Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Nos pères

Je m'appelle Guillaume et je suis amoureux de mon voisin Fabrice qui a le même âge que moi. C'est mon meilleur ami, nous nous connaissons depuis toujours, nos maisons sont côte à côté, au bord de la mer, et nos parents sont également les meilleurs amis du monde. Depuis le début de l'adolescence, ma relation avec Fab s'est transformée. Nous devenons des hommes et j'ai senti le désir naître en moi pour lui. Cela me semble tout naturel, les filles ne m'intéressent pas et depuis peu je n'ai qu'une envie, l'embrasser. Il est grand comme moi mais nous ne nous ressemblons pas. Je suis à peu près sûr qu'il éprouve la même chose pour moi. Je sens que quelque chose va arriver entre nous, qu'il n'y a pas besoin de provoquer quoi que ce soit. Ce n'est même pas faire l'amour qui m'intéresse mais une sorte de fusion. D'ailleurs à part quelques rêves érotiques où je nous imagine à chaque fois nous embrasser langoureusement pendant des heures, je n'imagine rien de plus, même après mes éjaculations nocturnes qui ne manquent pas d'arriver. Je ne me masturbe pas, je sais que tout arrivera à point. Cet été j'ai senti que le moment arrivait. Mes parents travaillent, mon père Paul tient la concession automobile qu'il a fait construire à côté de notre maison, Hélène ma mère travaille aux urgences dans un hôpital à 15 kms. Ils sont débordés, je souhaite en profiter pour attirer Fab chez moi. Ce dernier est un peu dans la même situation. Sébastien, son père, tient une entreprise de bâtiment où je travaille certains week-end pour me faire de l'argent de poche et Sandra, sa mère, travaille avec la mienne.
Cette semaine, la voie est libre, je veux dire à Fab que je l'aime. Ça se passera dans la chambre de mes parents car j'ai quand même un fantasme, faire l'amour pour la première fois dans leur lit. Et si l'occasion se présente je ne veux pas la rater. Peut être j'ai envie de cela car j'ai pris l'habitude depuis que je suis enfant à entendre de mon lit mes parents faire l'amour.
Je me suis renseigné sur leurs plannings respectifs et ce mardi là, nos 2 mères vont être très prises. Fab ou moi allons souvent passer la journée chez l'un ou l'autre ou à la plage. Pour anticiper je vais dire que nous y allons comme cela on ne devrait pas me questionner sur ce que je fais de ma journée. Il ne devrait donc y avoir aucun problème.
Nous sommes le jour J. Mes parents prennent le petit déjeuner avec moi. Ma mère dit qu'elle est débordée qu'elle rentrera tard vu son planning et qu'elle n'a le temps de ne rien faire. Mon père est sympa il lui dit qu'il rangera, fera un peu de ménage et préparera le repas du soir. C'est vrai qu'ils ont l'habitude du partage des tâches.
9h tout le monde est parti. Mon père déjeunera à la concession puisque je suis censé être absent et qu'il déteste manger seul. Je suis un peu fébrile. J'inspecte les lieux et vais dans la chambre parentale. Le lit est défait, c'est un peu le bazar, d'habitude pourtant ils remettent un peu d'ordre. Je vais un peu humer les draps. Hier soir, je les ai entendus faire l'amour. Il y a quelques poils, pas vraiment de tâches suspectes. Je réfléchis, si on se met dans le lit, on pourra faire moins attention que s'il avait été fait, c'est peut être un avantage finalement.
À 10h mon père me téléphone  pour me demander si je suis sûr d'aller à la plage. Il me rappelle qu'il aime bien manger avec moi mais qu'il comprend et que comme de toute façon il a du boulot... Il me conseille de bien m'amuser à la plage et de prendre en revenant des coquillages pour faire plaisir à ma mère.
11h, Fab arrive. Je lui ai fait entre apercevoir que ce serait une journée spéciale. Il est vraiment craquant avec son petit air interrogatif. J'ai décidé d'y aller cash.
- aujourd'hui c'est particulier lui dis-je alors qu'à peine entré il est toujours debout se demandant sans doute ce que l'on fera de la journée. Et je le prends dans mes bras. S'il reste quelques instants les bras ballants, il finit par m'enserrer à son tour.
- qu'est ce qu'il y a ? me demande-t-il d'une voix étranglée.
- tu le sais, lui dis-je et pose mes lèvres sur les siennes sans ouvrir la bouche.
S'il ne répond pas à mon baiser, je le sens qui se décontracte et il ne me repousse pas. Du coup, je reprends la parole et lui déclare que je suis amoureux de lui. Il me sourit avec les larmes aux yeux en me disant que c'est pareil pour lui. Je le prends par la main et nous allons nous asseoir sur le canapé du salon où nous nous avouons nos sentiments. Nous n'osons pas nous embrasser. Je ne pense qu'à être nu avec lui et qu'advienne ce que pourra entre nous. Je l'emmène alors dans la chambre de mes parents. Il a un moment de recul et je lui dis pour le rassurer que c'est mieux ainsi, dans le seul lit à 2 places de la maison, qui plus est même pas fait. Nous nous déshabillons, nous nous contemplons, nos sexes dressés et enfin nous nous enlaçons en nous embrassant avec passion. Je laisse parler nos corps  mais tout à coup j'ai un violent sursaut quand j'entends la porte d'entrée s'ouvrir, puis des pas qui semblent monter vers la chambre à l'étage, 2 personnes qui parlent. Vite, très vite, avec Fab nous ramassons notre peu de vêtements et nous enfermons dans le grand placard dressing de mes parents. Les portes sont des claustras qui me permettent, tout en me masquant le plus possible dans les vêtements divers, de voir qui est là et c'est le choc.
Mon père entre le premier, il vient de se mettre torse nu. Il jette la chemise et la cravate qu'il tenait en main par terre. Il est suivi par quelqu'un, le père de Fabien. Ils s'embrassent à pleine bouche en continuant à se déshabiller. Je suis stupéfait et partagé entre un sentiment de gêne, de honte, de dégoût. Ils roulent tous 2 sur le lit en se malaxant le corps. Je ne peux m'empêcher de voir leurs deux gros sexes dressés l'un contre l'autre. Mon père ouvre le tiroir de la commode et il en sort un tube. Mais avant de s'en servir il suce Sebastien puis descend lui bouffer le cul. Ils râlent et gémissent pendant que nous ne perdons pas une miette du spectacle porno que nous avons sous les yeux. Je regarde un moment Fab et je vois qu'il se tient la queue qui bande alors que la mienne est redevenue molle. Il semble fasciné et excité. Je connais le corps de mon père, svelte, peu poilu, je découvre son sexe luisant qu'il vient d'introduire dans le cul de Sebastien. Il se couche sur lui et le pilonne. J'ai pu observer que ce dernier est poilu et a un peu de ventre. Fab se branle désormais doucement, on dirait qu'il m'ignore, alors je fais pareil. Mon père jouit dans un cri que je reconnais. Il a à peine le temps de souffler qu'il se couche sur le dos et écarte les jambes. Il se fait pénétrer à son tour en gémissant. Mais Sebastien se retire au moment de jouir et lui éjacule à la figure. Mon père s'étale le sperme sur le visage, se lèche les doigts, les donne à sucer à son partenaire. Ils s'embrassent. Tout s'est passé en 10 minutes à peine. Pour nous 2 c'est la stupeur. Ils disent qu'ils vont prendre une douche. Je fais signe à Fabien de rester caché. J'ai bien fait car à peine sorti de la douche mon père vient nettoyer la chambre. Je le contemple, encore nu et un peu humide. Puis quand il redescend, je vais vers la porte pour écouter ce qu'ils se disent. Mon père dit qu'il a fait l'amour la veille en pensant à Sebastien. Ce dernier répond qu'il ne fait plus l'amour à sa femme et qu'il n'en a plus envie. Ils doivent repartir. Fab et moi ne savons comment nous ressaisir. Je veux reprendre mais il ne veut plus et préfère partir.
Le soir j'explique à mes parents que finalement je suis rentré plus tôt sans me baigner. Mon père ne fait même pas attention à ce que je dis. Mais je ne fais que le revoir nu sous son costume de la journée. D'ailleurs à un moment il me demande pourquoi je le regarde comme ça.
Depuis ce jour Fab est distant avec moi. Un jour je lui demande ce qu'il y a. Il préfère alors tout m'avouer. Il est amoureux de son père. En fait il n'aurait accepté de coucher avec moi uniquement pour savoir ce qu'est l'amour entre hommes car il ne se sent pas gay. Non à part rêver de son père, il n'est finalement pas intéressé par d'autre garçon. Ce qu'il a vu avec moi lui a remis les idées en place, dit-il. Découragé, et pour mettre un peu de bazar dans la famille, je décide de faire mon coming -out le soir même. Ma mère réagit bien, mon père dont je guette les réactions en espérant qu'il se trahira reste très réservé. Ce que me confirme ma mère le lendemain en me disant que c'est normal pour un homme hétérosexuel. Si elle savait. Le surlendemain, samedi, je vais à l'entreprise du père de Fab. C'est la première fois que je le revois depuis l'épisode de la chambre. Il m'annonce qu'il va me former pour un nouveau produit à vendre. Je me retrouve un peu étonné dans le bureau. Il me montre les documents sur la table. Il est très proche de moi et lui que je trouve plutôt distant me paraît étonnamment intéressé par moi. Fab qui devait bénéficier aussi de la formation nous laisse. Je vois bien qu'il n'est pas content que je lui vole l'exclusivité. A un moment je fais quelques tracés. Sebastien me reprend, il me fait refaire la geste en me prenant la main et en la guidant. Je sens bien qu'il essaie de me la caresser. Le sentir collé derrière moi me trouble. Je sens juste le contact de sa blouse bleue de travail et son ventre m'appuyer dans le dos. C'est la pause, je pars aux urinoirs. Je termine de pisser quand la porte s'ouvre. Sebastien arrive et je sursaute quand il se place derrière moi alors que je finis de m'egoutter. Il me prend le sexe des mains et me demande à l'oreille si je veux aller plus loin. Il ajoute qu'il sait que je suis - dixit - un petit pédé et qu'il peut me faire du bien. Sa main chaude me caresse doucement le sexe du coup je bande. Il me retourne et se baisse pour me sucer. Ca me fait un bien fou. Il ferme la porte des toilettes à clé, sort son sexe bandé que je reconnais et se branle tout en reprenant son ouvrage. Son autre main me caresse et un de ses doigts, son pouce qu'il a préalablement mouillé, entre dans mon cul. Je lui éjacule alors tout ce que j'ai dans la bouche. J'ai les jambes qui flageolent. Il n'arrête pas. Il me retourne, me fait me pencher en avant et appuie son sexe dur contre mon anus. C'est un peu la panique mais je me laisse faire et il y va doucement. Une fois entré complètement, il attend puis il fait un va et vient très doux et très court puisqu'il jouit tout de suite. Il reste en moi même après avoir débandé. Je lui dis que j'ai eu un peu mal, il me dit que non car je me suis remis à bander. Il me branle doucement et je rejouis . On parle alors tous les 2. Je fais l'ignorant sur sa relation avec mon père. Il me dit qu'il est gay et que je lui faisais envie. Il ajoute que quand mes parents ont dit que j'étais gay, il voulait être le premier. Et il me demande si c'est le cas. Je lui avoue que oui. Il me dit que c'est un secret et qu'il veut qu'on recommence. Ce salaud trompe sa femme et mon père !
Nous sortons. Fab me rejoint, je vois qu'il est en colère. J'ai vu mon père te rejoindre dans les toilettes de l'entreprise et vous vous y êtes enfermés, pourquoi me questionne-t-il ? Je décide d'être vicieux et pervers et je lui réponds pour baiser. Que s'il veut vérifier il n'a qu'à me lécher le cul. Je ne crois pas si bien dire. Il accepte.

Vincent

20sanst@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mon beau-père - Le chantier - De surprise en surprise - Nos pères

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay