'en étais. Que fallait il que je fasse. Sur le matin, j'ai tourné en rond et j'ai enfin décidé d'appeler Sandra.

S : Oui mon choux, alors comment ça se passe avec ton Apollon ?

Je lui ai tout expliqué ce qui s'était passé et nous avons discuté plus d'une heure comme ça. Elle m'a ouvert les yeux sur le fait que je ne pouvais pas vivre sans Marc et qu'il fallait que je le rattrape pour lui dire avant son départ.
Il ne me restait qu'une heure devant moi !!! Il fallait que je fasse vite. J'ai pris mon courage à deux mains et suis parti à l'aéroport. Il ne me restait plus que 20 minutes avant le décollage. J'ai regardé à quelle porte d'embarquement il se trouvait et me suis mis à courir.
Je n'en pouvais plus. Enfin, je le voyais au loin !!! Il allait présenter son billet à l'hôtesse et je me suis mis à crier de toutes mes forces : MARC, MARC, Ne t'en vas pas !!! Il y avait tellement de bruit qu'il ne m'entendait pas. Il venait de passer le sasse pour monter dans l'avion. Un vigile me stoppa dans ma course et me demanda ce que je voulais. Je lui ai donc expliquer mais il n'a pas voulu me laisser passer.
Je n'en pouvais plus et je suis tombé en larmes une fois de plus. Mon amour venait de partir. Je me suis mis devant les fenêtres et j'ai attendu que son avion décolle. C'était trop tard. je ne pouvais plus bouger. Je restais à regarder le ciel en pleurant et me maudissant quand une main se posa sur mon épaule....

Tounet777

tounet777@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage de mon meilleur ami

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 8 Nouveaux épisodes

Le jeune Rom Fabien51
Ma coloc. Benoîtsoumis
Ma vie avec mon Maître AdrienSchild
Mon sex friend tatoué Chopassif
Mon ami CandC
Mon jeune voisin Eric84
Pierre, mon hétéro Jeanmarc
Plombier en urgence James

+9 Nouveaux épisodes

Triangle à géométrie variable -05 Yan
Improbable rencontre -04 Cyril-IR
Hommes de Loi -09 JulienW
Hommes de Loi -10 JulienW
Hommes de Loi -11 JulienW
Hommes de Loi -12 JulienW
Ancien pote, nouvelle chienne -07 Bearwan
Mounir -03 Fabien51
Les Chronique de Max -09 Max

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank
La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël
Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)