Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le mariage de mon meilleur ami

Chapitre 28

J : Tiens ton tel, tu as reçu un sms.
M : A cette heure là, ça ne peux être que ma sœur !!!

Il ouvre me sms et :

inconnu : Tu n'aurais jamais dut ramener ton fils avec ton amant...

M : Cette fois-ci y'en a marre, habilles-toi, on va au commissariat !!!
J : Qu'est ce qui se passe ? C'était qui ?
M : C'est le même numéro qui t'a envoyé ces saloperies !!!
J : Laisses, c'est juste un con qui ne sait pas quoi faire de sa vie !!!
M : Non, ça me saoule !!! On n'a rien demandé à personne !
J : S'il te plaît laisse courir et prends moi dans tes bras au lieu de t'énerver !!! Et puis, je suis sûr que c'est ton ex qui te fais chier !
M : Comment elle pourrait savoir que je suis rentré ?
J : J'en sais rien, c'est une supposition rien de plus.
M : Ben tu sais quoi, on ira la voir tous les deux demain !
J : Je ne veux pas foutre la merde donc tu iras sans moi. S'il le faut je t'attendrais chez toi pour savoir.
M : Bon ok mais si ça continue, on porte plainte !!!
J : Ok pas de soucis. Bon j'attends de voir ma surprise !!!
M : Je sais mais on a le temps pour aller la voir... Mais en attendant, j'ai une grosse surprise dans mon boxer qui t'attends !!!
J : Ah non pas maintenant, j'ai envie de te faire languir un peu mon beau !!!
M : T'es chié quand même, j'ai envie de toi !!!
J : Eh bien, tu vas devoir attendre un peu !!! Tu vas devoir attendre même si je te chauffe, il faudra encore attendre tant que je n'aurai pas dis oui...
M : C'est vache ce que tu fais là !
J : Tu n'as pas envie de jouer ?
M : Ok mais j'aurais ma vengeance !!!

On s'est tout de même levé pour finir de s'habiller et Marc m'a conduit dans un petit resto du coin pour déjeuner.
Une fois installé à une table, j'ai déchaussé une de mes chaussures et j'ai commencé à passer mon pied le long de la jambe de Marc pendant que le serveur venait pour prendre la commande. Puis je l'ai remonté jusqu'à son entrejambe et j'ai tout de suite senti sa grosse queue bien raide. Une fois le serveur repartit, Marc me dit : Putain, tu ne paies rien pour attendre toi !!! Je suis super dur là !!!
J : Mmmm tu m'en diras tant !!!
M : Tu me le paieras toi !
J : Mais attention, la journée n'est pas encore terminée !
M : C'est à dire ?
J : Tu verras. Bon, je reviens, je vais aux toilettes mais toi tu restes ici comprit ?
M : A vos ordres !!!

Je pars donc aux toilettes et m'enferme dans une cabine. J'enlève mes chaussures, mon jean et mon boxer. Puis, je renfile mon jean et mes chaussures en mettant mon boxer dans ma poche. Ça m'excite en plus ! Ma queue se réveille un peu mais j'arrive à me contrôler. Je retourne à table et le serveur est en train de nous servir. Je n'attends même pas qu'il parte pour donner devant lui mon boxer mis en boule à Marc. Il n'a pas fait attention à ce que c'était et l'a déplié devant le serveur qui en a renversé la carafe d'eau. Il est devenu rouge ainsi que Marc. Il est parti en s'excusant et en disant je vais chercher de quoi nettoyer.

M : T'es vraiment une petite salope toi !!!
J : Rien que la tienne oui !!! Au fait, il est pas mal ce serveur non ?
M : T'es sérieux là ?
J : Ben, ne me fais pas croire que tu n'y a jamais penser ?
M : A vrai dire si mais je ne pensais pas que toi ça te plairais ?
J : Il faut tout tenter !!! J'ai une idée, files moi mon boxer.

Pendant ce temps, le serveur était revenu et était en train de ramasser les morceaux de verre. De temps en temps, je le voyait mater au niveau de mon entrejambe. J'avais envie de le provoquer un peu donc, je me suis levé, lui ai tourner le dos et je me suis pencher pour ramasser certains morceaux de verre. Mon jean étant taille basse, on pouvait voir le haut de mon cul et je suis sûr que ce serveur se rinçait l'œil !!! Je me suis rassi et le serveur s'est relevé au même moment !!!

