20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Domination par Stéphane mon futur mari

Chapitre 23

Nuit torride avec Christian.

On arrive à la maison, il est 18h45, je me gare et nous rentrons.

Stéphane : J'ai envie de piquer une tête dans la piscine, pas toi ?

Moi : Oui aussi mais Christian ne va pas tarder.

Stéphane : Il nous rejoindra dans la piscine, viens on va mettre nos maillot et un peignoir et je vais en préparer un pour Christian.

On se met en tenue et arrivés à la piscine, il enlève son peignoir et plonge.

Stéphane : Oh que ça fait du bien. Tu nous ouvres une bouteille en pré-apéro ?

Moi : Oui mon homme.

Je file dans la chambre froide prendre directement deux bouteilles de champagne et de la glace ainsi qu'un seau à champagne. Ça m'évitera de revenir. Je suis de retour à la piscine lorsqu'on sonne au portail. Je vais voir, c'est déjà Christian et il est 19h10. J'ouvre, il se gare à la place des invités et je lui ouvre la porte.

Moi : Bonsoir Christian.

Christian : Bonsoir Pat, j'arrive trop tôt ?

Moi : Non, juste à temps. Entres, Stéphane est dans la piscine.

Il entre et se dirige vers la piscine mais avant d'y arriver, il se retourne et m'embrasse à pleine bouche.

Christian : Je ne t'avais pas dit bonsoir et dans cette tenue, je n'ai pas pu résister. Excuses-moi.

Moi : Pas de souci, tu embrasses super bien mais je sens que la soirée s'annonce chaude.

Christian : Que veux-tu dire ?

Moi : Rien.

Christian : Tiens, à propos, ce sachet est pour toi, une commande de Stéphane mais tu déballeras quand il le voudra. C'est un ordre m'a-t-il dit.

Moi : Ok.

Je pose le sachet sur la table de la salle à manger, Christian entre dans la salle de piscine.

Stéphane : Ah, Christian, déjà là, dessape toi, il y a un maillot sur la chaise et viens prendre un bain.

Christian : Ce n'est pas de refus, la journée a été longue et chiante. C'était la Saint casse-couilles.

Moi : Ah bon ?

Christian se fout à poil, enfile le maillot et plonge rejoindre Stéphane. Celui-ci l'attrape et lui roule une pelle sous mes yeux. Christian se dégage.

Christian : Eh là, je ne suis pas ton homme mais ton meilleur pote. Il ne faut pas confondre.

Stéphane : C'était voulu, c'est pour montrer mon amour à mon meilleur pote.

Je plonge à mon tour dans l'eau et vais les rejoindre.

Stéphane : Mon amour, tu ne m'en veux pas ?

Moi : Non pas du tout, tu permets ?

Stéphane : Quoi ?

Moi : Ça !

Et j'embrasse à mon tour Christian à pleine bouche en lui tenant la tête. Je lui mange la bouche avec ma langue, ce con se laisse faire par moi et gémit même. Je me dégage et embrasse mon homme avec fougue aussi.

Stéphane : Fait chaud ici d'un coup.

Christian : Eh bien, si j'avais su !

Stéphane : Chou, tu nous verses une coupe à chacun, il faut que je demande officiellement quelque chose à Christian.

Je m'exécute et leurs tend un verre à chacun dans l'eau.

Stéphane : Christian, voudrais tu être mon second témoin de mariage ?

Christian : Oui bien sûr avec plaisir ! Alors vous passez à l'acte ? C'est merveilleux ! Quand je vais dire ça à Nicole, demain.

« On aurais cru entendre l'inspecteur Colombo, il a un peu la même voix »

Il vient nous embrasser tous les deux.

Stéphane : Alors trinquons, en plus nous avons une ou deux autres choses à fêter. Un, la création de la société de Pat et le fait qu'aujourd'hui, il a été engagé comme vendeur consultant occasionnel au garage.

Christian : Génial !!!

Stéphane : Attends, ce n'est pas tout ! Aujourd'hui, il a vendu 4 voitures et une voiture d'occasion tout seul. Je l'avais juste briffé la veille, je lui ai juste montré comment l'ordinateur fonctionnait et le reste il l'a fait tout seul.

Moi : N'exagères pas, tu m'a très bien formé.

Stéphane : Prends la bouteille et viens avec, on a soif !

Mais ma parole, il me prend pour sa servante ! Enfin, je fais ce qu'il me dit et nous passons tous les trois dans le jacuzzi. Au bout de cinq minutes, j'en sors et je me sèche un peu.

Stéphane : Où vas-tu ?

Moi : Je vais chercher les amuses bouches que nous a préparé Rose et mettre chauffer le four pour les amuses bouches chaud. Je vous laisse discuter tous les deux.

Stéphane : Ok. Si tu veux un coup de main, dis-le.

Moi : Ok.

J'enfile mon peignoir et mes pantoufles et je prends les amuses bouches froids dans le frigo. J'allume le four mais je ne trouve pas les amuses bouche chauds. Je vais regarder dans la chambre froide et je les trouve. Je reviens dans la cuisine, prends le froid et retourne dans le jacuzzi. Ils discutent tous les deux.

Christian : Que dirais-tu d'un costume blanc pour ton mariage Pat ?

Moi : Ce n'est pas un peu trop salissant ?

Stéphane : Je te voudrais bien en robe de mariée mais en costume blanc tu seras magnifique mon amour.

Moi : De toute façon, j'exige que tu ne vois pas le costume jusqu'au jour du mariage et je ne veux pas voir le tiens non plus. Mais je te verrais bien dans un costume noir ou gris voire peut être bleu nuit.

Christian : Noir brillant pour un et blanc nacré brillant pour l'autre, ça vous va ?

Stéphane : Génial ! Pour cette idée, tu mérites un deuxième cadeau.

Christian : Hein ?

Moi : Ne cherches pas à comprendre maintenant.

Christian : Ah bon ?

Stéphane qui était en train de manger un amuses bouche.

Stéphane : Rose s'est surpassée pour nous ce soir, goutez-moi ces amuses bouches.

Nous commençons les amuses bouche froid mais pour ma part, dans le jacuzzi, ça ne passe pas. Je décide de sortir et juste garder mes jambes dans l'eau.

Stéphane : Ça ne va pas ?

Moi : J'ai un peu peur d'être malade en mangeant dans l'eau.

Stéphane : Tu ne risques rien mais il est vrai que je commence à friper dans l'eau. On va sortir se sécher et mettre nos peignoirs.

Mon homme sort de l'eau et Christian aussi. Je leur tend un drap, mon homme enlève son maillot et enfile un peignoir.

Stéphane : Faites de même comme cela je pourrais mettre les maillots sur le fil pour qu'ils sèchent.

Nous faisons pareil. Je peux apercevoir la queue de Christian, elle n'est pas longue mais très large, plus que celle de mon homme. Sa femme doit avoir dur à la prendre. Mon homme prend les maillots de bains et monte les mettre dans la buanderie. Lorsqu'il revient, je suis dans la cuisine avec Christian. Je suis en train de mettre les amuses bouches chaud au four et Christian a le seau à champagne en main.

Stéphane : On va poursuivre l'apéro dans le salon, j'ai des vidéos à montrer.

Moi : Quoi, les nôtres ?

Stéphane : Pourquoi, ça te dérange ?

Moi : Tu avais promis de ne pas les montrer !

Stéphane : Christian est mon meilleur ami et il ne dira rien. Hein Christian ?

Christian : Je ne dirais rien, promis.

Stéphane : Alors viens, chou, apportes-nous les amuses bouches dans le salon et reprend une bouteille de champagne.

Moi : Ta servante est habillée comme moi ou quoi ?

Stéphane : Quoi ? Il faut que je le fasse moi-même ?

Moi : Non ça va je m'en occupe.

Stéphane : J'aime mieux ça !

Ils vont dans le salon pour regarder les vidéos. Je reprends une bouteille de champagne et je leurs apporte. Je me vois dans l'écran sur le sling avec mon homme qui me défonce et je rougis devant Christian.

Christian : Vous êtes deux tarés. Je n'oserais jamais faire tout ça moi, je suis plus light.

Stéphane : Pourtant tu bandes sous ton peignoir.

Christian : Tu as vu ce que tu me mets devant les yeux ? C'est normal !

Stéphane : J'ai encore trois vidéos dont une ou Pat me domine et me baise !

Christian : Tu lui as donné ta virginité ?

Moi : Oui et pas qu'une fois, il y prend même du plaisir mais avec moi seulement. A Gran Canaria, il n'a pas aimé se faire baiser.

Stéphane : Oui, attends, je vais te montrer.

Il change de DVD et moi je vais chercher les amuses bouches chauds. Quand je reviens ils en sont à la domination de Michel par mon homme.

Stéphane : Installes-toi à coté de nous chou et prends un peu de plaisir. Tu ne les as jamais regardées non plus.

Je m'installe à côté de lui et il m'embrasse. Nous regardons ensemble tout en mangeant les amuses bouches en buvant. La vidéos se termine par la bagarre entre Stéphane et Michel et je vois pour la première fois comment la soirée c'est terminée.

Moi : Effectivement, vous n'y êtes pas allés de main morte.

Christian : Oui, c'est trop hard et je n'aime pas trop.

Stéphane : J'ai pris mon pied pendant un bon moment mais après j'ai détesté, j'ai eu l'impression d'être violé. J'ai mis un peu de temps à m'en remettre, mais lui encore plus.

Moi : A mon avis, il n'est pas encore remis puisque lui et Felipe ont du faire une pause dans leur relation.

Stéphane : Maintenant, à ton tour avec Felipe et on finira par la vidéos ou tu me domines.

Moi : Ok.

Il change de DVD et met celle de la domination de Felipe sur moi. Une longue vidéo.

Stéphane : Il t'a bien possédé, je comprends mieux, maintenant que je vois la vidéo. Tu as aimé.

Moi : Tu vois qu'il sait s'y prendre, j'ai pris un pied d'enfer !

Christian : Je préfère celle-ci à la précédente. Il y a plus de tendresse dans sa domination que dans la tienne où c'était plutôt une boucherie.

Moi : Oui, il est vrai qu'il y a été en douceur, même pour le fist, j'en bande encore.

Stéphane : Je te promets un programme pareil dans les prochains jours. Je sens que tu es encore sous le charme car tu bandes et sans t'en rendre compte, tu as ta main sur ta queue.

Moi : Oups ! Bon … Euh … Si on mangeait ?

Stéphane : Ne changes pas de conversation, avoues que s'il te le redemande, tu lui diras oui.

Moi : Non, au contraire car je ne veux pas retomber sous son charme. Tu le sais bien et je te l'ai prouvé en mettant les choses au clair avec lui.

Christian : Je ne veux pas de scène de ménage, s'il vous plaît.

Stéphane : Il n'y a pas de scène, je te rassure. Mon cœur à raison, on va passer à table.

Je ramasse le plateau avec le reste d'amuses bouches. Christian ramasse les coupes vides et mon homme enlève les DVD pour les remettre dans le bureau en lieu sûr. J'entre dans la cuisine et fais un peu de vaisselle. Christian attend dans la salle à manger lorsque je sens venir mon homme derrière moi. Il m'embrasse dans le cou.

Stéphane : Dis-moi que tu m'aimes.

Je me retourne et il m'embrasse tendrement.

Moi : Je t'aime mon amour, je n'aime que toi.

Christian : Il faut faire quelque chose ?

Moi : Non, je vais venir avec les assiettes froides mais pour le vin, je ne sais pas.

Stéphane : Je vais prendre ce qu'il faut ainsi que du pain dans la chambre froide. On va le passer un peu au four, mets-toi à table chou, à moi de faire le service maintenant.

Je m'installe à table à coté de Christian pour laisser mon homme face à nous deux.

Christian : Je savais que tu étais passif et soumis mais tu as fait quelques performances sur les vidéos.

Moi : Je ne savais pas que je pouvais faire tout cela et surtout que j'aimais faire ça. Il reste encore une vidéo à voir, celle où je domine Stéphane, ce sera peut-être pour tout à l'heure.

Il pose sa main sur ma jambe et me regarde fixement.

Christian : J'aimerais vraiment te dominer et te baiser.

Moi : Pas de problème mais il te faut le consentement de Stéphane et je sais qu'il ne te le refusera pas.

Mon homme revient avec les assiettes froides, du pain et une bouteille de vin blanc. Il s'installe à table.

Stéphane : Bon appétit.

Christian et moi : Bon appétit.

Tout en mangeant, nous discutons du boulot et des nouvelles collections du coté de Christian.

Moi : Tiens à propos, on a du matériel de chez toi ici en double. On ne s'en est jamais servi. C'est les jouets qu'il t'avait commandé au départ de notre relation.

Stéphane : Oui juste, tu peux les reprendre et les remettre en circulation. C'est possible ?

Christian : Normalement ça ne devrait pas poser de problème mais au fur et à mesure que j'arrive à les revendre, je te ferais une note de crédit par la suite car pour ma comptabilité, c'est sorti du stock.

Stéphane : Pas de problème. La caisse est dans mon coffre de voiture, je te la donnerais demain.

Moi : Comment on s'organise demain, pour le déménagement ?

Stéphane : On a rendez-vous à 14h00 à ton appartement avec Marc et son mec, plus nous trois et Nicole. Marc aura un camion que lui passe un ami, vu le peu de choses qu'il y a encore dans l'appartement, ça devrait allez vite.

Moi : Ok. Pour remercier tout le monde, je vous invite tous au restaurant, enfin si tu es d'accord.

Stéphane : Bonne idée.

Moi : Je payerai seulement avec ta carte et je te rembourserai, dès que Louis aura fait le nécessaire pour mes nouveaux comptes en banque.

Stéphane : Tu ne vas pas recommencer, qu'est-ce que je t'ai déjà dit !

Moi : Oui je sais mais.

Stéphane : Pas de mais !

Moi : Ok mon homme, je ne discute plus.

Stéphane : De toute façon, ils me rendent aussi service puisque je t'aurais définitivement à la maison.

Christian : Il n'a pas faux.

Moi : Bon je me laisse faire, vous avez terminé de manger ?

Christian : Moi oui, c'était trop copieux.

Stéphane : Oui, moi aussi je calle, mais toi, tu as tout mangé. Comment as-tu fait ?

Moi : Je n'ai pratiquement pas mangé d'amuses bouches car j'avais vu les assiettes dans la chambre froide, je me réservais. Je vais débarrasser, faire la vaisselle et voir pour le dessert.

Stéphane : Mais on a notre dessert, Christian, tu te souviens que je t'ai promis un cadeau.

Christian : Oui vaguement mais j'avais dit ça en rigolant, sans arrière-pensée

Mon homme se lève ouvre son peignoir et pose sa queue sur la table.

Stéphane : Voilà ton cadeau et aussi ton dessert.

Il se met à rire et je vois que Christian est mal à l'aise mais je vois aussi qu'il en a envie. Pour changer de conversation :

Christian : A propos, le paquet que tu m'as demandé est sur la table.

Stéphane : Oui je l'ai vu. Mon cœur, ouvres ton nouveau cadeau.

Je reviens de la cuisine et ouvre le sachet. Je trouve un collier en cuir clouté ainsi qu'une laisse, des genouillères, une cagoule en forme de chien et un plug pas trop large en forme de queue de chien.

Moi : Tu ne crois tout de même pas que tu vas me mettre ça ?

Stéphane : Tu n'aimes pas ?

Moi : Pas trop, même pour un jeu, en tout cas je ne mettrais jamais la cagoule, c'est trop humiliant. Même en privé.

Stéphane : On va la garder tout de même. Fais la vaisselle et montes nous retrouver dans la salle de jeux. Equipes-toi avant.

Moi : Tu veux que je mette quoi ?

Stéphane : Chaps et harnais, moi je vais équiper Christian et m'équiper aussi.

Christian : Je peux donner mon avis ?

Stéphane : Quoi ? Tu ne veux pas de ma queue ?

Christian : Non, enfin si, mais vas-y en douceur. Il y a très longtemps que je ne me suis plus fait enculé et mon trou est complètement fermé. Ensuite, je n'ai pas envie d'un plan trop hard.

Stéphane : Ne te tracasses pas, j'irais en douceur et je te baiserais avec une capote. Mon homme m'a dit que ce n'était pas négociable.

Christian : Me donnes-tu la possibilité de le baiser aussi cette nuit ?

Stéphane : Oui, tu pourras jouer avec lui toute la nuit si tu veux. Mais idem, capote obligatoire pour la sodomie. Viens, on monte. Mon ange, dépêche-toi s'il te plait.

Moi : Je fais au plus vite.

Il monte avec Christian et je débarrasse en vitesse. Je mets le tout au lave-vaisselle donne un coup de lavette sur la table et dans la cuisine. Je vide le seau da glace dans l'évier. Je prends les nouveaux jouets sur la table et monte me mettre en condition. Lorsque j'arrive dans la pièce de jeux, je vois Christian à genoux devant mon homme, les mains attachées dans le dos en chaps. Sûrement un de ceux de Stéphane, un harnais ainsi qu'un collier autour du cou avec une laisse attachée. Il est en train de le sucer.

Moi : Je vois que tu n'as pas perdu de temps !

Stéphane : Viens par ici et mets-toi à genoux aussi !

Moi : Qu'est-ce que je fais de ça ?

Et je lui montre les jouets.

Stéphane : Poses les sur la table et dépêche-toi de venir ici !

Moi : Oui.

Je viens me mettre à genoux à coté de Christian et je reçois une fessée dans le dos.

Moi : Aie.

Stéphane : Oui qui ?

Moi : Oui mon homme.

Et vlan une deuxième.

Moi : Oui maître.

Stéphane : Mieux ! Mets tes mains dans le dos !

Il m'attache les mains dans le dos.

Stéphane : Lèche mes pieds !

Je m'abaisse et commence à lui lécher les pieds quand je sens du gel sur mes fesses et un doigt rentrer dans mon anus rapidement. Ça me fait un peu mal, je râle un peu. Il y introduit un deuxième doigt, il se retire.

Stéphane : Vous ne bougez pas !

Christian : Pat, tu peux me gratter le dos ? J'ai quelque chose qui me dérange.

Je me relève et lui gratte le dos comme je peux. Comme j'ai les mains attachées, en fait, la lanière sur le harnais lui coupe la peau, il est serré trop fort. Je prends une fessée magistrale qui me fait hurler.

Stéphane : Je t'ai dit de ne pas bouger !

Moi : OH ! On se calme et tu redescends sur terre trente secondes ! Tu me détaches direct ! Tu as mis un harnais beaucoup trop serré à Christian et ça lui coupe la peau. Dépêches-toi !

Il me détache ainsi que Christian, je lui enlève le harnais et vais chercher une crème hydratante pour lui passer sur le dos.

Stéphane : Excuses-moi, je n'avais pas vu que le harnais te blessais.

Moi : On va échanger les harnais, le mien est un peu plus large et je peux supporter celui-là !

Stéphane : Ok.

Moi : Et s'il te plaît, vas-y en douceur, tu as déjà pris ton produit ?

Stéphane : Non mais tu m'y fais penser, je vais vous en donner, ça va vous exciter et moi aussi.

Moi : N'en prends pas de trop, tu es déjà excité comme ça !

Stéphane : Oui.

Moi : Oui qui !

Stéphane : Oui mon amour.

Christian : Mais tu as de l'autorité quand tu veux.

Moi : Je veux bien être son esclave, sa chienne, tout ce qu'il veut mais quand je vois qu'il déconne, maintenant je gueule. Sinon tu finis dans une boucherie comme sur la vidéo et je n'aime pas ça !

Stéphane : Bon. On peut reprendre ou on en était ?

Moi : Oui, mais promets-nous que tu te tiendras correctement !

Stéphane : Je promets.

Je me remets à genoux, il me remet les menottes en cuir et je recommence à lui lécher les pieds.

Stéphane : Christian, suces et fait moi bander bien dur !

Christian se met à l'ouvrage et mon homme me fait tendre le cul vers le haut.

Stéphane : Ecartes un peu les jambes et cambres toi bien !

Il me remet un peu de gel et joue avec ses doigt dans mon cul jusqu'au moment où je sens un plug rentrer dedans. Ça me fait gémir un peu car il y va en douceur. Comme je suis occupé, je ne me rends pas compte tout de suite qu'il s'agit du nouveau. Celui en forme de queue de chien. Ensuite il me fait relever et me met le nouveau collier avec la laisse. Il me défait les menottes de poignet.

Stéphane : Christian, vas te coucher sur le banc et attends-moi ! Mon ange, à quatre pattes et avance devant la glace ! Tu vois comme ça te va à ravir ?

Il me tire à l'aide de la laisse vers le miroir et je vois le fameux plug dans mon cul. C'est vrai que ça me fait un drôle d'effet.

Stéphane : Remues que je vois ce que ça donne !

Je fais bouger mon cul et la queue de chien bouge de droite à gauche comme un chien qui remue la queue. Mon homme rigole et moi je sourie. Il prend un bâillon plug.

Stéphane : Ouvres la bouche !

J'ouvre et il me met le bâillon et le sers un peu trop fort. Je lui fais signe pour qu'il le relâche un peu ensuite il prend du poppers et me le fait respirer un tout petit peu et lui le renifle devant moi mais un peu aussi. Il me rattache les menottes et va faire respirer le produit à Christian qui attend sagement la queue en érection sur le banc. Il en profite pour l'attacher aux quatre extrémités et il lui met un bandeau sur les yeux ainsi qu'un bâillon aussi. Il revient vers moi et prend le masque de chien. Je lui fais signe que je ne veux pas.

Stéphane : Il ne te voit pas et j'en ai envie, laisses-toi faire ou il y aura punition !

J'obtempère à contre cœur, il me met le masque de chien.

Stéphane : Il te va à merveilles, regardes-toi dans la glace.

Je regarde et ça me va bien même si je me sens humilié. Il tire sur la chaine pour bien me redresser et me détache les mains, me pousse en avant pour que je me mette à quatre pattes. Il me fait faire le tour de la pièce comme ça mais avec le bâillon plus le masque, j'ai dur à respirer et je commence à avoir des nausées, il s'en rend compte.

Stéphane : Tu as dur à respirer, attends je vais te retirer le bâillon.

Il enlève le masque, je suis tout rouge dans le visage, ensuite, il me retire le bâillon et je respire à grand poumon.

Moi : Merci mon homme, ça fait du bien.

Stéphane : les trous dans le masque ne sont pas assez grands, il faudra que je les élargisse.

Moi : Remets-moi le masque comme ça, je vais essayer.

Stéphane : Mais tu n'aimes pas.

Moi : Je n'apprécie pas mais pour toi je veux bien. Christian peux voir aussi, mais je ne veux pas que ça se sache.

Il me remet le masque et continue son petit jeu. Au passage devant Christian, il lui enlève le bandeau pour qu'il me voit. Malgré le bâillon, il a un large sourire ensuite mon homme me fait me mettre à genoux sur le côté du banc.

Stéphane : Voilà, j'ai mes deux esclaves pour la soirée. Que dis-je, la nuit. Bon maintenant à ton tour mon mignon. Toi tu restes là et tu ne bouges pas ! Regardes !

Mon homme prend un gant en cuir et commence à caresser Christian sur tout sur le corps. Celui-ci gémit mais en passant devant moi il sent que j'ai de nouveau dur à respirer et il m'enlève le masque.

Stéphane : Je préfère te l'enlever, je n'ai pas envie que tu fasses un malaise. J'élargirais les trous pour la prochaine utilisation.

Moi : Merci mon homme.

Je me penche en avant pour lui lécher le pied et je remue mon cul pour lui faire sentir que je suis content. Avec sa main, il me caresse les cheveux et je grogne comme un chien à qui on fait une caresse.

Stéphane : Bon chien à son mai maître, arrêtes !

Je me stoppe, me relève et il m'embrasse à pleine bouche. Il voit mes yeux qui brillent, tellement je suis heureux, je commence à bander ferme. Je peux voir que Christian est mal mis avec sa queue. Discrètement, je monte ma tête vers mon homme pour lui parler au creux de l'oreille.

Moi : Chou, Christian est bandé à fond et, installé comme ça sur le banc, il doit avoir mal. On est là quand même pour lui donner du plaisir.

Stéphane : Oui tu as raison, tu veux participer ?

Moi : Oui si tu m'y autorises.

Stéphane : Attends, j'arrive.

Il va du coté de Christian.

Stéphane : Alors à nous deux. Tout d'abord je vais te mettre à l'aise.

Il repositionne Christian correctement sur le banc et lui libère la queue. Il lui caresse avec le gant de cuir, il gémit et se tortille sur le banc, ensuite il passe avec sa main gantée sur sa raie et appuie un peu dessus. Son massage dure un bon moment. Ensuite il revient vers moi, me fait me baisser et m'enlève le plug du cul ainsi que la laisse et le collier qu'il remplace par mon collier attitré. Il me relève mais je perds l'équilibre, il me retient.

Stéphane : Ça va ?

Moi : Oui mais avec le chaps, j'ai le sang coupé dans les jambes. Ça va revenir, occupes-toi de Christian.

Stéphane : Je te laisse libre de faire ce que tu veux ! Mais si j'ai envie de te prendre tu te laisses faire ! De plus j'ai envie de te fister ce soir.

Moi : Alors je veux que tu me mettes un plus grand plug dans le cul et tu augmentes la taille jusqu'au maximum.

Je me penche en avant pour lui montrer mon cul bien offert. Il prend un plug de bonne taille le graisse un peu et me le rentre sans trop de difficulté. Je pousse quelques petits cris plus il l'enfonce mais au final, mon cul l'accepte. Il me donne une tape sur le cul.

Stéphane : Voilà c'est fait, tu es prêt pour le service !

Il m'embrasse tout en passant sa main sur le plug ce qui me donne du plaisir mais on n'entend Christian râler un peu. Je me dirige vers lui et lui retire le bâillon.

Christian : Vous pourriez me libérer un peu, je ne sens plus mes bras ni mes jambes et je crève de mal à ma queue contre le banc. En plus ton produit me fait bander et ça fait mal. Comment faite vous pour tenir ?

Stéphane : Je te détache, on va faire une pause on l'a bien mérité. Chou tu veux bien aller nous chercher quelque chose à boire ?

Moi : Que voulez-vous boire ?

Stéphane : On a commencé au Champagne, si on continuait. Qu'en dis-tu Christian ?

Christian : Oui pourquoi pas.

Je vais chercher ce qu'ils veulent et reviens avec du champagne dans de la glace et les trois coupes. Mon homme l'ouvre et nous tend à chacun un verre.

Christian : Tu aimes être asservi comme ça ?

Moi : Oui mais c'est un jeu et j'aime lui donner du plaisir. Regardes tout à l'heure, il veut me fister et comme je le sais, je lui ai demandé de me mettre un plug un peu plus gros pour ouvrir mon cul.

Si tu veux on pourra essayer avec toi aussi.

Stéphane : Pas sûr qu'il aime.

Christian : je ne sais pas, je n'ai jamais essayé.

Stéphane : Chou, couches-toi sur le banc ! Je vais t'en mettre un plus gros, enfin Christian va le faire. Il me les a vendu, il faut tout de même bien qu'il sache s'en servir.

Je fini mon verre et me couche sur le banc. Il m'attache mais ça n'était pas vraiment utile. J'ai mon cul bien offert .Christian m'enlève le plug avec beaucoup de douceur mais alors que je m'attends à avoir un autre plug dans le cul, je le vois via le miroir mettre une capote XXL. Il est vrai que sa queue est énorme. Pas longue mais énorme.

Christian : Mon petit Pat, je vais te baiser avant le fist, j'ai peur qu'après, tu ne sois trop élargi.

Moi : Vas-y doucement, elle est fort large.

Stéphane : T'inquiètes, il est toujours très doux au début.

Christian présente son engin à l'entrée de mon cul et force ma rosette. Je hurle de douleur lorsque je sens le gland me pénétrer. J'en ai les larmes aux yeux, mon homme m'écarte les fesses avec ses mains mais ça fait tellement mal que je me tortille sur le banc.

Moi : Arrêtes, ça fait mal, elle est trop grosse.

Stéphane : Détends-toi mon cœur, elle est presque toute rentrée.

Christian entre à fond et je peux sentir ses couilles sur mon cul. Il reste un moment comme ça afin que je me détende ensuite il commence ses mouvements de rein et effectivement je commence à gémir de plaisir.

Christian : Tu vois, tu la prends bien, tu aimes ma queue ?

Moi : Oui vas-y, c'est bon, défonces-moi.

Stéphane : Eh bien ma salope, suces moi en même temps !

Il m'enfonce sa bite en fond de bouche et me pilonne aussi en cadence avec Christian. Je suis aux anges et tout en suçant mon homme, je le regarde dans les yeux. Christian se retire, me détache et fait se bouger Stéphane de ma bouche.

Christian : Monte sur le sling Pat !

Je me relève et me dirige vers le sling, je monte dessus et a deux, ils me fixent les jambes et les bras en l'air. Il se repositionne et s'enfonce d'un trait en moi. Je crie de surprise mais mon homme en profite pour me tirer la tête en arrière et me fout sa queue en fond de gorge. C'est reparti pour un tour. Pendant vingt minutes, ils m'ont fourré à deux.

Stéphane : Je viens, avales !

Il jouit en premier dans ma bouche abondamment. Sans m'en rendre compte, je jouis aussi sans me toucher. J'ai aussi un orgasme anal ce qui rend Christian dingue, il me pilonne et jouit aussi dans la capote. Je nettoie le sexe de mon homme et celui-ci me fait bouffer mon jus qu'il ramasse avec les doigts.

Stéphane : Bougez pas, restez comme ça !

Il se bouge et me redresse un peu la tête pour me la remettre sur le sling. Je dois avouer que je suis content car j'avais mal à la nuque. Je le vois prendre deux plugs. Un tout petit et un plus gros.

Stéphane : Christian, couches-toi un peu en avant et écarte les jambes !

Christian s'exécute et mon homme lui place le petit plug dans le cul. Ça rentre tout seul.

Stéphane : Et bien pour un qui n'a plus été sodomisé depuis longtemps, ça rentre tout seul !

Christian : J'ai des fois quelques plaisirs solitaires à la maison et j'ai un gode.

Stéphane retire le plug et prend un de bonne taille, il le graisse et lui enfonce.

Christian : Ah, oui, vas-y, c'est bon.

En entendant tout ça, je rebande à fond direct.

Stéphane : Ca y est, il est rentré complètement. Tu vas le garder un moment, maintenant retires-toi et mets-lui celui-là !

Christian prend le plug et me l'enfonce doucement mais arrivé au maximum, il a dur à rentrer. Je commence à me crisper. Mon homme vient vers moi, m'embrasse, fait un mouvement à Christian et me pince un téton assez fort, ce qui me fait pousser un petit râle. Christian pousse d'un coup assez fort et ça rentre tout seul.

Stéphane : Voilà, je te libère. Pour l'instant, garde le aussi, on va refaire une pause.

Nous buvons un verre ensemble et mon homme nous met une petite musique d'ambiance.

Christian qui avait retiré sa capote, demande ou la mettre, je lui montre la poubelle. Ayant fini notre verre je fais un clin d'œil à Christian et nous attrapons mon homme pour le mettre sur le sling.

Moi : A notre tour de s'occuper de toi !

Stéphane : Ce n'était pas prévu au programme mais vous l'avez mérité. Seulement, et ne te vexe pas Christian, je ne veux être sodomisé que par mon homme.

Christian : De toute façon je ne bande plus et je n'ai jamais réussi à jouir deux fois dans la même journée.

Stéphane : Chou, dans le tiroir de droite en haut, il y a une petite boite de gélule naturelles, donnes en une à Christian avec un peu de Champagne. Tu vas voir, avec ça dans vingt minutes, tu banderas de nouveau et tu jouiras quatre à cinq fois dans la nuit.

Christian : Ok.

Je me mets sur le trou de mon homme et je commence à lui lécher l'anus, Christian arrive et commence à le sucer. Comme il est attaché, il ne peut se contenter que de lever le bassin pour donner des coups de rein dans la bouche de Christian. J'entre un doigt dans son anus et commence à le faire aller. Il gémit, j'en profite et en rentre un deuxième et ainsi de suite jusque quatre. Là, il commence à sentir ma présence.

Stéphane : Chou, pas plus !

Moi : Je fais ce que je veux ! Christian fait le taire !

II lui place un bâillon et moi je continue mon œuvre en douceur avec un renfort de gel. J'appuie de plus en plus et je vois Christian lui faire respirer plusieurs fois du poppers. Mon mec est un peu dans les vapes et j'en profite pour insister et j'ai maintenant le début de ma main dans son cul.

Christian : Tu vas le fister comme ça direct ?

Moi : Oui, son cul accepte mieux que le nôtre car il est plus large à la base. Donc lui il n'a pas besoin de plug.

Je montre la main à mon homme qui prend un peu peur et je lui rentre doucement dans le cul. Christian me regarde avec des yeux ahuris.

Moi : Tu vois mon ange, je suis rentré sans problème dedans.

Stéphane : Hmmm hmmmmm

Je commence à jouer à entrer et sortir doucement et je rentre plus loin à chaque fois. Mon homme gémit de plus en plus mais j'ai une autre idée. Je laisse ma main en lui et rentre ma queue en même temps. Christian bande de nouveau comme un taureau.

Moi : Vas te faire sucer par mon homme, il adore.

Christian lui tourne la tête, retire ce qui obstruait sa bouche et lui fourre sa queue. Mon homme suce comme il peut car le diamètre est assez large et lui écarte la mâchoire à fond. Moi je baise mon homme avec ma main et ma queue. Je jouis assez rapidement dans son fondement. Je me retire et lui mets un gros plug aussi, comme ça nous sommes tous les trois plugés. Christian se retire de la bouche de mon homme qui n'en peut plus et se dirige vers moi.

Christian : Mets-toi à genoux et ouvres la bouche !

Je me mets à genoux, j'ouvre la bouche et tire la langue comme un mec bien docile, il se branle sous les yeux de mon homme et jouit dans ma bouche. J'avale le tout et lui enfonce sa queue au fond de ma bouche ou du moins j'essaye. Je me relève et vais détacher mon homme.

Moi : Ca va chou ?

Stéphane : Un peu mal au cul mais tu me mettras un peu de crème tout à l'heure et j'ai soif aussi.

Il se dirige vers la bouteille de champagne mais elle est vide. Il va en chercher une autre. Christian, malgré qu'il a jouit, reste toujours bandé. Je le fait se mettre sur le sling et lui retire le plug pour voir s'il s'est bien élargi. Il est maintenant parfait pour mon homme. Le voici qui arrive avec la nouvelle bouteille, il nous verse un verre et nous faisons une pause.

Stéphane : Chou tu peux m'enlever le plug, il me fait mal, je dois être légèrement gercé au niveau de l'anus.

Moi : Couches-toi sur le banc, je te le retire et je vais te mettre de la crème. Je ne toucherais plus à ton cul ce soir mais avoues que tu as aimé.

Stéphane : Oui, j'ai pris mon pied mais maintenant, je vais prendre le cul de Christian et ensuite je m'occuperais du tiens.

Il prend Christian par la main et le fait se remettre sur le sling. De mon côté j'observe, il l'attache.

Christian : Vas-y doucement !

Stéphane : Oui je vais faire doucement. Chou, fais lui respirer du poppers !

Je prends le flacon et lui fait respirer. Mon homme met une capote et présente sa queue au trou de Christian.

Moi : Détends toi Christian et prends du plaisir.

Je lui caresse les cheveux et mon homme entre en lui doucement. Christian pousse un cri quand le gland passe et gémit ensuite lorsque mon homme s'enfonce. Lorsqu'il est au bout, il se stoppe un instant.

Stéphane : Voilà, tu l'as toute entière dans ton cul, tu la sens ma queue ?

Christian : Oui, vas-y, baises-moi.

Mon homme commence à le limer en douceur, je me dirige vers lui et le caresse dans le dos ce qui lui donne un frisson qui a pour effet de le faire se planter d'un coup sec dans le cul de Christian.

Christian : Oui, vas-y, c'est bon, j'aime ta queue dans mon cul, défonces moi.

Stéphane : Après mon passage tu ne voudras jamais plus d'une autre queue. Ton cul est comme celui de Pat, à moi, prends ma sauce, ahhhr.

Mon homme jouit dans la capote et se retire, j'en profite pour mettre une capote et enfiler moi aussi Christian d'un coup sec.

Christian : Ah oui Pat, à ton tour, baises-moi aussi.

Je le laboure avec force dès le début, il couine sous mes coups de butoir. Stéphane qui a enlevé la capote, lui tire la tête en arrière.

Stéphane : Vas-y, suces-moi la queue et nettoies là !

Christian le suce comme une vraie salope, ce qui refait bander mon homme direct. Il vient vers moi et passe derrière moi.

Stéphane : Ecartes les jambes et cambre toi !

Je m'exécute tout en continuant à baiser Christian. Il me retire mon plug et s'enfonce d'un trait dans mon cul. Je crie car je suis surpris. Je baise Christian et mon homme me baise en suivant le mouvement. Cela dure un bon moment quand je jouis dans la capote. Christian jouit sans même se toucher. Je suis épuisé et Christian aussi mais pas mon homme qui me retire de Christian, enlève ma capote et la jette par terre. Il se retire de moi et me fait mettre à genoux devant sa queue, je tire la langue car je sais qu'il veut jouir dans ma bouche. Il se branle un peu et s'enfonce dans ma bouche en me prenant la tête et jouit en gorge profonde. Je manque de m'étouffer par son jus. J'en tombe par terre.

Stéphane : Putain quel pied !

Il se dirige vers Christian

Stéphane : Tiens, nettoies !

Christian le suce. Je me relève.

Moi : Je vais prendre une douche, j'en ai besoin.

Stéphane : Ok, nous on va faire une pause aussi.

Je vais dans la salle de bain, j'enlève le harnais et le Chaps et je passe sous l'eau chaude de la douche. Ça me fait un bien fou, je suis rejoint par Christian qui se rince collé à moi avec sa queue semi bandé. Moi de mon côté je ne bande plus pour le moment et je dois dire que ça me fait aussi du bien car j'avais mal aux bourses. Je sors et me sèche rapidement et prépare un drap de bain pour Christian. Je vais dans notre chambre et me couche sur le lit pour récupérer un peu. Je m'assoupis. J'entends quelqu'un rentrer dans la chambre, ce doit être Stéphane qui viens voir ce que je fais. Mais alors que je me retourne, je suis pris de force par Christian et mon homme et ils me plaquent un chiffon sur le visage. Je me débats mais je sens rapidement mes forces m'abandonner et je tombe dans les vapes. Lorsque je me réveille, j'ai une lampe devant les yeux qui m'aveugle, je suis attaché sur le sling et j'ai un bâillon en bouche. La lampe est dirigée vers un autre endroit de la pièce et je peux voir mon homme avec deux grands gants en latex noirs dans les mains. Ça lui remonte jusqu'aux coudes. Christian, lui, est à côté de lui avec un large sourire, il a en main des pinces qu'il vient me placer sur les tétons. Ça fait mal et je hurle dans le bâillon.

Stéphane : A ton tour d'être fisté, je vais posséder ton cul !

Il a l'œil de la dernière fois, il a l'air encore une fois fou, je tente de me débattre mais mes muscles ne répondent pas.

Stéphane : Laisses-toi faire sinon ça va faire mal !

Il commence à rentrer deux doigts dans mon cul ensuite rapidement un troisième et un quatrième, il graisse ses main et mon cul. Il va rentrer en force je le sens bien. Il voit ma peur dans mon regard. Il s'approche de moi et m'embrasse sur le front.

Stéphane : N'aies pas peur, ça va bien se passer et tu vas prendre ton pied.

Il retourne s'occuper de mon cul et il entre doucement sa main dedans. Il est vrai que je n'ai pas trop mal, il joue avec dans mon cul une main et ensuite l'autre. Il me défonce littéralement la chatte, je gémis et couine comme une vrai salope, j'adore il me fait du bien.

Stéphane : Tu prends ton pied hein ma salope, tu aimes te faire fister maintenant. Ton cul a plus d'entrainement depuis quelques temps.

Je ne sais répondre car ma bouche est obstruée mais je vois qu'il ferme sa main pour en faire un poing et rentre dans mon cul. J'ai mal et hurle dans le bâillon, je pleure de douleur. Il ressort et recommence. Je n'en peux plus mais il continue et va plus loin dans mon fondement à chaque fois. Il est pratiquement arrivé au coude.

Stéphane : Maintenant, tu es complètement ouvert !

Christian : Tu n'arriveras jamais à faire ça avec moi.

Stéphane : Tu veux essayer ?

Christian : Pourquoi pas mais en douceur.

Stéphane : Ok, je vais d'abord nettoyer le cul de Pat et lui mettre une crème pour lui refermer l'anus en douceur et surtout le masser un peu, il est épuisé. Enlèves-lui son bâillon et détaches-le. Ensuite, nettoies son sperme qu'il a sur le ventre, il a joui donc il a aimé. Sur le temps que je m'occupe de lui prends un siège et détends-toi.

Christian me détache et me libère de tout.

Stéphane : Ca va mon cœur ?

Moi : Je crois mais tu y es allé un peu fort, j'ai le cul en feu.

Il me redresse et me fait descendre du sling mais je tombe par terre. Mes jambes ne me soutiennent plus.

Moi : Il y avait quoi comme produit dans le chiffon ?

Stéphane : Un peu de chloroforme. Attends, je vais te porter.

Il me ramasse et me conduit dans la douche, il me lave mais je le stoppe.

Moi : Vas t'occuper de Christian, ça va aller !

Stéphane : Tu es sûr ?

Moi : Oui.

Stéphane : Je vais revenir dans un instant.

Il me quitte et mes jambes me lâchent à nouveau. En plus de ça, j'ai un autre sentiment comme l'impression d'avoir été violé. Je me replie sur moi-même et je ne peux retenir mes larmes. Je reste comme ça un instant quand mon homme revient dans la douche.

Stéphane : Qu'est-ce qu'il y a ?

Moi : Je ne sais pas, mon corps ne répond plus.

Stéphane : Tu as besoin d'un remontant. Allez viens, on sort, je vais nous sécher et ensuite te servir un bon whisky et te masser. On ne touchera plus à ton cul aujourd'hui, sauf si tu le demandes.

Moi : Ok mais j'ai encore une trique d'enfer et les bourses encore pleines.

Stéphane : Ok message bien reçu. Couches-toi sur le lit et écartes bien les jambes, je vais te chercher un remontant.

Il revient au bout de cinq minutes.

Stéphane : Tiens, bois d'un trait. Je sais que tu n'aimes pas l'alcool mais là, il te faut bien ça et je vais te faire une promesse. Je ne te fisterais plus sauf si tu me le demande et je n'irais jamais plus aussi loin.

Je bois le whisky comme il me le demande et il est vrai que c'est fort.

Moi : Ce n'est pas le fist ou la façon de le faire mais à chaque fois j'ai un sentiment de viol qui revient. Je suis désolé de te le dire mais la seule fois ou je n'ai pas eu ce problème, c'est avec Felipe. J'ai l'impression qui avait plus réussi à me mettre en confiance que toi.

Tout en me massant le cul il me répond.

Stéphane : Oui c'est possible, sur la vidéo, il y va plus lentement aussi et moins brutalement que moi mais le fist, c'est brutal en général. Si tu veux, une autre fois, j'irais plus en douceur avec toi.

Moi : Je veux bien mais quand moi je te fist, j'arrive à te mettre en confiance.

Stéphane : Oui c'est juste. Reposes toi un moment. Je vais m'occuper de Christian, il est sur le sling attaché et bâillonné et je lui ai mis un gros plug pour qu'il s'ouvre.

Moi : Tu devrais utiliser le spéculum pour l'ouvrir d'avantage et lui mettre un peu de pommade anesthésiante pour ne pas lui faire trop mal, pour sa première fois.

Stéphane : Tu as raison. Tu veux le commencer et je le termine ?

Moi : Pourquoi pas mais j'ai un peu froid je vais mettre quelque chose.

Stéphane : Remets ton chaps et je vais te donner une de mes chemise en cuir. Remets le harnais aussi.

Il disparaît une trentaine de secondes dans le dressing Room et reviens avec une chemise en cuir noire à courtes manches, je remets mon chaps, le harnais et la chemise.

Stéphane : Tu es super bandant là-dedans, je te boufferais bien.

Nous retournons ensemble dans la pièce de jeux. Christian est légèrement assoupi sur le sling, je lui fous une fessée sur le plug qui le réveille et lui fait pousser un petit cri.

Moi : Ce n'est pas Stéphane qui va te fister mais moi pour le départ. Je vais te retirer ton plug mais je veux que tu pousses un peu comme si tu voulais chier pour rester bien ouvert. Chou, le spéculum s'il te plaît.

Je chauffe un peu le spéculum dans mes mains et lui entre dans l'anus et commence à serrer la vis pour l'ouvrir.

Christian : Vas-y doucement.

Moi : Je ne vais pas te faire de mal, reste comme ça un instant, je vais te mettre une pommade qui va légèrement endormir ton anus. Dans dix minutes, tu seras prêt. Stéphane, couches-toi sur le banc, je vais te prendre en attendant.

Stéphane : Tu as dit que tu ne toucherais plus à mon cul aujourd'hui.

Moi : Ok, alors suces-moi ou fait quelque chose, j'ai mal aux burnes.

Il vient devant moi, se met à genoux et ouvre la bouche, je m'enfonce littéralement dedans et lui baise pendant au moins 5 minutes en lui tenant la tête bien fermement dans mes mains. Je lui jute longuement en fond de gorge, il ne sait pas tout avaler et recrache une partie. Il me nettoie la queue avec sa langue.

Stéphane : Satisfait ?

Moi : Amplement, tu suces de mieux en mieux.

Stéphane : C'est pour te faire plaisir mon amour.

Je retourne vers Christian qui a une trique d'enfer à nous avoir maté. Je lui retire le spéculum et ensuite me graisse la main.

Moi : Détends-toi, avec moi, tu ne risques rien !

Je commence mon travail avec directement trois doigt pendant un moment, il se détend. Mon homme le branle délicatement et lui file un baisé par ci par là. J'entre un quatrième doigt et il commence à gémir. C'est le signal, je commence à enfoncer doucement ma main mais il se contracte.

Moi : Détends-toi ! Tu as déjà fait le plus gros du travail.

Christian : Ça fait un peu mal et ça tire.

Stéphane : Remets-lui un peu de gel.

Je me rengraisse un peu la main et reprends mais comme je vois qu'il se contracte encore. Je lui file une fessée et le fait de le surprendre, il hurle, ma main est passée.

Moi : Voilà je suis dedans ! Maintenant, je vais te masser et te dilater doucement.

Christian : Vas-y, c'est bon.

Je commence à jouer avec ma main dans son cul pendant un bon moment. Maintenant, elle rentre et sort facilement. Je regarde mon homme et lui fait un clin d'œil.

Moi : Il est prêt pour toi mais ne lui fait pas mal et ne va pas trop loin.

Stéphane : Ok.

Christian : Non, pas toi, tu y vas trop fort !

Moi : Tu n'as pas le choix, c'est le deal qu'on a convenu.

Mon homme remet son gant en latex et commence à rentrer sa main dedans en douceur, moi sur ce temps je le branle à mon tour. Je lui détache une main et la pose sur ma queue pour qu'il me branle aussi. Il gémit et pousse des petits cris sous la pression du fist de mon homme mais il prend son pied.

Christian : Donnes-moi ta queue à sucer !

Stéphane : Attends, on va changer et on va le mettre sur le banc.

Nous le détachons et le poussons sur le banc pour le rattacher et mon homme recommence sont fist. Moi je présente ma queue à sa bouche qu'il ouvre en grand et entreprend de me sucer. J'ai envie de lui baiser la gueule donc je lui attrape la tête et lui fait bouffer ma bite en fond de gorge. Comme il n'a pas l'habitude, il révulse quelques fois mais au final il commence à accepter. Mon homme en ayant marre de le fister à mon avis, enfile une capote et rentre en lui direct et le baise. Il gémit sous nos coups de butoir et jouit une nouvelle fois sur le banc. Mon homme le baise maintenant violement et lui frappant les fesses quelques fois. Moi je fini par jouir aussi dans sa bouche et me retire.

Christian : Oui vas-y, défonces-moi, mon cul est à toi, je sens bien ta queue là, je suis ta salope, ta pute.

Stéphane : Tu l'aimes ma bite, tu aimes l'avoir dans ton cul, tiens, prends, salope prends-la toute.

Je m'approche de mon homme et il m'embrasse tout en baisant à fond Christian qui est au septième ciel.

Stéphane : Putain il a un bon cul mais c'est toi que j'aime mon cœur.

Moi : Je t'aime mais je veux ton jus.

Je me mets à genoux, il retire la capote, je me penche sur Christian et Stéphane rentre en moi. Il fait quelques mouvements brutaux dans mon cul qui me font pousser un cri. Il jouit abondamment dans mon cul, j'ai toujours un peu mal au cul de tout à l'heure mais je voulais absolument son jus. Nous sommes tous épuisés. Je détache Christian qui se relève durement et je le pousse dans la douche afin de le nettoyer. Stéphane sur ce temps remet de l'ordre dans la pièce de jeux, je pense que nous n'en n'aurons plus l'utilité cette nuit. Christian se laisse faire curieusement sans parler.

Moi : Ca va tu te sens bien ?

Christian : Oui ça va mais je ne pensais pas que la soirée finirait comme ça. Vous m'avez bien baisé tous les deux.

Moi : Tu as profité de moi aussi et Stéphane t'a sucé.

Christian : Mais j'ai encore envie de ton cul.

Je me relève, je prends une capote dans le peignoir et lui met. Je lui présente mon cul, il rentre dedans sans grande difficulté et me baise sous la douche pendant cinq minutes avant de s'enfoncer complètement en moi et de jouir longuement. Je me retire lui enlève la capote et le suce pour nettoyer sa queue.

Stéphane : Et bien mes cochons, on ne s'ennuie pas à ce que je vois !

Moi : C'était le petit dernier pour la route.

Stéphane : Après ces orgies, je nous ai mis une bouteille de champagne à côté du jacuzzi. On va aller se détendre dedans et après je mettrais de la crème sur le cul de Christian et au dodo.

Moi : Ok.

On sort de la douche et allons au rez-de-chaussée avec nos peignoir. Nous entrons nus dans le bain à bulle. Je me place à coté de mon homme et Christian en face de nous. Nous buvons notre verre en trinquant.

Stéphane : Alors tu as aimé ton cadeau Christian ?

Christian : Oui, absolument. Je vais en garder un très bon souvenir. Le fist était un plus.

Stéphane : Et toi mon homme ?

Moi : Oui. J'ai passé une très bonne soirée même si le fist que tu m'as fait m'a encore laissé ce sentiment habituel.

Stéphane : Moi j'ai adoré et je bande encore, et vous ?

Moi : Plus pour le moment.

Christian : Moi elle est morte et mon cul aussi. J'ai donné dix fois plus aujourd'hui que sur toute ma vie.

Mon homme me prend la main et me fait mettre face à lui les jambes écartée à genoux sur le siège du jacuzzi et appuie sur mes épaules. Comme il bande, sa queue entre dans mon cul, il m'embrasse et fait de doux mouvements de bassin qui me font gémir de plaisir. J'imprime moi-même les mouvements de mon cul sur sa bite.

Christian : Bon, les amis, je suis crevé et j'ai un peu mal au cul, je vais me coucher si cela ne vous dérange pas.

Stéphane : Montes, je vais arriver te mettre de la pommade et te masser, tu verras dans deux heures tu ne sentiras plus rien.

Christian : Ok.

Il sort du jacuzzi, met son peignoir et monte se coucher.

Moi : Mhmm, vas-y mon homme, baises-moi, c'est bon d'avoir ta queue en moi, j'aime que tu me baises.

Stéphane : Oui, vas-y, donnes-moi ton cul de femelle en chaleur. Tu l'aimes la grosse queue de ton homme, tu es ma pute, ma chienne, ta petite chatte n'est rien qu'à moi.

Moi : Oui, Ouiiii, aaahhhhh

Et je jouis dans le bain à bulle. Mon homme se contracte et me remplit le cul une nouvelle fois.

Stéphane : Putain tu m'as vidé pour un bon moment. Je vais encore avoir mal aux boules demain.

Moi : Moi aussi mais mon cul, ça devrait aller. La pommade de tout à l'heure m'a fait énormément de bien mais chou, je peux te demander quelque chose ?

Stéphane : Quoi donc mon amour ?

Moi : Ne me fiste plus que si je te le demande.

Stéphane : Ok mon ange mais je veux que tu me fasses la même promesse. C'est pas que je n'aime pas être fisté mais je ne ressent pas grand-chose, je préfère que tu me fasses l'amour.

Moi : Moi aussi, j'aime bien que tu me domines, que tu joues avec des godes et des plugs mais je préfère que tu me fasses l'amour aussi.

Nous nous embrassons et sortons du jacuzzi. Je mets mon peignoir et je monte dans la salle de bain pour satisfaire un petit besoin. Mon homme, après avoir vidé le jacuzzi et l'avoir mis en position nettoyage, éteint tout et monte pommader Christian. Je ne sais pas quand il est venu me rejoindre dans le lit mais n'en pouvant plus non plus, je dormais.

Pattlg

Pat_203@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Domination par Stéphane mon futur mari

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)