J : Excusez-moi ?
serveur : Oui, vous désirez autre chose ?
J : Je euh non, je voulais juste savoir si la vue vous avait plu ?
serveur : Mais de quoi vous parlez ?
J : A d'autre beau gosse, tiens un petit pourboire en avance et je lui donne mon boxer qu'il prend et le range direct dans son pantalon.
serveur : Vous êtes fou !!!
J : Non juste on a envie de s'amuser avec toi si tu le veux. Réfléchis bien et tu nous donneras une réponse à la fin du repas...

Le serveur part et nous mangeons tranquillement après que Marc m'aie à nouveau traiter de petite salope !!! Bref, la fin du repas se termine et nous passons en caisse. Marc paye et le serveur me temps la note à nouveau avec son numéro de téléphone et une inscription dessus : "appelez moi quand vous voulez". Puis nous retournons à la voiture.

J : Bon, tu m'emmènes où maintenant ?
M : Pour ça tu vas devoir te bander les yeux avec l'écharpe qui est sur le siège arrière !!!
J : Bon ok !!!

Nous roulons durant environ 20 minutes mais durant ce temps, j'ai continué mon petit jeu sadique !!! Je m'amusais à lui caresser la queue à travers son short. Je l'entendais pousser des petits gémissements et je le laissait comme ça la queue bien dure comme du bois.

M : Bon nous sommes arrivé.
J : Je peux enlever l'écharpe ?
M : Pas encore, je vais te prendre la main et je te guiderai ok ?
J : Ok mais tu me fais peur là !!!
M : Mais non t'inquiètes pas !

Nous rentrons donc dans un bâtiment et montons trois étages à ce que j'ai put en deviner ! Puis, nous marchons dans un couloir et là, il me stoppe.
Je sens qu'il commence à enlever l'écharpe et là je suis comme qui dirait troublé.

J : Pourquoi tu m'emmènes ici ?
M : Eh bien, c'est ici que tout à commencer non ?
J : Oui et ?
M : Eh bien quand tu as déménager aux USA, tu as vendu ton appartement à un couple mais trois plus tard, ils ont eut des jumeaux et l'appart était trop petit alors je l'ai racheté !!! Tu me manquais tellement que lorsque je me disputais avec Élodie, je venais me réfugiez ici.
J : Mais t'es fou d'avoir fais ça !!!
M : Non pas fou mais je pensais avoir perdu l'homme de ma vie et j'avais envie de me sentir bien en repensant à toi en venant ici.

Je l'ai embrassé en lui disant que je l'aimais et que maintenant j'étais là.

J : Bon tu ouvres !!!

Il à sortit ses clés et à ouvert la porte mais là je n'ai pas put m'empêcher de lui sauter dessus sans même fermer la porte d'entrée.

M : Eh ben, je vois que ma surprise te fais plaisir !!!
J : Tu rigoles, c'est plus que ça !!! Je t'aime.
M : Moi aussi je t'aime !!!

Puis je ne sais pas ce qui s'est passé mais j'ai entendu comme un bruit sourd. J'ai regarder Marc et le lui dis. Il était blanc et c'est là que j'ai vu !!!
L'horreur totale !!!
Il se tenait au niveau du ventre et j'ai aperçu une tâche de sang et Marc tomba au sol !!!

Chapitre 29

M : Eh ben, je vois que ma surprise te fais plaisir !!!
J : Tu rigoles, c'est plus que ça !!! Je t'aime.
M : Moi aussi je t'aime !!!

Puis je ne sais pas ce qui s'est passé mais j'ai entendu comme un bruit sourd. J'ai regarder Marc et le lui dis. Il était blanc et c'est là que j'ai vu !!!
L'horreur totale !!!
Il se tenait au niveau du ventre et j'ai aperçu une tâche de sang et Marc tomba au sol !!!

J : MARC MARC MARC !!!!!! Relèves-toi s'il te plaît...

La voisine a dut m'entendre crier et est sorti en m'engueulant. Du coup, en me voyant, je lui ai aussitôt crié dessus en lui disant d'appeler une ambulance !!!

Une fois l'ambulance et les flics arrivés, ceux-ci ont voulus que je les accompagne au poste de police pour que je leur explique ce qui s'était passé. J'ai refusé car la seule chose qui me préoccupait : c'était Marc qui était inconscient !!! Un jeune policier m'a dit qu'il allait m'accompagner jusqu'à l'hôpital. Une fois là-bas, j'ai dut patienter durant tout le reste de l'après-midi. Puis un chirurgien est enfin venu me voir.

chirurgien : Bonjour, vous êtes de la famille ?
J : A vrai dire non, je suis comme qui dirais son petit ami mais c'est assez compliqué !!! Non mais dîtes moi comment va t'il ?
chirurgien : Il est stable mais le soucis : c'est qu'il est dans le coma et je ne peux pas vous dire s'il se réveillera rapidement ? Est-ce qu'il a de la famille ?
J : Oui, il a un petit garçon et une sœur.
chirurgien : Ok je pense que la police se chargera de leur dire et vous posera sûrement des questions sur cette blessure !
J : Oui mais est-ce que je peux le voir maintenant ?
chirurgien : Oui mais par contre allez-y doucement !
J : Je vous le promets.

Je suis enfin parvenu à le voir. Même dans le coma je le trouvais toujours beau mais là, j'ai craqué, je lui ai pris la main et je me suis mis à pleurer !!! J'ai pleurer toute la nuit en priant bien que je ne crois pas vraiment en un Dieu ! J'ai quand même dormi une ou deux heures en lui tenant la main.
Un policier est venu me voir le matin pour que je l'accompagne au poste de police où j'ai dut expliquer tous les messages et le coup de feu.

Les jours ont passé et Marc est toujours dans le coma, je passe pratiquement mes journées à ses côtés. Je croise souvent Élodie qui a été mise hors de cause et Aloys qui me saute dans les bras en pleurant. Les flics recherchent toujours cet enculé qui nous a fait ça. Je vois aussi très souvent Ophélie qui me remonte le moral.

Aujourd'hui, cela va faire 3 mois que Marc et dans le coma. Les policiers sont sur quelques pistes mais rien de concret. Du coup, je ne sais pas quoi faire. J'ai envie de le secouer pour le réveiller !!! J'ai peur de me retrouver seul ! Je ne veux pas le perdre... Chaque jour, je rentre de l'hôpital et je me mets à pleurer. Puis un soir, en rentrant, je prends mon courrier et me pose dans la cuisine pour regarder ce que j'ai reçu. Il y a une enveloppe bleue au milieu de toutes mes factures mais je ne connais pas l'écriture et il n'y a pas le cachet de la poste. Quelqu'un est venu me la déposer dans ma boîte aux lettres directement. J'ai peur de l'ouvrir mais il le faut. Je commence à la lire.

Très cher Julien,

il y a trois mois jour pour jour, je t'ai fait un très beau cadeau !!! Tu te souviens quand ton amant de pacotille est tombé comme une mouche au sol vers ton ancien appartement ?
Dommage qu'il n'y soit pas resté ! J'ai juste mal visé. Mais bon, je ne penses pas qu'il se réveille un jour.

Bref, il ne te méritait pas. Par contre moi, je suis l'homme qui te comblera de bonheur. Je sais qu'on est fait l'un pour l'autre.

Je n'arrive pas a comprendre que tu ne m'ai pas vu ce jour là au parc ! Il a fallu que tu tombe sur ce connard et son fils...

Mais bon, on sera bientôt ensemble.

Toi + Moi pour la vie.

Cette lettre m'a glacé le sang. J'ai appelé directement la police qui me l'a pris et ils ont fouillé mon appartement de fond en comble. Ils ont trouvé des minis caméras espionnes partout et dans toutes les pièces de mon appart. Ils ont aussi fouillé la maison de Marc mais sans rien trouver.

J'étais protégé chaque jours par des policiers.

Cela fait maintenant sept mois que Marc est dans le coma. Je suis le seul à venir tous les jours. Je lui raconte mes journées, je pleures, je l'embrasse. Je m'endors aussi assis sur ma chaise en lui tenant la main.

Un soir où j'étais endormis près de lui, j'ai senti sa main me resserrer la mienne. J'ai levé la tête et je l'ai vu qui me regardait avec un petit sourire. Je me suis levé et suis parti dans le couloir appelé une infirmière. Quand je suis revenu dans sa chambre, il me fixait et je l'ai embrassé. Je me suis relevé et il n'a prononcé qu'une seule chose avant qu'un médecin n'arrive : Je t'aime. Le médecin m'a dit de sortir et j'ai tout de suite appelé Ophélie et lui ai dit de prévenir son ex. Je suis enfin retourné dans la chambre et j'ai pleurer de joie. Le médecin m'a dit qu'il se remettrait doucement et qu'il pourrait sûrement sortir dans une ou deux semaines. Mais qu'il lui fallait quelqu'un a ses côtés pour l'aider et qu'il lui fallait beaucoup de rééducation pour pouvoir remarcher.

J'ai pris sa main et une fois de plus :
M : Je t'aime et je veux faire ma vie avec toi.
J : Je t'aime et je resterais toujours à tes côtés.

Je suis revenu tous les jours pour qu'il ne soit pas seul trop longtemps. Je savais que les flics restaient vers sa chambre et me surveillait.

Un jour où je me rendais à l'hôpital, je reçois un appel mais la voix au téléphone était masquée :

inconnu : Il va falloir que je recommence à nouveau mon amour pour que l'on soit enfin ensemble...

Chapitre 30

Je suis revenu tous les jours pour qu'il ne soit pas seul trop longtemps. Je savais que les flics restaient vers sa chambre et me surveillait.

Un jour où je me rendais à l'hôpital, je reçois un appel mais la voix au téléphone était masquée :

inconnu : Il va falloir que je recommence à nouveau mon amour pour que l'on soit enfin ensemble...

Là, s'en est trop. Je fais demi tour et je pars direction le poste de police où je demande à voir l'inspecteur qui se charge de l'enquête.

J : Bonjour, je commence à en avoir marre de toutes ces conneries !!! J'ai l'impression que l'enquête n'avance pas !!! Je viens encore recevoir des menaces ; regardez !
inspecteur : Bonjour, on se calme on se calme... L'enquête avance et justement je désirais vous en parler à vous et votre ami.
J : Qu'est-ce que vous vouliez savoir ? Vous avez trouvé ce connard ?
inspecteur : Nous avons des pistes très concrètes mais je voulais vous demander si vous connaissiez monsieur Fred P. ?
J : Fred P. ? Oui, c'est le frère de l'ex femme de Marc mais qu'est ce qu'il a a voir dans cette enquête ?
inspecteur : Nous avons remonté les traces du numéro que vous nous avez laissé et nous avons découvert qu'il avait souscrit un forfait à son nom. Nous sommes allé chez lui pour l'interpeller mais il n'y avait pas âmes qui vivent !!! Par contre il faut que je vous mette au courant de certaines choses plutôt étranges.
J : Quoi ?
inspecteur : Nous avons trouvé plusieurs dizaines de photos de vous accrochées dans sa chambre et d'autres où on vous voyait en compagnie de votre ami. Le problème c'est qu'il a rayé le visage de votre ami Marc.
J : SVP, ramenez moi tout de suite auprès de lui, je veux le voir...
inspecteur : Oui je comprends. Nous vous accompagnerons auprès de lui et ensuite, il faudra que l'on aille chercher quelques affaires à vous et nous vous placerons dans un hôtel que nous surveillerons le temps de le retrouver.
J : Mais non, aujourd'hui, je devais ramener Marc avec moi. C'est son jour de sortie.
inspecteur : Pas de soucis pour cela. Nous passerons le chercher lui aussi et vous pourrez être ensemble. Ce qui sera plus simple pour nous et la surveillance.
J : Ok mais j'espère que l'on ne sera pas cloîtrer dans ce fichu hôtel indéfiniment !!!

30 minutes plus tard, nous voici à l'hôpital.

M : Mon bébé, tu es là ? Mais qu'est-ce qu'il se passe ?
J : Il pense avoir retrouvé celui qui t'a fait ça !!!
M : Qui est ce ?
J : Ton ex beau-frère !!!
M : Qui Fred ? Non, c'est impossible !!! Quand tu es parti aux États-Unis, il s'est rapproché de moi après s'être excusé de ce qu'il avait fait. Je n'y crois pas un seul instant.
J : Mais ils ont retrouvé des photos de nous dans sa chambre et apparemment il fait une fixette sur moi !!!
M : Je te dis que je n'y crois pas une seule seconde !!!
J : Bref, on verra bien quand ils le trouveront !!!

Nous sommes ensuite sorti de l'hôpital et les flics nous ont déposé chez chacun d'entre nous pour récupérer des vêtements pour quelques jours puis ensuite direction un hôtel en dehors de la ville. C'était un petit hôtel propre et notre chambre était assez grande tout de même.

M : Bon, j'espère que l'on ne va pas rester longtemps comme ça. Mon fils me manque.
J : Oui je comprends.
M : Mais toi tu es là donc tout va bien.
J : J'ai eut tellement peur pour toi tu sais. J'ai cru que je te perdais pour toujours.
M : Tu vois je suis là. Qu'est ce que j'ai mal partout.
J : Ben c'est normal tu n'as pas voulu rester dans le fauteuil roulant.
M : Je ne suis pas handicapé encore.
J : Viens t'allonger sur le lit. Je m'occuperais bien de toi. Je vais nous commander un truc à manger car je pense que tu dois être affamé mon pauvre avec la bouffe qu'on te filait à l'hosto !!!
M : Oh que oui !!!
J : Tu aurais envie de quoi ?
M : Ben de toi !!!
J : Tiens je te retrouves bien !!! Je parlais pour le dîner espèce de pervers !!!
M : Ah j'avais pas compris !!! Un gros hamburger avec pleins de frites !!!
J : T'es sûr ?
M : Oh que oui.
J : Ok bon je vais commander alors.

Je suis parti prendre le téléphone de la chambre pour commander et au bout de cinq minutes je suis retourné vers Marc qui s'était endormi sur le lit. Je me suis allongé à ses côté et je lui ai déposé un baiser sur le front. J'ai allumé tout doucement la télévision tout en lui caressant les cheveux.

Une heure après, on nous livrait le dîner. J'ai dut réveiller Marc avec beaucoup de mal. Nous avons dîner tranquillement. Une fois terminé, je suis allé aider Marc à prendre sa douche.

M : J'en ai déjà marre d'être dépendant de toi...
J : Tu sais, l'essentiel c'est que tu sois là avec moi. Je ne veux plus te perdre.
M : Moi non plus je ne veux plus te perdre.

Une fois la douche terminée, nous sommes allés coucher. J'avais ma tête sur le torse de mon chéri et je lui caressais le ventre.

M : Arrêtes de me caresser comme ça, je commence à bander et je n'ai aucun force pour te faire l'amour.
J : Ce n'ai pas grave mais pour ce soir, si tu veux je peux prendre les choses en main ou en bouche !!!
M : Mmmmm tu m'intéresses là !!!
J : Tais toi et laisses toi faire !!!

Je lui ai baissé tout doucement son boxer et je me suis baisser au niveau de son entrejambe. Il était déjà très dur. J'ai commencé à lui lécher sa belle tige légèrement courbée puis je lui ai gobé les couilles. Elles doivent être bien pleines. Et sans attendre, j'ai gobé sa queue toute entière et je suis resté comme ça quelques secondes. Puis j'ai continué à lui sucer lentement puis de plus en plus vite. Certaines fois, je lui titillais le gland. Je le sentais gémir. Je passais ensuite ma langue jusqu'à ses tétons et je venais ensuite l'embrasser goulument puis je retournais le sucer. J'ai fait ça pendant presque vingt minutes avant que je ne le sente se contracter. Je me suis empresser de lui faire une bonne gorge profonde tandis qu'il me maintenait la tête et me déversait une bonnes dizaines de jets de sperme. Mmmmmm il était divin. Ça l'a achever et nous nous sommes endormis après nous être endormi une deuxième fois.

Le lendemain matin, je me suis réveiller le premier et j'ai commander notre petit déjeuner. En attendant, je suis allé réveiller mon chéri avec une pipe magistrale.

Quelqu'un frappe à la porte et je présume que c'est le room service. Je vais ouvrir et c'est bien cela. Le serveur me dépose le plateau sur une table dans la chambre et puis repart.

M : C'est quoi cette enveloppe avec le café ?
J : Aucune idée. C'est sûrement un mot de l'hôtel.

Marc prend l'enveloppe puis l'ouvre.

Vous faites mauvaise route sur moi. Je ne suis pas celui que vous croyez. Vous le saurez assez tôt les tourtereaux !!!!

Tounet777

tounet777@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage de mon meilleur ami

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay